Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La muse, la beauté, le poète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 349
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: La muse, la beauté, le poète   Ven 29 Avr 2016 - 0:24

La muse, la beauté, le poète

J'ai été bercé par le sonnet d'Uranie
Mais un poème n'est que la vision du poète
De sa muse, et par son esprit seul définie
Il la décrit parfaite des pieds à la tête.

Mais dans ses pensées ne se cachent que du vrai:
Passion, amour; la beauté qui l'inspire
Sur le velours du papier il le couche en un trait
De sa plume... Il relit et expire.

Il râle et rage, il a encore raté!
Encre gâchée, vélin perdu,
Temps envolé, beauté insultée;

Ce qu'écrit le poète ne vaudra jamais
L'amour qu'il a, la beauté qu'il a vu.
Il aime sa muse et se hait.




Poème de minuit, on le poste et puis au lit ^^
N'hésitez pas à critiquer

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La muse, la beauté, le poète   Ven 29 Avr 2016 - 12:07

Hohoho ! En voilà un qui s'amuse /jeu de mot laid/
Bref, J'aime particulièrement l'avant-dernière strophe :
"Il râle et rage, il a encore raté!
Encre gâchée, vélin perdu,"

Petit détail :
"Temps envolé, beauté insultée;"
Le rythme du vers précédent en 4, 4 (octosyllabe coupé en deux) donnait un très beau rendu. Celui-ci commence pareil, mais est irrégulier, on a du 4, 5 . Or, on a envie de rester encore un peu sur le rythme précédent, ou au mois encore du binaire avec un 4, 6. Bref, j'étais un peu frustrée !


Deuxième détail, dans ta dernière strophe, vers 3 :
"L'amour qu'il a, la beauté qu'il a vu."
Des verbes faibles pour désigner cette beauté ! Donne-nous du lyrisme pour cette fin de poème !
"L'amour qui l'étreint, la beauté qui l'enchante" Tant de verbes pour exprimer son sentiment ! Exit avoir et voir. Tu es trop bon dans les vers précédent pour les admettre dans ta boîte de nuit /jeu de mot laid 2/

Ai-je besoin de dire que j'ai beaucoup aimé ?

Bonne chance pour la suite !


------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vidrylee

avatar

Féminin Scorpion Messages : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Dans un asile abandonné
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: La muse, la beauté, le poète   Ven 29 Avr 2016 - 18:17

Bon alors bonjour jeune personne déjà ~

Ton poème me trouble un peu c'est pas ce que j'aime en particulier je me sens loin du poème, comme une étrange distance.
Sinon le rythme est bon tout est pas mal !
C'est donc comme je l'ai dis pas mon style de poème mais c'est bien ! Et j'adore le dernier vers ! *^*

Au plaisir de te relire ~

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir."

A.Rimbaud.
1870, Ophélie.


Je suis mariée à la poésie
et surtout à Rimbaud.



En réalité je suis un chat tout fluff et tout rose. 
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 349
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: La muse, la beauté, le poète   Ven 29 Avr 2016 - 19:50

:3 merci :3

@ Scrat: J'ai écrit ce poème en un tenant, sur mon portable, sans jamais retourner travailler sur les vers précédents, je ne pensais même pas qu'il y avait un minimum de régularité ^^
Pour "avoir" et "voir", je vais y réfléchir et peut être apporter une modification, mais je les ai écrit dans la même inspiration, donc, même si je comprend ton sentiment, ils me semblent appartenir au poème. :)

@ Vidrylee: Yupyup à toi! Bienvenue sur notre joli forum :) (je ne t'ai pas souhaité la bienvenue, mais vu que je ne me connecte pas très très souvent, visiter la partie "accueil" n'est plus vraiment un réflexe ^^ )
Je suis content que le rythme te plaise, en effet, j'adore jouer avec ce facteur :3 Donc ça me fait plaisir ^^ (Vara' content :huh: )
Et si jamais tu es curieuse d'autres de mes texte, n'hésite pas à suivre ce lien : http://www.encre-nocturne.com/t1576-pages-jaunes-nocturniennes#18682 qui mène à l'ensemble des textes que j'ai posté sur le forum (ou presque tous), tu y trouvera peut être quelque chose qui te plais plus :) .


Merci encore pour vos commentaires, c'est gentil :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 651
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: La muse, la beauté, le poète   Lun 9 Mai 2016 - 5:53

j'ai beaucoup aimé la fin, ces très vrai et logique, on préfère tous notre muse a nous même, car elle donne un sens a nos vie :)

merci pour ce poème

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La muse, la beauté, le poète   

Revenir en haut Aller en bas
 
La muse, la beauté, le poète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: