Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'espère le présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 280
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: J'espère le présent    Mar 28 Mar 2017 - 22:52

-Bonjour.

-Bonjouuuur ! (Ma nouvelle classe.)

-Aller, assis-toi donc. (Ma prof'.)
(On n'a que trop traîné.)

Je lis dans les pensées.

C'est plus clair comme ça ?

C'est une capacité qui a ses avantages et ses inconvénients, je peux la désactiver quand j'en ai envie de toute façon.

Je ne sais pas me présenter.

-Place-toi où tu veux. (La prof')
(Fais-le vite, hein. On a pas toute la journée.)

*Grands gestes*

Tiens.

-Heeyyy ! Ramène-toi ! (Lilou, ma nouvelle amie.)
(Viens donc, la prof' va s'énerve sinon.)

Calme-toi, j'arrive.

(Je suis ta nouvelle amie, hein ? Tu m'as demandé la permission avant de penser ça ?)

J'ai rencontré Lilou, ou Ilou, en arrivant. On a parlé une semaine pendant les vacances, de cette semaine j'ai compris que c'était une fille très sympa. Presque trop. Sa cave doit surement être remplie de personnes âgées mortes.

(Mais arrête !)

Elle peut aussi lire dans les pensées si vous vous le demandiez, sauf que en plus de ça elle peut tuer des trucs grâce à son énergie, soigner, magnétiser, couper le feu, blablabla...
Quant à ses passions, elle écoute du jazz.

Avec une cravate, accoudé à un bar, tout en buvant du café noir. Elle fait des art martiaux, des sports extrêmes, elle joue aux jeux-vidéos et elle dessine.

Je ne dis surement pas tout, comme l'a prouvé ma présentation je ne suis pas exhaustif.

En tout cas quand je serais grand je voudrais être comme elle.

(Quand je serai grande je serai comptable. Me suivras-tu dans cette voie ?)

Tes parents t'approuvent vraiment pour ça ?

(Pas vraiment elles me déshéritent.)

Encore heureux.

-Au final, je n'ai pas écoute le cour.

-Pourquoi tu l'écouterais de toute façon ? (Lilou)
(Tu lis dans les pensées après tout. Tu crois que je révise moi ?)

-Même sans réviser tu as de bonnes notes. Pas moi.

Sans lire dans les pensés non plus d'ailleurs.

-Triche. (Ilou)

-Non. Je préfère avoir ma mauvaise note plutôt que la bonne note d'un autre.

-Comme tu veux. (Ilou)
(Tu vas réviser au moins ?)

-Non.

***

Tap tap tap

Je marche.

La forêt est sombre, mais c'est parce qu'elle n'est peuplé que de mangeurs de lumière.

Il n'y a pas de bruits non plus.

Seulement des ombres calmes.

Tap tap tap

Pourtant au milieu, il y a des gardiens qui diaphusent une lueur rose et blanche, et qui subtilent l'odeur fertile du bois mort, déposant tout autour de ce dieu qu'ils regardent, des teceaux colorés.

Je ne te connais pas vraiment en réalité.

Mais j'aimerais bien qu'un distributeur comme toi soi un dieu de la forêt. Tu es comme moi, tu voyages, tu es partout et nul part à la fois. Tu part et tu reviens. Est-ce que les gens arrivent à se souvenir de toi ?

Moi non, mais c'est normal.

Regarde, j'ai un cadeau pour toi.

Schling

Schling schling

Schling schling schling

Voilà, toutes les pièces que j'ai trouvé par terre depuis la dernière fois que je t'ai rencontré, je les ai conservé pour te les donner aujourd'hui.

Pas besoin de me remercier.

Prend soin de ta mousse.

Et de ton lichen.

Bon voyage.

***

Et tu as déjà voyagé dans le temps ?

(Quoi ?)(Lilou)

-Tes questions deviennent étranges. (Lilou) Je ne vois pas comment faire ça serait possible. C'est de la science-fiction.

*cueille*

Qu'est-ce que tu es jolie fleur ?

-Hey, tu m'écoutes ? C'est un pissenlit ça, et tu devrais essayer de parler de temps en temps. (Lilou)

-On ne peut vraiment pas avoir d'intimité avec toi, hein ? Je ne pensais pas pour toi de toute façon.

-Tu veux que j'arrête de lire ? (Lilou)

-Non, pour le moment c'est pas grave. Mais tu devrais te limiter à ce que les gens t'envoient consciemment, enfin si tu as parlé de ça à d'autres gens.

-Je n'en ai parlé à personne, personne d'autre que toi et mes parents en tout cas. Ce n'est pas le genre de choses dont on parle normalement, mais toi tu es dans le même cas que moi donc tu pouvais me comprendre. (Lilou, elle sourie)

C'est bien de sourire.

-Hahaha, et tu es doué pour comprendre les gens, c'est un très beau talent. (Lilou)

-Il est plutôt inutile la plupart du temps.

-Tu es jaloux des miens peut-être ? (Lilou, elle sourie sarcastiquement.)

-Non, j'aime bien mes talents inutiles, ils sont inutiles et pas très impressionnants, mais ils sont à moi et si je ne les aime pas, qui les aimera ?

-Comme pour ce pissenlit ? Tu te demandais si il y avait quelqu'un pour l'aimer ? (Lilou)

-Non.

Quoi que... j'aime bien les pissenlits, les gens aiment bien les pissenlits en général je pense. Donc non. Je lui demandais ce qu'il voulait être. Est-ce qu'il n'aurait pas voulu être plus qu'un pissenlit ? Est-ce qu'il n'aurait pas voulu être un monde ou un soleil ?

-De toute façon tu l'as tué. (Lilou)

-Oui.

Parce que je dois aussi me rappeler de temps en temps que je suis cruel, parce que le monde...

-Quoi ? Quoi le monde ? Le monde est cruel ? (Lilou)

-Non rien, le monde n'est pas cruel.

Il est absurde, il n'est rien.

Et ce rien est merveilleux parce que tout est possible encore.

C'est merveilleux parce que le destin et la fatalité ne nous punissent pas en réalité. Il n'y a pas de justice supérieur, pas de destin tragique.

Je suis là, on est là et on peut tout changer encore.

-J'aime ce que tu fais toi. Tu profites de la vie et tu donnes de la bonne humeur, c'est ce qu'il faut pour changer le monde. Croire en nous, croire en les bonnes choses, sinon on fini par croire en les mauvaises.

-Merci, je fais ça naturellement. (Ilou, elle sourie doucement.)

Ffffffh

J'ai soufflé sur la petite boule de pissenlit.

Mais je n'ai pas fait de vœux, je n'ai rien demandé à celui qui est dans la forêt non plus.

J'espère juste que les gens se rendront comptent que le vent soulève de plus en plus de poussière, pourtant il ne souffle pas plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Yorffeez
Vélo bourré au fond d'un puit
avatar

Masculin Verseau Messages : 143
Date d'inscription : 19/02/2017
Localisation : Au fond du trou
Humeur : Festive

MessageSujet: Re: J'espère le présent    Ven 31 Mar 2017 - 23:08

Ouppo a écrit:
-Bonjour.

-Bonjouuuur ! (Ma nouvelle classe.)

-Aller, assis-toi donc. (Ma prof'.)
(On n'a que trop traîné.)

Je lis dans les pensées.

C'est plus clair comme ça ?

C'est une capacité qui a ses avantages et ses inconvénients, je peux la désactiver quand j'en ai envie de toute façon.

Je ne sais pas me présenter.

-Place-toi où tu veux. (La prof')
(Fais-le vite, hein. On a pas toute la journée.)

*Grands gestes*

Tiens.

-Heeyyy ! Ramène-toi ! (Lilou, ma nouvelle amie.)
(Viens donc, la prof' va s'énerver sinon.)

Calme-toi, j'arrive.

(Je suis ta nouvelle amie, hein ? Tu m'as demandé la permission avant de penser ça ?)

J'ai rencontré Lilou, ou Ilou, en arrivant. On a parlé une semaine pendant les vacances, de cette semaine j'ai compris que c'était une fille très sympa. Presque trop. Sa cave doit surement être remplie de personnes âgées mortes.

(Mais arrête !)

Elle peut aussi lire dans les pensées si vous vous le demandiez, sauf que en plus de ça elle peut tuer des trucs grâce à son énergie, soigner, magnétiser, couper le feu, blablabla...
Quant à ses passions, elle écoute du jazz.

Avec une cravate, accoudé à un bar, tout en buvant du café noir. Elle fait des art martiaux, des sports extrêmes, elle joue aux jeux-vidéos et elle dessine.

Je ne dis surement pas tout, comme l'a prouvé ma présentation je ne suis pas exhaustif.

En tout cas quand je serais grand je voudrais être comme elle.

(Quand je serai grande je serai comptable. Me suivras-tu dans cette voie ?)

Tes parents t'approuvent vraiment pour ça ?

(Pas vraiment elles me déshéritent.)

Encore heureux.

-Au final, je n'ai pas écouté le cours.

-Pourquoi tu l'écouterais de toute façon ? (Lilou)
(Tu lis dans les pensées après tout. Tu crois que je révise moi ?)

-Même sans réviser tu as de bonnes notes. Pas moi.

Sans lire dans les pensés non plus d'ailleurs.

-Triche. (Ilou)

-Non. Je préfère avoir ma mauvaise note plutôt que la bonne note d'un autre.

-Comme tu veux. (Ilou)
(Tu vas réviser au moins ?)

-Non.

***

Tap tap tap

Je marche.

La forêt est sombre, mais c'est parce qu'elle n'est peuplé que de mangeurs de lumière.

Il n'y a pas de bruits non plus.

Seulement des ombres calmes.

Tap tap tap

Pourtant au milieu, il y a des gardiens qui diaphusent une lueur rose et blanche, et qui subtilent l'odeur fertile du bois mort, déposant tout autour de ce dieu qu'ils regardent, des teceaux colorés.

Je ne te connais pas vraiment en réalité.

Mais j'aimerais bien qu'un distributeur comme toi soi un dieu de la forêt. Tu es comme moi, tu voyages, tu es partout et nul part à la fois. Tu part et tu reviens. Est-ce que les gens arrivent à se souvenir de toi ?

Moi non, mais c'est normal.

Regarde, j'ai un cadeau pour toi.

Schling

Schling schling

Schling schling schling

Voilà, toutes les pièces que j'ai trouvé par terre depuis la dernière fois que je t'ai rencontré, je les ai conservé pour te les donner aujourd'hui.

Pas besoin de me remercier.

Prend soin de ta mousse.

Et de ton lichen.

Bon voyage.

***

Et tu as déjà voyagé dans le temps ?

(Quoi ?)(Lilou)

-Tes questions deviennent étranges. (Lilou) Je ne vois pas comment faire ça serait possible. C'est de la science-fiction.

*cueille*

Qu'est-ce que tu es jolie fleur ?

-Hey, tu m'écoutes ? C'est un pissenlit ça, et tu devrais essayer de parler de temps en temps. (Lilou)

-On ne peut vraiment pas avoir d'intimité avec toi, hein ? Je ne pensais pas pour toi de toute façon.

-Tu veux que j'arrête de lire ? (Lilou)

-Non, pour le moment c'est pas grave. Mais tu devrais te limiter à ce que les gens t'envoient consciemment, enfin si tu as parlé de ça à d'autres gens.

-Je n'en ai parlé à personne, personne d'autre que toi et mes parents en tout cas. Ce n'est pas le genre de choses dont on parle normalement, mais toi tu es dans le même cas que moi donc tu pouvais me comprendre. (Lilou, elle sourie)

C'est bien de sourire.

-Hahaha, et tu es doué pour comprendre les gens, c'est un très beau talent. (Lilou)

-Il est plutôt inutile la plupart du temps.

-Tu es jaloux des miens peut-être ? (Lilou, elle sourie sarcastiquement.)

-Non, j'aime bien mes talents inutiles, ils sont inutiles et pas très impressionnants, mais ils sont à moi et si je ne les aime pas, qui les aimera ?

-Comme pour ce pissenlit ? Tu te demandais si il y avait quelqu'un pour l'aimer ? (Lilou)

-Non.

Quoi que... j'aime bien les pissenlits, les gens aiment bien les pissenlits en général je pense. Donc non. Je lui demandais ce qu'il voulait être. Est-ce qu'il n'aurait pas voulu être plus qu'un pissenlit ? Est-ce qu'il n'aurait pas voulu être un monde ou un soleil ?

-De toute façon tu l'as tué. (Lilou)

-Oui.

Parce que je dois aussi me rappeler de temps en temps que je suis cruel, parce que le monde...

-Quoi ? Quoi le monde ? Le monde est cruel ? (Lilou)

-Non rien, le monde n'est pas cruel.

Il est absurde, il n'est rien.

Et ce rien est merveilleux parce que tout est possible encore.

C'est merveilleux parce que le destin et la fatalité ne nous punissent pas en réalité. Il n'y a pas de justice supérieur, pas de destin tragique.

Je suis là, on est là et on peut tout changer encore.

-J'aime ce que tu fais toi. Tu profites de la vie et tu donnes de la bonne humeur, c'est ce qu'il faut pour changer le monde. Croire en nous, croire en les bonnes choses, sinon on fini par croire en les mauvaises.

-Merci, je fais ça naturellement. (Ilou, elle sourie doucement.)

Ffffffh

J'ai soufflé sur la petite boule de pissenlit.

Mais je n'ai pas fait de vœux, je n'ai rien demandé à celui qui est dans la forêt non plus.

J'espère juste que les gens se rendront comptent que le vent soulève de plus en plus de poussière, pourtant il ne souffle pas plus fort.    

C'était une lecture sympa. Le concept abordé ici de lire dans les pensées est vraiment sympa et la comparaison avec le pissenlit est bien amenée, je trouve. En plus ton texte est pimenté d'une morale et d'une émotion discrète qui se manifeste surtout vers la fin. :)
J'ai bien aimé ! :)
Revenir en haut Aller en bas
http://yorffeez.deviantart.com
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4623
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: J'espère le présent    Ven 31 Mar 2017 - 23:56

Ouah j'ai trop aimé ! Y'a quelque chose qui change de d'hbabitude, mais tu conserves ton style simple et délicat, assez poétique surtout vers la fin, et ton fameux humour noir AHDE AHDE

Bon la dernière phrase de conclusion m'est passée au dessus de la tête, mais franchement j'ai beaucoup aimé cutecute C'est un beau texte.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 280
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: J'espère le présent    Sam 1 Avr 2017 - 21:42

Merci beaucoup pour vos commentaires, mais n'y aurait-il pas quelque chose que vous n'avez pas aimé dedans néanmoins ?
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4623
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: J'espère le présent    Sam 1 Avr 2017 - 22:27

Oup le maso qui veut absolument des com négatifs AHDE AHDE

Ben y'a des moments où j'étais perdue entre dialogue, pensées et je savais plus qui disait quoi. Un peu gênant mais comme il n'y en a pas tant que ça, ça va :arbre:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'espère le présent    

Revenir en haut Aller en bas
 
J'espère le présent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: