Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  Ecrits publiésEcrits publiés  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le Défi de la Semaine n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Mar 12 Juil - 15:54

faible
Revenir en haut Aller en bas
Le Molosse
Serial Bisounours aux yeux de lynx
avatar

Féminin Vierge Messages : 1479
Date d'inscription : 29/12/2015
Localisation : Dans ma chambre
Humeur : Molossieuse (comprendre ça dépend)

MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Mar 12 Juil - 17:18

Bon, j'ai essayé quelque chose et je suis moyennement convaincue, vous aimez ?

Aujourd'hui, trois copains vont faire la fête
Brugnon, de son vrai nom, Will, le brugnon trop mûr
Carotte, de son vrai nom, Krata, fine et bien orangée comme aiment les lapins
Datte, la datte Djen, qui ne savait jamais quel jour nous étions.

Électrique, voici le mot qui conviendrait à cette fête ayant lieu dans la corbeille à fruits, présentes dans la cuisine de Mistress D. Tout le monde était présent, même Rififi le Salsifi teigneux.

Faisant fi de sa présence et de ses regards belliqueux, les amis décidèrent de s'amuser, de danser jusqu'à ce que Mistress D se serve.

"- Grenade, va exploser aux pieds des abrutis en face de moi" ordonna Rififi à son fidèle comparse.

Hésitant, la grenade regarda son comparse qui lui jeta un regard noir suffisamment persuasif.

Il avança, doucement vers les amis qui, enivrés par la fête et l'alcool ne la virent pas.

"- Jambon en vue !" Hurla soudain le Brugnon.

"- Karan, qu'est ce que tu fous là ?" demanda Rififi sur un ton froid comme la glace.

La fête cessa, tout le monde se figeait et dirigeait son regard vers l'intrus: Une épaisse tranche de jambon bien rose, fraîchement sortie de son paquet venait de s'immiscer dans la fête.

"- La Loi ne m'interdit pas de venir m'amuser, répondit Karan sur un ton narquois.
"- Mais la Loi t'interdit de fréquenter les fruits et légumes depuis que tu as tenté de te faire une endive, rétorqua le salsifi dont le teint virait au noir.

N'insistant pas, le jambon fit demi-tour au grand soulagement de tous les fruits et légumes présents ce jour-là.

Oréna, l'orange très observatrice vit cependant que quelque chose clochait:

Profitant de l'inattention générale, Karan le jambon venait d'amorcer une grenade rougeâtre et la tenait bien en évidence afin que tout le monde la voie:

"- Que personne ne bouge sinon, je la jette dans la corbeille !"

Riant face à la frayeur générale, le jambon rejeté recula lentement.

"- Sois raisonnable Karan !" hurla le Brugnon, près à bondir.
"-  Tu crois que tu l'as été lorsque tu m'as passé à tabac avec les autres ? Non, dit le jambon sur un ton froid et méprisant.

Un silence de mort s'abattit sur la foule. Voyant la tension augmenter au fur et à mesure des révélations, le jambon poursuivit:

"- Will ici présent m'a tabassé presque à mort en compagnie de trois de ses comparses sous prétexte que je suis un Viandard."

Xaphania la banane toisa le Brugnon du regard avant de déclarer, au milieu du silence qui venait de s'installer:

"- Yeph, achève-le.
"- Zozozozo, fit la grenade. Toi venir faire câlin à moi petit brugnon d'amour"

Soudain, au moment où Yeph enlaçait le Brugnon, la grenade que tenait le jambon émit un petit sifflement puis explosa, laissant derrière elle des morceaux de jambon déchiquetés ainsi qu'une corbeille de fruits ravagée.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe distinctif de chasseresse de fautes: ~ (pour faire honneur à mon surnom :la:)

N'hésitez pas à venir me lire ici: Mes écrits #TexteDeMathilde
:unjournormal:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/124488553@N07/
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 244
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Mar 12 Juil - 18:13

Aujourd'hui rime avec agonie, avant, au début, il y a longtemps, au rebut, il y eu un cri annonçant une nouvelle vie.

Belle car nouvelle, pure car détaché de tout passé, passé qui a la manie d'entaché le futur, ainsi qui aurait put prédire que ce sourire, à la fin de l'aurore durerait encore.

Car crépusculaire, convoité du catacombe et du cimetière, cadavre connaissant sa chambre, cependant il chatoie comme un cierge consumé.

Et oui il luit, toujours internit, malgré la nuit, qui vient pour lui.

Face à la mort il sourit, il rit de lui, de celui qu'il fut et qu'il n'est plus.

Gamin, il était gracile et grave, seul et solitaire.

Heureusement est arrivé celui qui serait aux côtés de Xavier, pour une éphémère éternité de jeunesse à vieillesse.

Il fut celui qui parti en quête du sourire perdu, abandonné, jeté à la rue, mais qui devait avec l'aide de l'amitié, ne plus jamais quitter le petit Xavier.

Jamais n'était pas mot contrefait, en effet malgré les méfaits de la vie et de son venin, et de ses souvenirs qui étaient tout sauf bien, il n'en voulait pas au destin.

Kaléidoscope d'images infini, sa mémoire relevait de l’inouïe, on y voyait une mère décédé et un père alcoolisé.

La vie ne l'avait décidément pas gâté, pourtant il s'était relevé, avec Zach et sa complicité avec sa force et sa volonté.

Moult et moult obstacles avaient tenté d'entraver le jeune Xavier, une infinité en vérité, pourtant toujours et encore de son sourire il était accompagné, même lors de son agonie prématuré.

"Néant, Ô Néant, hahaha, je t'attend. "

"Ô Xavier, pourrais-tu s'il te plaît arrêter ?"

"Pourquoi donc Zacharie ?"

"Quel question, pourquoi à ton avis ?
Rime comme tu en as envie, néanmoins c'est la fin de ta vie.
Solennité aurait plus sa place ici.
Tu te comporte comme un abruti."

"Un abruti que je suis, un abruti que j'ai toujours été mon ami."

"Vrai, je ne te contredis pas, depuis tout petit déjà tu étais comme ça."

"Wagner et son orchestre joue pour moi la Marche Funèbre de Siegfried, je les entends, moi traitreusement frappé par la maladie, je part pour le paradis."

"Xavier, ce sourire si beau lorsque tu étais à ton zénith, pourquoi aujourd'hui n'a-t-il pour seul mérite, que de me faire regretter notre amitié ?"

"Y-a-t-il explication à cela, je pense que tu le sais déjà.

Zach, je t'aime."



Dernière édition par Ouppo le Mar 12 Juil - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4424
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Mar 12 Juil - 18:33

Hahahaha oh dog c'est tellement génial ton truc Tilde xD (surtout le zozozozo toi venir me faire câlin xD)

Oup : le dialogue est un peu étrange O_o (parfois soutenu parfois familier entre autres). C'est... originale. J'aime la fin oui


Bon je teste aussi mais ça va être nul hein. rire2


A l'aurore naquit, au fond de la prairie,
Billevesée de nuit, de rosée et d'étoiles, une drôle de
Corolle,
Déployant ses pétales.

Elle était étrange, étrange et magnifique.
Folle de papillons,
Grande amie des abeilles,
Hérissée de pollen,

Il lui vint une idée.
"J'ouvre mes pétales, dit-elle avec emphase, à celui qui me donnera la plus belle chose de ce monde." Le défi était lancé.

Kaki de peau était le fruit bizarre que lui montra l'abeille,
La lune diamantée lui fut offerte par le papillon
Marrons et châtaignes finement dorés s'empilèrent à son pied.
"Non, refusait la belle. C'est beau, mais ce ne sont pas les plus belles choses au monde."

Oasis auparavant tissée de paix, la
Prairie se mua en champ de bataille.

Quartz rose étincelant,
Rose des sables d'ors et de poussières,
Serpent de verre aux écailles froides,
Tout s'amassait aux racines de la belle, le temps passait et repassait. Son calice demeurait fermé.

Ubac de la montagne, la prairie devint mangée d'ombres...
Versant maudit que les insectes désertèrent ; ils rejoignirent l'ensoleillé adret, loin de la belle obscure.
Walkyrie de la nuit, notre fleur aux noirs pétales se découvrit pourtant
Xénophobe. Son orgueil fut blessé, meurtri par le désintérêt des papillons de l'ombre.


Yoyo de lumière, le cycle solaire lui était inconnu. Elle se crut à jamais perdue dans la nuit... Il y eut une
Zébrure éclatante qui larda la pénombre. La belle étiolée s'était tuée.




Oh dog mais j'ai réussi Ouf !

Bon niveau rythme c'est à gerber, parlons pas de rimes ni de sonorités, mais au moins je l'ai fait SANS UTILISER DE NOMS pour les x, y, z. Hein, bande de petits tricheurs. T.T

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]


Dernière édition par Cornedor le Mer 13 Juil - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Mer 13 Juil - 0:22


Paratexte:
 






Au coeur des ténèbres glaçantes, nous nous levons, tristes et pâles, attirés par la douce blancheur qui nous guette tendrement.
Bercés par la brise du vent du printemps, brisés par la fleur solaire qui nous dessine, nous avançons, comme un coeur qui oscille, comme un landeau de crayon qui arbore la lumière.
Comme chaque jour s'élance, comme chaque nuit s'efface !
Des chouettes perchées au devant des arbustes nous saluent - nous, assemblée de cire - nous sortent de ce monde et nous guident vers un autre.
Élancés comme des cerfs sauvages crevant l'aurore, nous dépassons l'horizon et les berges trop froides.
Fatigue nous berce, Fatigue nous use, mais une digue de fortune nous chuchote, l'air tranquille : "Gaudrioles ! Hé, je vous protège, moi, la digue de fortune !"
Il arrive alors que Temps mouille devant la digue plantée là : "Je veux ta place, je veux ta puissance, ta force !"
Képi érigé sur la tête comme un karaoul qui domine les plaines.
L'ombre plane, assise sur la digue de fortune qui abdique face au Temps.
Menés par celui-ci, qui triomphe devant nous, nous avançons ; nos jambes se mettent à trembler ; la clarté du jour s'évanouit dans l'horizon, qui, au loin, nous contemple discrètement.
Nous nous élançons pourtant, bercés par l'espoir de découvrir davantage les orées qui nous font face, comme trois statues de givre plantées dans la vue.
Ô vaste chapelure verdâtre !
Pénétrant la forêt ombragée, nous découvrons un oiseau qui se repose langoureusement sur le sol et sa tranquilité. Quand nous le voyons, nous le chérissons des yeux et nous voeux le charrient. Rien que du vent, rien que de l'air nous parvient à l'oreille : l'oiseau reste là, raillant le Temps de sa superbe.
Sortant de la sylve, après cette balade silencieuse au milieu des ombres, nous tombons, surprise se tenant devant nous, face au Temps qui barrait l'horizon mol et flasque.
Tempête sulfureuse contre le maître de tout !
Un pas à gauche, pour contourner le monstre, le frappant au flanc, comme un lâche qui se dégonfle, nous nous usons, ad usum, fébriles voyageurs que nous sommes.
Vicieux scélérat, infâme matamore !
Wyvre hallucinée que combat l'espoir !
Xiphos embourbée de sang et d'ennui !
Y échapper, nous l'avons essayé en inhalant le monde d'envie et de beauté.
Zigzaguant entre les nuées, nous trouvons un refuge.


Dernière édition par Silenuse le Dim 17 Juil - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Molosse
Serial Bisounours aux yeux de lynx
avatar

Féminin Vierge Messages : 1479
Date d'inscription : 29/12/2015
Localisation : Dans ma chambre
Humeur : Molossieuse (comprendre ça dépend)

MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Mer 13 Juil - 11:50

Oup, tu as oublié le D :la:
Corne et Sile, je trouve vos textes vachement cools :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe distinctif de chasseresse de fautes: ~ (pour faire honneur à mon surnom :la:)

N'hésitez pas à venir me lire ici: Mes écrits #TexteDeMathilde
:unjournormal:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/124488553@N07/
Apikalia

avatar

Féminin Bélier Messages : 47
Date d'inscription : 01/07/2016

MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Mer 13 Juil - 22:22

A mon tour:


Ainsi naquit Zoé,

Berceau d'amour ce nouveau jour, et tout autour
Courent chirurgiens et médecins, volent vautours
De ses poumons le petit être souffle feu,
Etouffe, et souffre, s'efforce à respirer un peu
Fatigués les infirmiers veillent sur l'enfant
Gagnés de l'espoir qu'il  vivra sont les parents
Habillé de ce qui pourrait le réchauffer,
Il s'endort mais doucement, vers l'éternité
Jeunesse effacée, esprit évadé, perdu
Korrigans malfaisants aux âmes éperdues,
Lui ont saisi le cœur pour en bénéficier
Mais le cœur battant trop fort ils y sont restés.

Noyée par ses pleurs la mère suffoque et prie
Orages de désespoirs grondent avec ses cris,
Père se vide des larmes qu'il contenait
Quand un peu plus tôt le nouveau-né arrivait
Rêve blanc attend que l'enfant tranquillement
S'élève et s'envole vers le jardin d'éden
Triste et anéantie demeure la famille,
Unie car éprise de la petite fille
Vaillants mais désolés les docteurs renoncent
Walhalla est le grand voyage qui s'annonce
Xéranthèmes, Freyr et Odin, eux sont immortels
Yeux fermés, immobile, telle est la ritournelle

Zoé partit ainsi.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Les salauds, les saints, j'en ai jamais vu. Rien n'est ni tout noir, ni tout blanc, c'est le gris qui gagne. Les hommes et leurs âmes, c'est pareil... T'es une âme grise, joliment grise, comme nous tous..."
Philippe Claudel - Les Ames grises
Revenir en haut Aller en bas
Le Molosse
Serial Bisounours aux yeux de lynx
avatar

Féminin Vierge Messages : 1479
Date d'inscription : 29/12/2015
Localisation : Dans ma chambre
Humeur : Molossieuse (comprendre ça dépend)

MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    Dim 24 Juil - 14:22

Han c'est trop beau et top triste :(

------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe distinctif de chasseresse de fautes: ~ (pour faire honneur à mon surnom :la:)

N'hésitez pas à venir me lire ici: Mes écrits #TexteDeMathilde
:unjournormal:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/124488553@N07/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Défi de la Semaine n°1    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Défi de la Semaine n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Défis hebdomadaires-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: