Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vol de nuit [TP] [C-◘]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noctama-Sky

avatar

Masculin Balance Messages : 301
Date d'inscription : 09/11/2012
Localisation : Dans les rues de Novigrad
Humeur : HHHHYYYYPE !!!!!!!!!!!!!

MessageSujet: Vol de nuit [TP] [C-◘]   Dim 13 Nov 2016 - 23:22

Je n'ai pas participé au concours CC mais le thème m'a inspiré donc je l'ai fais seul dans mon coin. Voilà.


Vol de nuit





Un bruit sourd retentit à côté de moi, je ne comprends pas sur le coup, mon corps est projeté dans les airs comme si une force surhumaine m'avait frappé de toutes ses forces. Cet instant ne dure qu'une seconde, mais je me sens flotter comme un nuage pendant une éternité. La chute douloureuse sur les pavés froids me ressort de cette transe, ma tête tourne comme une girouette, j'entends des cris à côté de moi, résonnant en échos dans mon crâne encore étourdi, je n'arrive pas à distinguer ce qui ce passe autour de moi, ma vision est trouble, je distingue à peine la lumière du lampadaire au-dessus de moi. J'essaye de bouger mais j'en suis incapable, ma respiration est de plus en plus difficile, je suis couvert de sang, il provient de ma cage thoracique ouverte d'une entaille profonde, le liquide coule en abondance sur moi sans discontinuer. Il faut que j'arrête ça mais mon corps refuse le moindre mouvement, le chaos et la panique règnent, partout les gens encore en état de se relever fuient le plus loin possible, j'appelle à l'aide mais le son qui ressort n'est qu'un gargouillis de rouge sortant de ma gorge, j'agonise allongé sur ce trottoir au pied d'un lampadaire éclairant l'obscurité qui ne cesse de croître au fur et à mesure que mon âme s'échappe de mon corps. Ça y est maintenant je n'entends plus rien. Je ne ressens plus de douleur, j'ai même l'impression d'être bien. Une personne apparaît sur mon champ de vision, elle tente de me parler, je ne fais plus attention, je regarde le ciel étoilé briller de mille feux, c'est à ce moment-là que tout s'émerveille, je me sens glisser dans le noir plus profond encore que la nuit, mon heure est venue et je m'envole vers un monde meilleur, loin de toute souffrance de la vie.





Texte originel (avant correction de Cornouille) :
 



------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais pas pourquoi je fais une signature je post rarement des trucs //SBAFF  

Dans ma folie perpétuel à l'interieur de la CB
Bumbleby GET HYPE


Urbosa <3

NEED ABS !!:
 

l'avenir est il un long passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1794
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Re: Vol de nuit [TP] [C-◘]   Lun 14 Nov 2016 - 17:36

Brouin.
T'inquiète pas si il y a peu de vert, je relève surtout ce qui me fait tiquer. En vrai j'aime bien ton texte.

@Noctama-Sky a écrit:


Vol de nuit





Un bruit sourd retenti à côté de moi, je ne comprends pas sur le coup, mon corps est projeté dans les airs comme si une force surhumaine m'avais frappé de toutes ces forces (Les répétitions, mon cauchemar). Cet instant ne dure qu'une seconde, mais je me sens flotter comme un nuage (Cette expression donne l'impression que c'est quelque chose d'agréable, c'est étrange) pendant une éternité. La chute douloureuse sur les pavés froids me ressors de cette transe, ma tête tourne comme une girouette, j'entends des cris à côté de moi, résonnant en échos dans mon crâne encore étourdi (Joli, mais ça pourrait être encor mieux en réduisant l'espace qui sépare ces mots.), je n'arrive pas à distinguer ce qui ce passe autour de moi, ma vision est trouble, je distingue (BLBLBL !) à peine la lumière du lampadaire au-dessus de moi. J'essaye de bouger mais j'en suis incapable, ma respiration est de plus en plus difficile (J'ai jamais trouvé que ça allait très bien avec "respiration", pourquoi pas "laborieuse" ou "hachée" ?), je suis couvert de sang, il provient de ma cage thoracique (Pas zoli) ouverte d'une entaille profonde, le liquide coule en abondance sur moi (Ça alourdit, tu pourrais carrément l'enlever) sans discontinuer. Il faut que j'arrête ça mais mon corps refuse le moindre mouvement, le chaos et la panique règne, partout les gens encore en état de se relever fuient le plus loin possible, j'appelle à l'aide mais le son qui ressort n'est qu'un gargouillis de rouge (Oh, pas mal, je réutiliserais ça) sortant de ma gorge, j'agonise allongé sur ce trottoir au pied d'un lampadaire éclairant l'obscurité qui ne cesse de croître au fur et à mesure que mon âme s'échappe de mon corps. Ça y est maintenant je n'entends plus rien. Je ne ressens plus de douleur, j'ai même l'impression d'être bien. Une personne apparaît sur (dans) mon chant de vision, elle tente de me parler, je ne fais plus attention, je regarde le ciel étoilé briller de mille feux, c'est à ce moment-là que tout s'émerveille (Je ne sais pas si c'est très français), je me sens glissé dans le noir plus profond encore que la nuit, mon heure est venue et je m'envole vers un monde meilleur (Je crois que tu as compris que j'aimais les rimes internes), loin de toute ("les" ?) souffrance de la vie.


Revenir en haut Aller en bas
Noctama-Sky

avatar

Masculin Balance Messages : 301
Date d'inscription : 09/11/2012
Localisation : Dans les rues de Novigrad
Humeur : HHHHYYYYPE !!!!!!!!!!!!!

MessageSujet: Re: Vol de nuit [TP] [C-◘]   Mer 16 Nov 2016 - 20:35

oh ... Faut que je me remet au français dû coup :p

J'ai filtré avec un correcteur pourtant mais je l'ai fait en quatrième vitesse, faut que je prend le temps de relire, ça peux aider.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais pas pourquoi je fais une signature je post rarement des trucs //SBAFF  

Dans ma folie perpétuel à l'interieur de la CB
Bumbleby GET HYPE


Urbosa <3

NEED ABS !!:
 

l'avenir est il un long passé ?
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4801
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Vol de nuit [TP] [C-◘]   Ven 18 Nov 2016 - 18:32

COUCOU :arbre: ça faisait longtemps huhu, fêtons ton retour avec un p'tit commentaire détaillé.


Sky a écrit:




Un bruit sourd retentit à côté de moi, je ne comprends pas sur le coup, Trop rapide comme entrée en matière. Il faudrait que le lecteur puisse se poser sur une phrase courte au tout début, là il est un peu balancé dans le texte en mode "PRENDS CA DANS LA TRONCHE". Je pense qu'il suffirait de mettre un point après "un bruit sourd retentit à côté de moi". ça permettrait de poser le début. mon corps est projeté dans les airs comme si une force surhumaine m'avait frappé de toutes ses forces. Cet instant ne dure qu'une seconde, bien mais "instant" et seconde" ayant des significations très proches, ce début de phrase fait très redondant, et paraît assez lourd pour quelque chose qui est censé être extrêmement rapide et léger... Je conseille plutôt un truc du genre "cela ne dure qu'un instant", ça exprimera mieux ce que tu veux dire, je pense :unjournormal: mais je me sens flotter comme un nuage pendant une éternité. C'est marrant contrairement à Tiun j'aime beaucoup l'image du nuage, justement parce que cette douceur fait un gros contraste avec la violence de la scène (et on s'imagine très bien ce qu'il peut ressentir lorsque tu dis ça) :la: La chute douloureuse sur les pavés froids me ressort Pourquoi pas juste "me sort" ? Question le "ressort" me PERTURBE SAPERLIPOPETTE. de cette transe, ma tête tourne comme une girouette, j'entends des cris à côté de moi, résonnant en échos dans mon crâne encore étourdi, je n'arrive pas à distinguer ce qui ce passe autour de moi, ma vision est trouble, je distingue à peine la lumière du lampadaire au-dessus de moi. PARFAIT. J'aime le rythme ultra rapide grâce aux virgules partout, ça donne un ton essoufflé au texte, le lecteur accroche encore davantage et peut vraiment s'imaginer la scène. J'essaye de bouger mais j'en suis incapable, ma respiration est de plus en plus difficile, je suis couvert de sang, il provient de ma cage thoracique ouverte d'une entaille profonde Un peu tarabiscoté non ? Enfin je verrais plus un truc plus simple comme "il provient d'une entaille profonde sur mon torse", l'ennui c'est que comme tu as mis, la construction de la phrase et le vocabulaire anatomique font que la phrase en elle-même attire plus l'attention du lecteur que ce qu'elle exprime. Tu me suis ? AHDE AHDE le liquide coule en abondance sur moi sans discontinuer. Il faut que j'arrête ça mais mon corps refuse le moindre mouvement, le chaos et la panique règnent, partout les gens encore en état de se relever fuient le plus loin possible, j'appelle à l'aide mais le son qui ressort n'est qu'un gargouillis de rouge sortant de ma gorge, j'agonise allongé sur ce trottoir au pied d'un lampadaire REPETITIOOOOOON :ffmental: éclairant l'obscurité qui ne cesse de croître au fur et à mesure que mon âme s'échappe de mon corps. Ça y est BOF. Le "Maintenant" suffit amplement je pense, seul il sera plus efficace. Et "ça y est", c'est un peu bateau comme formule (surtout pour une scène pareille) AHDE maintenant je n'entends plus rien. Je ne ressens plus de douleur, j'ai même l'impression d'être bien. Une personne apparaît sur Dans mon champ de vision, elle tente de me parler, je ne fais plus attention, je regarde le ciel étoilé briller de mille feux, c'est à ce moment-là que tout s'émerveille, (AH OUI AU PASSAGE c'est pas français "s'émerveiller" en parlant d'un décor... tu voulais plutôt dire "s'illuminer" non ? :waaat ) je me sens glisser dans le (ici UN noir serait mieux je pense, "le" fait bizarre) noir plus profond encore que la nuit, mon heure est venue et je m'envole vers un monde meilleur, loin de toute souffrance de la vie. ALORS. Je trouve cette phrase bien tournée et pas mal pour clore le texte ; ce qui me dérange c'est le rythme (je titille hein :-p ). J'EXPLIQUE. Lorsque la scène était violente, rapide, qu'elle évoluait très vite, la surenchère de virgules (tu faisais des phrases très longues articulées uniquement avec des virgules) allait très bien niveau rythme, ça donnait un côté essoufflé, haletant qui était parfaitement adapté. SAUF QUE. Là, vers la fin, tu exprimes quelque chose qui tient plus de la paix intérieure, du silence ; quelque chose de beaucoup plus calme, long et posé. Donc si tu veux qu'on puisse ressentir cette paix, cette lenteur, il faut que tu poses tes phrases. Au lieu de rester sur une loooongue phrase avec plein de virgules, il faudrait que tu la changes en plusieurs petites phrases simples, courtes, et séparées par des points ou des points de suspension. Ainsi ça donnerait l'effet que tu veux faire passer. Exemple (si ça marche pas, j'aurai l'air finaude moi... AHDE )
Elle tente de me parler. Je ne fais plus attention, je regarde le ciel étoilé briller de mille feux... C'est à ce moment-là que tout s'émerveille. Je me sens glisser dans le noir plus profond encore que la nuit. Mon heure est venue et je m'envole vers un monde meilleur, loin de toute souffrance de la vie. (c'est juste un exemple hein)




Voilààà je chipote sur le rythme hein. AHDE Sinon y'a des répétitions gênantes que Tiun a déjà remarquées. Mais franchement j'aime bien, on ne sait pas qui que quoi où, ni même quand, est-ce une apocalypse ou je ne sais quoi ? Mais au final osef, seul importe le destin - la mort - du narrateur. Si tu poses le rythme là où il faut (à la fin notamment), tu pourrais encore gagner en gravité et en expressivité, et ce serait vraiment un très bon texte. :la: :la:


------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Noctama-Sky

avatar

Masculin Balance Messages : 301
Date d'inscription : 09/11/2012
Localisation : Dans les rues de Novigrad
Humeur : HHHHYYYYPE !!!!!!!!!!!!!

MessageSujet: Re: Vol de nuit [TP] [C-◘]   Ven 18 Nov 2016 - 21:36

merci de vos conseils, je tacherai de prendre compte des remarque pour les futurs textes ^^'

Et oui corn je voulais faire une première partie rapide pour exprimer l'incompréhension du narrateur et une deuxième partie contraire, limite suspendre le temps pour laisser s'exprimer se besoin de paix l'espace d'un dernier souffle, j'ai pas divisé correctement mon mauvais.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais pas pourquoi je fais une signature je post rarement des trucs //SBAFF  

Dans ma folie perpétuel à l'interieur de la CB
Bumbleby GET HYPE


Urbosa <3

NEED ABS !!:
 

l'avenir est il un long passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vol de nuit [TP] [C-◘]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vol de nuit [TP] [C-◘]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: