Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tierra sagrada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hartsock
Gardien du GIBET
Gardien du GIBET
avatar

Masculin Bélier Messages : 953
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Tierra sagrada   Dim 26 Fév - 18:29

Cette histoire se déroule à une époque où le feu, le fer et le sang faisaient vaciller deux idéologies distinctes. La guerre faisait rage et l'avidité des curieux grandissait au fil du temps. D'un coté il y avait les Radixistes : ils étaient pour la conservation des valeurs et principes de l’Église d'origine. Ils défendaient donc le seul élément présent au commencement, la Terre. Tandis que les Fulguristes furent les premiers à discuter des vraies valeurs du Radixisme, ils se posaient des questions et, une femme parmi eux, instaura l'élément de la foudre ; on la nommait Clarisse.

«  Capitaine, capitaine ! »

Galdric était assoupi dans sa tente lorsque les cris le réveillèrent. Immédiatement il mit ses bottes et enfila sa tunique. Tout en chancelant il ramassa sa dague qu'il rangea à sa ceinture.
Il sortait de la tente :

« - J'espère que vous avez un bon prétexte pour me déranger à une heure pareille.

- Veuillez m'excuser mon capitaine. C'est assez urgent. Les hérétiques se rapprochent dangereusement de la forteresse de Castra.

- Hier soir ils n'étaient même pas sur la Mer Perdue. D'où sortez vous ces informations ?

- Un pont, un pont excellence ! Il a été construit pendant la nuit pour relier Ordea et Lumos. Ce matin la tour de garde avait déjà brûlé. Les Fulguristes avancent droit vers la capitale.

- Dans ce cas nous n'aurons qu'à exécuter le plan plus tôt que prévu.

- Le plan ? Pardonnez moi, je ne saisis pas.

- Eh bien, l’île d'Harpax n'a pas été prise, elle.

- En effet excellence. Les hérétiques n'ont même pas tenté de s'y attaquer.
                             
- Alors envoyez un oiseau avec ce billet. » Galdric lui tendit un papier sur lequel il y avait noté :

Soldats, l'heure est grave. Il va falloir faire vite. Rendez vous sur Ordea et brûlez tout. Tuez tous les infidèles : femmes, enfants...tous ! Il faut mettre un terme à cette comédie une bonne fois pour toute. Une fois que ce sera fait, prenez la forteresse de Lumos et retournez sur l’île. Le seigneur compte sur vous.

Effectivement, les instructions étaient simples et laconiques. Les soldats Radixistes allaient prendre les Fulguristes par le flanc. C'était gagné d'avance.

***

A quelques lieux d'ici, la grande marche des Fulguristes arrivait à son apogée. Le visage de Clarisse arborait un sourire jovial. Pendant toutes ces années elle s'était battue becs et ongles pour pouvoir instaurer et partager ses croyances. Elle savait que la fin approchait, elle se sentait prête. La vieille femme et ses troupes atteignaient le point culminant de la montagne. Quand ils arrivèrent en haut, ils eurent droit à un spectacle fascinant. Castra, l'intimidante capitale, était face à eux. Clarisse savait la cité bien gardée et dite impénétrable, cependant elle fut surprise de constater avec effroi qu'un dôme la protégeait.
Certains soldats se mirent à grommeler voire paniquer.
L'un d'eux lança :

« - Eh, vous voulez nous envoyer au casse pipe ou bien ?

- L'autre bougre a raison, approuvait un second soldat.

- Je ne vous oblige à rien, vous pouvez partir. Vous pouvez tous partir mais moi je reste, je dois finir ce que j'ai commencé. Je n'ai pas fait tout ce voyage en vain. On y est presque ! Il est impossible pour moi de m'avouer vaincue et d'abandonner maintenant ; le Fulgurisme c'est le fruit de toute ma vie ! Je ne peux vous en vouloir, mais sachez qu'il n'y a qu'ensemble que nous pourrons accomplir notre destinée. Alors, qui est avec moi ?! »

La vieille femme se fit applaudir et acclamer pour ces belles paroles. Ce jour là, elle était plus confiante que jamais. Hélas, l'espoir n'allait pas perdurer...

***

Une poignée de jours s'écoula après cet événement. De part et d'autre on se fut préparé du mieux possible. Les deux meneurs avaient conscience que cette bataille allait marquer un tournant dans l'Histoire. D'un coté Galdric serrait des dents en attendant ses adversaires, son plan avait parfaitement été mis à exécution. Il était à quelques heures d'une victoire écrasante. Tandis que de l'autre coté, Clarisse redoutait un cuisant échec.
Une fois arrivée devant la forteresse elle mis en position les quelques soldats et mercenaires restants de cette rude campagne militaire. Il ne fallut pas patienter longtemps pour s'apercevoir que des archers étaient placés à chaque créneau. Soudain on entendit le hurlement autoritaire du capitaine qui donnait l'ordre aux archers de donner l'assaut. Une pluie de flèches enflammées tomba sur les troupes de la vieille femme. La plupart des soldats portaient un bouclier en bois qui brûla, certains furent consumés par les flèches ardentes. En l'espace d'un instant la dirigeante avait perdu la moitié de ses hommes. Alors elle ordonna aux balistes de maintenir un tir de couverture suffisamment longtemps pour qu'elle puisse donner l'assaut avec ses camarades.
De l'autre coté du mur, Galdric ouvrit presque avec plaisir la grand-porte. Les assaillants se firent écharper par les cavaliers de ce dernier. Puis un subordonné de Clarisse se lança sur le capitaine en lâchant un cri strident. Il avait une hachette dans chaque main, il en envoya une sur un cavalier et se jeta sur Galdric avec l'autre. Le seigneur Castéen esquiva un premier coup, puis empoigna une épée longue à coté du cadavre d'un de ses chevaliers. Il trancha littéralement  le bras de l'attaquant. Soudain un boulet percuta un cheval proche qui s'écroula immédiatement sur le capitaine. Il venait d'être immobilisé. Il observa aux alentours et il vit de la fumée, du feu...les sons sifflaient dans ses oreilles. Désespéré, il beugla :
«  A l'aide ! »
La fumée se dissipait petit à petit. Il aperçu une silhouette qui en émergeait. Il la reconnu instantanément, comme s'il avait redouté ce moment toute sa vie : c'était Clarisse. La vieille femme s’accroupit près de lui et le regarda droit dans les yeux, elle effleurait la terre encore chaude avec ses doigts.

« - Ah, qui aurait pu imaginer cela auparavant ? Vous le grand capitaine Galdric, agenouillé face à moi, quelle situation incroyable ; pas vrai ?

- Vous perdez votre temps, je n'ai peur de rien. Je suis un soldat ! Rétorqua-t-il.

- Oh je sais bien tout cela, soupira-t-elle. Mais j'ai pensé que pour une fois, vous seriez moins têtu.

- Mes hommes ont capturé votre peuplement tout entier. Vous avez perdu, rendez vous à l'évidence.

- Vous savez très bien que le Fulgurisme est désormais encré dans les têtes. Si je perds aujourd'hui, d'autres se vengeront. Autant arrêter les frais tout de suite, vous en avez le pouvoir !

- Vous avez raison, après tout. Dieu est le territoire de tous, n'est-ce pas ? »

C'est ainsi que pour la toute première fois de l'Histoire, un autre culte que le Radixisme fut accepté dans la communauté Castéenne. Pourtant ce n'était que le début d'une longue postérité...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Flopostrophe

avatar

Féminin Scorpion Messages : 183
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Un papillon!
Humeur : Le temps passe trop vite

MessageSujet: Re: Tierra sagrada   Jeu 2 Mar - 22:30

Super texte, Hartsock ! Le fait que tu nous plonges dans l’histoire en sortant plein de lieux et de noms de ce monde inconnu n’est pas dérangeant, tout bien réfléchi, ça nous donne plus l’impression d’être sur les lieux et de les écouter parler, c'est cool.
C’est intéressant de passer d’un point de vue à l’autre. On voit se qu’il se passe dans les deux camps, c'est cool aussi.
Tu as bien réussi à nous donner envie de savoir qui allait remporter la bataille ! Ca m’a fait lire plus rapidement pour arriver plus vite à la fin, j’avoue ^^ Et puis paf! Il est d'accord de poser les armes et personne ne perd, j'm'y attendais pas à celle-là.
Sinon je dois dire que c’était un chouya prévisible parce que il me semble qu’il y a déjà des centaines d’histoires avec plus ou moins le même scénario mais tu as tourné quand même ta nouvelle à ta sauce, surtout la fin, encore une fois c'est cool Wink
Par contre je n’arrivais pas à imaginer une vieille pour Clarisse, mon cerveau ne pouvait s’empêcher de me donner l’image d’une femme jeune et puissante :O
Sinon, les principes des deux idéologies sont pas mal pensés :)
Bien vu !

------------------------------------------------------------------------------------------------
« Quand les temps deviennent bizarres, les bizarres deviennent pros » (Hunter S. Thompson)


Revenir en haut Aller en bas
Hartsock
Gardien du GIBET
Gardien du GIBET
avatar

Masculin Bélier Messages : 953
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Tierra sagrada   Ven 3 Mar - 0:46

Merci bien pour ton commentaire, ça fait plaisir :)
En fait cette nouvelle est un préquel à ma grosse nouvelle "A Dismal Life" donc faut pas s'affoler si certains lieux ne sont pas connus. Je les décris petit à petit dans mon autre nouvelle. Oui c'est clair j'ai pas cherché à faire dans l'originalité. Pour Clarisse je voulais rompre le cliché de la jeune révolutionnaire du genre de Marianne. Je préfère une femme mure qui a préparé son coup depuis longtemps, cheveux un peu grisonnants etc. J'aurais bien aimé décrire tout ça mais c'est un travail pour l'école et on avait le droit à maximum deux pages word :/
Bref, ravi que ça t'ait plu :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Flopostrophe

avatar

Féminin Scorpion Messages : 183
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Un papillon!
Humeur : Le temps passe trop vite

MessageSujet: Re: Tierra sagrada   Ven 3 Mar - 18:42

Ah je comprends mieux :D
Et du coup pour Clarisse ça rajoute de l'originalité alors Wink
(Vous avez de chouette travaux à faire en cours vous Shocked )

------------------------------------------------------------------------------------------------
« Quand les temps deviennent bizarres, les bizarres deviennent pros » (Hunter S. Thompson)


Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4644
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Tierra sagrada   Ven 24 Mar - 18:07

Ouah c'est super sympa Hart ! J'adore tes persos et les dialogues sont bien foutus, bien naturels je trouve :la:
PAR CONTRE ça manque de descriptioooooons :ffmental: :ffmental:

Non je rigole ça fonctionne très bien sans, mais à certains moments (le "spectacle fascinant" → BEN FASCINE-NOUS ALORS :défi: ) c'est limite obligé de rajouter au moins une petite description qui pète le feu AHDE Et oublie pas de jouer sur les impressions et les sensations (froid, chaleur, toucher et textures, odeurs → par exemple celle du fer et du sang lors des combats) ETC CE NE SONT QUE DES PISTES, ON SE CALME


Faut vraiment que je me calme. :défi:


Bref c'était une super lecture Hartishow, je me suis régalée :3

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock
Gardien du GIBET
Gardien du GIBET
avatar

Masculin Bélier Messages : 953
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Tierra sagrada   Sam 25 Mar - 0:36

Merci bien :)
Ouais je sais tu m'as déjà raconté tout ça, c'est juste que j'étais limité au niveau des dimensions du texte vu que c'était pour l'école.
Mais en effet, je compte appliquer tout ça dans ma nouvelle "A Dismal Life" comme tu me l'as dit. Ravi que mes écrits plaisent, je m'améliore c'est cool oui Merci!

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tierra sagrada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tierra sagrada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: