Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Roi Corbeau [C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seven

avatar

Féminin Scorpion Messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Le Roi Corbeau [C]   Jeu 28 Avr 2016 - 16:41

Il existe une histoire depuis des décennies qui d'après certaines personnes expliquerait pourquoi les corbeaux aiment tant la chair morte. Autrefois ce n'était pas le cas, autrefois les corbeaux avait la même couleur que les colombes et le même but, la lumière et la paix.
Mais cette histoire ressemble plus à un conte qu'autre chose, toutefois je vais vous la raconter.

Dans le royaume des ténèbres qui était régi par le Roi Corbeau, il existait de nombreux dangers ainsi que de nombreux ennemis. Mais un soir pour remonter le moral du peuple Corbeau, le Roi se leva du haut de la terrasse royale et s'exclama :
- Ô peuple des Ténébres, vous qui avez traversé la lumière pour atteindre ce monde dans l'espoir d'une vie honnête et tranquille. Ô oui ! Vous ! Vous qui avez chassé les cauchemars au détriment de vos vies, qui avez traversé la forêt empoissonnée en utilisant la peau de vos proches comme masque. OUI, Vous ! Vous qui avez volé au dessus du lac de lave en ressentant la mort de chacun d'entre vous qui tombait. Il n'est guère le moment d'avoir peur, d'avoir des faiblesses. Nous sommes un peuple uni qui transformera ce monde corrompu en une simple lumière qui guidera chacun d'entre nous vers les cieux. Toujours plus haut nous volerons, Toujours plus loin nous irons et de notre mort, des centaines renaîtront.
A peine la dernière phrase fut prononcée par la voix rauque du Roi que des croassements emplirent le silence ainsi que le sifflement du vent provoqué par des milliers de battements d'ailes. Et le paysage d'une obscurité effrayante fut envahi par des milliards de plumes blanches tombant comme de la pluie sur toute l'assemblée. Mais hélas leur ennemi était beaucoup plus fort et intelligent. Lors de l'année la plus sombre du royaume, une pluie d'acide tomba sur l'immense ville. Le peuple se réfugia dans le château pendant que la pluie ravageait maisons et fermes. Et ils attendirent encore et encore pour finalement comprendre que cette pluie ne s'arrêterait pas. C'était le résultat d'un sort de la sorcière du monde noir qui méprisait les corbeaux, elle avait eu autrefois pour nom Néglyria. Abandonnés dans le château sous une pluie mortelle qui avait tué nombre d'entre eux en ne laissant rien, les corbeaux étaient devenus lasses et résignés. Mais encore une fois le roi s'adressa à eux :
- Mes chères enfants, nous avons traversé pire que cette mauvaise farce, nous devons garder espoir. Si Dieu nous a donné des ailes pour être libres. Alors il nous aidera à le redevenir !
Encore une fois chacun applaudit, faisant renaître la lumière au fond de leurs cœurs. Mais hélas la pluie continua de tomber jour après jour, semaine après semaine et mois après mois. Les vivres commencèrent à manquer si bien que tout ce qui traînait dans le château devenait bon à servir. L'eau aussi finit par disparaître. Autrefois, les servantes venaient en chercher dans le puit sous le château mais maintenant celle-ci finit contaminée par la pluie d'acide. Alors, sans aucun moyen de se laver, la crasse recouvra petit à petit leurs plumes blanchâtres pour les rendre semblables à une masse noirâtre dans l'ombre. Au bout des derniers jours, les premiers corbeaux finirent par mourir de faim. Le roi Corbeaux ordonna alors que leurs corps soit plumés et cuits pour pouvoir nourrir le reste du peuple. Même si le chagrin et le dégoût les rongeaient, ils acceptèrent de les manger et, à leur plus grande surprise, la chair morte avait un goût irrésistible, merveilleux. Les corbeaux ne savaient le décrire mais ils en voulurent plus, beaucoup plus alors ils attendirent la mort des rats, des chauves-souris et d'autres corbeaux. Plus ils en mangeaient plus ils en voulaient. La démence fit son apparition au milieu du peuple et ils commencèrent à s'entretuer. Lorsqu'il ne resta plus qu'un corbeau aux plumes noires et tachées de sang, la pluie s'arrêta de tomber. Le corbeau, fou et rendu ivre par la saveur de la chair morte, s'avança vers la terrasse royale et dit d'une voix aiguë et cassée en imitant le Roi.
« Ô mes chers frères, Vous qui aviez tant bon goût et qui avez tenté par tous les moyens de me plumer, je saurais profiter de cette nouvelle vie qui s'offre à moi. Mais avant tout, je crois qu'il est l'heure de souper. »
Il s'envola alors loin de la ville et chaque fois qu'il vit un cadavre, il ne put s'empêcher de le dévorer sans laisser le moindre bout de chair morte sur les os.


Conte Reverse I
Correction d'Adélaïde Antès:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Jeu 28 Avr 2016 - 17:32

Coucou Seven
Tu as du voir sur le précédent texte comment on procède, on fait plein d'annoations ou ça buggouille pour t'expliquer pourquoi à ce moment, t'aurais pu faire autrement.

Seven a écrit:
Il existe une histoire depuis des décenniesCéline écrivait à l'oral. Il lisait ce qu'il venait d'écrire à sa femme, et si elle grimaçait, il changeait la phrase. Là, y'as grimace. Met "depuis des décénie au début de la phrase, puis "il existe une histoire" entre virgule. qui d'après certaines personnes"d'après certaines personnes" c'est une incise, c'et à dire, c'est une partie de la phrase qui est en aparté, elle est négligeable pour le sens, mais nécéssaire pour l'auteur. Donc, tu l'a met entre virgule. Etc'est plus jolie expliquerait pourquoi les corbeaux aimentPourquoi tu écrit au présent  :nooon: sérieusement, le passé, c'est plus facile à gérer tant la chair morte. Autrefoispas beau ici. ce n'était pas le cas, autrefois les corbeaux avait la même couleur que les colombes et elève le et, met une virgule c'est plus élégant le même but, la lumière et la paix.
Mais cette histoire ressemble plus à un conte qu'autre chose, toutefois tu peux pas mettre deux opposition à la suite, c'est pas logique. Et pourquoi son aspect conte rendrait sa narration étrange?  Question je vais vous la raconter.

Dans le royaume des ténèbres qui était régi par le Roi Corbeau, il existait de nombreux dangers ainsi que de nombreux ennemis. Mais un soir pour remonter le moral du peuple Corbeau de son peuple. corbeau une ligne au dessus. sois épuré, le Roi se leva du haut de la terrasse royale et s'exclama :
- Ô peuple des Ténébres, vous qui avez traversé la lumière pour atteindre ce monde dans l'espoir d'une vie honnête et tranquille. Ô oui ! Vous ! Vous qui avez chassé les cauchemars au détriment de vos vies, qui avez traversé la forêt empoissonnée en utilisant la peau de vos proches comme masque. OUI, Vous ! Vous qui avez volé au dessus du lac de lave en ressentant la mort de chacun d'entre vous de ceux. sinon c'pas logique qui tombait. Il n'est guère le moment d'avoir peur, d'avoir des faiblesses. Nous sommes un peuple uni qui transformera ce monde corrompu en une simple lumière qui guidera chacun d'entre nous vers les cieux. Toujours plus haut nous volerons, Toujours plus loin nous irons et de notre mort, des centaines renaîtront. alors, un point de vu typo, l'es dialogues c'est "_" et pas "-" (c'est même un tiret cadratin, mais je me souvient plus du code) et les discours, c'est entre guillemet. Sinon, tu perd ton lecteur. Quand  ce discours là, bah, il manque de panache, tu énumères des risques, des souffrances... mais c'est tout. touche aux tripes! Parle de sacrifice, ménage les effets, parlent d'ailes amputés, d'yeux brulés. Au final, c'est pas l'épreuve qui touche tu sais, mais le cout de l'épreuve. Prométhé, il a volé le feu et il a été chatié pour l'éternité. Petit épreuve, énorme cout, énorme sentiment en réponse.
A peine la dernière phrase fut prononcée par la voix rauque du Roi que des croassements emplirent le silence virgule, supprime ainsi, ajoute une troisième subornné (un autre que) et ça toucheras l'échine ainsi que le sifflement du vent provoqué par des milliers de battements d'ailes. Et le paysage d'une obscurité effrayante fut envahi par des milliards de plumes blanches tombant comme de la pluie sur toute l'assemblée. Mais hélas virgule leur ennemi était beaucoup plus fort et intelligent hein quoi? pourquoi, comment? d'ou ça sort? Y'as pas de lien. A la rigueur, si tu en fait un nouveau paragraphe à mais, ça passe. Lors de l'année la plus sombre du royaume, une pluie d'acide tomba sur l'immense ville. Le peuple se réfugia dans le château pendanttandis que la pluie ravageait maison et ferme. Etpas de et ils attendirent encore et encore pour finalement comprendre que cette pluie ne s'arrêterait pas trois pluis en deux phrase, "qu'elle ne césserait pas". Pense élégant, soit sobre, fuit les répétitions. C'était le résultat d'un sort de la sorcière du monde noir qui méprisait les corbeaux, point elle avait eu autrefois pour nom Néglyria c'pas assez mistérieux. "les légendes des temps anciens raconte qu'autrefois on l'a nommé...." ajoute un faux background, une impression de mythologie, de danger, de secret dangereux.. Abandonnés dans le château sous une pluie encore une répétition mortelle qui avait tué nombre d'entre eux en ne laissant rien, les corbeaux était devenu lasses et résignés. Mais encore une fois le roi s'adressa à eux :
- Mes chères enfants, nous avons traversé pire que cette mauvaise farce il est adepte de l'euphémisme le gaillard :rire:, nous devons garder espoir. Si Dieu nous a donné des ailes pour être libre. Alors il nous aidera à le redevenir !
Encore une fois chacun applaudit, faisant je crois franchement qu'il n'y a pas plus laid participe présent que celui là. C'est vraiment un joker d'ultime recours pour moi ce mot, essaie de trouver mieux, c'est vraiment moche comme mot^^ renaître la lumière au fond de leurs cœurs. Mais hélas la pluie continua de tomber jour après jour, semaine après semaine et mois après mois. Les vivres commencèrent à manquer si bien que tout ce qui traînait dans le château devenait j'ai pas capter à partir de quand, mais tu as un problème de concordance des temps, présent au début, passé désormais, c'est pas logique. Tu choisis un temps et tu t'y campe jusqu'au bout. Sinon, tu ennuie ton lecteur. bon à servir. L'eau aussi finit par disparaître. Autrefois, les servantes venaient en chercher dans le puits sous le château mais maintenant ce mot, c'est une marque du présent, tu peux pas l'utiliser dans un texte au passé. Utilise dorénavent celle-ci finit contaminée par la pluie d'acide. Alors, sans aucun moyen de se laver, la crasse recouvra petit à petit leurs plumes blanchâtres pour les rendre semblables à une masse noirâtre dans l'ombre. Au bout des derniers jours, les premiers corbeaux finirent par mourir de faim. Le roi Corbeaux ordonna alors que leurs corps soit plumés et cuits pour pouvoir nourrir le reste du peuple moment d'historien ON. On sait depuis la bérézina que le corbeau ne se mange pas, il a la viande trop dur, même bouilli mode d'historien OFF. Sinon c'est rigolo^^. Même si le chagrin et le dégoût les rongeaient, ils acceptèrent de les manger et, à leur plus grande surprise, la chair morte avait un goût irrésistible, merveilleux. Les corbeaux ne savaient le décrire toujours une virgule avant maismais ils en voulurent plus, beaucoup plus alors ils attendirent la mort des rats, des chauves-souris et d'autres corbeaux. Plus ils en mangeaient accumulation = virgule plus ils en voulaient. La démence fit son apparition c'est lourd comme paraphrase. juste "apparu" au milieu du peuple et ils commencèrent à s'entretuer. Lorsqu'il ne resta plus qu'un corbeau aux plumes noires et tachées de sang, la pluie s'arrêta de tomber. Le corbeau, fou et rendu ivre par la saveur de la chair morte, s'avança vers la terrasse royale et dit d'une voix aiguë et cassée en imitant le Roi.
« Ô mes chères frères, Vous qui aviez tant bon goût et qui avez tenté par tous les moyens de me plumer, je saurais profiter de cette nouvelle vie qui s'offre à moi. Mais avant tout, je crois qu'il est l'heure de souper. »
Il s'envola alors loin de la ville et chaque fois qu'il vit un cadavre, il ne put s'empêcher de le dévorer sans laisser le moindre bout de chair morte sur les os.


Conte Reverse I
La fin est bien écrit.

Par où commencer...
Tu te relis? Il y a une impression de brouillon en fait. Un bon brouillon, mais avec énormément de répétition, beaucoup de phrase un peu maladroite. Et puis, niveau virgule t'en oublie beaucoup. C'est des petites carence de style qui amène au final à une impression de glooubi glouba un peu inachevé

Cependant
L'histoire est intéréssante, intelligente et a des moment drôle

Tu n'as pas remercier les commentateurs sous ton dernier textes, vas le faire. Il faut prendre du temps pour commenter. Même si ça peut froisser ton ego au vu de critique négative, oublie pas qu'ils sont humains et bénévoles Wink

Et va commenter les autres. On progresse de trois façons. En écrivant, il faut forger pour devenir meilleur. En lisant, il faut voir pour imaginer et en commentant, puisqu'en analysant, tu comprends certains aspect de style qui peuvent t'échapper

Au plaisir de te relire :)

Revenir en haut Aller en bas
Seven

avatar

Féminin Scorpion Messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Jeu 28 Avr 2016 - 19:17

Je te rassure remercier les commentateurs ne froissent pas mon ego, je n'ai juste pas beaucoup de temps à consacrer à internet. Merci de m'avoir corriger sur mes premiers textes en tout cas. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Vidrylee

avatar

Féminin Scorpion Messages : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Dans un asile abandonné
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Ven 29 Avr 2016 - 18:43

Hey ! Bon je ne suis pas dans mon domaine dans les nouvelles mais je faire de mon mieux pour te donner un avis constructif ~

L'intro c'est vraiment cool ça permet une immersion facile, et la fin est juste magique elle apparaît comme une délivrance et une réponse à l'intro j'aime beaucoup ce style.
Malgré cela ça fait un peu brouillon comme l'a dis Ragne, ça manque énormément de virgules ! Rajoute en, joue avec le souffle, tu as le style d'écriture fais pour cela, je pense que si tu fais plus de pauses dans tes phrases cela aideras encore plus à l'immersion ^^
Par exemple : tu as écris "Dans le royaume des ténèbres qui était régi par le Roi Corbeau, il existait de nombreux dangers ainsi que de nombreux ennemis." et si on rajoute des virgules "Dans le royaume des ténèbres, qui était régi par le Roi Corbeau, il existait de nombreux dangers ainsi que de nombreux ennemis." ça rajoute une pause et c'est plus agréable à la lecture.

Sinon en gros j'aime beaucoup le thème, ton style d'écriture et sympa mais avec plus de virgules tu t'amuseras un peu plus.
(Je viens de remarquer que je passais pour une psychopathe avec mes virgules et mon commentaire est un peu brouillon ><")

Merci pour le texte est à bientôt sous un autre de tes textes je l’espère ! :3

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir."

A.Rimbaud.
1870, Ophélie.


Je suis mariée à la poésie
et surtout à Rimbaud.



En réalité je suis un chat tout fluff et tout rose. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Ven 29 Avr 2016 - 19:38

on a un smiley pour les virgules tu sais vidry

:virgule:
Ca donne le ton :p
Le psychopathe d'ordinaire sur ce sujet c'est moi ^^'
Alors bon t'inquiète

Je pense aussi que tu as un style d'oralité Seven, joue en lisant ton texte, écoute toi le raconter, tu pourras le forger par ton oreille :)

Et je te grondais pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Seven

avatar

Féminin Scorpion Messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Dim 1 Mai 2016 - 9:48

Cool le smiley pour les virgules ^^', je tacherais de faire attention.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Dim 1 Mai 2016 - 10:10

Hei Seven !
Ton texte est sympa. Je ne vais pas te redire les mêmes remarques que les autres, mais je suis de leur avis.
J'aime bien les textes qui expliquent de façon imagée des concepts réels incompris.
Ce qui rend ton texte complet et fini c'est la reprise du discours du roi, bien trouvé !

Adélaïde Antes

P.S. : il y a quelques fautes d'orthographe et de conjugaison. J'irai les corriger plus tard. (-;
Revenir en haut Aller en bas
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 280
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Ven 6 Mai 2016 - 14:44

Pas mal mais il faut que tu développe, que tu prenne ton temps et que tu te pose, je ne sais pas si tu t'es relu mais je pense que tu as dû écrire ta nouvelle plutôt rapidement.

Le reste à été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 936
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Serbie
Humeur : Toutes serres dehors !

MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   Mer 11 Mai 2016 - 10:59

Hey kowkow c'est mwa :huh: Je passe dire mes petites impressions et remarques sur ta création Wink

Seven a écrit:
Il existe une histoire depuis des décennies qui d'après certaines personnes expliquerait pourquoi les corbeaux aiment tant la chair morte. Autrefois ce n'était pas le cas, autrefois les corbeaux avait la même couleur que les colombes et le même but, la lumière et la paix.
Mais cette histoire ressemble plus à un conte qu'autre chose, toutefois je vais vous la raconter. Owi :la:

Dans le royaume des ténèbres qui était régi par le Roi Corbeau, il existait de nombreux dangers ainsi que de nombreux ennemis. Mais un soir pour remonter le moral du peuple Corbeau, le Roi se leva du haut de la terrasse royale et s'exclama :
- Ô peuple des Ténébres, vous qui avez traversé la lumière pour atteindre ce monde dans l'espoir d'une vie honnête et tranquille. Ô oui ! Vous ! Vous qui avez chassé les cauchemars au détriment de vos vies, qui avez traversé la forêt empoissonnée en utilisant la peau de vos proches comme masque. OUI, Vous ! Vous qui avez volé au dessus du lac de lave en ressentant la mort de chacun d'entre vous qui tombait. Il n'est guère le moment d'avoir peur, d'avoir des faiblesses. Nous sommes un peuple uni qui transformera ce monde corrompu en une simple lumière qui guidera chacun d'entre nous vers les cieux. Toujours plus haut nous volerons, Toujours plus loin nous irons et de notre mort, des centaines renaîtront.
A peine la dernière phrase fut prononcée par la voix rauque du Roi que des croassements emplirent le silence ainsi que le sifflement du vent provoqué par des milliers de battements d'ailes. Et le paysage d'une obscurité effrayante fut envahi par des milliards de plumes blanches tombant comme de la pluie sur toute l'assemblée. Mais hélas leur ennemi était beaucoup plus fort et intelligent. Lors de l'année la plus sombre du royaume, une pluie d'acide tomba sur l'immense ville. Le peuple se réfugia dans le château pendant que la pluie ravageait maisons et fermes. Et ils attendirent encore et encore pour finalement comprendre que cette pluie ne s'arrêterait pas. C'était le résultat d'un sort de la sorcière du monde noir qui méprisait les corbeaux, elle avait eu autrefois pour nom Néglyria. Abandonnés dans le château sous une pluie mortelle qui avait tué nombre d'entre eux en ne laissant rien, les corbeaux étaient devenus lasses et résignés. Mais encore une fois le roi s'adressa à eux :
- Mes chères enfants, nous avons traversé pire que cette mauvaise farce, nous devons garder espoir. Si Dieu nous a donné des ailes pour être libres. Alors il nous aidera à le redevenir !
Encore une fois chacun applaudit, faisant renaître la lumière au fond de leurs cœurs. Mais hélas la pluie continua de tomber jour après jour, semaine après semaine et mois après mois. Les vivres commencèrent à manquer si bien que tout ce qui traînait dans le château devenait bon à servir. L'eau aussi finit par disparaître. Autrefois, les servantes venaient en chercher dans le puit sous le château mais maintenant celle-ci finit contaminée par la pluie d'acide. Alors, sans aucun moyen de se laver, la crasse recouvra petit à petit leurs plumes blanchâtres pour les rendre semblables à une masse noirâtre dans l'ombre. Au bout des derniers jours, les premiers corbeaux finirent par mourir de faim. Le roi Corbeaux ordonna alors que leurs corps soit plumés et cuits pour pouvoir nourrir le reste du peuple. Même si le chagrin et le dégoût les rongeaient, ils acceptèrent de les manger et, à leur plus grande surprise, la chair morte avait un goût irrésistible, merveilleux. Les corbeaux ne savaient le décrire mais ils en voulurent plus, beaucoup plus alors ils attendirent la mort des rats, des chauves-souris et d'autres corbeaux. Plus ils en mangeaient plus ils en voulaient. La démence fit son apparition au milieu du peuple et ils commencèrent à s'entretuer. Lorsqu'il ne resta plus qu'un corbeau aux plumes noires et tachées de sang, la pluie s'arrêta de tomber. Le corbeau, fou et rendu ivre par la saveur de la chair morte, s'avança vers la terrasse royale et dit d'une voix aiguë et cassée en imitant le Roi.
« Ô mes chers frères, Vous qui aviez tant bon goût et qui avez tenté par tous les moyens de me plumer, je saurais profiter de cette nouvelle vie qui s'offre à moi. Mais avant tout, je crois qu'il est l'heure de souper. »
Il s'envola alors loin de la ville et chaque fois qu'il vit un cadavre, il ne put s'empêcher de le dévorer sans laisser le moindre bout de chair morte sur les os.

Conte Reverse I
Correction d'Adélaïde Antès:
 

Bon, je n'ai pas grand chose à dire sur ton texte... Hormis que j'aime bien ton style et que ton histoire me plait :huh:
Sinon comme l'on fait remarquer les autres, certaines parties (discours du roi et intro) sont bien rédigées et donne du corps à l'histoire. Sinon effectivement c'est un peu trop rapide, un peu brouillon. ça manque de quelques descriptions, de quelques images pour que l'on puisse encore plus se plonger dans le monde des corbeaux.
Les contes sont remplis d'images Wink
Sinon la forme du conte est respectée et c'est très bien Wink
Je plussoie mes camarades :)

Une dernière chose : ENCORE :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
PHOENIX 



Demandez les services de CommandoSuperPho :corn5: : codage, beta-lecture [INDISPONIBLE], et autres... :corn5:

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Roi Corbeau [C]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Roi Corbeau [C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: