Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si seulement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viston



Masculin Vierge Messages : 4
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Si seulement   Mar 2 Aoû - 3:48

C'est assez expérimental, je pensais pas un jour m'essayer à la poésie, mais vu que j'en ai lu pas mal ces derniers temps, ça m'a donné envie d'essayer. J'ai fait exprès de faire un truc pas hyper explicite, alors n'hésitez pas à faire marcher votre imagination.

Si seulement

Seul, gueule face au vent, avec mon front brûlant
Malade de ce cœur, blême d’être vivant
Ma salive bouillonnante, mon oreille gonflée,
Ma face emmurée, mon esprit cantonné
Je ne cesse d’hurler, « si seulement ».

Face à tous, avec lui, tel un animal
Qui a fui les regards, qui se jette sous les draps,
Frappé par leurs éclairs, assujetti par les rats
Forcé de vivre sous leur règne infernal
Je ne peux que brailler, « si seulement ».

Devant elle, que son regard fait scintiller,
Je ne peux que prier, pour qu’enfin mes lèvres
Se délassent et qu’alors, voulant s’exprimer,
Le flot de mon âme, d’une passion mièvre
Emprunte là le chemin de la liberté,
Mais, je ne peux que pleurer, « si seulement ».

Sous les feux des diaboliques projecteurs,
L’estrade me grince, « prends garde à tes peurs ! »
Je ne l’écoute pas, et ne me soucie de
Rien, si ce n’est de leurs longues larmes acides,
La tranchante bonté de leur cœur me rend liquide
Et je ne peux que souffler, « si seulement ».

Et pourtant mon esprit, qui souvent m'a trahi,
Cette fois là garde son calme de génie
Alors que mon corps, rué de coups se détruit,
Que mon fugace et sauvage courage me fuit,
Il se tient là, me rassure, me remémore
Que tant que l'on pleure, l'espoir n'est pas mort
Serein je souris et raisonne : « l’espoir n’est pas mort »
Revenir en haut Aller en bas
Le Molosse
Habituée de la CB
avatar

Féminin Vierge Messages : 1735
Date d'inscription : 29/12/2015
Localisation : Dans ma chambre
Humeur : Mode Molosse: Off

MessageSujet: Re: Si seulement   Jeu 11 Aoû - 18:31

Viston a écrit:
C'est assez expérimental, je pensais pas un jour m'essayer à la poésie, mais vu que j'en ai lu pas mal ces derniers temps, ça m'a donné envie d'essayer. J'ai fait exprès de faire un truc pas hyper explicite, alors n'hésitez pas à faire marcher votre imagination.

Si seulement

Seul, gueule face au vent, avec mon front brûlant
Malade de ce cœur, blême d’être vivant
Ma salive bouillonnante, mon oreille gonflée,
Ma face emmurée, mon esprit cantonné
Je ne cesse d’hurler, « si seulement » > La première qui m'est venue en tête est celle d'un mec en train de se faire tabasser... On ressent de la colère, du regret, de la révolte mais contre qui ? Quoi ?
.

Face à tous, avec lui, tel un animal
Qui a fui les regards, qui se jette sous les draps,
Frappé par leurs éclairs, assujetti par les rats
Forcé de vivre sous leur règne infernal
Je ne peux que brailler, « si seulement ».

Devant elle > Qui ?, que son regard fait scintiller,
Je ne peux que prier, pour qu’enfin mes lèvres
Se délassent et qu’alors, voulant s’exprimer,
Le flot de mon âme, d’une passion mièvre
Emprunte là le chemin de la liberté,
Mais, je ne peux que pleurer, « si seulement ».

Sous les feux des diaboliques projecteurs,
L’estrade me grince, « prends garde à tes peurs ! »
Je ne l’écoute pas, et ne me soucie de
Rien, si ce n’est de leurs longues larmes acides,
La tranchante bonté de leur cœur me rend liquide
Et je ne peux que souffler, « si seulement ».

Et pourtant mon esprit, qui souvent m'a trahi,
Cette fois là garde son calme de génie
Alors que mon corps, rué > roué de coups se détruit,
Que mon fugace et sauvage courage me fuit,
Il se tient là, me rassure, me remémore
Que tant que l'on pleure, l'espoir n'est pas mort
Serein je souris et raisonne : « l’espoir n’est pas mort »

Je ressens beaucoup de violence dans ce texte bien écrit, mais aussi de la tristesse liée à l'injustice de son sort. Je la visualise bien en rap cette poésie :) Voilà bisous <3

------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe distinctif de chasseresse de fautes: ~ (pour faire honneur à mon surnom :la:)

Sections attribuées: Romans et Théâtre


N'hésitez pas à venir me lire ici: Mes écrits #TexteDeMathilde
:unjournormal:

Coucou Invité * Sourire étrange à interpréter comme tu veux
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/124488553@N07/
Tripoda de Kaulomachie

avatar

Masculin Verseau Messages : 5
Date d'inscription : 03/09/2016

MessageSujet: Re: Si seulement   Sam 3 Sep - 16:57

Y a quelques astuces que je trouve bien sympa, mais aussi quelques passages qui sont bancals à mon sens et des détails qui clochent.

Déjà on n'écrit pas "d'hurler" mais "de hurler", c'est pas moi qui le dis c'est la grammaire. Et à moins que je lise tout de travers (auquel cas tu m'en excuses), c'est quand même un peu plus joli comme ça !

Je suis pas fan des césures non plus (si c'est bien comme ça qu'on appelle ça, y a longtemps que j'ai pas été en cours de français moi).
Citation :
Je ne l’écoute pas, et ne me soucie de
Rien, si ce n’est de leurs longues larmes acides,
Tu me diras, je supportais déjà pas ça chez certains grands poètes, mais j'ai vraiment un problème avec cette coupure en particulier (d'autant que le "de" ne rime avec rien).
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4621
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Si seulement   Sam 3 Sep - 17:26

Tiens tiens, je l'avais pas vu ce texte ! :ffmental:

Bah écoute j'ai pas le coeur de faire un commentaire détaillé même s'il le faudrait sans doute ; tu as de très belles formulations, des images super bien rendues et un style déjà bien forgé (bien qu'exagéré par moment, parfois tu rajoutes des couches et des couches de formulations badass mais ça fait un peu trop du coup).
J'adhère complètement à l'ambiance et à ton style, les deux premières strophes m'ont vraiment parlé, elles sont magnifiques. Vent


La césure que pointe Tripo ne me dérange pas, j'utilise souvent la même chose pour instaurer un rythme haché et/ou appuyer la force d'un mot (ce que je présume tu as voulu faire avec "Rien", ce qui est réussi pour moi).

Le dernier vers me paraît par contre presque décevant par rapport au reste, par rapport à tous tes vers pleins de force, de rage, de style et de panache, il est plus quelconque et c'est dommage.


Voilà voilà sinon franchement je trouve ça beau, continue, j'en attends d'autres de ta plume :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si seulement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si seulement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: