Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie de Silenuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4706
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 20 Juil - 17:26

Je suis d'accord. oui

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 20 Juil - 18:22

J'ai la solution!



Blague à part, j'ai beaucoup à dire et un gros début de migraine, alors je balance dans le désordre.

La marseillaise est au delà du symbole nationaliste, c'est un symbole mondiale.
L'hymne américain commence avec les même notes, l'hymne russe a été la marseillaise pendant un temps. D'un point de vu historique cet hymne EST la révolution et du coup, elle a une portée symbolique très fort.Parce que la révolution française est vu comme l'acte fondateur qui changea le monde, c'est l'évenement le plus important de l'histoire, c'est ça qui donne à notre nation si petite et si fragile son pouvoir
On peut changer d'hymne, c'est une chose courante, notamment dans le monde slave, le vieux continent est de souvenir plus traditionnaliste, on pensera à god save the queens/the king pour les anglais qui est là depuis perpet
Et s'il y avait changement maintenant, ce serait très propablement le chant des partisant qui prendrait le relais, il y a eu un fort lobbying dessus dans les années 80


Hey bon si t'écoute les paroles (je n'ai pas mis la version d'yves montand, parce que celle là me fait marrer) c'est pas vraiment mieux.

Une nation à trois pouvoir régalien majeure à la base. Justice, protection intérieur et protection extérieur.
Ces pouvoirs, on ne peux que les exprimer dans la lutte, l'hymne donc, du point de vue de l'idéologie française (et je vais faire un truc horrible, mais renvoyer au livre éponyme de BHL qui en parle bien) doit reprendre cette notion du combat qui historiquement est la seule à unir les français (enfin quand on doit pas taper sur les juifs et les arabes parce que c'est de leur fautes)

Pour moi, dans ta colère, tu passe à côté de la principale question
Comment doit on accepter le sens de la nation? Est-ce que celle-ci doit être purement administrative ou défendre des valeurs qui pour marché doivent être exacerbé?
Car, et c'est là une erreurs commune, que lorsque l'on crée un mythe qu'on peut unir les homme. Tu ne peux pas dispenser des préceptes en l'air.
Selon les philosophes c'est ça qui sonna le glas des stoïques, le fait d'avoir promeut des idées sans en avoir fait le mythe.
Et ça me fait penser à cet article qui reprend l'idée.

http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20160519.OBS0826/pourquoi-daech-attire-aussi-des-gens-normaux.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#link_time=1463860983

J'espère avoir été pas trop nébuleux

Je te n'em :niou:
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 20 Juil - 18:41

Je crois qu'on ne vise pas la même chose. Je voulais parler de la Marseillaise comme symbole et de son exploitation aujourd'hui, en 2016.
Je ne nie absolument l'importance fondamentale de la Révolution française dans le cours des constructions nationales du XIXe siècle, mais ce n'était pas l'objet de cet article. Je ne nie pas non plus la légitimité qu'à la Marseillaise à avoir été notre hymne, mais plutôt - rationnellement - sa capacité à l'être aujourd'hui, comme vu avec le paradoxe que l'on a rencontré.
Il faudrait plutôt réfléchir à un possible échec de la nation : aujourd'hui, le combat divise et ne réunit pas : nous sommes dans un pays profondément divisé dont la seule réunion est le recueillement qui suit les attentats, pas le combat.

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Jeu 21 Juil - 23:50

Parlons expérimental.



Plaistow
Lacrimosa (2012)

1. Lacrimosa
2. Cube

Titan (2015)

A1 Hyperion
A2 Phoebe
A3 Prometheus

B1 Mimas
B2 Tethys
B3 Iapetus
B4 Helene

C1 Pan
C2 Rhea
C3 Dione
C4 Daphnis

D1 Kari
D2 Enceladus
D3 Titan




Deux albums pour le prix d'un, parce que j'aurai pas grand chose à dire, surtout pour le premier album, Lacrimosa.
Plaistow est un groupe totalement inconnu du grand public (et même du petit). Il est génériquement classé dans le jazz, voire dans le jazz-rock, mais c'est un groupe expérimental qui se fonde sur trois instruments : le piano, la basse/contrebasse et la batterie.

Commençons par Lacrimosa. Ca devrait aller vite, il n'y a que deux morceaux, Lacrimosa et Cube (TIENS on dirait le titre d'un texte KOF KOF). Les deux morceaux sont très différents et n'ont de commun que leur longueur, respectivement 23 et 18 minutes.
Lacrimosa (le morceau) se décompose en trois mouvements, le dernier reprenant le premier. Ces deux morceaux mettent en valeur les notes du piano qui pleuvent en permanence et qui sont soulignées par la basse et la batterie sur tous les temps. Ce sont deux mouvements hypnotiques, étranges et forts ; le premier va en crescendo vers le deuxième mouvement.
Celui-ci reste, je pense, le plus captivant du morceau et de l'album. Basé sur le piano, la mouvement va crescendo. La batterie ne fait que soutenir, mais la basse va ajouter de la mélodie au fur et à mesure, avant que le piano en déploie une autre, encore plus magistrale. Le mouvement s'évanouit dans le dernier mouvement, qui reprend donc le premier avant de taire la batterie et la basse, ne laissant que le piano hypnotique. Puis pouf. Plus rien. Le morceau s'arrête sec, comme une fin qui dérange. Un morceau fascinant.
Cube est totalement différent. Le morceau suit une construction binaire : une mélodie de piano soutenue intensément par la batterie et la basse, puis un mini-break mené par la batterie où la musique devient plus féroce.
C'est un morceau difficile à décrire ; il suit un peu la ligne progressive floydienne (à suivre...) en faisant un gros break hallucinatoire précédé et suivi d'une extase musicale.
C'est donc un album totalement ovniesque, le plus OVNI de ce que j'ai pu écouter à ce jour.




Titan est sorti en 2015 dans le même silence. Peut-être un peu moins, relayé par quelques petites personnalités publiques comme Xavier "mistermv" Dang. L'album est considéré par le groupe comme le plus représentatif de leur musique.
4 parties de 3 à 4 morceaux. Allons-y donc partie par partie.
Note : j'ai pas mal écouté cet album en voiture avec les basses à fond. Jouissif. Faudrait que je fasse une VDS sur les positions (musique et jeu vidéo). A SUIVRE donc. Mais bref, écoutez pas ça avec les enceintes d'ordi ou des écouteurs nuls, par pitié. Essayez de vous procurez un truc pour écouter de la musique, au mieux un casque - le mien ayant coûté 15 balles pour 4 ans d'utilisation, z'avez aucune excuse.
Partie A : le morceau d'introduction est chouette (beaucoup moins étrange que le deuxième fou). Le début est assez jouissif, surtout dans les basses. S'enfuit un petit break un peu chelou mais qui suit la ligne de basse (basse + kick).
Bon, le deuxième est plus aigre. Une mélodie kickée par les trois instruments... Oui, c'est bizarre, ça tape dans le cerveau, c'est agressif et assez puissant. Les disharmonies au fil du morceau provoquent toutes des changements très manifestes, pour finir vers un morceau plus harmonieux avec une chouette mélodie. C'est donc un morceau difficile d'accès, mais dans lequel on peut vraiment exulter sa puissance créatrice.
Et Prometheus... Un des morceaux les plus expérimentaux de l'album, notamment à la batterie, où les sonorités sont particulièrement originales et anxiogènes. La lenteur du piano se rajoute au côté hermétique et peu rassurant du morceau. Le morceau s'effondre dans le silence et se transpose dans la deuxième partie.
Partie B : le premier morceau est pas ouf, je trouve. Il part sur des bases assez bien menées avec une chouette ambiance et... ça s'envole dans un trip vraiment chelou...
Et le deuxième... eh bien c'est pire ! Je vais rien dire, écoutez-le... Le morceau rappelle Lacrimosa, mais en mille fois plus agressif héhé.
Iapetus est bien plus audible. C'est même un morceau qui arrive formidablement à retranscrire une ambiance sombre, mais magnifique... La piano est beau et est sublimement mené par la basse et le kick qui martèlent leur note. Un très beau morceau.
Helene est un autre morceau se basant sur les expérimentations de la batterie, mais est beaucoup plus calme, le rythme étant mené calmement par le piano. Puis, la batterie arrive, classique, pour appuyer ce rythme lancinant... Un morceau assez hypnotique et vraiment beau...
Partie C : on retrouve Pan, le sujet du CC de la fête de la musique. Un morceau vraiment magnifique, sombre et lancinant. Il est mené par le piano très aigu, suivi par la basse discrète. Et la batterie joue en fond des sonorités plus anxiogènes et sombres, donnant beaucoup de cachet au morceau. Un des meilleurs morceaux.
Rhea, un morceau au rythme plus pop, plus entraînant... ce qui rentre bien dans l'inédit tant l'album dépote dans l'inconnu. Bref, un morceau chouette et entraînant, qui s'essouffle petit à petit dans le silence.
Dione fait beaucoup penser à Prometheus, notamment par son piano, sauf qu'il est joué 10 fois plus rapidement AHDE Le rythme est donc très rapide, forcé, assez dérangeant, notamment avec la basse qui soutient le piano, et il se poursuit jusqu'à la fin, alors que le piano commence une mélodie qui s'inscrit dans la rapidité du morceau.
Daphnis est un autre moment de beauté. Une simple ligne mélodique, qui sonne assez ordinaire, répétée à l'infini, où s'ajoute une contre-mélodie, ce qui crée un sentiment de surplus et donne pas mal de force au morceau. Tout est répétitif, jusqu'à la fin où le morceau - encore une fois - se tait d'un coup.
Partie D : Kari est en quelque sorte le "single" de l'alnum, sorti à part sur Youtube. Il est assez particulier par le rythme imposé par les trois instruments. La mélodie suit beaucoup ce rythme, ce qui renforce l'aspect étrange du morceau. La basse est assez incroyable, elle mène à elle seule le morceau.
Puis un autre morceau expérimental, qui mélange Lacrimosa et Prometheus... en un morceau grandiose et magnifique... Le piano exulte aux côtés des jeux de la batterie et provoque une harmonie géniale. Un morceau de puissance et de beauté, sans doute mon préféré.
Et l'album se clôt avec le morceau-titre, qui se rapproche du silence auquel on va devoir s'habituer à la fin de l'écoute. Le rythme est très lent, mené par le piano et la batterie essentiellement ; il y a peu de mélodies, c'est vraiment un morceau de fin. Tout se rapproche du silence, même quand les instruments sont joués fortement : cela renforce le silence d'à côté...

Titan est un voyage assez incroyable ; il faut pas mal de force et de patience pour venir à bout de sa grosse heure, mais c'est un album qui chamboule vraiment. En jouant avec ses instruments et son cadre qu'est le morceau, sa musique ne fait que surprendre de fil en aiguille. C'est donc un album particulièrement abouti...

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Ven 22 Juil - 18:17

J'ai écouté ton plaistow ^^ La musique passe toute seule dans les oreilles, elle invoque des idées et une intensité intéressante. Cela dit, c'est une musique de feignant haha. Vraiment, vraiment...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Ven 22 Juil - 18:23

Ah, c'est sur qu'ils se sont pas foulés pour les mélodies AHDE AHDE

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Ven 22 Juil - 18:27

ni de rythme, héhé mais c'est ça le jeu je suppose. Soit dit en passant, d'habitude je m'énerve sur ce genre de musiques et là c'est plutôt bien passé (preuve que je vieillis, ou bien qu'ils sont convaincants dans leur style)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Ven 22 Juil - 18:30

Eh bien, j'ai quand même l'impression que c'est quitte ou double : soit on apprécie, soit on se met en PLS et pestant contre la musique. DONC je saurai pas expliquer AHDE

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Ven 22 Juil - 18:36

Haha je plussoie sur ton utilisation de PLS. Bon j'arrête le flood. En tout cas, ton topic est assez amusant peut-être que je repasserai un jour ! A plus plus Sissi !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 10 Aoû - 14:55

Un petit up pour parler des sujets dont je vais parler prochainement ou dont je voudrais parler.
Il n'y a pas que des rétrospections, c'est un sujet sur ma vie :aha:

- Mirror's Edge et le pointillisme descriptif
- The Wolf Among Us
- En musique, je sais pas trop, sans doute du Bach et du Beethov'
- Les stimulateurs d'opinion
- Précis de pragmatisme
- Réalité, de Dupieux (?)

Et plus encore.
En fait, je poste pour m'en souvenir fou

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4706
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 10 Aoû - 15:01

C'est quoi les stimulateurs d'opinion ?








(OH MON DIEU MAIS IL Y A DU MONDE SUR CE TOPIC EN VRAI :révolution: )

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 10 Aoû - 15:08

J'ai écouté Plaistow, j'aime bien oui
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 10 Aoû - 16:13

Mais ouiiii, il y a (un peu) de monde !
Les stimulateurs d'opinion, ce sont des personnes - surtout sur Internet - qui partagent leur savoir et leurs connaissances afin de stimuler la pensée personnelle et l'esprit critique de l'auditeur. Ce sont les nouveaux "faiseurs d'opinion", mais dans un contexte social, politique et technologique différent.

Et Plaistow, c'est chouette oui Content que ça te plaise, Mara.

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4706
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Mer 10 Aoû - 16:40

Okaaaay :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Le Molosse
Habituée de la CB
avatar

Féminin Vierge Messages : 1843
Date d'inscription : 29/12/2015
Localisation : Dans ma chambre
Humeur : Mode Molosse: Off

MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   Jeu 11 Aoû - 20:55

Silenuse a écrit:
Mais ouiiii, il y a (un peu) de monde !
Les stimulateurs d'opinion, ce sont des personnes - surtout sur Internet - qui partagent leur savoir et leurs connaissances afin de stimuler la pensée personnelle et l'esprit critique de l'auditeur. Ce sont les nouveaux "faiseurs d'opinion", mais dans un contexte social, politique et technologique différent.

Et Plaistow, c'est chouette oui Content que ça te plaise, Mara.

Je crois que je vais suivre car ça m'intéresse ce que tu rédiges

------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe distinctif de chasseresse de fautes: ~ (pour faire honneur à mon surnom :la:)

Sections attribuées: Romans et Théâtre


N'hésitez pas à venir me lire ici: Mes écrits #TexteDeMathilde
:unjournormal:

Et sinon Invité , viens voir ma galerie de dessinatrice & celle de photographe :la:

Beta lectrice acharnée: [INDISPONIBLE]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/124488553@N07/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie de Silenuse   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie de Silenuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Autres :: Rétrospections-
Sauter vers: