Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
serialgamer160

avatar

Gémeaux Messages : 31
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : quelque part entre l'alpha et l'oméga...
Humeur : késtananafout,hein,kestananapété ? (big up pour la ref)

MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   Mar 20 Nov 2012 - 18:19

Partie 1, chapitre 6

Le paradis… Mon cul, oui !

Rue des Peupliers, appartement 35, 8h33.

Caleb se réveilla tôt. La nuit avait été calme, sans aucun rêve. Il s'habilla promptement et se prépara un café. Il alluma la télé.

Télé - Bonjour. Vous regardez Galaxy News Nets, je suis Emily Wong....

Caleb ne prêtait pas attention à la télé. Ce qui l'importait était de savoir comment faire pour stopper la rébellion kroganne sans pour autant créer un nouveau génophage. La sonnerie de la porte retentit. Caleb se leva du fauteuil et se dirigea vers celle-ci. C'était Sivya.

Caleb - Oh, Sivya...

Sivya - Je partais pour le niveau marchand alors je me suis dit....

Caleb - Oui, oui, bien sûr. J'éteins la télé et je vous rejoins.

Caleb retourna éteindre la télé et finit son café. Il se rendit ensuite au niveau marchand avec Sivya. Elle était très gentille, un peu trop même, mais ce qui importait Caleb était seulement de passer un bon moment avec elle, c'est tout. Les rues de New-Heaven étaient quasi vides, ce qui donnait l'impression d'une station spatiale fantôme. Ils arrivèrent à l'ascenseur rapidement, montèrent à l'intérieur, et descendirent vers le niveau 2.

Sivya - Quel âge avez-vous, Caleb ?

Caleb - J'ai... 25 ans. Et vous ?

Sivya - J'ai à peine atteint l'âge de Demoiselle. Cela équivaudrait à 18 années humaines. Mais en réalité, j'ai 102 ans. Vous ne faites pas votre force, pas vrai ?

Caleb se rappela comment il avait retenu l'ascenseur, la veille.

Caleb - Ah, oui...

Sivya le dévorait des yeux. Si jamais la porte de l'habitacle ne s'était pas ouverte, Caleb aurait cru qu'elle allait lui sauter dessus pour l'embrasser.

Caleb - Bon, par où commencer ?

Sivya parut déçue puis suivit Caleb. Ils tournèrent à droite en sortant de l'ascenseur. Heureusement, les rues étaient à nouveau bondées.


Sivya - Je pensais qu’on pourrait aller à la boutique de vêtements près du parc. Je passerais ensuite à la rédaction du journal.

Caleb - La rédaction ?

Sivya - Ah oui, j'ai oublié. Je suis journaliste au "Heaven-Daily", le journal local.

Caleb - Journaliste... C'est bien. Quels genres de potins vous racontez ?

Sivya - Potins, potins... C'est surtout des choses du style "Le maire de New-Heaven inaugure le nouveau commissariat" ou "Mise en place d'une barricade sur le secteur de la police" mais, en ce moment, on est plutôt à cran. Un Cartel de la drogue s'est formé.

Caleb - Le paradis n'est pas aussi paradisiaque que vous le croyez, hein ?

Sivya - Ça dure depuis un moment. L'un des principaux "dirigeants" de ce Cartel est connu sous le nom de "Shadow". On n'en sait pas plus. En même temps, aucun flic de New-Heaven ne veut s'approcher de l'entrepôt qui leur sert de base...

Elle pointa du doigt une grande bâtisse se trouvant à l'opposé de leur position. Caleb poussa la porte menant à la boutique de vêtements, laissant entrer Sivya en premier. La boutique était assez petite, et Caleb sentit un soulagement filtrer en lui : il ne voulait pas passer la journée à regarder Sivya essayer des vêtements.

_______________________________________________________________________

New-Heaven, quartier marchand, 11h27.

Sivya avait enfin fini ses achats et de se pavaner devant Caleb avec des phrases style : "Ça ne me boudine pas...non ?" ou "Elle est bien ? Alors je la prends". Après avoir réglé l'addition (348 crédits), ils sortirent du magasin. Caleb trouvait impensable de payer aussi cher pour des bouts de tissu, mais qui se souciait de son jugement ? Ils se dirigèrent vers la rédaction du journal, Caleb portant les sacs. "Tu est très fort ? Montre-le-moi, s'il te plait..."avait ricané Sivya. Ils arrivèrent devant un bâtiment de trois étages, entièrement en métal blanc et en plâtre. Sivya et Caleb rentrèrent. La réceptionniste les accueillit. Après quelques minutes, que Caleb trouva harassantes vu qu'il dut monter les trois étages par les escaliers, avec les lourds sacs de vêtements afin d’atteindre les bureaux, ils arrivèrent enfin au bureau de Sivya. Elle poussa la porte et invita Caleb à rentrer. La pièce était assez grande, munie de deux tables, d’un divan et d’une grande baie vitrée donnant sur le parc. Caleb posa les sacs par terre et s'assit sur le divan. Sivya prit place à son bureau.

Caleb - Pourquoi il y a deux bureaux ici ?

Sivya - Ma collègue est en congés. Elle serait ravie de te connaître, à mon avis. On est chargées toutes les deux de l'affaire du Cartel.


Il pensa a Kelly, elle lui avait donné rendez-vous chez elle à 12h00, or il était déjà 11h49.

Caleb - Je suis désolé Sivya, mais je dois m'en aller. Je suis attendu chez quelqu'un à midi.

Sivya approuva avec une pointe de regret. Caleb se dirigea vers la sortie et ouvrit la porte.

Caleb - Je passerai peut-être dans l'après-midi. Tu seras la ?

Sivya - Oui, bien sûr.

Caleb la salua et descendit les escaliers en quatrième vitesse. Il s'arrêta devant un fleuriste et acheta un bouquet de roses rouges puis à l'armurier ou il dénicha un Revenant obsolète à vendre. Il l'acheta et partit vers le quartier résidentiel.

_______________________________________________________________________

New-Heaven, quartier résidentiel, boulevard du Premier Contact, appartement 816,11h59.

Caleb était essoufflé. Il avait couru un bon cinq cents mètres en sprintant. Il avait ensuite monté les huit étages à pied, l'ascenseur étant en panne. Il sonna à la porte de l'appartement 816 et se cacha la tête derrière le volumineux bouquet de fleurs. Kelly ouvrit la porte.

Caleb - Bonjour, c'est le facteur. Je vous apporte ce bouquet de roses de la part d'un certain "Caleb qui vous aime de tout son cœur".

Il décala le bouquet de sorte à ce qu'elle puisse voir sa tête.

Caleb - Je t'ai manqué ?

Elle l'attrapa et l'embrassa.

Kelly - Pendant huit ans.

Elle sourit et prit le bouquet qu'elle posa sur la table où étaient assis John et Alex. Caleb les salua et Alex courut vers lui. Caleb lui tendit le fusil d'assaut de décoration.

Caleb - Pour compléter ta collection.

Alex - Coool !

Il lui arracha des mains et courut jusqu'à sa chambre. Kelly lui fit des yeux incrédules.

Caleb - Ben quoi ? J'ai bien huit ans à rattraper, non ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Pourquoi tombons-nous ?

Pour mieux apprendre a nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
serialgamer160

avatar

Gémeaux Messages : 31
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : quelque part entre l'alpha et l'oméga...
Humeur : késtananafout,hein,kestananapété ? (big up pour la ref)

MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   Jeu 22 Nov 2012 - 21:18

Partie 1, chapitre 7

Règle n°1 : Ne JAMAIS s'attaquer à Caleb....

New-Heaven, quartiers résidentiels, 17h33

Caleb marchait vers son appartement en compagnie de Sivya, qu'il avait rejoint précédemment à son bureau. Un silence de plomb les entourait et Caleb sentait que le danger les guettaient, derrière une ruelle. Il jetait systématiquement un regard derrière lui dès qu'il entendait un bruit. Sivya lui attrapa le bras.

Sivya - Nerveux ?

Caleb - J'ai l'impression que l'on nous suit....

Sivya - Ne t'inquiètes pas.... Ça va aller ?

Caleb la repoussa doucement.

Caleb - Oui, je crois que oui....

Ils passèrent devant des ruelles sombres. Sivya avançait rapidement, tandis que Caleb scrutait l'obscurité. Il ne perçut rien d'autre que le mouvement d'un chat errant.

Caleb (à lui-même) - Je me fais sûrement des illusions.....

À peine eut-il le temps de formuler cette phrase qu'un cri retentit dans la ruelle, un cri de femme... Sivya !

Il courut aussi vite qu'il pouvait sans dépasser la limite de vitesse autorisée et arriva au tournant de la rue. Là se trouvaient trois hommes frêles, tous trois munis du même tatouage, une fiole sur un C vert. Caleb vit qu'ils étaient tous les trois pris dans un genre de transe ultra-violente. De la bouche de l'un sortait une écume blanche. Caleb ne réfléchit pas et prit le col du premier pour le balancer contre le mur de l'immeuble qui faisait le coin. Le deuxième s'avança vers lui, un couteau à la main. Il donna un coup à l'épaule de Caleb, le faisant saigner légèrement. Soudain, la vue de Caleb se brouilla légèrement et il remarqua que le temps se ralentissait autour de lui.

Cyber-Eye - Flux d'adrénaline libéré. Durée : vingt-cinq secondes.

Caleb extirpa le couteau de sa blessure et le jeta. Il cogna ensuite l'homme devant lui à la tête, lui déboîtant la mâchoire avec une forte probabilité de tomber dans les pommes. Le temps lui étant compté, il se dirigea vers l'homme à l'écume, qui tentait d'étrangler Sivya, et lui cassa les deux bras et une jambe. Le temps reprit son cours normal. Les deux cognés tombèrent à terre, tous deux jetant des râles de douleur abominables. Caleb regarda sa blessure. Elle saignait abondamment maintenant et si il on ne lui prodiguait pas les premiers soins rapidement, il allait se vider de son sang.

Sivya - Merci, Caleb....

Elle avisa son bras.

Sivya - Merde ! Attends....

Elle fouilla dans son sac et en sortit un patch carré. Elle le mit sur la blessure de Caleb. Aussitôt il se sentit mieux.

Sivya - Du médi-gel en patch. Tu les as mis dans un sale état....

Caleb se retourna. Effectivement, le premier homme, que Caleb avait lancé contre un mur, était encastré à l'intérieur de ce dernier, le deuxième était évanoui et le troisième continuait à gémir. Une sirène retentit et une voiture volante aux phares bleus et rouges atterrit près de Caleb et Sivya. Un homme en armure noire en sortit. Il semblait avoir la cinquantaine et jeta aux blessés un regard méprisant. D'autres voitures arrivèrent.

Garner - Allez les gars, emportez-moi ça.

Il regarda Caleb.

Garner - C'est VOUS qui avez fait ce carnage ?

Caleb opina du chef. Il se sentait mal et le Cyber-Eye ne cessait de clamer "Danger : état dangereux, risque d'évanouissement."

Sivya - Commissaire, ils m'ont attaquée et Caleb est venu m'aider. Sans lui, eh bien, je ne vous parlerais pas en ce moment-même.

Garner - Il ne fallait pas accepter de couvrir l'affaire Shadow. Maintenant il voudra vous tuer par tous les moyens possibles. Vous et votre associé.

Caleb - C'est qui ces gars ? Des junkies ?

Garner - Ouais. En fait, Shadow était un ancien soldat de l'Alliance retenu pour tester le Closer, une drogue sensée rendre les soldats plus forts, plus rapides.... presque invincibles, quoi. Mais il y'a eu un problème. Le Closer se révéla être très addictif et la plupart des sujets ayant étés retenus pour ce projet étaient prêt a tuer pour en avoir ne serait-ce qu'une seule dose. Il est donc resté au stade expérimental. Mais Shadow s'est barré de l’Alliance, en volant au passage la formule du Closer. Il a créé un genre de Cartel.

Il observa l'état de Caleb.

Garner - Écoutez, retournez chez vous et venez me voir demain à mon bureau, dans la zone policière du quartier marchand. Pour passer, dites que vous venez me voir.


Sivya attrapa Caleb par la taille et l'entraîna vers l'entrée de l'immeuble. Ils montèrent au 3ème étage et Sivya fit entrer Caleb dans son appartement. Il était meublé différemment de celui de Caleb et les murs étaient peints en fuchsia. Elle l'invita à s'asseoir dans le sofa. Aussitôt un varren sortit de la cuisine et sauta sur Caleb.

Sivya - Marley ! Descends de Caleb tout de suite !

Il sauta sur le sofa à côté de Caleb et se mit à ronchonner.

Caleb - Marley ?

Sivya - C'est un vieux chanteur pacifiste humain. Tu connais ?

Caleb (chantonnant) - "Don't worry,about a thing... Cause every little thing is gonna be alright...."

Sivya - Tu es cultivé.... Attends, je vais chercher des compresses.

Elle partit vers la salle de bain où elle prit une boîte de compresses, des bandages et un désinfectant.

_______________________________________________________________________

New-Heaven, quartier résidentiel, rue des Peupliers, appartement 35.

Sivya - .... Et surtout si ça empire, n'hésite pas à m'appeler.

Caleb acquiesça et entra dans son appartement où il fila jusqu'au lit. Il se jeta sur ce dernier et s'endormit aussitôt. Il se mit à rêver…

------------------------------------------------------------------------------------------------
Pourquoi tombons-nous ?

Pour mieux apprendre a nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Klem

avatar

Masculin Poissons Messages : 500
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : Dans une dimention musicale
Humeur : Prêt à écrire

MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   Ven 23 Nov 2012 - 18:36

y'a un truc,
tu répètes très souvent "caleb"...
sinon, c'est bien

------------------------------------------------------------------------------------------------
La vie est un gouffre sans fond aboutissant à la lumière de la mort.
Je souhaite mourir à la fin de ma vie.

Celle-ci (moi) te considère autrement que du bois,
Oui tu est bien son âme, mon âme étant ton bois
Revenir en haut Aller en bas
serialgamer160

avatar

Gémeaux Messages : 31
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : quelque part entre l'alpha et l'oméga...
Humeur : késtananafout,hein,kestananapété ? (big up pour la ref)

MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   Ven 23 Nov 2012 - 21:13

effectivement,je n'avais pas remarqué.j'essayerais d'y remédier :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Pourquoi tombons-nous ?

Pour mieux apprendre a nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
serialgamer160

avatar

Gémeaux Messages : 31
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : quelque part entre l'alpha et l'oméga...
Humeur : késtananafout,hein,kestananapété ? (big up pour la ref)

MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   Lun 26 Nov 2012 - 20:50

Partie 1, chapitre 8

Mes amis, mes amours... Mes emmerdes !

Un long couloir s'étendait devant Caleb, aux murs blancs immaculés et, au fond, une porte blanche attirait son regard. Caleb courut jusqu'à cette porte. Un silence de plomb régnait. Il ouvrit la porte. Une pièce immense s'ouvrait à lui, tellement grande qu'on n'en voyait pas le plafond. Un immense escalier lui faisait face. En haut se trouvait un homme blanc, assez grand, ayant une barbe légère blanche et des cheveux coupés courts blancs également. Il était aussi entièrement vêtu de blanc. Caleb l'appela mais il ne répondit pas, figé dans une posture à la limite du garde à vous. Caleb monta les marches et, arrivé à moins de 2 mètres de l'homme, il sentit un profond sentiment de paix monter en lui. Il monta le restant de marches et fit face à l'homme, qui posa une main sur son épaule et lui fit un sourire tel que ceux qu’un père adresse à son enfant.

??? - Pas maintenant, Caleb.

Caleb se réveilla en sursaut, presque debout, haletant. Sa blessure lui faisait un mal de chien mais il ne voulait pas déranger Sivya. Il consulta sa montre : 8H02. Il se leva et se fit un café. Il testa ensuite la chaîne Hi-Fi en mettant un morceau d’Iggy Pop. Aussitôt les premières notes de The Passenger se firent entendre. En chantonnant, Caleb pris sa douche et s'habilla avec un jean bleu, un pull-over noir et une veste en cuir lui allant jusqu'à mi-cuisse. Il descendit ensuite dans la rue et se mit en route vers le niveau marchand.

_______________________________________________________________________

New-Heaven, quartier marchand, barricade de la police, 8H45

Policier - Désolé, monsieur. Le secteur est réservé à la police.

Caleb était exaspéré. Dix minutes que ce garde lui répétait la même chose. Caleb se retenait de ne pas lui faire une leçon à "sa" manière.

Caleb - Bon, ducon, va me chercher ton patron, sinon je te transforme en passoire vivante, ou presque.

Le policier prit l'interphone et, après la grande engueulade qu’il dut endurer, fit passer Caleb. L'enceinte du bâtiment servait de parking aux voitures volantes que Caleb avait pu apercevoir, et de hub pour l'armurerie. Il lui fallut un bon quart d'heure pour trouver le bureau de Garner,à l'autre bout du bâtiment principal. Il toqua à la porte, qui s'ouvrit sur un Garner excité. Garner l'invita à entrer. Caleb s'assit sur un des sofas du bureau.

Garner - Vous êtes bien matinal, pour un jeune homme.

Caleb - Je dors assez peu, en ce moment.

Garner sortit une photo. C'était celle des assaillants de la veille, enfin ce qu'il en restait.

Garner - C'est incroyable ce que vous avez fait à ces junkies. Y'en a un qui est mort, vous savez...

Caleb - Celui à qui j'ai fait manger du béton ?

Garner - Son visage est tellement déformé que les légistes n'ont pas encore réussi à l'identifier… Et bien sûr il n’est pas dans notre base de données ADN… Vous êtes sûr de ne vous être servi que de vos poings ?

Caleb hocha la tête.

Garner - Vous seriez un atout de taille pour cette ville....

Caleb - Je rêve ou vous me dites d'aller grossir les rangs de la police ?

Garner - Vous avez à vous seul la force et l'intelligence de vingt de mes hommes. Je ne dirais pas non.

Caleb réfléchit. Il lui fallait un job et vu que la force n'était pas un problème pour lui...

Caleb - J'accepte.

Ils se serrèrent la main.

Garner - Vous m'en voyez ravi...

_______________________________________________________________________

Une semaine plus tard....

Eden Prime, Docks, 11H32.

L'armure Hassel-Kedar de Caleb scintillait au soleil intense d'Eden Prime. Les docks et la zone d'habitations étaient les dernières infrastructures intactes de la planète, le reste n'étant qu'un champ de bataille. Lui et Shepard venaient d'arriver.

Caleb - Hé, Shepard. Tu sais quoi ?

Shepard - Quoi ?

caleb - J'me suis cassé un ongle...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Pourquoi tombons-nous ?

Pour mieux apprendre a nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
serialgamer160

avatar

Gémeaux Messages : 31
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : quelque part entre l'alpha et l'oméga...
Humeur : késtananafout,hein,kestananapété ? (big up pour la ref)

MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   Mer 28 Nov 2012 - 13:53

Partie 1, chapitre 9.

Petit dodo sous les bombes.

Eden Prime, Ghost Town, 12H03

Ghost Town. Ainsi se nommait la dernière "ville" d'Eden Prime. Un tas de métal, saupoudré de soldats blessés ou dans l'incapacité de combattre. Et dire que Sivya s'était engagée pour suivre Caleb. Un vaisseau de transport de troupes passa devant eux, s'arrêtant à quelques mètres. Un homme trapu en sortit, portant un jeune homme ayant perdu un bras et sûrement beaucoup de sang. Il le confia à des infirmiers et se dirigea vers Shepard.

Mendès - Commandant. Je suis le sergent-chef Mendès. Vous devez être le commandant Shepard et le caporal Jones.

Caleb - Appelez-moi Caleb, c'est exaspérant ces grades...

Shepard lui asséna une tape amicale dans le dos.

Shepard - Ouais, mais va falloir t'y faire, maintenant…

Mendès - Vos affaires ont déjà été apportées dans vos baraquements. Allez vous préparer et rejoignez le groupe de percée à la porte sud à 19H00. Bienvenue en enfer, les gars.

Caleb resta tandis que Shepard s'éloignait.

Caleb - Euh, chef...

Mendès - Oui, caporal ?

Caleb - Une Asari nommée Sivya T'Oven s'est engagée pour être infirmière ici. Vous sauriez ou elle est ?

Mendès se frotta le front.

Mendès - Si, comme vous dites, elle est infirmière, allez voir à l'infirmerie…

Caleb - Merci, chef.

Puis il se dirigea vers l’infirmerie, en se maudissant d’avoir pu poser une question aussi débile…
_____________________________________________________________________

1 heure plus tard...

Une heure pour trouver l'infirmerie. Un peu trop au goût de Caleb, surtout que l'orientation n'était pas son fort. Enfin bon, maintenant il y était...

Des centaines de blessés agonisants sur leur lit étaient entassés dans ce qui semblait être une ancienne école. Sivya n'était pas dans les parages. Il vit une humaine s'occuper d'un blessé.

Caleb - Excusez-moi, je cherche mademoiselle T'Oven...

La femme, ayant des cheveux courts et des tatouages familiers à Caleb, se retourna tout en parlant.

??? - Cinquième étage, ceux qui se sont mangés une bastos... Woo!! Putain!!!!

Une détonation sourde retentit à ses oreilles, suivie d'une grosse douleur. Il s'évanouit.

_____________________________________________________________________

Caleb était allongé par terre, dans ce couloir blanc à la porte unique. Il l'ouvrit, gravit les marches et fit face à l'homme en blanc.

Caleb - Écoute moi bien, dushnock ! Je me suis fait poignarder, tirer dessus et je ne suis pas, mais alors pas du tout de bonne humeur alors écoute moi : c'est quoi cet endroit ?

L'homme se contenta de montrer du doigt quelque chose derrière Caleb. Il se retourna. Un homme avançait vers eux, baignant dans une aura rouge et noire. L'homme en noir commençait à monter les marches. Caleb se réveilla. Il entendait des échos de voix et sa vision était toute floue.

??? - Tu..........exprès !.......Et si ..........tué ?!?

??? - Je.......avoir..........fantôme.....Je savais pas !

Son ouïe devenait plus claire, ainsi que sa vue. L'infirmière et Shepard s'engueulaient. Sivya cherchait désespérément quelque chose dans une armoire.

Shepard – C’est notre seul espoir et il faut que tu lui balance une charge biotique suffisante pour terrasser un dévoreur !

??? - Je croyais qu'il avait clamsé ! Atomisé avec la base des Récolteurs !

Sivya fit volte-face précipitamment, avec un petit flacon transparent a la main.

Sivya - Vous voulez dire que.....

L'infirmière prit le produit des mains de Sivya, le mit dans une seringue et l’inocula dans les veines de Caleb, qui se réveilla tout de suite, les yeux éclairés par une lampe torche.

Sivya - Arrête, tu vas l'aveugler !



Caleb prit la torche des mains de l'infirmière et, avec le peu de forces en sa possession, la brisa en deux. Le métal produisit une plainte aigüe. Caleb essaya de se lever mais ses côtes lui faisaient un mal de chien.

Shepard - Incroyable comme il se rétablit vite.

Caleb - Quelqu'un peut m'expliquer le comité d'accueil ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Pourquoi tombons-nous ?

Pour mieux apprendre a nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
serialgamer160

avatar

Gémeaux Messages : 31
Date d'inscription : 27/10/2012
Localisation : quelque part entre l'alpha et l'oméga...
Humeur : késtananafout,hein,kestananapété ? (big up pour la ref)

MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   Mar 4 Déc 2012 - 19:57

Partie 1, chapitre 10

Chienne de vie


Caleb - Quelqu'un peut m'expliquer le comité d'accueil ?

Tout le monde le regardait. Ils étaient dans une pièce à l'écart, porte fermée. Sivya auscultait Caleb de fond en comble.

Shepard - Écoute, calme-toi. Une guerre, c'est déjà trop. Inutile d'en créer une deuxième.

??? - Caleb, je......

Caleb mit quelques secondes avant de la reconnaitre.

Caleb - Jack ?

Sivya - Quoi, vous vous connaissez ?

Shepard - Il y a huit ans, les Récolteurs ont attaqué l'humanité. Caleb, Jack, moi-même et quelques autres, avons détruit la base des Récolteurs et sommes sortis indemnes d’une mission qualifiée de suicidaire... enfin presque.

Sivya fixait Caleb, lui lançant un regard chargé d'émotions diverses. De la colère ? De l'anxiété ? Ou encore était-ce de la compassion ?

Caleb - Je suis officiellement mort au champ d'honneur, dans l'explosion. En me sacrifiant j'ai sauvé le reste de l'équipage.

Sivya s'évanouit.

Caleb - Sivya !

Il se précipita vers elle. Plus de pouls. Elle avait fait une crise cardiaque, submergée par l’émotion.

Shepard - Merde ! J'vais chercher du secours. Jack, va chercher du matériel et, Caleb, reste là .

Ils partirent tous les deux, laissant Caleb avec la jeune Asari. Il ne pouvait pas attendre, elle risquait de mourir d'un instant à l'autre. Il se rappela ses cours de premiers secours. Il déchira la combinaison moulante de Sivya, plaça ses mains entre sa poitrine et effectua des impulsions. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8...

Caleb - Allez !!

Il pinça ensuite le nez de Sivya, lui ouvrit la bouche, inspira et expira de l'air dans le corps de Sivya. Puis il recommença l'opération. Il s'apprêtait à insuffler l'air quand son cœur se remit à battre. Leurs lèvres se trouvaient à quelques centimètres les unes des autres. Elle ouvrit les yeux. Caleb passa son bras derrière la nuque de Sivya et leva doucement sa tête.

Caleb - Ça va ? Tu...

Sivya posa un doigt sur les lèvres de Caleb.

Sivya - Shhhht.....

Elle approcha sa tête de celle de Caleb et l'embrassa.
_____________________________________________________________________
Eden Prime, Ghost Town, porte sud, 18H49.

Mendès – Gaaaaarde à vous !!!

Tous les participants à la percée étaient en ligne, c'est-à-dire environ soixante-dix soldats. Shepard les passait en revue. Tous des volontaires, la plupart couvert de cicatrices gagnées au combat. Certains reconnaissaient Shepard et lui montraient un respect total. Enfin la vraie action allait commencer. Il se plaça bien à la vue de tous.

Shepard - Bien, dans dix minutes, nous serons partis. J'ai pour objectif de tous vous garder en vie. Cet objectif ne sera pas atteint... Pas pour tout le monde. N'oubliez pas contre qui vous vous battez. Ils veulent la guerre ?!? Ben je vais vous dire, ILS VONT L'AVOIR, LEUR PUTAIN DE GUERRE !!!!

Le Cyber-Eye de Caleb sonna. Thomas lui avait envoyé un message.

Thomas (Cyber-Eye) - Retrouve moi à la salle de commandement. On doit parler tactique.

Il se dirigea donc vers la salle de commandement. Thomas l'attendait devant, une cigarette aux lèvres et deux étoiles sur ses épaulettes.

Thomas - Ah, te voilà. Tu fumes ?

Caleb - Je manque déjà assez de me faire tuer comme ça, merci.

Thomas - Bon, tu vas être assigné à un commando de deux personnes, plus toi. Vous devez poser une bombe de vingt kilotonnes au Karsheck Memorial, et filer. Vous aurez 10 minutes.

Caleb – Je croyais que tu étais chercheur, pas général…

Thomas – J’ai beaucoup de facettes…

Caleb acquiesça et se dirigea vers la porte sud. Sivya et Jack l'attendaient devant.

Caleb - Quel est le problème ?

Sivya s'approcha de lui.

Sivya - Je viens avec toi.

Caleb - Hors de question.

Sivya s'approcha de lui et repoussa une mèche de cheveux qui lui tombait devant les yeux.

Sivya - Caleb, je sais très bien qu'à toi seul tu t'attires plus d'ennuis que trois bataillons turiens sur Tuchanka.

Caleb - Ouais, mais ça c'est inné. On apprend à vivre avec. (Soupir) J'imagine que rien ne pourra te faire changer de décision.

Caleb prit son Carniflex et le tendit à Sivya

Caleb - Tiens, vise et tire.

Shepard donna l'ordre aux soldats de passer à l'assaut, avant que Caleb et son commando ne contournent le champ de bataille.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Pourquoi tombons-nous ?

Pour mieux apprendre a nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160   

Revenir en haut Aller en bas
 
[-15]Coincé Dans Un Jeu 2 By SerialGamer160
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: