Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  Ecrits publiésEcrits publiés  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lion dominant [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amiral Kunkka

avatar

Masculin Taureau Messages : 179
Date d'inscription : 07/07/2016

MessageSujet: Lion dominant [TP]   Jeu 7 Juil 2016 - 23:15

Assis sur son trône
Regardant ce qu'il prône
Le Lion souriait, voyant sa forteresse
il pouvait observer et contempler sa richesse
rempli de méchanceté et d'allégresse
Prenant le temps d'écouter le chant mélodieux
il avait un égo plus gros qu'un trou noir, il se prenait pour Dieu.
Bien sûr quelques fois il a dû tuer quelques innocents.
Mais n'est-ce pas grâce à ce petit sacrifice qu'il a pu obtenir cette fortune abasourdissante ?
Il éclata de rire, avec comme d'habitude son sourire.
Il mangea la dernière bouchée de son steak haché.

(Court poème)

Correction du Cerf divin :
 
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4424
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Lion dominant [TP]   Jeu 7 Juil 2016 - 23:41

Pouet ! Tu voulais des commentaires détaillés, alors je m'y lance :la:


Face a écrit:

Assis sur son trône
Regardant ce qu'il prône peut-être un peu forcée, comme rime. le "prône" paraît bizarre, par rapport au sens. Mais ça passe
Le Lion souriait, voyant sa forteresse
il pouvait observer et contempler sa richesse Bien !
rempli de méchanceté et d'allégresse Bien, ça fait écho au vers précédent avec le rythme binaire. Mais pour moi "empli" aurait mieux sonné (ça ferait un peu moins bouteille, quoi :-p )
Prenant le temps d'écouter le chant mélodieux Euuuuh on a perdu Cornouille... le chant mélodieux de qui ? De quoi ? Question
il avait un égo plus gros qu'un trou noir, il se prenait pour Dieu. le "plus gros qu'un trou noir" est pas très joli
Bien sûr quelque fois il à du tuer quelque innocent. Tiens, tu étais au passé et tu passes au présent... "avait dû tuer" concorderait mieux dans le système temporel que tu as choisi :la:
Mais n'est ce pas grâce à ce petit sacrifice qu'il à pu obtenir cet fortune abasourdissant ? Tes vers deviennent de plus en plus long Hurk Celui-ci est vraiment trop lourd pour moi, ça hache la lecture, c'est dommage...
Il éclata de rire, avec comme d'habitude son sourire. HOULA alerte à la phrase bizarre... AHDE ça fait pas du tout naturel. Tu éclates de rire avec ton sourire toi ?
Il mangeant la dernière bouché de son steak haché.
Ah en fait tu es passé aux rimes internes. rire-sourire et bouchée-haché. Sauf que tu avais débuté le poème avec des rimes en fin de vers, du coup ça fait un gros changement vers la fin, ça casse ce que tu avais commencé... faudrait que tu réussisses à te tenir à tes propres choix en fait


EN GROS. Tu as tendance à sacrifier le sens aux rimes (par exemple quand tu nous cases un chant mélodieux juste pour la rime en "eu"... il sort d'où ce chant mélodieux ? AHDE ) le problème c'est que ça se ressent à la lecture. On se dit "ah bah zut, ça c'est bizarre, on perd du sens au profit des rimes". Au final des fois ça paraît un peu bancal, du coup.
Ensuite au niveau rythme, tu n'es pas allé vers une forme contraignante (vers libres), c'est ton choix, mais de là à caser un vers aussi loooooong que l'avant-avant-dernier, c'est choquant à la lecture, on bute dessus Hurk


Voilà, ce sont de petits défauts, mais les petits détails font les grands poèmes. Avec un peu de travail et d'envie ça disparaîtra très vite ! J'attends tes autres textes (mais pas trop vite hein, on a dit pas plus de deux par semaine Wink )

:ridicule:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 238
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : dans le monde hostile des cigognes
Humeur : Ça dépend

MessageSujet: Re: Lion dominant [TP]   Mer 13 Juil 2016 - 15:47

Poème sympa. Je ne sais pas pourquoi, au début j'ai cru qu'il y aurait une morale, comme une fable...

Le vers "Mais n'est-ce pas grâce à ce petit sacrifice qu'il a pu obtenir cette fortune abasourdissante ?" me choque par sa longueur (mais seulement visuelle, à l'oral ça passerait)

------------------------------------------------------------------------------------------------
CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés



"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lion dominant [TP]   Dim 17 Juil 2016 - 11:10

@Amiral Kunkka a écrit:
Assis sur son trône
Regardant ce qu'il prône Ce qu'il prône ? Définition de prôner : "Recommander vivement quelque chose en le vantant". Tu t'écartes du véritable verbe que tu voulais utiliser, possède, pour satisfaire une rime qui hélas ne sauvera pas le poème de cette faute malencontreuse.
Le Lion souriait, voyant sa forteresse Voyant est un participe présent faible pour cette action. Contemplant ? Admirant ?
il pouvait observer et contempler sa richesse Ah et bien tu les utilises ici, mais pourquoi ne pas sacrifier ce vers qui a la même signification que les deux précédents afin de les étoffer linguistiquement ?
rempli de méchanceté et d'allégresse
Prenant le temps d'écouter le chant mélodieux Le chant mélodieux de quoi ? D'oiseaux ?
il avait un égo ego plus gros qu'un trou noir Parler d'un trou noir dans une fable de la sorte ça fait un peu tâche ... , il se prenait pour Dieu.
Bien sûr quelques fois il a dû tuer quelques innocents. Le "Bien sûr quelquefois" est dispensable, tu peux si tu le souhaite le remplacer par quelque chose de plus concis et direct.
Mais n'est-ce pas grâce à ce petit sacrifice qu'il a pu obtenir cette fortune abasourdissante ? Cette interrogation est bien trop tirée en longueur, elle casse tout rythme.
Il éclata de rire, avec comme d'habitude son sourire.
Il mangea la dernière bouchée de son steak haché.J'aime bien le final de cette fable qui se termine sans morale apparente, ça brille un peu plus que le reste et ça donne du corps à l'ensemble, ça le lace on va dire. Mais ça ne fait pas tout non plus ! Il faut revoir le rythme, les longueurs des vers, sur le vocabulaire je ne pense pas qu'un grand travail soit nécessaire, tu t'es bien débrouillé de ce côté. Bien à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lion dominant [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lion dominant [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: