Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Richard Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Richard Brown   Lun 18 Avr - 11:04

Prologue

Je m'en souviens comme si c'était hier. J'avais 6 ans la première fois où je l'ai vu. Cet être qui m'avait l'air si étrange.

« Ce petit garçon n'est pas tout à fait humain ,Richard. Mais il reste une personne. Tu ne dois pas avoir peur de lui et encore moins être méchant envers lui.

- Pourquoi il n'est pas tout à fait humain, Maman ?

- Parce que son papa était un humain et sa Maman était une Traliumienne. Mais Tu es encore petit pour bien comprendre tout ce que ça implique. Je te demande juste d'être gentil avec lui. Est-ce que tu comprends, Richard ?

- Oui, Maman. Pourquoi est-ce qu'il vient à la maison sans sa maman ni son papa ?

- Ses parents ont dû partir quelques temps. En attendant, il va rester chez nous et c'est pour ça que tu dois être gentil. Considère-le comme ton petit frère. Il s'appelle Quintum. »

Ce petit Métis que seule la peau bleue pâle et les yeux entièrement noirs pouvaient nous différenciés, n'est jamais reparti de chez nous. J'ai appris quelques mois plus tard que mes parents l'avaient en fait adopté suite au décès de ses parents. Avant d'arriver au collège je ne comprenais pas bien ce qu'était un Traliumien. Pour moi, ces êtres sont des personnes comme les autres. Quoi de plus normal pour quelqu'un qui vit avec un Traliumien ? Enfin bref, en 4ème, nous avons vu en cours d'histoire d'où venaient ces êtres ressemblants tant aux Humains.

« En l'an 2084, une terrible guerre  a éclaté. La planète entière  était en conflit. Nos prédécesseurs n'ont pas pu empêcher, ni les assauts militaires, ni les guerres civiles et encore moins l'annihilation complète de certains peuples suite à l'utilisation d'armes biologiques. Pendant quarante ans les humains se sont entre-tués. Autant vous dire, les enfants, qu'à la fin il ne restait que très peu de survivants. À l'époque nous étions neuf milliards d'êtres humains et à la fin des conflits, quand les derniers survivants ne voulaient plus se battre et surtout qu'après que tous les dirigeants se sont fait assassinés, il ne restait plus que quatre cent mille personnes encore vivantes. Mais ce n'est pas tout, les mioches. Comme vous le savez, il existe des êtres “ non-humains ” et qui vivent parmi nous. Nous les appelons Traliumiens. Pour faire court, ce sont à la base, des extraterrestres venus d'une planète lointaine nommé Tralium. Ils sont arrivés au nombre de deux cent mille, dix ans après la fin des conflits et étaient totalement pacifistes. En plus, ils sont venus avec des tas de technologies et de nourriture comestibles pour les humains. Ce qui nous a été d'une grande aide pour nous reconstruire. Ces Traliumiens fuyaient la destruction de leur planète et ont eu la chance d'arriver sur Terre bien avant d'être à court de vivres...»

J'écoutais attentivement ma professeur d'histoire mais pour moi, qui n'avait que treize ans, j'avais du mal à croire qu'une telle violence puisse être possible et pourtant... Nous sommes maintenant en 2204 et les Traliumiens sont victimes de racisme. D'après moi, c'est parce qu'à l'époque où j'allais encore à l'école, les Humains et les Traliumiens n'étaient pas mélangés avant le lycée. Aujourd'hui nos nouveaux dirigeants qui sont une poignée d'hommes et de femmes, Humains et Traliumiens, que nous avons élus, ont décidé que les écoles seront mixtes.

J'ai aujourd'hui trente-deux ans et bien que Quintum et moi n'avons pas été ensemble à l'école, nous nous sommes toujours protégés l'un l'autre. Nos parents nous ont toujours aidé et laissé le choix de notre orientation. Très peu de personnes peuvent se vanter d'avoir eu des parents ouverts d'esprit comme les nôtres.

Quintum et moi étions et sommes toujours passionnés d'Histoire et au fil des années de lycée, c'est en comprenant comment fonctionnait le monde avant nous, que nous avons trouver notre voie : Apparemment, jusqu'en 2084, nous avions la police qui était là pour régler les problèmes d'ordre. Et dans cette police il y avait des inspecteurs chargés d'enquêter et de retrouver les coupables de certains crimes. Aujourd'hui, nos forces de l'ordre ne sont entraînées que pour l'arrestation plus ou moins musclée de criminels pris en flagrant délit. Les crimes sans témoins restant impunis. C'est là que mon frère et moi intervenons. Nous sommes devenus ce qui nous semblait être le plus proche d'inspecteur de police : Nous sommes détectives privés et associés.


relecture de Scrat:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Papagena

avatar

Féminin Bélier Messages : 96
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Lun 18 Avr - 17:26

J'ai beaucoup aimé ton prologue, c'est bien que tu mettes un peu de science fiction dans une nouvelle policière ça donne envie d'en savoir plus sur ce peuple, sur le pourquoi leur planète allait être détruite ect..
le sort de la terre aussi suscite des questions, pourquoi une si grande guerre, dans quelle état est la planète aujourd'hui...

en tout cas ça promet pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Richard Brown   Lun 18 Avr - 17:53

Hohoho deux copains lancés dans de folles aventures parce que l'Etat n'a plus l'argent pour se payer des policiers qualifier ? Ca promet promet promet ! Mais alors qui va les payer ces pauvres jeunes ? Quoique, si il reste plus que cent mille humains sur la planète il va y avoir de quoi piller piller piller. On ne peut pas tout surveiller hein ?

En tout cas le tableau a l'air intéressant. Une ambiance post apocalyptique (je pense qu'on peut le dire hein avec 8 milliards de morts) qui est juste là pour servir de fond à des enquêtes. J'aimerais voir ça.

Bon, en général je suis contre les débuts qui exposent trop bien leur sujet. Ca oblige le lecteur à s'accrocher, alors que c'est toi qui doit l'accrocher dans tes premières phrases !
Une première enquête introductive avec des explications bien placées eût été plus heureuse. C'est une appréciation personnelle. Fais-en ce que tu en veux.

Bonne continuation camarade ! Que les deux frères résolvent moult enquêtes !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Lun 18 Avr - 18:16

Hey ! Merci pour vos commentaires. J'en prend bonnes notes :) Scrat, j'ai préféré expliquer un peu le contexte historique de mon histoire avec une petite partie du passé des deux protagonistes avant de lancer l'enquête. Parce que j'ai encore plein de choses à expliquer pendant celle-ci : coutumes, ambiance du lieu, personnages etc... Là j'ai envoyé une bonne dose d'information sur le côté historique au lecteur. Comme ça pendant l'enquête j'aurais moins de bla bla sur cela justement. :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Richard Brown   Lun 18 Avr - 20:05

Ca promet d'envoyer du pâté. Bonne chance pour tout gérer ! C'est écrit ou tu le travailles encore ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Lun 18 Avr - 20:24

Je le travaille depuis 3 semaines pour que tout reste cohérent et surtout l'affaire sur laquelle Richard et Quitum vont enquêté. Je n'ai écrit que le prologue pour l'instant.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon Dae

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 233
Date d'inscription : 16/04/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Mer 20 Avr - 9:59

Prologue très intéressant qui fait bien son travail : faire découvrir l'univers et donner envie de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Mer 20 Avr - 10:30

Merci pour ton commentaire Daenerys :) la suite est en cours de rédaction :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Mer 20 Avr - 20:13

Première partie : Un matin qui commence bien

Il fait un temps magnifique aujourd'hui. Le soleil tape juste assez pour se réchauffer les  joues et le ciel ne montre aucun nuage. C'est justement à la vue de cette météo que j'ai décidé de me mettre sur la terrasse de l'Astragale, le bar hôtel qui nous sert de QG à Quintum et moi. À ce propos, cette larve est encore en train de pioncer. Greg, le patron vient prendre ma commande et discuter un peu. Ce n'est que le matin et l'alcool serait déconseillé surtout en étant à jeun. Je me raisonne et prend un café et des gâteaux secs. C'est une matinée tranquille et le bar ne compte que quatre clients en m'incluant.

En attendant que mon café arrive, je lis le  Sweet Paper. Il s'agit du journal de notre ville : Sweet Town. Toutes les villes, créations et même certains nom propres d'aujourd'hui portent des noms Anglais. Je pense que c'est sûrement pour donner un effet cool. Après tout je porte moi aussi un nom Anglophone. Enfin bref, Sweet Town, dont le nom laisse croire à un endroit paisible et " doux", est la ville qui a le plus grand taux de criminalité. Et pour cause, contrairement aux autres villes de la région, la nôtre n'a pas de muraille pour la protéger. Elle est aussi, comme si ça ne suffisait pas, placée à un carrefour où le passage de voyageurs, commerçants et pillards est élevé. C'est simple, Sweet Town est située juste entre les deux plus grandes villes : Mainville, la capitale et Big City  qui est assez grande pour être là capitale mais c'est dans l'autre que siègent les Hauts Dirigeants.

Greg a enfin apporté mon café et mes gâteaux. Comme d'habitude le café est bien trop chaud, je m'attaque alors aux biscuits. Mon regard se pose sur la vitre. Je me place toujours face au bar, comme ça je n'ai jamais le soleil dans les yeux. Mon reflet me montre que mes cheveux roux sont complétement décoiffés et qu'encore une fois j'ai la tête dans le cul parce que j'ai mal boutonné ma chemise en Jean usée par la poussière de la ville. Après avoir reboutonné tout ça, je commence enfin à boire mon café qui est toujours brûlant mais buvable. Mon regard est à nouveau attiré par la vitre, sauf que cette fois ce n'est pas mon reflet qui est attrayant, mais plutôt celui d'une belle femme. Elle a dans la trentaine, approchant les 1m70,  les cheveux mi-longs cendrés et habillée avec un simple  jean et débardeur. La simplicité, ça me plaît ! Surtout quand le débardeur en question offre un chouette décolté. Je la fixe discrètement dans la vitre, je vois qu'elle me regarde. On dirait qu'elle veut venir vers moi mais qu'elle hésite. Profitant de l'effet de surprise, je me tourne vers elle et engage la conversation :

« bonjour, on se connait, non ? Dis-je amicalement et sur un ton suave

- Non, on ne se connait pas Monsieur...

- J'ai pourtant l'impression de vous connaître et vous  aussi, n'est-ce pas ? C'est pour celà que vous me regardiez depuis tout à l'heure ?

Évidemment je lui mens, je ne l'ai jamais vu de ma vie.

- Eh bien, vous marquez un point ! Ça vous dérange si je m'asseoi a votre table ? Demande-t-elle gentillement

- Mais je vous en prie, Madame... Mademoiselle ?

une matinée qui commence très bien. Je suis un véritable aimant à femme !

- Mademoiselle Jordan, Kristina Jordan. Vous êtes Richard Brown de R&Q Détectives Privés ?

Jackpot ! Cette nana a dû entendre parler de moi ! Je suis sûr de pouvoir au moins obtenir un rencard avec elle ce soir. Je reprend, toujours sur un ton suave et charmeur :

- Oui c'est bien moi. En quoi puis-je vous aider ? En vous invitant à dîner ?

Elle sourit, c'est bon signe ! Ah, et elle se mordille les lèvres, c'est encore mieux !

- en fait, je souhaiterais vous engager. Pour ce qui est du dîner, je suis tentée mais je préfère les Traliumiens... D'ailleurs, où est le "Q" de votre entreprise ?

Merde ! Je me suis fait avoir... Bon, il y a deux bons points à cela : Quintum va enfin s'amuser un peu et si l'affaire que Mademoiselle Jordan nous propose nous rapporte assez, on pourra au moins payer ce qu'on doit à Greg.

- Ne bougez pas Mademoiselle, je vais le chercher immédiatement et vous nous direz la raison pour laquelle vous voulez nous engager.

Dire que cet enfoiré ronfle encore. J'y crois pas !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.


Dernière édition par Tôle le Mer 20 Avr - 21:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Richard Brown   Mer 20 Avr - 21:06

pafpafpafpouet :

Tole a écrit:
Il fait un temps magnifique aujourd'hui. Le soleil tape juste assez pour vousc'est pas joli le "vous" ; un "se" est plus élégant réchauffer les joues et le ciel ne montre aucun nuage. C'est justement à la vue de cette météo que j'ai décidé de me mettre sur la terrasse de l'Astragale, le bar hôtel qui nous sert de QG à Quintum et moi. À ce propos, cette larve est encore en train de pioncer. Greg, le patron vient prendre ma commande et discuter un peu. Ce n'est que le matin et l'alcool serait déconseillé surtout en étant à jeun. Je me raisonne et prend un café et des gâteaux secs. C'est une matinée tranquille et le bar ne compte que quatre clients en m'incluant.

En attendant que mon café arrive, je lis le " Sweet Paper " Tu nous parlais de conventions pour le dialogue tout à l'heure, en voici une pour les titres Wink -> titres de journaux en italiques. Il s'agit du journal de notre ville : Sweet Town. Toutes les villes, créations et même certains nom propres d'aujourd'hui portent des noms Anglais. Je pense que c'est sûrement pour donner un effet cool. Après tout je porte moi aussi un nom Anglophone. Enfin bref, Sweet Town, dont le nom laisse croire à un endroit paisible et " doux", est la ville qui a le plus grand taux de criminalité. Et pour cause, contrairement aux autres villes de la région, la nôtre n'a pas de muraille pour la protéger. Elle est aussi, comme si ça ne suffisait pas, placée à un carrefour où le passage de voyageurs, commerçants et pillards est élevé. C'est simple, Sweet Town est située juste entre les deux plus grandes villes : Mainville, la capitale et Big City qui est assez grande pour être là capitale mais c'est dans l'autre que siègent les Hauts Dirigeants.

Greg a enfin apporté mon café et mes gâteaux. Comme d'habitude le café est bien trop chaud, je m'attaque alors aux biscuits. Mon regard se pose sur la vitre. Je me place toujours face au bar, comme ça je n'ai jamais le soleil dans les yeux. Mon reflet me montre que mes cheveux roux sont complétement décoiffés et qu'encore une fois j'ai la tête dans le cul parce que j'ai mal boutonné ma chemise en Jean usée par la poussière de la ville. Après avoir reboutonné tout ça, je commence enfin à boire mon café qui est toujours brûlant mais buvable. Mon regard est à nouveau attiré par la vitre, sauf que cette fois ce n'est pas mon reflet qui est attrayant, mais plutôt celui d'une belle femme. Elle a dans la trentaine, approchant les 1m70, les cheveux mi-longs cendrés et habillée avec un simple jean et débardeur. La simplicité, ça me plaît ! Surtout quand le débardeur en question offre un chouette décolté. Je la fixe discrètement dans la vitre, je vois qu'elle me regarde. On dirait qu'elle veut venir vers moi mais qu'elle hésite. Profitant de l'effet de surprise, je me tourne vers elle et engage la conversation :

« bonjour, on se connait, non ? Dis-je amicalement et sur un ton suave

- Non, on ne se connait pas Monsieur...

- J'ai pourtant l'impression de vous connaître et vous aussi, n'est-ce pas ? C'est pour celà que vous me regardiez depuis tout à l'heure ?

Évidemment je lui mens, je ne l'ai jamais vu de ma vie.

- Eh bien, vous marquez un point ! Ça vous dérange si je m'asseoi a votre table ? Demande-t-elle gentillement

- Mais je vous en prie, Madame... Mademoiselle ?

une matinée qui commence très bien. Je suis un véritable aimant à femme !

- Mademoiselle Jordan, Kristina Jordan. Vous êtes Richard Brown de R&Q Détectives Privés ?

Jackpot ! Cette nana a dû entendre parler de moi ! Je suis sûr de pouvoir au moins obtenir un rencard avec elle ce soir. Je reprend, toujours sur un ton suave et charmeur :

- Oui c'est bien moi. En quoi puis-je vous aider ? En vous invitant à dîner ?

Elle sourit, c'est bon signe ! Ah, et elle se mordille les lèvres, c'est encore mieux !

- en fait, je souhaiterais vous engager. Pour ce qui est du dîner, je suis tentée mais je préfère les Traliumiens... D'ailleurs, où est le "Q" de votre entreprise ?

Merde ! Je me suis fait avoir... Bon, il y a deux bons points à cela : Quintum va enfin s'amuser un peu et si l'affaire que Mademoiselle Jordan nous propose nous rapporte assez, on pourra au moins payer ce qu'on doit à Greg.

- Ne bougez pas Mademoiselle, je vais le chercher immédiatement et vous nous direz la raison pour laquelle vous voulez nous engager.

Dire que cet enfoiré ronfle encore. J'y crois pas !

C'est un début intéressant (hormis le prologue) ! Tu écris assez bien et tu donnes envie de faire voir la suite ! Je pense que tu vas dévoiler le personnage au fur et à mesure, aussi. Je pense cependant qu'il faudrait que tu "poses" le cadre spatial. En gros, je trouve que tu ne mets pas assez d'inutile ; pense à décrire le bar, l'atmosphère... Ajoute plein de détails pour renforcer l'immersion que tu engages déjà avec le langage du personnage.
Je viendrai donc lire la suite Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Mer 20 Avr - 21:11

Merci pour ton commentaire Sile ! Je vais corriger de ce pas. Pour ce qui est de l'inutile justement, j'ai peur de trop en mettre et de gaver mon lecteur... Disons que j'ai un très mauvais souvenir avec Zola par exemple qui m'a gonflé au plus haut point ! ^^ sinon, l'environnement va venir sur la partie suivante.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Richard Brown   Sam 23 Avr - 15:42

Mais quelle méthode de drague pourrie ! Il faut qu'il prenne des cours c'est plus possible de continuer comme ça !

Bon c'est très bien mais ça s'arrête un peu vite, où est la suite du chapitre ? (pardon j'ai eu la flemme de corriger. Relis-toi il reste quelques fautes)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Sam 23 Avr - 15:45

La suite arrive, je l'écris en ce moment même. Je vais me relire pour voir ce que j'ai loupé en faute. Il se peut aussi qu'il y ait des fautes dont je n'ai pas conscience ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Richard Brown   Dim 24 Avr - 21:53

Partie I (suite) : Le réveil du Traliumien.

« Debout la ronflette ! On a du boulot qui nous attend ! »

Merci pour le réveil en sursaut, c'est pas vrai !

« Richard, qu'est-ce qui se passe ?! Pourquoi tu me réveilles ? Je dormais bien...

- On a une cliente en terrasse. Lève-toi. En vitesse ! Pas le temps pour la douche et pour être présentable. Dépêche !

- Tu pouvais pas prendre les infos et me réveiller plus tard ?

- Non, elle souhaite ta présence.

- Bon d'accord ! »

Fait chier. Je me lève, enfile un pantalon et un t-shirt vite fait. Richard ouvre la marche. Tandis que je le suis dans les escaliers et que je me frotte les yeux pour avoir l'air à peu près réveillé, les odeurs de café, de tabac et la musique émanant du bar au rez-de chaussé me triturent  les narines et la cervelle.
Richard pousse la double porte battante amenant dans le bar. On entre. Le bar est quasiment vide. Les odeurs et le son sont encore plus puissants. Alors que mes tympans et mon nez sont sauvagement agressés, mon frère, lui, veinard comme il est, n'est pas dérangé par tout cela. Rien d'étonnant, il n'a jamais vraiment eu d'odorat alors que moi, en tant que Traliumien, même Métis, mon odorat ainsi que mon ouïe sont plus développés que chez les humains. Le bar est très peu éclairé. Cela s'explique par le faible nombre de fenêtres et le manque d'électricité. L'Astragale a la malchance de se trouver à Sweet Town : La dernière ville à n'être que partiellement alimentée en électricité. Sans oublier que l'approvisionnement en eau traitée laisse à désirer. Greg est contraint de limiter la vaisselle et le nettoyage en général. Même s'il fait de son mieux pour entretenir son établissement, la saleté s'est incrustée, et la moisissure, ce n'est pas ce qui manque. Mais bon, c'est là tout le charme de l'endroit. Et puis, les prix sont plus que raisonnables et le patron nous laisse toujours le temps pour payer nos ardoises.

Enfin dehors ! La clarté me fait à nouveau me frotter les yeux. Heureusement, ils s'habituent assez vite à la lumière.

« Quintum, je te présente Mademoiselle Jordan, notre nouvelle cliente.

- Enchanté Mademoiselle Jordan.

- Je vous en prie, appelez-moi Katrina. Puis-je vous appeler par votre prénom également ?

- Euh, oui, si vous voulez. »

Qu'est-ce que ça peut me faire après tout ? Elle fait ce qu'elle veut. Richard et moi nous asseyons. Je me retrouve face à Katrina. Elle est plutôt jolie, bien qu'un peu maigrichonne. Je suis prêt à parier que cet Idiot de Richy lui a déjà fait une démonstration de son jeu de séducteur sorti tout droit de je ne sais quelle époque.

« Très bien Miss, passons aux choses sérieuses ! Pourquoi avez-vous besoin de notre aide ? »

Voilà que le frangin entame l'interrogatoire de base.

« Je voudrais que vous retrouviez mon compagnon, Rick. Ça fait 1 semaine que je n'ai pas de nouvelles et je m'inquiète.

- D'accord, alors pour commencer, il va nous falloir des infos : La dernière fois que vous l'avez vu, c'était quand ? Dans quelles circonstances plutôt ? Plus vous nous donnerez de détails et plus vite on le retrouvera. »

Je me tais pour l'instant. Richard est assez doué pour cette étape. Moi, je prends des notes comme d'habitude.

« Hum... Voyons voir... La dernière fois que je l'ai vu, il y a une semaine donc, Rick s'en allait faire la fête avec des collègues de travail.. Ça arrivait souvent et parfois il s'absentait deux, voire trois jours maximum. Mais surtout, il repassait entre deux à la maison pour se changer et me dire bonjour. Après, je ne sais pas quoi vous dire de plus.

- C'est très bien comme ça. Maintenant, décrivez-nous Rick. Comment est-il physiquement ? Quels étaient les vêtements qu'il portait le jour où il est parti ? Était-il du genre à s'attirer des ennuis ? On veut tout savoir sur Rick.

- Ça fait beaucoup de questions. Je vais essayer d'y répondre au mieux : Mon Rick est cent pour cent Traliumien. Je ne connais pas sa taille exacte mais je dirais qu'il est un peu plus grand que moi, d'une tête environ. Il a les cheveux châtains tombant sur ses épaules et comme tous les Traliumiens, ses yeux sont noirs et sa peau est  bleue. Et je parle d'un bleu bien plus foncé que le vôtre Quitum. Mais je dois avouer que votre bleu pâle a un certain charme. » Dit-elle, me frottant le tibia du bout de son pied.

Je sursaute légèrement, replie mes jambes sous la chaise et lui réponds stoïquement :

« Katrina, vous me flattez, vraiment. Mais, s'il vous plaît, continuez la description de Rick. C'est important, si vous souhaitez qu'on le retrouve.

- Excusez-le, il a toujours été timide et très froid face aux compliments des femmes. »

Un détail dont on aurait pu se passer. Je lance un regard assassin à mon Idiot de frère qui ne trouve rien de mieux que de me sourire en retour.
Mademoiselle Jordan reprend. Nous nous tournons vers elle :

« Soit. Quoi qu'il en soit, quand Rick est parti il faisait nuit. Il portait sa veste de cuir noir, un T-shirt blanc, un jean bleu délavé et troué aux deux genoux. C'est son jean favori d'après-lui. Il est parti, le sourire aux lèvres, content d'aller s'amuser un peu. Par contre, je peux vous assurer que jamais Rick ne s'est attiré d'ennuis au cours de ses sorties. Il est gentil avec tout le monde. Peut-être même un peu trop parfois.

- Vous vous en sortez très bien. Encore quelques questions et on pourra commencer les recherches : où votre mari travaille-t-il ? Qui sont les collègues avec qui il est parti ? Et, si vous le savez, où vont-ils pour faire la fête ?

- Je ne connais pas du tout ses collègues ni même où ils vont pour s'amuser. Ce sont ses amis et ses sorties, cela ne me regarde pas. Tout ce que je peux vous dire c'est que Rick travaille à l'usine de fabrication de munitions Ammo&Cie située dans le quartier industriel de la ville. C'est d'ailleurs là que nous vivons, au 24 Workstreet. C'est à quelques minutes de marche de l'usine. Voilà, vous savez tout ce que je sais maintenant. Je n'ai vraiment aucune piste pour le retrouver mais je suis prête à tout et croyez-moi, l'argent n'est pas un problème. Nous avons des économies.

- Nous vous croyons sur parole Katrina. Nous avons tous les éléments nécessaires pour lancer l'enquête et vous pouvez être sûre que nous ferons tout notre possible pour retrouver votre mari. Ainsi, sur cet engagement, nos honoraires ne vous seront facturés que s'il y a du résultat et ici, par résultat,  j'entends que nous ayons retrouvé et ramené Rick chez vous. »

Comme d'habitude, c'est moi qui ait prononcé  la dernière phrase de l'entretien. Nous nous levons et saluons Katrina Jordan, qui nous remercie de l'aider. Richy et moi savons maintenant ce qu'il nous reste à faire : Prendre un bon repas à emporter et foncer chez Ammo&cie !

relecture de Scrat:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Richard Brown   Dim 24 Avr - 23:03

Eh bien je dois dire que je me suis beaucoup amusée !
Le rythme est bon, les dialogues sont fluides tes personnages principaux font vraiment la paire, ils ont leur caractère bien à eux et ça apporte beaucoup surtout dans une histoire comme celle-ci. On commence à entrevoir une partie du background. N'hésite pas à nous en fournir un peu plus : à ce moment-là de l'histoire on a déjà un début d'intrigue et donc l'envie de connaître la suite devrait nous faire tenir des descriptions plus longues.

Il y a aussi une chose sur le fond du dialogue : la partie collecte d'info est vraiment soft. Ils sont trop gentil avec cette jeune femme ! Que Richy soit trop gentil parce que dragueur c'est une chose mais notre Tralumien a l'air d'avoir les pieds sur Terre, il pourrait demander un peu plus de précisions ! La base, au moins un petit "vous êtes-vous disputés récemment ?"

Il vont mourir de faim si ils ne touchent pas un peu des honoraires à l'avance. Dans ce métier il ne faut pas être trop honnête, non vraiment... à mon humble avis :)

Attention fautes ! Il y en a qui peuvent être facilement évitées, utilise un correcteur orthographique, ça permettra à ceux qui te lisent de se focaliser uniquement sur ton texte et pas sur ces vilains points noirs.

En tout cas, j'aime toujours autant. Continue, continue ! J'espère que ton plan est au point, que tu sais où tu vas et que nous serons tous happés par ton récit !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard Brown   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Brown
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: