Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tasse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Tasse.   Mar 22 Mar - 18:57

[/spoiler] #TextedeYgg [/spoiler]
Le coup classique du "devoir pour l'école mais comme il est bien je le poste". Le sujet demandait de faire un texte poétique sur un objet de tous les jours, futile.

Remous bleus du ciel dans l'eau, reflet sombre et imprécis du thé, surface noire et obscure du café. Tasse. Couvert de faïence. Métonymie de ressentiments soudains, de regrets perdus dans les larmes. Tasse. Buveuse de rêveries. Le soleil acharné, en déclin. Et ses rayons butant contre l'anse. Tasse. Siphon de l'oubli. Et dedans, des restes de camomille qui dansent.
Il arrivait quelques fois qu'on la tint, dans un salon de haute gamme, le petit doigt levé de femme, au son de rires enfantins. Mais aujourd'hui la tasse est dans ma main, c'est peut-être elle qui me tient par l'anse.
On l'a trop de fois remplie, on l'a trop de fois vidée, trop de fois frottée à l'éponge, il reste encore au fond deux fissures grises d'on ne sait quel siècle passé. Elles s'amusent, de temps à autre, à faire croire qu'il reste un fond, quand la source est épuisée. Elles se nomment affect et passion, ces deux tâches malaimées.
Et pourtant, sans elles, que serait le goût du thé ? Si on ignorait que derrière les tissus voilés des rêves, derrière le reflet vaporeux de nos absences, derrière la surface du fluide qui peu à peu dissous dans un autre son corps, ces deux yeux nous regardaient ?

Remous du soir bleu dans l'ombre, reflet fade et imprécis du ciel, café noir et obscur des années.
Le bruit de la faïence qui cogne. Un rire, un de ceux qui impressionnent. La tasse, elle, gémit un tintement. Les fentes s'élargissent. Au fond de la tasse, c'est maintenant deux serpents qui s'encornent. Déjà quelques gouttes suintent à travers le bord. Un seul regard le remarque, un seul regard s'y borne. Il y a, dans les gouttes de tilleul qui traversent la surface, une larme de chagrin, un timide hurlement. Petit à petit, la tasse se vide de son sang. Alors le rieur s'en empare et s'etonne : déjà à l'intérieur il n'y a plus personne. S'il quelque temps cherché à regarder le fond blanc reluisant qu'elle lui avait laissé, il aurait cru voir un sourire.

La tasse se laisse boire, la tasse se laisse mener. Mais sans qu'on puisse le voir quand il nous est donné, la tasse doucement prépare son trépas programmé. Œuvre d'une vie, travail finement mené.
Tasse. Œuvre d'art.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Tasse.   Jeu 31 Mar - 22:30

en effet ce devoir est un classique ^^ il n'en reste pas moins intéressant en revanche :) pas mal d'avoir choisit une tasse :)

et le texte et très bien écrit :) alors que dire, ba merci beaucoup de nous l'avoir partagé

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
 
Tasse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: