Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes films alimentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mes films alimentaires   Dim 17 Juil - 20:20

La vie en cité U, ça amène à plusieurs chose, et la principale d'entre elle c'est une certaine solitude qui se combat par les films. A chaque fois que je mange, je regarde donc un films, ce qui amène au jeu de mot splendide du titre offert par Silenuse.

Du coup, de temps en temps, je viendrais vous parler d'un si ça me tente et ce sera ici. Quitte à paraître cependant un peu exigeant, j'aimerais que ce fil ne touche que mes critiques de films, n'hésitez pas à créer le votre si vous souhaitez faire pareil :)

Commençons donc par celui qui vient d'accompagner mon repas de la journée (j'avais pas vu l'heure, chuuuuut)
Eye in the sky.

C'est, de souvenir, le dernier film d'Alan Rickman (rogue dans harry potter), et je reconnais que c'est pas son meilleur rôle, mais il se défend plutôt bien.

Le synopsys donc c'est : Le colonel Katherine Powell (Helen Mirren), officier du service d'espionnage, est placé aux commandes d'une opération top-secrète impliquant plusieurs nations. Un groupe de terroristes réfugié à Nairobi doit être capturé ; les services secrets découvrent que le groupe prépare une attaque suicide. Le risque est imminent, il faut agir très vite pour stopper les terroristes coûte que coûte. Dans une base du Nevada, Steve Watts (Aaron Paul), pilote de drones, est prêt à intervenir pour éliminer la menace. Une petite fille entre dans la zone de tir… Entre dommages collatéraux et pressions politiques, sauront-ils prendre la bonne décision ?
(source allocine)
quand à la bande annonce


L'histoire donc c'est la responsabilité du tir et ces conséquences. Est-ce qu'on peut balancer une bombe sur une cellule terroriste qui va préparer un attentat même si àa tue une gamine innocente et toute choupi? Alors que les politiques se repasse la patate chaude, la pression monte et c'est absolument génial.
Je m'attendais à un film pour faire du bruit, un truc en fond pour optimisé mes pensées, mais figurez-vous que ça m'a sorti de mon jeu vidéo pour être assez happé.

L'intelligence du film consiste à montrer que la réalité est fait de sacrifice incompressible, qu'on aura bon tenter de diminuer, mais qui arriveront quoi qu'il en fasse. Du coup, le film fait le pari d'être une tragédie classique qui nous fait saluer Aristote (coucou, tu veux voir ma...) en nous rappelant que l'horreur fait parti de la tragédie.

L'autre intelligence du film réside dans le caractère assez couard des protagoniste décidant qui considèrent non pas les conséquences et convergence d'une actions, mais son retentissement. Qui réfléchissent donc en terme de paraitre et non d'être. S'il veulent toujours pouvoir contester une décision, pas un parlementaire n'en prends la responsabilité et c'est présenter de manière suffisamment subtile pour ne pas nous faire vomir.

Enfin, et c'est assez fascinant, les personnages ont chacune une fonction et une identité, mais aucun ne mène la trame, le héros, c'est le drone, c'est l'oeil acéré des caméras des services de renseignements et c'est un coup de génie, qui m'a rappelé le films aux yeux de tous, dont je vous parlerais un jour.

Conclusion, c'est un bon film. Vraiment. Pas un excellent qui va me coller à la peau toute ma vie, mais j'ai passé un très bon moment en le regardant. Il fait réfléchir sur deux trois bon, à quelques très bons dialogues
Bref, si vous avez deux petites heures à tuer sans idées de quoi regarder, il est pas mal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes films alimentaires   Dim 24 Juil - 14:26

Ca doit faire 10 ans qu’on me le conseillait. J’ai enfin regardé le film « les évadés » adaptés de la nouvelle de King que je n’ai pas lu.
Le synopsis tient en quelques ligne et vous cherchais la bande annonce vous-mêmes

Citation :
En 1947, Andy Dufresne, un jeune banquier, est condamné à la prison à vie pour le meurtre de sa femme et de son amant. Ayant beau clamer son innocence, il est emprisonné à Shawshank, le pénitencier le plus sévère de l'Etat du Maine. Il y fait la rencontre de Red, un Noir désabusé, détenu depuis vingt ans. Commence alors une grande histoire d'amitié entre les deux hommes...

C’est l’un des films qui rend humble. Honnêtement, je regrette chaque minute sans l’avoir vu et pourtant, je suis heureux de ne l’avoir vu que maintenant.
Cette histoire, c’est un monument à l’homme. Elle rappelle que nos actions ne sont pas toujours guidé par la raison mais par la passion que qu’une action conduite par passion ne nous définit pas toute entier. Et que la peine que les hommes nous infligent est au moins aussi cruelle que notre acte.
Le coup de force du film réside dans la force de se reconstruire, jamais il n’offre un regard plein de pitié sur le désespoir des prisonniers, jamais il ne les plaint ou ne fait le procès du système carcéral. Il montre deux humains se domestiquer et s’apprendre dans un monde plein de violence. Il les montre réapprendre à être digne et décent grâce à leur opiniâtreté. Ils agissent pour sauver leur âme. Pas pour dieu, ni pour les hommes. Mais pour eux.

Et j’ai kiffé ma race sur ce film. Je l’ai vu sans me rendre compte du temps qui filait. C’est un de ces films qui vous transporte, d’une minute à l’autre, on est pris d’amour pour les personnages, on ne les plaint pas, malgré tout ce qu’ils endurent, on les sait suffisamment fort pour continuer. Et nous, on apprend à comprendre comme ils tiennent et on se dit qu’ils sont beaux, qu’ils sont fort et que c’est ainsi qu’on devient meilleurs. En s’aidant et en devenant digne.
En se sauvant soi-même en fait.

C’est un film magnifique. Et je le recommande à tout le monde

Bon ok, v’la la bande annonce.


Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Mes films alimentaires   Dim 24 Juil - 14:44

Ca fait un moment qu'on me le conseille aussi... Vu tes remarques, je devrais m'y mettre AHDE AHDE

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes films alimentaires   Dim 24 Juil - 19:02

Tu m'en diras des nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Mes films alimentaires   Dim 24 Juil - 19:11

C'est pas une nouvelle, c'est un film.

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes films alimentaires   Dim 24 Juil - 19:20

huhu patate
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes films alimentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes films alimentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Autres :: Rétrospections-
Sauter vers: