Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronochallenge n°20

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1796
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Chronochallenge n°20   Sam 13 Aoû 2016 - 22:01

Bon bon bon, en l'absence de qui que ce soit pour lancer le CC et vu qu'il y a des gens motivés sur la CB, je vais m'en occuper pour cette fois avec un thème à ma sauce.

Allez, on va dire que vous avez jusqu'à 23H05 les cocos.

Le thème est: Impériale.

Désolé si c'est nul, mais j'ai pas signé pour ça putai//PAN
Allez c'est partit ! /o/
Revenir en haut Aller en bas
Antinotice



Féminin Lion Messages : 7
Date d'inscription : 07/05/2016

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°20   Sam 13 Aoû 2016 - 23:04

J'ai la chance d'avoir beaucoup d'histoires à raconter. Cela peut vous paraître un détail sans importance, mais cela m'est bien utile dans ma vie de tous les jours. Attention, ne vous méprenez pas, je ne suis pas en train d'affirmer que ma vie est remplie d'aventures toutes plus folles que les autres, faisant de moi quelqu'un de particulièrement intéressant. Non, car s'il y a une chose que mon métier m'a appris, c'est qu'il est vulgaire de se prétendre intéressant. Il faut le laisser deviner subtilement, voyez-vous. Regardez donc ce vase d'Italie, oui, regardez-le bien, et laissez échapper un grand soupir, qu'on voit dans vos yeux les souvenirs de cette nuit d'amour à Venise. Pas d'amant à Venise ? Ce n'est pas un problème, vous n'avez qu'à laisser tomber une mystérieuse feuille de papier pliée avec soin, avant de la ramasser avec précipitation. Il ne faut rien de plus pour attiser la curiosité.

Comme je le disais, c'est mon métier qui me permet d'avoir une multitude d'anecdotes qui n'attendent qu'une oreille attentive. Je travaille dans un grand palace, L'Impérial. Voilà bientôt un an que je suis groom. Ne nous mentons pas, ce n'est pas un travail très gratifiant. Quand on voit les clients de L'impérial, on se sent misérable, on se sent gueux. Mais il faut aussi dire que cette richesse et ce luxe enivre. Combien de fois me suis-je laissé emporter dans un songe éveillé, m'imaginant être l'heureuse personne qui dormirait dans cette somptueuse chambre, où en réalité je ne suis venu que pour apporter de nouveaux draps ? La vie est parfois injuste, mais je ne me lasse jamais d'observer ces gens d'un autre monde.

Mais il y a cette créature, cette femme, qui est de loin ma préférée. Quand elle s'avance vers la réception chaque premier samedi du mois, je ne la vois pas marcher, je la vois danser. Quand elle ouvre la bouche pour réclamer la 108, elle le dit d'un ton chantant, c'est un opéra qui sort de sa bouche, avec les violons, les vents et les chanteurs. Il émane d'elle une telle grâce, un tel charme, qu'on ne peut la regarder sans penser de tout son être qu'elle est l'impératrice qui règne sur le beau royaume qu'est l'Impériale, tant tous les employés du palace ne cessent de se plier en quatre pour satisfaire ses moindres désirs.

C'est ainsi que moi, son humble serviteur, je guette chaque premier samedi du mois  le moment où elle franchira les portes de son royaume qui n'attend qu'elle. J'ai développé une fascination pour elle, pas de l'amour, plutôt de la dévotion, je suis un de ses sujets, qui ne demande qu'à la servir. Mais je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'elle fait le reste du mois. Est-elle mariée ? Elle vient toujours seule. Est-elle une femme heureuse ? Je ne l'ai vue que souriante mais je vois dans son regard qu'elle réfléchit, qu'elle pense, à des choses qui ne semblent pas joyeuses.

Un soir, poussé par ma trop forte curiosité et un désir malsain, je me suis glissé dans sa chambre alors qu'elle était dans la salle de bain. J'ai humé l'air pour sentir son parfum, c'était une odeur spéciale, comme seuls les gens spéciaux en ont. J'ai regardé la table de chevet, où traînait une paire de lunettes. Alors je l'ai imaginée penchée sur un livre, en plissant les yeux pour bien distinguer les caractères. Je me suis demandé si elle lisait, et ce qu'elle aimait lire.

Puis, doucement, je me suis approché de la porte de la salle de bain. Je ne voulais pas l'observer sans son accord, je ne suis pas un voyeur, mais je voulais l'entendre, elle et le bruit de l'eau. A mon grand étonnement, ce sont des sanglots qui sont parvenus à mes oreilles. Sans un bruit, je suis sorti de la chambre, pensif. Depuis, il m'arrive souvent de repenser à cette histoire, que je n'ai jamais racontée. Je ne saurai sans doute jamais ce qui a causé les larmes de l'impératrice ce soir-là, mais je me suis mis à penser qu'une fois par mois, elle venait trouver refuge ici, et qu'en lui servant ce thé qu'elle aime tant, je pouvais apporter du réconfort à ma chère impératrice de l'Impérial.

Désolée pour les éventuelles fautes, pas le temps de me relire.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4815
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°20   Dim 14 Aoû 2016 - 12:00

HEEEEEY

Merci Tiunou t'es adorable coeur

J'étais pas là hier soir scratch (comme quasiment tous les soirs de CC en ce moment en fait...) et c'est vrai que y'avait personne...

T'es trop gentil Tiun de t'en être chargé. Et bravo à Anti d'avoir participé :arbre:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronochallenge n°20   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronochallenge n°20
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les défis Tic-Tac-
Sauter vers: