Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un amour de minuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lunien



Masculin Lion Messages : 10
Date d'inscription : 02/05/2016

MessageSujet: Un amour de minuit   Mar 3 Mai - 23:50

Service de nuit dépareillé sous couvert d'amour argenté.


Et je te revois sous la coupe blafarde d'une demi-lune,
distillant les lueurs pâles de ce réverbère nocturne.

Dans le silence emmitouflant du soir,
ton visage posait sur moi ses yeux de prune,
comme deux vastes miroirs,
m'irradiant de douceurs agrumes,
et aussitôt faisant naître en moi,
sentiment amendant de l'infortune.

Je lus leurs images en y couplant une vision,
peignant alors en moi, des possibles en constante migration,
aux couleurs de tes charmes vaporeux, se répondant à mon horizon,
ciel filandreux, devenu irisé de passion.

Enivrés de pensées folâtres au simple plaisir de nos désirs cavaliers,
nous partîmes au galop sous le joug bienveillant de nos imaginaires mêlés.

relecture de Scrat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un amour de minuit   Mer 4 Mai - 1:02

Même punition :p
@Lunien a écrit:
Service de nuit dépareillé sous couvert d'amour argenté.


Et je te revois sous la coupe blafarde d'une demi-lune, Tu viens de faire le plus crime de l'histoire de la littérature! Un et en début de vers, ça déjà c'est grave, mais en pus en début de poème on a pendu pour moins que ça Margoulin!
distillant les lueurs pâles de ce réverbère nocturne.

Dans le silence emmitouflant du soir,
ton visage posait sur moi ses yeux de prune, je trouve posait sur moi un peu hors du rythme, tu ralentis ta cadence avec un peu de verbeux et c'est dommage, "m'offrait" par exemple serait plus élégant
comme deux vastes miroirs,
m'irradiant de douceurs agrumes,
et aussitôt faisant naître en moi,
sentiment amendant de l'infortune. y'as un problème de logique entre ce vers et celui d'avant, c'es un peu étrange

Je lus leurs images en y couplant une vision,
peignant alors en moi, des possibles en constante migration,
aux couleurs de tes charmes vaporeux, se répondant à mon horizon,
ciel filandreux, devenu irisé de passion.

Enivrés de pensée folâtres au simple plaisir de nos désirs cavaliers,
nous partîmes au galop sous le joug bienveillant de nos imaginaires mêlésc'est dommage le dernier vers est un peu long.

J'ai beaucoup aimé ce poème, il est très doux, très délicat, plus simple et donc mieux maitrisé, il y a peu à redire dessus
du coup, bravo :)
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Un amour de minuit   Mer 4 Mai - 15:54

Pouet :ffmental:
Commentaire détaillé : attention portée sur la forme avec mille milliards de couleurs (essentiellement trois en fait fou)
(je précise que je n'ai pas lu le com de Ragne, il risque d'y avoir répétitions et contradictions ! AHDE

@Lunien a écrit:
Service de nuit dépareillé sous couvert d'amour argenté.


Et Je trouve ce "et" maladroit pour commencer un poème, on ne sait pas du tout à quoi il renvoie auparavant je te revois sous la coupe blafarde d'une demi-lune, joli
distillant les lueurs pâles de ce réverbère nocturne. vers un peu long, dommage car il cache quelque chose de vraiment beau

Dans le silence emmitouflant du soir,
ton visage posait sur moi ses yeux de prune,
comme deux vastes miroirs,
m'irradiant de douceurs agrumes,
Magnifique Wiii
et aussitôt faisant naître en moi, La virgule est inutile, ici, il me semble
sentiment amendant de l'infortune. Cette fin de vers me dérange un peu. Peut-être que mettre l'article "le" devant "sentiment" peut arranger la chose... En fait, ça fait un décalage entre le début de la strophe très fluide et doux, car ce vers est laconique et perd en fluidité. Peut-être est-ce voulu, mais ça sonne bizarre à mes oreilles

Je lus leurs images en y couplant une vision,
peignant alors en moi, des possibles en constante migration,
aux couleurs de tes charmes vaporeux, se répondant à mon horizon,
ciel filandreux, devenu irisé de passion. Les mots et les images sont très bien employés, mais le rythme est assez longuet et ne met pas en avant cette beauté poétique. Il faudrait que tu épures un peu les vers pour les rendre plus courts pour éviter que le lecteur perde son souffle à la lecture du vers, ce qui entacherait la qualité de ton écriture.

Enivrés de pensée folâtres au simple plaisir de nos désirs cavaliers,
nous partîmes au galop sous le joug bienveillant de nos imaginaires mêlés. Même remarque

Tu arrives vraiment à dégager une beauté et une puissance que ce soit dans l'emploi des mots et des images que dans la progression du poème, et ça c'est cool !
Le seul reproche intrinsèque à ce poème est la longueur des vers qui nuit quelque peu à ton écriture ; tes vers sont ainsi moins percutants.
A la revoyure ! :corn5:

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un amour de minuit   Mer 4 Mai - 17:26

C'est sûr que tu vas devoir t'atteler aux coupes, c'est-à-dire qu'il va falloir que tu "délestes" ton poème des jolis mots qui évoquent le moins, au profit de ceux qui lancent vraiment des étincelles dans l'imagination du lecteur. Mais on part déjà sur du très bon !
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Un amour de minuit   Mer 4 Mai - 18:26

Diantre tu as énervé ragne.
Spoiler:
 


Il est très doux ce poème, très agréable à lire, avec des rimes très jolies qui font plaisir.
Deux choses m'intriguent :
1. Elle a des yeux de prune et ensuite une douceur d'agrume. Pourquoi ? On a changer les familles de fruits sans m'en informer ! C'est... c'est... je ne suis pas d'accord !
2. Ils sont en train de passer une super nuit là non ? Alors qui vient faire le mot "infortune" en plein milieu du poème ? J'ai raté un épisode ?

Bonne chance pour la suite !



------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Un amour de minuit   Lun 9 Mai - 6:08

un très bon poème, on comprend les mots le sens et le ET au début, ba ces pas si grave :)
merci pour ton poème

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un amour de minuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un amour de minuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: