Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je suis mitoyen d'une sonde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je suis mitoyen d'une sonde   Mar 24 Mai - 6:55

.


Dernière édition par Adélaïde Antès le Sam 27 Aoû - 22:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Mar 24 Mai - 9:37

Le début va un peu à toute vitesse... En fait, on pourrait carrément écrire un livre rien que de l'idée déjà d'être né en antarctique (ce n'est pas pour t'ordonner d'écrire un livre, mais pour t'expliquer combien l'idée est riche).
"Je n'ai pas de nom, je n'ai pas d'âge et je suis né en Antarctique." ça ferait joli comme phrase d'accroche au lecteur, non ? Ca n'implique pas que le récit soit à la première personne, ça pourrait être un très long dialogue entre le mitoyen et l'homme, et à la fin, le mitoyen se retrouverait assimilé au lecteur.
Sinon, c'est vrai que les énumérations de la fin rappellent les cours d'éducation civique et morale. Tu peux éviter ça en lui donnant, peut-être, une touche de réalisme, ou en exprimant le ressenti de la personne qui le reçoit... Il y a quand même des images très bien trouvées.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Mar 24 Mai - 14:54

@Yggdarsil a écrit:
Le début va un peu à toute vitesse... En fait, on pourrait carrément écrire un livre rien que de l'idée déjà d'être né en antarctique (ce n'est pas pour t'ordonner d'écrire un livre, mais pour t'expliquer combien l'idée est riche).Hum, je suis pour aussi. Mais c'est sûrement pas à moi d'écrire un bouquin sur le monde. En fait je crois que personne ne devrais avoir la prétencie de s'accorder cette mission. Ce devrait être un écrit fait par plusieurs auteurs. Et en plusieurs langues. Il ne devrait être publié aucune traduction. Il faudrait que chaque partie reste dans sa langue d'origine (d'écriture) et que tout lecteur soit obligé de parcourir le monde pour comprendre le fil de l'histoire... Encore un rêve, ils me hantent ceux-là !
"Je n'ai pas de nom, je n'ai pas d'âge et je suis né en Antarctique." ça ferait joli comme phrase d'accroche au lecteur, non ? Ca n'implique pas que le récit soit à la première personne, ça pourrait être un très long dialogue entre le mitoyen et l'homme, et à la fin, le mitoyen se retrouverait assimilé au lecteur.Moui, très joulie phrase. Et le long dialogue, je suis pour. J'aime beaucoup les longs dialogues. (cette phrase est étrange, mais je me suis comprise).
Sinon, c'est vrai que les énumérations de la fin rappellent les cours d'éducation civique et morale. Tu peux éviter ça en lui donnant, peut-être, une touche de réalisme, ou en exprimant le ressenti de la personne qui le reçoit...J'ai essayé de modifier. Mais 'est pas extraordinaire. Peut être que je trouverais une meilleure fin à un moment plus inspirant. Il y a quand même des images très bien trouvées.Merci !
J'ai découvert pour ta signature. :unjournormal:
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Jeu 26 Mai - 22:14

C'est très joli Adé ! Surtout l'envolée du vieux !

Ce qui m'a chiffonné ce n'est pas l'expression, qui est très belle, mais cette phrase "je tente de le respecter et je l'accepte malgré ses nombreux défauts."
La première partie est parfaite. Il tente d'accepter le monde tel qu'il est. Mais la deuxième partie annule l'effet de la première.

J'ai compris pourquoi tu l'avais écrite en lisant la suite : c'est ta transition entre le bon et le mauvais. Problème qu'on retrouve trop. Le bon contre le mauvais, et là j'attaque le fond du texte : je ne suis pas d'accord avec ce citoyen du monde. Le haut n'est pas délié du bas, ni le mal du bien. Tout est mélangé ! De l'un dépend l'autre. Une phrase me revient sans cesse, qui semble ne pas avoir de rapport, c'est : "l'Enfer est pavé de bonnes intentions" et c'est exactement ça.

Voilà donc ce que je regrette dans ce texte si joliment écrit ! Toi qui nous peins les choses de façon si nuancée dans ton thé des écrivains !

Pour la dernière phrase, pour moi, ce n'est pas un problème d'éducation civique : qui parle ? Le mitoyen ? Qui vit dans la Creuse au fin fond de la France ? Décrire le voyageur comme citoyen du monde est aisé, mais il te faudrait plus de temps pour exprimer comment un petit Français qui n'a jamais bougé ressent cette appartenance au monde.

Dernière chose : pourquoi une majuscule à "monde" au début ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Ven 27 Mai - 11:58

Hei Scrat !
Merci beaucoup pour ton commentaire. C'est vrai que j'avais fait en sorte de faire une séparation claire entre ce qui serait "bon" et ce qui serait "mauvais". Je l'ai écris en début d'année, vers l'automne. C'était plus facile pour moi d'écire comme ça. Mais ça rend mal,, tu as raison. Et puis ce n'est pas comme ça.

Alors j'ai essayé de réécrire la tirade du vieux et la fin aussi. J'ai ajouté un petit paragraphe avant la dernière phrase.

Oh, et pour la majuscule, c'est une erreur.

Merci,

Adélaïde Antès
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Ven 27 Mai - 13:52

"Mais ça rend mal, tu as raison."
=> ça ne rendait pas mal ! C'était très bien écrit et ça faisait son effet, garde confiance en ton talent car tu en as. Je ne compte pas les livres et les films qui font cette séparation, et elle fonctionne très bien sur un certain public. Le fait est simplement que je n'y suis pas réceptive !

Cela dit, j'avoue que j'aime beaucoup mieux ce que tu en as fait en le modifiant héhé. Je suis diabolique, je te fais tout refaire chaque fois.

Pareil pour la jeune fille de la Creuse, on l'appréhende un peu mieux. Mais ici, on comprend qu'elle veut devenir comme ce voyageur, il l'a fait rêver, c'est très joli.

Maintenant, une question, comment toi, tu te sens reliée au monde ? En voyageant ? Ou en travaillant la terre ? Peut-être que ce serait intéressant de faire cet exercice : et si ton personnage se sentait appartenir au monde au moment où il parle avec cette vieille dame acariâtre, pendant les moments qu'il passe à traire ses vaches ou lorsqu'il plante un arbre ? Son appartenance au monde peut résider dans sa fonction.

Ce que je veux dire c'est que tu as pleins de pistes à explorer sur un thème comme celui-ci !

J'ai lu un livre récemment d'Erci-Emmanuel Schmit, bon ce n'est pas mon auteur préféré mais c'est un livre qu'on m'avait conseillé et qui se lit très bien. Ca s'appelle La femme au miroir. Il y a quelque chose de cette idée d'appartenance au monde dans ce livre ^^

Ah, je te soûle avec mes histoires ^^
Bonne chance pour la suite !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Sam 28 Mai - 0:19

Marine Le Pen désapprouve ce texte.
Et c'est tant mieux, car il est vraiment chouette. Peut-être trop rapide, comme le dit Ygg, mais il faut avouer que la limite de mots te bride dans le développement de tes idées ; c'est dommage, mais c'est ainsi.
L'envolée lyrique du vieux est très forte ; peut-être un peu "vu et revu", mais toujours aussi fort et efficace.
Bref, c'est un texte que j'ai aimé lire Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Sam 28 Mai - 9:57

@Scrat a écrit:
"Mais ça rend mal, tu as raison."
=> ça ne rendait pas mal ! C'était très bien écrit et ça faisait son effet, garde confiance en ton talent car tu en as. Je ne compte pas les livres et les films qui font cette séparation, et elle fonctionne très bien sur un certain public. Le fait est simplement que je n'y suis pas réceptive ! Hum, j'avais peut être mal formulé. Ce que je voulais dire c'est que les paroles du vieux étaient cliché dans la forme, que c'était trop facile, trop mécanique pour qu'une personne puisse réelement parler comme ça...

Cela dit, j'avoue que j'aime beaucoup mieux ce que tu en as fait en le modifiant héhé. Je suis diabolique, je te fais tout refaire chaque fois. Héhé ! Pas de problème ! Il faut m'obliger à réecrire certaines choses, sinon je n'évoluerais jamais ! Et puis, t'inquiètes, je n'hésiterais pas à refuser de réecrire un passage si je le juge bon.

Pareil pour la jeune fille de la Creuse, on l'appréhende un peu mieux. Mais ici, on comprend qu'elle veut devenir comme ce voyageur, il l'a fait rêver, c'est très joli.Merci !

Maintenant, une question, comment toi, tu te sens reliée au monde ? En voyageant ? Ou en travaillant la terre ? Peut-être que ce serait intéressant de faire cet exercice : et si ton personnage se sentait appartenir au monde au moment où il parle avec cette vieille dame acariâtre, pendant les moments qu'il passe à traire ses vaches ou lorsqu'il plante un arbre ? Son appartenance au monde peut résider dans sa fonction. C'est une question que je me pose quasiment chaque minute de mon existance. Le voyage, est-ce que ça fait découvrir d'autres choses, où est-ce que l'on ne voit pas les choses de façons trop superficielles ? Est-ce qu'en restant longtemps au même endroit on ne finit pas par s'en lasser ? Est-ce qu'au contraire on le redécouvre chaque jour ? Ou est-ce qu'en restant longtemps quelque part, on en perçoit plus les défauts qu'autre chose ? Est-ce qu'en étant dans un endroit pour un temps indéfini on en apprécie moins les qualités qu'en sachant qu'on va partir ? Est-ce qu'à l'inverse, en sachant que l'on va partir de là où l'on vit, est-ce qu'on ne se dit pas qu'il est trop tard, que ce n'est pas la peine de construire des choses puisque de toutes manières on partira ... Trop de questions. Donc, je suis autant du côté de ceux qui restent que du côté de ceux qui partent. Dans les deux cas, la vie est faite de découvertes, il faut juste savoir comment s'y prendre. Mais je n'en sais rien, je n'ai pas tant que ça été confrontée au changement, enfin je ne sais pas ... Rhô .. Et pis, merde ! On verra.

Ce que je veux dire c'est que tu as pleins de pistes à explorer sur un thème comme celui-ci !Bien sûr, mais c'est un sujet qui ne peut pas s'exporer seul, comme je le disais à Yggdarsil. C'est un sujet que tout le monde devrait explorer à sa manière, je pense.

J'ai lu un livre récemment d'Erci-Emmanuel Schmit, bon ce n'est pas mon auteur préféré mais c'est un livre qu'on m'avait conseillé et qui se lit très bien. Ca s'appelle La femme au miroir. Il y a quelque chose de cette idée d'appartenance au monde dans ce livre ^^ Je connais pas trop Schmit, je verrais si je peux lire des extrait de "La femme au miroir". Merci !

Ah, je te soûle avec mes histoires ^^ Meuh non !
Bonne chance pour la suite !Merci, toi aussi.

@Silenuse a écrit:
Marine Le Pen désapprouve ce texte.Héhé !
Et c'est tant mieux, car il est vraiment chouette. Peut-être trop rapide, comme le dit Ygg, mais il faut avouer que la limite de mots te bride dans le développement de tes idées ; c'est dommage, mais c'est ainsi. Et oui, les limites sont souvent contraignantes ... Mais bon, on fait avec.
L'envolée lyrique du vieux est très forte ; peut-être un peu "vu et revu", mais toujours aussi fort et efficace.Merci, et oui, c'est vu et revu, je suis d'accord avec toi.
Bref, c'est un texte que j'ai aimé lire WinkMerci !

MERCI !!!

Adélaïde Antès
Revenir en haut Aller en bas
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Sam 28 Mai - 15:43

Bonjour Adelaïde,

Une première impression, visuelle: ce texte est court mais dense, ce qui peut 1/ décourager le lecteur, 2/ niveler les paragraphes alors que le rythme est là, 3/ enlever une partie du sens implicite de la narration.

Aère le, s'il te plait.


Sinon, j'aime bien le style, adapté au message universel, avec beaucoup de virgules qui soulignent ainsi la diversité de ce monde, des images venant de tous les pays, bref un ensemble pictural très coloré.
La fin ne fait pas trop "paix et amour mes frères", ce qui était le risque.

Merci du moment de lecture.

Donald

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   Sam 28 Mai - 17:25

@Donaldo75 a écrit:
Bonjour Adelaïde,

Une première impression, visuelle: ce texte est court mais dense, ce qui peut 1/ décourager le lecteur, 2/ niveler les paragraphes alors que le rythme est là, 3/ enlever une partie du sens implicite de la narration. Pas de problème, j'ai refais un peu la mise en page.

Aère le, s'il te plait.


Sinon, j'aime bien le style, adapté au message universel, avec beaucoup de virgules qui soulignent ainsi la diversité de ce monde, des images venant de tous les pays, bref un ensemble pictural très coloré.Merci !
La fin ne fait pas trop "paix et amour mes frères", ce qui était le risque.Héhé Paix et amour, bro ! Pardon ... Nan, mais je vois ce que tu veux dire ! héhé !

Merci du moment de lecture.Merci du moment de commentaire !

Donald
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis mitoyen d'une sonde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis mitoyen d'une sonde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: