Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TP] La nuit tombe sur Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: [TP] La nuit tombe sur Paris   Ven 10 Juin - 20:48

La nuit tombe sur Paris


Rose bat le pavé, Rouge lance des clous,
Bleu prépare ses poings, Gris décompte les coups,
Avec le vieux Paris en décor un peu triste,
De scènes déjà vues d’un théâtre extrémiste.

Lentement s’allument les lettres de papier.
Le feu passe à l’orange, il brule le quartier,
Et laisse la rumeur carboniser les foules
D’une fureur masquée à l’ombre des cagoules.

Sur le fleuve pavé, le sang et la fureur,
Un verbe injurieux habillé de rumeur,
Gris dégoupille Bleu, Rouge pilonne Rose,
Le droit de protester dévisse pour la cause.

Le soir au sein du clan, dans le froid et le chaud,
Rose écoute parler Rouge le fier héraut
Devant des fantassins enivrés par la poudre,
Haineux de Gris et Bleu, par désir d’en découdre.

Fini de consommer, maquillés de bonheur
Les slogans et les mots, l’argument du vendeur,
Il est temps de bouter les rois de l’inutile,
Les fournisseurs de strass, de rêve et de futile.

Paris connait la nuit, une nouvelle fois,
Des têtes vont tomber, pour les fous et les rois,
Dans le noir absolu, loin de toute écriture,
Une histoire grimée en simple sépulture.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)


Dernière édition par Donaldo75 le Dim 3 Juil - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Lun 13 Juin - 18:21

Comme personne ne t'as commenté, je m'y colle.

Formellement ton poème est bon, l'alexandrin semble respecté, les règles de la poésie classique aussi, l'idée du camieu de couleurs est bien trouvé quoi que je ne suis pas sur que tout le monde ici maitrise le code couleur des partis politique (et du coup, je regrette un peu l'absence de jaune qui se prêtait vraiment à ton texte)

Mais, ben j'ai pas accroché.
Tu as pas réussi à m'emporter, ni à tourné la situation dans une contemplation épique ou burlesque. Y'as pas de sentiments vraiment dominant, plus une sorte de jugement triste qui se ressent vraiment dans le dernier vers.

D'autant qu'en soit, c'est un poème qui ne répond pas à l'événement du moment mais qui pourrait s'appliquer à toute manifestation, il manque d'identité en fait ton texte.

Et c'est vraiment dommage parce qu'il y a des formulations sublimes
Citation :
La nuit tombe sur Paris, pourpre et froide à la fois,

Ca c'est génial

Mais à côté y'en a d'autres qui sont vide :/
Citation :
Ferme les bouches roses et rassure les riches.
Celui là par exemple est assez maladroit, les gentils manifestant opposé aux riches effrayé. C'est d'une binarité marxiste qui me parle pas vraiment. Je suis jeune, j'ai pas connu la guerre froide, ça doit être pour ça ^^


Bref, te laisse pas abattre par mon manque d'entrain pour ton texte, le plus important c'est que toi tu l'aime, on peut pas plaire à tout le monde et j'ai essayé de t'expliquer pourquoi moi ça m'avait pas plus.
Au plaisir de te relire :)
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4811
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Lun 13 Juin - 18:49

Heeeeey !! Mais j'l'avais pas vu, ce texte ! Il est trop bieeeeeen :ffmental: :ffmental:

Non en vrai, au contraire de Ragne j'ai vraiment accroché. Les vers sont très bien tournés, rien ne m'a paru particulièrement maladroit, c'est très bien écrit, il y a d'excellentes idées, métaphores et jeux de couleurs cute

En plus, personnellement, j'ai vraiment trouvé que ça relate bien ce qu'il se passe en ce moment, ce climat de tensions, de guerres de pavé et d'idées, ces moments où tout semble suspendu au combat de quelques-uns. Je trouve pas du tout que ça s'applique à toutes les manifestations, au contraire, c'est assez précis, assez tranchant je dirais.

Bon, la toute fin (conclusion) est trop pessimiste pour moi (mais le premier vers de la dernière strophe je l'ai beaucoup aimé, comme plein d'autres d'ailleurs u_u) mais le reste du poème la rattrape amplement à mes yeux.


BREF

C'EST GENIAL

Gloire au Lapinpabo.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 8:06

Bonjour,

Merci à tous les deux d'être venus lire ce poème, mon premier (à part quelques haïkus écrits pour le fun) je dois l'avouer.

@Ragne: le jaune n'est pas de mise dans cette grève là car elle est politique et qu'il n'y a pas de briseurs de grèves. J'en profite pour donner le code couleur, même si je fais partie de ceux qui pensent qu'on ne doit pas tous expliquer, en particulier en poésie. Rouge = CGT, PC, rose = CFDT, PS, gris = pouvoir, MEDEF, bleu = police, gendarmerie. Enfin, ce poème n'a rien d'épique ou de burlesque parce que je trouve cette situation affligeante, triste même quand on pense que le syndicalisme est à ce point dévoyé et de manière tellement automatique. C'est devenu la norme dans la négociation sociale. La situation actuelle n'a donc rien de particulier; on est loin de mai 68 et de ses grands idéaux; là c'est juste un leader autocratique, un mec qui a triché aux élections internes des fédérations de la CGT, qui veut assoir son petit pouvoir, tel le Staline de base. Ceci étant dit, je ne me laisse pas abattre, surtout vu que c'est mon premier essai en la matière, celle de la poésie versifiée, alors toute critique constructive ne peut que me permettre de m'améliorer.
@Cornedor: c'est pessimiste parce que, tu l'as certainement compris vu mon commentaire précédent, cette situation m'attriste et qu'elle dure depuis trop longtemps, comme si dans notre pays on ne savait plus discuter.

Bon, j'ai un autre poème, plus épique et plus drôle, écrit avec ma tenue de clown, à vous proposer. C'est le deuxième que je compose, ici pour un défi littéraire où j'avais décidé de participer déguisé en poète, avec un nez rouge et une perruque jaune. Il traite de l'invasion de New York par des Belges. Tout un programme !

Bises

Donald

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 9:27

Le NPA n'hésite pourtant pas à en qualifier certains de jaunes^^ j'ai des amis très impliqué dans cette grève/manifestation qui m'ont ressorti ce mot d'un ancien temps. C'était assez surprenant.
Mais je viens pas gloser sur cette grève, on 'a appris en tant qu'historien d'attendre d'avoir suffisamment de recul et d'information sur les choses pour les contempler.

Non en fait, je voulais revenir sur le épique et burlesque et j'ai peur de m'être mal exprimé et de t'avoir un peu blessé au vu de ton dernier paragraphe.
En fait il s'agissait pas de toi que j'enjoignait à ne pas quitter une zone de confort, il s'agit plutôt d'une conception des choses qui vient de Hugo et que j'appécrie beaucoup.
Je te cite un passage de cette article pour l'illustrer
http://www.crlc.paris-sorbonne.fr/pdf_revue/revue4/7_DAUPHIN_Neoclassicime_TEXTE.pdf
Citation :
Les romantiques souhaitent explicitement se départir des modèles anciens qui les
maintiennent dans un carcan stylistique : Hugo souligne sa volonté de jouer avec « ce grand
niais d’alexandrin ». Impossible cependant de nier l’empreinte profonde que les néoclassiques
ont laissée sur les générations suivantes : Hugo et Vigny ont d’abord Chénier pour
modèle. Hugo lui rend hommage dans ses Contemplations et lui dédie un poème, qui est
justement consacré au renouvellement des classiques : il faut, selon lui, allier le rire de
Rabelais à la mélancolie de Dante, pour allier le bas avec le haut, le grotesque avec le
sublime
, comme il l’a déjà écrit trente ans plus tôt dans la célèbre préface de Cromwell.
Hugo se retourne ainsi contre la majesté de l’éloquence des classiques, empreinte de la
gravitas latine

Voilà, c'était pas une attaque personnelle, juste une conception de la poésie qui me touche et que je voulais partager.
Je te présente mes plus sincères excuse si je t'ai blessé ou heurté

Au plaisir de te relire
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 10:25

Ah... les poèmes politiques ne me touchent pas. D'un tes couleurs je les ai comprises à la fin... du coup tout le long j'ai réfléchi et pour apprécier un poème y a mieux. De deux... bah c'est une espèce de coup de gueule déguisé, donc pas franc et en même temps quand même là pour dire "je suis pas content". Bref, j'attends le prochain.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 11:28

Salut Scrat,

Non, ce n'est pas un coup de gueule déguisé. On peut parler de faits politiques sans avoir à pousser des cris. C'est d'ailleurs ce que les syndicats n'ont visiblement pas compris. Mais c'est une autre histoire.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 11:42

bah tu râles sur les syndicats non ? ou alors je suis encore plus bouchée que j'en ai l'air (et là ça devient grave)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 11:49

Comme je le dis dans mon premier commentaire, cette situation m'attriste, ce qui fait une sacrée différence avec râler, non ? La poésie, à mon avis, montre des situations sans les décrire. C'est ce que j'ai essayé de faire.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 11:50

Dans la foulée, je réponds à Ragne. Non, tu ne m'as pas blessé, cela d'autant plus que c'est mon premier poème alors la critique est toujours la bienvenue.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 12:46

Je vois je vois...
Bonne chance pour la suite alors !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 13:01

Merci !
Je crois que sur ce coup, la maxime incluse dans ma signature s'applique, non ?
👅

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4811
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Mar 14 Juin - 13:02

Ben, perso je suis une vraie quiche en politique et en actualités, et pourtant les couleurs je les ai comprises dès le début, je trouve que tu as bien défini leurs rôles et que donc, ce n'est pas trop trop dur de les reconnaître à la première strophe ^^

Sinon j'ai pas vu de râleries ni de parti pris (puisqu'aucune des couleurs n'est franchement présentée comme mieux ou pire que les autres). Juste une histoire, en fait. Une description assez poétique qui m'a beaucoup plue pour son détachement, justement :arbre:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Jeu 16 Juin - 19:45

Arf... oui je suppose on est réceptif ou on ne l'est pas ! Quant à définir les oreilles... c'est une autre histoire.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Donaldo75

avatar

Masculin Bélier Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2015
Localisation : Paris
Humeur : Atonale

MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   Dim 3 Juil - 19:03

Merci Cornedor,

J'ai complètement retouché ce poème pour le rendre conforme au style néo-classique (alexandrins à rimes plates, avec hémistiche). Du coup, c'est désormais la version néoclassique qui est présente ici.

Le fond ne change pas.

Bye,

Donald

------------------------------------------------------------------------------------------------
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes.(Lao-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
https://donaldghautier.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TP] La nuit tombe sur Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TP] La nuit tombe sur Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: