Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CC n°24 - Les votes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: CC n°24 - Les votes !   Mer 31 Aoû - 22:34

Allez-y les cocos, mentez !
Comment ça mes calembours sont douteux ? Je ne vous permets pas !

Vous avez jusqu'à 21h30, ce soir, pour voter !
Étalez-vous en longueur, expliquez vos choix, faites-vous plaisir ! Et votez pour votre texte préféré !
(Je précise qu'on peut pas voter pour moi, comme j'ai choisi le sujet)

Go !


Dernière édition par Mélodie le Jeu 1 Sep - 16:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Jeu 1 Sep - 5:25

Saul : Quand t'es venu le goût du cocholat ? Bon, en lisant j'étais mi-scandalisée mi-amusée, on va devoir mettre des balises -18 sur les CC juste pour toi ! Et en papotant avec Touffe, j'ai réalisé que ton texte était un parfait mélange de ta vidéo tordue de Pepsiman et la musique du thème. Ce qui est quand même un truc incroyable.
Bon. Comme d'habitude en lisant, j'ai juste un gros "What the fuck, maaan" dans la tête, donc rien de très constructif à ajouter xD

ArtVanCastel : La réaction de la fille est trop mignonne ! Attention, tu utilises l'expression « apprécier la vie » plusieurs fois, et tu as une phrase bizarroïde : « Je me dis que, peut-être n'est-il pas le bon moment, peut-être ne suis-je pas assez bon, peut-être cela gâcherait tout. » (« peut-être n'est-ce pas le bon moment » « peut-être que cela gâcherait tout »). Plus une coquille qui m'a fait rire : « Je pose sa tête sur la sienne. » mais je l'ai corrigée, t'inquiète. (la pauvre fille, sinon, ça devait être douloureux.) Pense à relire ton texte avant de le poster la prochaine fois, surtout quand tu as du rab de temps. Ca te permettrait d'enlever les quelques coquilles et fautes d'orthographe, ça rend la lecture plus agréable.
Dans l'ensemble, un texte assez mignon, tranche de vie. Je n'ai pas ressenti grand-chose en le lisant mais il est chou. Pis y'a un câlin. J'aime les câlins.
Je double-persiste et signe,  c'est la musique des frères Weasley qui partent de Poudlard ! (ouais en même temps, je l'avais dit sur la CB, tu triches ;P )

Ippa : Quelle jolie imagination ! J'adore cet univers. C'est pas un texte bien long, mais tu nous suggères en quelques phrases et noms tout un lieu attachant. Bon, au début tu as une petite répétition de « mais » en début de phrase qui m'a fait tiquer, c'est pas très important...
Au niveau de l'orthographe aussi, fais attention aux accords et terminaisons de verbes, quasi toutes tes fautes concernent ça. (« des pierres avaient été dressées », « il voit » et pas « voie »).
J'aime beaucoup le fait que tu alternes entre la vue et l'ouïe et gardes ce sens de façon omniprésente. Je ne sais pas si c'était réfléchi, mais ça contribue à l'atmosphère de ton texte. Et puis je ne sais pas. Les images me paraissent vivantes. Tu ne t'attardes pas du tout sur les descriptions et pourtant, les images me viennent comme si je l'avais vécu. Les objets et la sensations qu'ils donnent quand on les tient, l'image de l'enfant et des animaux. Il y a une chose que je regrette, c'est l'accumulation quand les animaux arrivent. Je la trouve un peu répétitive (peut-être parce que tu emploies deux fois de suite le verbe « passer »). Mais je le répète, cette ethnie en deux coups de crayon et la touche mystique que tu y poses, ça me plaît bien.

Kowai : Hmm, c'est marrant en lisant ton texte seul j'aurais imaginé une musique plus sombre que celle du thème.
Je t'avoue que les noms d'Alfred et Benoît ont un peu sorti mon cerveau de l'ambiance épique, « dans un lieu qui dépasse nos connaissances et une ère qui surpasse notre vécu », je m'attendais pas à des noms pareils !

« Alfred n'a d'yeux que pour Benoît » ça fait un peu amoureux, à la fois j'ai compris l'intention, à la fois je me demandais si tu allais surprendre le lecteur avec un gros retournement pas sérieux ; les deux chefs de guerre qui se roulent un palot alors qu'ils sont censés se battre. Bon, mais quand on lit le passage dans l'ensemble, l'image de l'homme qui se fraye un chemin jusqu'à son adversaire est bien visible, ça le fait. Et le rythme est bien géré, les armées qui s'élancent donnent un bon point de départ pour que le mouvement du texte se déclenche.

« Les guerriers s'échangent immédiatement une multitude de coups » bonne phrase, on voit tout de suite la rapidité et donc le niveau des combattants. Je me demande même si « Le rythme ne fait qu'augmenter », ensuite, est bien nécessaire. Tu tenais déjà une bonne cadence.

Tu as une répétition de « un duel aux sommets d'intensité » ! On dirait que tu as hésité sur l'endroit où le placer et que tu as finalement oublié de supprimer l'un des deux. C'est dommage. En plus, au moment où on le voit pour la seconde fois, je le trouve assez inutile étant donné que le combat a déjà commencé et qu'on a bien vu le level. Ca m'a complètement sortie du récit.

Les quelques lignes du paragraphe précédent m'avaient fait penser à un manga pour la rapidité des actions et l'exaltation du niveau des combattants. Celui-ci me fait penser à un film d'action avec des gros plans qui se succèdent à toute allure.
(« leurs derniers souffles » est-ce que le pluriel est fait exprès ? Les derniers souffles de chacun ? Le plus commun aurait été « leur dernier souffle », enfin je crois.)

Et le paragraphe suivant, je crois que c'est parce que ta narration est moins expressive, mais ça me fait penser au commentateur d'un match. Tu peux te permettre plus d'enjolivures autour des actions, ça aiderait à créer du suspense. L'expression « et nouveau revirement, ...» m'a paru assez maladroite.
La reprise de distance (« La bataille se poursuit... ») se fait très naturellement, c'est bien amené et ça ne casse pas le rythme, j'aime bien.

Et la fin, c'est cool. Ca donne un effet à l'ensemble du texte, comme quand on zoome sur un truc microscopique : tu nous plonges dans la bataille, on observe les combattants, tout a l'air rapide, et puis lentement la caméra s'éloigne, et on n'aperçoit plus rien du champ de bataille, ou même de la planète, on revient au calme de l'espace.

Touffe : Un texte sans entrail/BUS
J'aime la descri du bateau *_* J'adore tes descriptions. Je meurs. Le style « pas glauque » ne te va pas si mal en fait ! :p Au début j'ai eu du mal à rentrer dans le texte (ouais il est une heure du mat' en même temps), mais ensuite j'ai fait un effort pour visualiser en relisant et j'ai beaucoup aimé. De toute façon, quand y'a des bateaux, y'a la mer, que c'est décrit avec de l'âme, j'suis emportée.
C'est quoi « des miens », « des miens carnavalesques » ?
J'aime beaucoup l'image avec la ville qui frissonne... son échine... bicoques blanches... disperse population... Tout ça. Et ensuite le narrateur les grands yeux, grands pores, (grande... non), c'est chouette juste à ce moment ! 'pis le mouvement d'une ville portuaire au réveil s'accorde tellement avec la musique. Enfin voilà. J'suis pas d'accord avec toi, ce texte est bien. Et la profusion de couleurs et de fleurs, ben ça rend pas si mal.

Helio : Ben contrairement à ce que dit ton warning, je crois qu'il n'y avait pas tellement de fautes ! voire pas du tout. Sauf un truc qui m'a fait rire : « Le jeune boulanger, ne tolérant pas une telle injustice, résolut de délivrer la sorcière. » Attends. Quoi ? XD
Bon, il est chouette ton conte ! C'est drôle que la musique t'ait évoqué ça et j'trouve que oui, ça peut bien correspondre. Par contre, la fin est tellement brutale ! Tu l'as fini à la hâte ? Je m'attendais à ce qu'il demande la sirène en mariage, mais qu'il meure comme ça, sans raison ni morale ? C'est super bizarre !

(Attention, ce qui va suivre est violent xD :
Tu sais, le moment où ça mord à l'hameçon ? et une belle sirène émerge du lac pour parler au boulanger de sa claire voix.
J'ai imaginé la sirène qui essaye de parler avec le hameçon coincé dans la bouche. J'étais morte de rire.)
(Un impact, une fissure, une enfance brisée ? Carglass répare et vous offre une paire d'essuie-glaces ;D )

Désolée. C'est que passé une certaine heure, n'importe quoi devient hilarant. Je suis partie tellement loin. A vrai dire en lisant j'étais en train de remixer ton conte : le boulanger serait un wesh versé dans la magie noire, et...

Pour redevenir sérieuse : même en remettant mon cerveau, je trouve que ton texte est marrant, c'est pas un conte très conventionnel. Je me demande quel était le parti-pris, mais je trouve que le genre n'est pas vraiment tranché. Avec le narrateur neutre et extra-diégétique on pourrait attendre un conte tout à fait traditionnel, mais il y a des éléments comme qui dirait déviants. Le pêcheur qui est un boulanger, c'est assez original et ça n'a pas l'air d'avoir de raison. L'explication de « pourquoi la sirène est enfermée » est très succincte et je la trouve trop simple, on dirait un prétexte fallacieux que donnerait la sirène pour être débarrassée de la question. Ensuite, ça fait bizarre de voir avec quelle rapidité le boulanger accomplit sa mission. Ce n'est qu'un boulanger, mais il n'hésite pas une seconde à aller affronter la sorcière, et il boucle ça en deux-deux, les mains dans les poches. Bon, je te l'accorde, des trucs comme ça on en trouve aussi dans les contes traditionnels, mais ça me laisse toujours un peu perplexe.
En-dehors de ça, ton vocabulaire est adapté à un conte, le texte est fluide et le style homogène, ça le fait. J'ai rien à redire au niveau de l'écriture en elle-même ! C'est juste le scénar qui m'étonnait par moments.

Corne : Hmm, « surligne la ligne » c'est pas très élégant.
Oh, t'as de jolies images *_* mais pourquoi tant d'oiseaux différents ? Ca étourdit et ça distrait des images que tu crées.
C'est drôle du coup, tu gardes l'idée de voler. Parmi les oiseaux, je vois Fred et Georges qui font des loopings.
J'aime beaucoup l'effet de la petite phrase qui revient comme un refrain, et certaines phrases sont presque des vers ! C'est très joli que ce soit comme ça, juste entre les deux sur un fil, sans tomber complètement dans la poésie.
Au-début, je trouvais assez ennuyeux le questionnement de « gagner quoi, pourquoi » que tu laisses à deviner. Mais en fait, la fin est vraiment réussie, ça m'a tenue en haleine et j'ai eu un petit sentiment de triomphe pour la chauve-souris essoufflée.
Mention spéciale pour les rémiges :P
Et dommage que tu commences par sublimer l'action avec une magnifique image pour ensuite laisser tomber et aller dans l'action simple. C'est normal puisqu'on suit la chauve-souris, pas l'temps d'niaiser à décrire le joli paysage... mais je crois que la transition s'est faite trop vite pour moi, j'aurais voulu en profiter encore un peu.



Finalement j'hésite entre Ippa et Corne, mais mon vote va à Ippa pour ses images curieusement familières et la sérénité de la neige sous la lune.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4618
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Jeu 1 Sep - 18:24

Saul : c'est euh... euh... original AHDE AHDE Disons que je pensais pas trop à ça en écoutant la musique. :rire:

Arty : Bonne idée oui La fin n'est certes pas très surprenante, et le texte reste très court ce qui empêche une réelle intrigue ou évolution, mais je me suis sentie assez proche de ce personnage et de son angoisse. On retrouve pas trop le côté haletant de la musique, en revanche le côté un peu épique, un peu SUSPENSANT que dis-je, comme quelqu'un qui prend son élan avant un saut titanesque, est plutôt bien retranscrit. :la: (bon après les histoires d'amour c'est pas non plus ma super tasse de thé, mais ça c'est purement personnel. Héhé.)

Ippa : COOOL TE REVOILA.
Aloooors pareil que Arty, c'est vraiment très court AHDE Mais sinon, j'ai bien aimé le côté celtique, mystique, MAGIQUE bref, et les deux paragraphes où tu parles des animaux sont vraiment en phase avec la musique, je trouve, dans l'élan et la vivacité des animaux oui
Par contre, la fin m'a déçue D: (enfin pas le fait qu'il se réveille, plutôt que ça induit le fait que tout cela n'ait été qu'un rêve scratch )

Kowai : heeey cool t'es là aussi :la:
ALORS.
J'ai bien aimé l'idée du combat endiablé ! Même si tout comme Mélodie, les noms des deux guerriers m'ont euh un peu détruit ma vision épique AHDE AHDE (et effectivement t'as une vilaine répétition pas belle de "duel aux sommets d'intensité".
Et sinon, la fin m'a laissée sur ma fin QUOI T'AURAIS PU DIRE QUI GAGNE QUAND MÊME. :(

Et encore (pour une fois que j'ai un vrai truc à dire ) :

Citation :
Les deux guerriers s'échangent immédiatement une multitude de coups
Ben tu vois c'est marrant, au contraire de Mélo, j'ai trouvé que cette phrase desservait vraiment le rythme que tu voulais instaurer scratch Je la trouve assez longue, mais pas très marquante (au niveau des sonorités notamment :-p ) ; par exemple le "immédiatement" et un peu le "multitude" alourdissent vraiment ta phrase... (en vrai j'ai horreur du mot immédiatement, c'est un gros piège ! On veut le caser pour exprimer l'immédiateté mais en vrai, par sa longueur, il exprime tout l'inverse et plombe plus la phrase qu'autre chose AHDE )
Tant que j'y suis, c'est pareil pour la phrase "le rythme ne fait qu'augmenter", bah en fait dans la structure de ta phrase, il se ralentit AHDE "Le rythme augmente", tout simplement, aurait passer une plus grande rapidité, je pense.
(Ptn tu l'as casé deux fois le "immédiatement", en plus. VILAIN PAS BEAU)
Et après j'ai une dernière remarque, justement parce que j'avais fait EXACTEMENT la même erreur dans l'un de mes textes : lorsque tu dis des trucs du genre "Un cycle infaillible, sans fin", afin d'appuyer le côté éternel, prolongé du combat.
C'est rigolo parce que j'avais fait exactement la même chose, aussi pour un combat. Et là, heureusement qu'une copine est passée le lire et m'a fait "ouais mais en fait tu répètes que ça dure longtemps, mais tu en parles seulement sur trois lignes, alors ben en vrai ça dure pas longtemps du tout... AHDE " Et c'est justement ce paradoxe qui dessert un peu cette scène (ce n'est que mon point de vue hein) : au final, les phrases décrivant le combat ne s'étalent pas sur des lignes et des lignes, le texte étant très court, donc le lecteur ne peut ressentir le côté "prolongé" et y ajouter des phrases pour expliciter ce côté-là ne vas pas l'aider à le ressentir (il va juste se dire "Ah bon ? scratch On dirait pas..." ). Je pense que quand on veut exprimer la longueur d'une action ou d'une scène, il vaut mieux l'allonger ou la détailler afin qu'elle prenne toute la place qu'elle doit prendre oui

SUR CE. Tout ça c'est que du chipotage hein. Pour que je me sente utile. AHDE


Mélofée : Texte totalement en accord avec la musique pour moi, et très bien écrit comme d'habitude. On ressent bien le côté libre, épique, nerveux, fou d'excitation :la:


Pan : mmmh c'est magnifique *^* Mais du coup on retrouve ton style assez chargé, et même si l'ambiance globale de la musique y est (surtout vers la fin je trouve), la scène me paraît trop posée, tranquille, décrite avec de longues phrases lentes, pour épouser totalement cette musique endiablée. oui

Helio : assez curieusement au vu des critiques que je viens de formuler sur tout le monde (au niveau du rythme de la musique notamment) je trouve que ton texte correspond très bien à la musique AHDE Dans l'aspect aventureux, (le premier paragraphe avec la vieille canne à pêche, le vieux pêcheur et le lac maudit m'a fait penser à Pokémon... Désolée AHDE ), magique, de ce conte, j'ai retrouvé l'ambiance de la musique, vraiment.
Je trouve de plus que bien que très courte, c'est une jolie histoire (même si la fin m'a DEGOÛTEE BOUHOU T_T) dans le style des anciens contes.



DONC.

Au final j'hésite entre Mélodie et Helio.

ET JE PENSE QUE JE VAIS CHOISIR HELIO. J'aime l'idée que cette musique ait inspiré un conte à l'ancienne, c'est original ; et tu as une capacité à te moquer complètement du style ou du rythme, sans desservir ton histoire, qui m'a vraiment scotchée. :-p

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock
Gardien du GIBET
Gardien du GIBET
avatar

Masculin Bélier Messages : 925
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Jeu 1 Sep - 18:36

Bon désolé je suis en retard et très occupé alors je vote Ippa parce que son texte était prenant, voilà bisous les noctus! :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Pantouffe

avatar

Masculin Verseau Messages : 125
Date d'inscription : 22/02/2016
Localisation : Quelque part dans mes cheveux...

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Jeu 1 Sep - 20:00

BON ALORS. Je vote et commente en rush complet parce-que je m'extrait d'une laborieuse rédaction de rp à laquelle j'aimerai retourner au plus vite pour intervenir avant l'heure limite.

Saul > BEN MOI J'AI AIME. Déjà parce-que c'était totalement en accord avec la musique (...... et avec cette vidéo douteuse ) et ensuite pare-que j'admire ta capacité à écrire aussi vite une telle quantité d'absurdités, avec un style tout à fait correct voir carrément plaisant.
Bon, après le contenu en lui même, jeeee. OUAIS. CA SE PASSE DE COMMENTAIRES. Mais ça m'a fait sourire, et j'aime les textes fleuves et anarchiques, wtf et un peu sales. Ça me rappelle Burroughs et j'aime Burrouuuugs.

Art > L'histoire est trop simple et trop convenue pour m'accrocher vraiment, de même que le style, certes globalement fluide, mais qui souffre de quelques formulations bizarres pointées par Mélodie ; néanmoins, je suis content de te voir participer à un deuxième CC :D. J'espère t'y croiser encore et suivre les évolutions de ta prose ! C'est cool de voir de nouvelles têtes s'intéresser au CC.

Ippa > Coucou, je suis le dissident qui n'a pas accroché à ce texte 8D. Il y a du potentiel, et de belles images sont esquissées ; mais juste esquissées justement. C'est trop court pour m'avoir impacté, emporté, et je n'approuve pas la fin é_è.  Il aurait fallut instiller au moins un petit doute quant au fait que ce soit ou non un rêve.
Mais je reconnais que le texte et la musique vont fort bien ensemble, et j'aime ton idée d'une réunion mystique ; t'as bien choisis le décors, ça parle à notre imaginaire à tous :D. Puis je t'enjoins et t'encourage à reprendre l'écriture ! Courage ! :hola:

Kowai > C'eeeest le genre de texte que je n'arrive pas à apprécier. /out ( Mon dieu que je suis chiant sur ce CC. ) Les textes décrivant des combats/guerres m'ont toujours ou très souvent ennuyé. Mélodie et Corne ont soulevé tous les points dont j'aurais pu te faire part, alors je n'ai rien à dire. A part que même si je suis casse-burne, je suis content qu'autant de monde ait participé au CC cette fois ! Ne serait-ce que parce-que chacun a eu une idée différente. Et la tienne vaut les autres.

Mélodie > ESPÈCE DE FOURBE. Qui me contraint à écrire des choses joyeuses. Ton texte est bien et très accordé à la musique. On dirait que la narratrice est sous cocaïne un peu. Ça incite presque à la bonne humeur tant il y a de points d'exclamation, de vivacité et de formulations mignonnes du genre "yeux activés" ou "télépathie hurlante".
Bref, c'est cool et c'est encore une fois différent de ce que tu as écris jusqu'à maintenant. ( Ou de ce que j'ai lu de toi en tout cas. ) COMME C'EST TROUBLANT.
Mais quand même. La narratrice fugue, c'est tr/PATAPON/
( Et pour l'étrange coquille dans mon texte, je voulais écrire "mines carnavalesques", mais je n'ai pas vu la faute à l'unique relecture é_è )

Pantouffe > Stop écrire toujours avec le même style pesant espèce de quiche.

Hélio > J'aime beaucoup la forme du conte, les incongruités du genre boulanger-pêcheur ou l'amour meurtrier des sirènes. L'histoire est cool, amusante et la chute m'a fait sourire tel l'enfoiré que je suis. La seule chose qui me pose problème, c'est le style un peu trop sauvage : il induit des répétitions gênantes, et il est un peu trop évasif à mon goût.

Corne > BAH CA VA SUPER BIEN AVEC LA MUSIQUE. Tes descriptions sont belles, dans ce qu'elles peignent et leurs sonorités. Ton idée est sympa et originale, et de base, elle correspond fichtrement au thème. Puis tu as réussis à me tenir en haleine, je me demandais vraiment si la chauve sourie n'allait pas clamser avant l'arrivée ou perdre face à l'aigle ; du coup, j'étais bien dedans :D. Et j'ai eu un petit moment d'exultation quand elle a remporté la victoire de cette étrange course.
Je pourrai m'étendre un peu plus sur les points qui m'ont plu ( la description sommaire de chaque oiseau dépassé, la vivacité, le jeu sur le rythme et les sonorités ) mais je risquerai de mettre trente ans à les relever et d'y passer deux heures vu l'état bourbeux de mon cerveau actuellement.
Donc je vais me contenter de signifier que tu remportes mon vote. /O/

------------------------------------------------------------------------------------------------
We are not affraid, let the night come.

If the Story is over... Split on the ashes... It's time to run away... Where is the light, wonder if it's weeping somewhere ?


Dernière édition par Pantouffe le Jeu 1 Sep - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
helio

avatar

Masculin Lion Messages : 137
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Jeu 1 Sep - 20:17

Alors les votes

Saul: là tu m'as perdu, pas du tout ma tasse de thé. dsl poto.

ArtVanCastel: Bah y a un certain ryhtme c'est vrai, le style est pas mal, mais sur le fonds c'est pas trop ça, je n'ai pas ressentit l'excitation d'un ado qui (ou une) qui va aborder une fille pour lui déclarer sa flamme. Je me souviens de ce sentiment et là je ne l'ai pas retrouvé.

Ippa: pour commencer ca faisait longtemps!!!! bref pour le texte, sur le style y a pas grand chose à dire, les description sont comme d’habitude réussi et on reconnait ton univers (souvent des enfants j'ai remarqué). Après on reste un peu sur sa fin et le rêve reste très mystérieux.

Kowai: Décrire une bataille épique c'est pas facile. mais franchement tu t'en sort super bien pour un truc écris en une heure. Après, comme mélo, les noms que tu as choisie casse le coté épique, c'est vraiment dommage. sinon un style assez fluide qui m'a plu.

Mélodie: ah ma chère mélo. d'abord merci pour ton comm. ensuite pour le texte... heu j'ai pas tout saisi, je crois qu'il s'agit d'un gosse qui va voir la mer(peut être pour la première fois) en tous cas l'excitation est bien rendu bravo.

Pantouffe : aaah pantouffe et tes description sublime et coloré, et tous ce vocabulaire qui rend ton style encore plus unique. j'ai énormément apprécié lire ce texte, ce rêve de voyage a travers les océans est superbement rendu bravo et mention spéciale pour cette description : "Autour de moi les rues commençaient à vivre, l'échine de la ville frétillait en dispersant au travers de son corps hérissé de bicoques blanchies à la chaux une partie de sa population"

Moi: heu j'ai eu un vote ... ouaissss!!

Cornedor : Sur le style c'est toujours aussi bon, mais là sur le fond tu m'a perdu perdu, j'ai pas trop accroché à cette histoire de course. Dsl ma belle. Ca sera pour la prochaine fois.

Au final, bravo à tous, c'était pas évident (première fois que j'écris sur un theme musicale perso)
Finalement mon vote va à Pantouffe. bravo

Revenir en haut Aller en bas
Ippa

avatar

Féminin Poissons Messages : 353
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Qui a voler mon lit !?

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Jeu 1 Sep - 20:57

pas le courage de faire des commentaire détailler comme math et corn mais ma préférence va a Corn :D

pan : s'il te plait des espace juste pour marquer les paragraphe et je retenterai une lecture.

Saul: heu.... OK il te reste combien de banane dans le cerveau?

ArtVan: pas mal mais... es ce que tu saurais apporter plus qu'un histoire d'amour? mettre une intrigue ou un truc en fil rouge a la place de ton histoire d'amour?

Kowai: un truc pour mettre du rythme dans un texte que j'ai trouver c'est de poser tout ce qui est environnement comme ton champs de bataille dans le premier paragraphe et ne plus y revenir après. L'imagination du lecteur fait le reste. Autre truc les sonorités en "n" et "s" sont "fluide" et accélère le rythme au contraire des "an" et "t" qui crée des impact. Le truc c'est d'en jouer de la même manière que le jour ne se voie que grâce a la nuit. Sinon bon texte j'adore le 4eme paragraphe et ton histoire en global!

Melo: Rahh!!! tu écrit un tel truc et on peut pas voter pour toi >< (Si tu a pas compris : J'ADORE!!! )

Hélio: Texte Génial!!! tu étais premier jusqu'à ce que je lise le texte de Corn. Mais ton histoire aurais mérité un peu plus de détail sur l'environnement pour en faire un magnifique conte. Avec ta permission j'aimerai le montré à une amie conteuse.

Corn: Rien a redire. Toujours aussi GENIAL!! tu manies les mots avec une dextérité qui ne peut que nous faire voler avec toi JE T'AIME <3

------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 0:01

Touffe : Ah bon il est très différent ? Question Bouais sans doute. Moi ça me paraît juste naturel quand je l'écris. Mais c'est cool ! Héhéhé. J'aime ça.
 On ne dit pas "quiche", mais "ouiche". u_u
 J't'ai corrigé les mines ! Et patapon c'est affreusement mignon. Pourquoi est-ce que le mot "affreusement" me fait penser à une personne qui fronce le nez et secoue la tête de manière adorable ? En mode "hannnn kawaiiiiiiiii"
Et merci pour ton com. Tu sais que c'est toujours des friandises pour moi :enthousiasme:
P.S. : Je t'aime aussi. ENTRAIL/I like trains. VZIUOUUUU.

Ippa Ouah, c'est un coup de coeur dis donc ! Merci beaucouuup !!  




(P.P.S. : J'attends un dernier vote pour la forme, mais tout le monde sait déjà que le gagnant sera Silenuse.)
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4618
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 12:08

Bon ben en attendant le dernier vote (SAPERLOTTE pour une fois que je suis en lice. cute ) :

Mélofée a écrit:

Oh, t'as de jolies images *_* mais pourquoi tant d'oiseaux différents ? Ca étourdit et ça distrait des images que tu crées.
Ben en fait c'était déjà pour pas répéter toujours "oiseau", oiseau, rapace, rapace, et puis aussi pour faire une progression dans la course : on commence par les passereaux qui sont à la traîne (moineau, rossignol, mésange...) puis le faucon, la buse, le pygargue, le grand-duc, le milan et finalement l'aigle qui est en tête oui

Mélofée a écrit:

Et dommage que tu commences par sublimer l'action avec une magnifique image pour ensuite laisser tomber et aller dans l'action simple. C'est normal puisqu'on suit la chauve-souris, pas l'temps d'niaiser à décrire le joli paysage... mais je crois que la transition s'est faite trop vite pour moi, j'aurais voulu en profiter encore un peu.
Aaaah je vois (moi aussi en fait c'était la galère pour faire la transition U_U), en fait la musique était si vive que je voulais partir tout de suite dans la course et pas plomber le rythme avec des phrases descriptives, qui ne vont pas DU TOUT avec la musique AHDE Mais j'ai essayé du coup de faire de la prose poétique lors de la course même, je suis contente que tu aies apprécié comme tu le dis plus haut :3

ET MERCI à ceux qui ont voté pour moi (Ippa :la: Pantouffe :la: merci pour vos commentaires adorables) et surtout à ceux qui se sont pris au jeu et ont exulté lors de la victoire de la bestiole (parce que je doutais vraiment de parvenir à embarquer le lecteur) :arbre:


Waiting for the last vote ! :unjournormal:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
ArtVanCastel

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 169
Date d'inscription : 02/08/2016
Localisation : Essonne
Humeur : Tristoune

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 14:26

Alors, j'ai pas compris qui il fallait départager alors je vote pour Pantouffe

EDIT: en fait ça départage pas du tout AHDE

------------------------------------------------------------------------------------------------
Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence.

Mon Scribay : https://www.scribay.com/author/67508298/artvancastel


Dernière édition par ArtVanCastel le Ven 2 Sep - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://artvancastel.wordpress.com
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4618
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 14:31

Hahaha maintenant on est trois ex-aequo x))

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock
Gardien du GIBET
Gardien du GIBET
avatar

Masculin Bélier Messages : 925
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 16:55

Y'a toujours quelqu'un pour foutre la merde, ça fait plaisir AHDE

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Pantouffe

avatar

Masculin Verseau Messages : 125
Date d'inscription : 22/02/2016
Localisation : Quelque part dans mes cheveux...

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 17:44

Ne les écoute pas Art, tu as fait le bon choix. ^^^

------------------------------------------------------------------------------------------------
We are not affraid, let the night come.

If the Story is over... Split on the ashes... It's time to run away... Where is the light, wonder if it's weeping somewhere ?
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4618
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 17:49

:rire:


EH OH ON SE CALME LA TOUFFE AMBULANTE LA.


PS. faut qu'on se dégote un dernier vote ><

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Pantouffe

avatar

Masculin Verseau Messages : 125
Date d'inscription : 22/02/2016
Localisation : Quelque part dans mes cheveux...

MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   Ven 2 Sep - 18:16

Va falloir recruter sur la CB 8D. Ou bien un autre participant au CC ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
We are not affraid, let the night come.

If the Story is over... Split on the ashes... It's time to run away... Where is the light, wonder if it's weeping somewhere ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CC n°24 - Les votes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
CC n°24 - Les votes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les défis Tic-Tac-
Sauter vers: