Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La méthode flocon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La méthode flocon   Lun 25 Juil 2016 - 11:36

Je me permet de copier un sujet d'un autre forum qui m'a plus et fasciné pour transcrire son travail ici, je link bien évidement l'oeuvre original et je rappelle que je n'ai rien créer de cette citation, c'est juste pour vous donner une base si ça vous intéresse. le sujet original
Citation :


Pour commencer, autant attirer l'attention de ceux qui souhaiteraient éventuellement la tester pour préparer leur Nano. Une petite mise en garde sur la question du timing. La méthode flocon peut être longue ou non. Je veux dire par là qu'elle comporte dix étapes, que vous pouvez choisir de toutes utiliser ou non. Selon les types d'ouvrages, certaines seront survolées, peut-être même éclipsées. Rien ne doit être figée. Il s'agit là d'un outil de conception et non d'un processus figé. Le délai que je vous donnerai pour chaque étape est lui aussi assez modulable. Tout dépend de votre nécessité à vous attarder sur chaque étape, de quels éléments vous paraissent indispensables...

Tout ce dont je vais vous parler ici est tiré du site espaces comprises qui, au passage, est une vraie mine d'or. Balladez-vous, vous serez ravis.

Pour ceux qui sont suffisamment patients, je vous propose de suivre cette méthode, étape par étape dès maintenant. Je vais l'utiliser durant les quelques jours qui me séparent du Nano 2014 et, chaque fois que je franchirais une étape, je vous en ferai un résumé ici. Ce premier message sera mis à jour après chacune d'elle.

ETAPE 1 - Ruminer.

Cette étape est géniale. C'est l'embryon. La quintessence de l'oeuvre. Le moment où l'inspiration vous souffle une idée, une image, un vent nouveau. Une idée, sa jumelle, ses jumelles. Du vrac. Il n'y  a aucune retenue, aucune contrainte, quelle qu'elle soit. Cette étape peut durer autant de temps que vous le souhaitez. Être accompagnée de notes si, comme moi, vous savez pertinemment qu'une idée peut s'évaporer. Ou juste laisser les idées s'enchevêtrer et peindre une toile, simplement belle. Cette étape est pour moi ponctuée de ballade avec ma chose poilue, dans ces bois calmes et inspirants. La nature ouvre l'esprit. Mais aussi au contact de lectures, de séries et de films. De conversations et de silences. De couleurs et de sons. De tout ce qui m'entoure.

Cette étape est géniale.

Il peut être utile de choisir un titre dit de travail pour son oeuvre. Je ne le fais pas. Je m'attache facilement aux noms, qu'ils soient des titres, des lieux ou des personnages.

ETAPE 2 - L'accroche de conception (1 heure)

C'est certainement une des étapes les plus complexes. Parce qu'au terme de l'étape, où on se trouve dans un capharnaüm d'idée, il faut ressortir celle qui en est l'épicentre, autour de laquelle tout gravite. Sortir en une phrase ce qui, non content de résumer, sera le coeur de votre histoire.

Espaces comprises conseille d'utiliser ces questions pour y parvenir :

Citation :
Quel personnage a le plus à perdre ?

Qu’est-ce que ce personnage a à gagner ?

Quelle est l’action qui lie les deux

Dans la plupart des romans, elles fonctionnent bien. Pas dans tous. A manier avec intelligence. Pour mon nano 2014, j'ai 7 histoires différentes. Je vais donc m'amuser ( :-¬?) à créer une accroche de conception pour chacune d'entre elles.

Prenez le temps de travailler cette accroche car elle est aussi une base essentielle dans la conception d'un synopsis, cette étape ardue souvent demandée lors de l'envoi auprès d'un éditeur.

ETAPE 3 - La 4e de couverture

On reprend notre accroche de conception et on développe. L'idée est de donner à cette quintessence du rebondissement, du conflit. C'est là que rentre en jeu la partie scénarisée. Il s'agit là de transformer l'unique phrase de l'étape deux en un paragraphe de cinq phrases découpé comme suit :

Une phrase de Situation initiale (présentation du personnage principal, du contexte)
Une phrase pour le premier élément perturbateur (ce qui chamboule le contexte initial et amène le personnage principal à en sortir)
Une phrase pour le deuxième élément perturbateur
Une phrase pour l'élément de résolution (l’événement qui amène des péripéties à la situation finale)
Une phrase qui résume le dénouement (un éventuel retour à la situation initial ou pas)

Le but de ce paragraphe n'est pas d'être vendeur. Il ne s'agit pas là de convaincre un lecteur ou un éditeur de lire votre histoire, mais d'une première trame autour de laquelle va s'articuler votre histoire. Une sorte de toile d'araignée, dans laquelle nous allons broder.

ETAPE  4 - Description des personnages principaux et lieux (1 heure par fiche)

Une fois la quatrième de couverture définie, les premiers personnages doivent apparaître. Il est temps de faire un certain focus sur eux. Rien de bien précis pour le moment, juste pour débroussailler un peu. Pour cela, pour chacun d'eux, vous pouvez lister les éléments suivants :



  • Nom[/li]

  • Phrase d’accroche[/li]

  • Motivation[/li]

  • Besoin[/li]

  • Conflit (obstacle qui rend sa tâche plus ardue)[/li]

  • Epiphanie (l'enseignement qu'il en tire)[/li]

  • Résumé[/li]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode flocon   Lun 25 Juil 2016 - 11:43

je me suis gourré, à déplacé dans "aide à l'écriture" merci :p
Revenir en haut Aller en bas
 
La méthode flocon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Accueil :: Aide à l'écriture et édition :: S'améliorer à l'écriture-
Sauter vers: