Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle n'a pas choisi

Aller en bas 
AuteurMessage
KALAM20



Masculin Bélier Messages : 27
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Elle n'a pas choisi   Mar 3 Mai 2016 - 10:43

Elle n'a pas choisi

(Elle…..) Elle n’a pas choisi le partenaire qui partagera sa vie / son père en entremetteur a décidé de son futur mari / Sa destinée toute tracée sans qu’elle puisse y faire ses propres croquis / La providence a parlé, elle sera un sujet soumis / L’amour, elle s’en accommodera / la photo de ses enfants sur la commode, elle pense l’aidera / La torture apparaît quand elle est sous les draps / le lit conjugal, un espace où son corps n’a aucun droit
La petite fille qu’elle était se voyait indépendante / les sorties, les amis, des études brillantes / mais brutalement sa mère meurt alors qu’elle n’est qu’une gamine / son père seul, se remarie avec la bibine / elle doit courber l’échine / avec ses copines imagine des combines / développe des stratagèmes pour la jouer fine
Le patriarche à sa jeunesse l’arrache/une autorité dictée à coups de cravache / son utilité n’est que d’exécuter de pénibles tâches / elle ne veut plus la paix, elle  souhaite déterrer la hache
Cette situation a raison de sa raison / sa prison est tenue par le plus tyrannique de tous les matons
A présent majeure / elle n’a qu’une place mineure / Son paternel l’a négocié avec un vieil acheteur /
Elle est venue, elle a vu, elle est vendue / elle, si droite est avec un propriétaire tordu
Le prince qu’elle espérait s’est transformé en grenouille / avec un vide abyssal à la place de ses couilles / Douce comme du miel / elle n’a gouté qu’au fiel d’un mari infidèle / dix ans de peine car accusée d’être le sexe faible
Elle comprend que son conjoint, de son quotidien est garant / elle garde en tête, que de sa situation, elle peut battre en retraite / elle s’entête, pour le changement c’est sûr, elle est prête / Elle s’apprête à modifier le cours des choses / A grosse dose de courage s’opère la métamorphose / Elle ose avec son bourreau entrer en résistance / avec aisance elle arrive à mettre une certaine distance
Dans ce combat, les coups bas sont courants / ses proches restent compacts pour que ce connard connaisse sa cruelle sentence / Sentant le vent tourner / il joue au mari charmant / marchand de rêve elle connaît sa partition / Il part en quête de sa femme et de sa restitution / mais son couple n’est plus qu’une vulgaire illusion
Il déambule dans cet appart vide / se trouve stupide / l’homme placide est devenu un être fragile / il est la tout seul avec une existence en ruine / il fulmine, les moments avec elle, il rumine / De ma mine, je dessine les contours d’histoires qui me minent / mon écriture, de l’escrime / Une façon de viser au plus juste ces tragédies anonymes
(Elle…..) Elle a choisi sa propre porte de sortie / après une (première) moitié de vie en sursis / La belle s’est fait la belle / une trajectoire nouvelle dont elle est devenue l’architecte / Cette dame a gagné sa partie d’échecs
Fini d’être un pion, du haut de sa tour elle a balayé le roi et le fou / A quarante ans un cavalier lui a fait la cour et lui murmure des mots doux…..je t’aime…

KALAM


relecture de Scrat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle n'a pas choisi   Mar 3 Mai 2016 - 13:08

Honnêtement, ta mise en forme rend la lecture un peu indigeste, un retour à la ligne au lieu d'un / serait bien plus heureux. Parce que ça donne pas trop envie comme ça. Ou au moins met des espaces avant et après le /

Ceci étant dit, y'as deux trois fautes de grammaire qui sont pas très grave (exemple: La belle, c’est fait la belle: s'est)

J'ai trouvé la narration un peu rapide, on passe plus devan le triste constat d'une vie que devant son histoire, ça donne alors l'impression d'être balloté entre des pensées chocs, presque un procès du monde dans lequel elle vit, sans vraiment humanisé le sujet, c'est un peu étrange.
Du coup, je connais pas ton intention d'écriture, ça émeut peu, mais ça révolte, ça indigne.
J'ai toujours préféré être touché qu'en colère, du coup, le texte m'a pas vraiment parlé. Mais si c'était ton but, alors tu as réussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
KALAM20



Masculin Bélier Messages : 27
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Re: Elle n'a pas choisi   Mar 3 Mai 2016 - 13:32

Dans ton commentaire il y a quelques fautes Wink mais merci de ta lecture. Oui il y a démarche froide, qui est en rapport avec la situation vécue du personnage. Malgré tout ca il y a quand même de l'émotion par moment, même si la réalité revient violemment. Et la colère est parfois salvatrice, j'ai aimé de texte de Ferré ou Colette Magny juste empreints de colère...
Kalam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle n'a pas choisi   Mar 3 Mai 2016 - 14:42

J'ai jamais dit être irréprochable en orthographe, mais comme justement j'aime qu'on me montre mes fautes pour apprendre de mes erreurs, je fais pareil^^. Si ca te blesse, ben euh, je le ferais plus sur tes textes^^

Il y a de très grand textes emplis de colère, juste, il ne me parle pas, c'est pas grave, on peut pas être réceptifs à tout. Je trouve hélas que la colère balaie trop souvent les autres émotions, c'est le cas dans ce texte de mon ressentis^^

Tu auras plus de chance avec d'autres lecteurs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

Scrat

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Elle n'a pas choisi   Mar 3 Mai 2016 - 17:47

Hoho ! voilà une chanson qui traverse une loooooooongue période de vie.

J'ai super bien accroché au début, particulièrement :
"La petite fille qu’elle était se voyait indépendante / les sorties, les amis, des études brillantes / mais brutalement sa mère meurt alors qu’elle n’est qu’une gamine / son père seul, se remarie avec la bibine / elle doit courber l’échine"

Je me suis un peu perdue en route, un texte si court, et il se passe tellement de choses ! Je pense qu'il faudrait l'avoir en musique, la musique porte bien ce genre de texte très rempli.

En tout cas bon travail ! On attend toujours de voir une vidéo d'un de tes concerts !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle n'a pas choisi   Ven 6 Mai 2016 - 18:44

J'ai beaucoup aimé personnellement ! (commentaire ultra constructif #ironie) :la: Mais comme le dit Rani, la mise en forme devrait être revue afin de faciliter la lecture et la rendre plus agréable. En tout cas, la personne en a bavé, ça se sent mais on sent aussi sa détermination sur la fin et son envie d'indépendance :) Bien joué !
Revenir en haut Aller en bas
Ippa
Reine des Ateliers à thèmes
Ippa

Féminin Poissons Messages : 603
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Cours plus vite que le Lapin Blanc

MessageSujet: Re: Elle n'a pas choisi   Sam 7 Mai 2016 - 18:40

Lut'

bon je reprend les com avec ton texte. Et je met les choses clairs maintenant: je suis nul en orthographe et mes commentaires ne sont que l'expression de mes intérogations et réflexion lors de la lecture. Je commente en première lecture. Je cite les partie de ton texte qui m'ont intriguer et en quoi elle m'ont intriguer puis je commente dans le global. Sur ce:

@KALAM20 a écrit:
Elle n'a pas choisi

(Elle…..)
c'est quel bout le titre?  

@KALAM20 a écrit:
Elle n’a pas choisi le partenaire qui partagera sa vie / son père en entremetteur a décidé de son futur mari / Sa destinée toute tracée sans qu’elle puisse y faire ses propres croquis/ La providence a parlé, elle sera un sujet soumis
 Les rimes sont la. Mais la musique ne tombe pas juste à la lecture. Ce qui rend ce passage lourd et moins percutant.

@KALAM20 a écrit:
L’amour, elle s’en accommodera / la photo de ses enfants sur la commode, elle pense l’aidera / La torture apparaît quand elle est sous les draps / le lit conjugal, un espace où son corps n’a aucun droit  
le texte est direct. cela évite les mal entandu mais du coup c'est moins "pervers" et percutant qu'un texte tout en sous entendu.

@KALAM20 a écrit:
La petite fille qu’elle était se voyait indépendante / les sorties, les amis, des études brillantes  / mais brutalement sa mère meurt alors qu’elle n’est qu’une gamine / son père seul, se remarie avec la bibine / elle doit courber l’échine / avec ses copines imagine des combines / développe des stratagèmes pour la jouer fine Le patriarche à sa jeunesse l’arrache/une autorité dictée à coups de cravache / son utilité n’est que d’exécuter de pénibles tâches / elle ne veut plus la paix, elle  souhaite déterrer la hache Cette situation a raison de sa raison / sa prison est tenue par le plus tyrannique de tous les matons A présent majeure / elle n’a qu’une place mineure / Son paternel l’a négocié avec un vieil acheteur / Elle est venue, elle a vu, elle est vendue / elle, si droite est avec un propriétaire tordu
Le prince qu’elle espérait s’est transformé en grenouille / avec un vide abyssal à la place de ses couilles / Douce comme du miel / elle n’a gouté qu’au fiel d’un mari infidèle / dix ans de peine car accusée d’être le sexe faible Elle comprend que son conjoint, de son quotidien est garant / elle garde en tête, que de sa situation, elle peut battre en retraite / elle s’entête, pour le changement c’est sûr, elle est prête / Elle s’apprête à modifier le cours des choses / A grosse dose de courage s’opère la métamorphose / Elle ose avec son bourreau entrer en résistance / avec aisance elle arrive à mettre une certaine distance
Dans ce combat, les coups bas sont courants / ses proches restent compacts pour que ce connard connaisse sa cruelle sentence / Sentant le vent tourner / il joue au mari charmant / marchand de rêve elle connaît sa partition / Il part en quête de sa femme et de sa restitution / mais son couple n’est plus qu’une vulgaire illusion
Il déambule dans cet appart vide / se trouve stupide / l’homme placide est devenu un être fragile / il est la tout seul avec une existence en ruine / il fulmine, les moments avec elle, il rumine / De ma mine, je dessine les contours d’histoires qui me minent / mon écriture, de l’escrime / Une façon de viser au plus juste ces tragédies anonymes
(Elle…..) Elle a choisi sa propre porte de sortie / après une (première) moitié de vie en sursis / La belle s’est fait la belle / une trajectoire nouvelle dont elle est devenue l’architecte / Cette dame a gagné sa partie d’échecs
Fini d’être un pion, du haut de sa tour elle a balayé le roi et le fou / A quarante ans un cavalier lui a fait la cour et lui murmure des mots doux…..je t’aime…

Je rend l'âme. La mise en page ruine le peu de rythme qu'il y a. Sans la mise en strophe je suis constament en train de chercher où elle s'arrete pour lire en bon rythme et du coup je ne fait plus attention au texte. Texte brut d'ailleurs auquel j'ai eu du mal a accrocher.

Bref tout ce qu'il faut pour faire un beau texte mais qui manque encore un peu de travail. Courage

:ippa:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom

Retrouvez mes écrits ici :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle n'a pas choisi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle n'a pas choisi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Chansons-
Sauter vers: