Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronochallenge n°51

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 373
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Ça dépend

MessageSujet: Chronochallenge n°51   Sam 8 Avr - 21:29

Coucou tout le monde.

Tiunterof étant indisponible, c'est à moi qu'il a confié le soin de poster les thèmes de ce soir.

Comme d'habitude, trois thèmes vous sont proposés.
Vous avez une heure complète (jusqu'à 22h30) pour écrire un texte de quelque nature que ce soit (théâtre, prose, vers, etc.) sur l'un d'entre eux.

Voici les thèmes :

Thème 1 : La ville en feu.

Thème 2 : Chagrin d'école.

Thème 3 : https://www.youtube.com/watch?v=C_ODTjkXdtk


Bonne chance AHDE
A vos plumes
Partez ! :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés



"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 373
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Ça dépend

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°51   Sam 8 Avr - 22:32

La flamme éteinte

Dans son cœur, tout était dévasté,
Il avait à peine la force de se venger.
Celui qu’il aimait de toute son âme,
Avait choisi les bras frêles d’une dame.

Le pendard avait changé de camp,
Laissant le jeune homme chancelant ;
Il perdait peu à peu ses esprits,
Et s’apprêtait à une lourde tragédie.

Rassemblant ses dernières forces,
Il s’en alla au fond d’une grange :
Dans ses yeux brillaient une lueur étrange,
Et de sa bouche s’échappait un son féroce.

La haine avait remplacé l’amour :
Il allait réduire en cendre le bâtiment,
Faire disparaître souvenirs et sentiments,
Pour tenter d'apaiser son cœur si lourd.

Il brandit une torche, l’enflamma,
Visa la paille non loin de lui,
Mais la fatigue soudain le dévora,
Et près des fagots il s’évanouit.

Les flammes affamées léchèrent,
Le feu vivement se propagea,
Une odeur de calciné s’échappa,
Et les murs en bois brulèrent.

Le vent n’eut guère pitié des champs,
Qui disparurent en peu de temps,
Les flammes grandirent, avides de mort,
Condamnant la ville à un triste sort.

Elle fut rapidement abandonnée à Lucifer,
Les habitants désertant chaque maison.
Mais les démons ardents périrent à l’unisson,
Quand les anges des cieux pleurèrent.

------------------------------------------------------------------------------------------------
CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés



"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Flopostrophe

avatar

Féminin Scorpion Messages : 181
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Un papillon!
Humeur : Le temps passe trop vite

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°51   Sam 8 Avr - 22:38

J'ai écrit un tout petit quelque chose en 15 minutes, je ne pense pas que ça vaut quelque chose mais bon je le mets quand même pour rire ^^ Sur le thème "La ville en feu"

-C’est toi qui as fait ça ?

-Je suis désolé…

-C’est malin !

-Je n’ai pas fait exprès.

-Les pauvres humains ! Tu te rends compte ?

-Ce n’était qu’un petit village.

-Tokyo, un petit village ?

-Bah… Ils devaient être à peine une petite centaine.

-Oh non, tu ne peux pas t’imaginer comme ils étaient beaucoup plus ! Plus nombreux que tes cheveux.

-Ah… Oups.

-Clumby, c’est déjà la deuxième fois ce mois-ci !

-Oui, excuse-moi.

-Ce n’est pas à moi que tu devrais demander pardon, mais à toutes ces familles d’humains qui ont perdu un être cher dans l’incendie.

-Je ne sais pas leur parler…

-Trouve un moyen pour leur faire comprendre que tu regrettes.

-Je fais venir la pluie ?

-Je l’ai déjà faite venir, abruti, c’était la priorité. Autre chose.

-Je leur fabrique des mouchoirs ?

-T’es sérieux ?

-Oui, avec de jolis motifs… Des petits cœurs…

-Imbécile, ils n’ont pas besoin de ça. Autre chose.

-Je leur donne une entrée gratuite pour le paradis ?

-N’importe quoi…

-Je reconstruis leurs maisons ?

-Avec tes grosses mains ? Tu vas casser ce qui tient encore debout !

-Je fais pousser des fleurs partout dans la ville… Et sur toutes les tombes. De toutes les couleurs. C’est bien ça, ils seront contents de moi. Hein ?

-Oui… C’est pas mal.

-Je vais remplir le sol de fleurs de toutes sortes. Un tapis de fleurs ! Une mer de fleurs !

-C’est bien, dépêche-toi de le faire, ton tapis.

(Quelques jours plus tard)

-Clumby ! Qu’as-tu encore fait !

-Qu’est-ce que j’ai encore fait ?

-Tu as noyé tout le Japon dans les fleurs ! Ils sont tous mort étouffés !

-Ah… Oups.

-C’est malin !

------------------------------------------------------------------------------------------------
« Quand les temps deviennent bizarres, les bizarres deviennent pros » (Hunter S. Thompson)


Revenir en haut Aller en bas
Achnologia

avatar

Masculin Capricorne Messages : 201
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Dans une grotte
Humeur : Grr

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°51   Sam 8 Avr - 23:59

Thème : La ville en feu

Les larmes de Néron

Dans la sueur des poumons d'une ville haletante
Des cendres affolés raflant la matière
Qui ne rêve plus que de la limpide froideur d'une pluie battante

Sur le visage monstrueux d'une vie vacante
Se reflète la sanglante clarté des rivières
Teinté de rubis par des larmes rougeoyantes

Au seuil de cette scène flamboyante
Un homme épris de haine s'arrachant la chair
Son oeuvre d'une seule vie s'évaporant dans une brise flambante

Dans le brutal enlacement d'une chaleur crépitante
Dans un soir torride et pourtant plus froid que la pénombre d'hiver
Étincelait l'éclat vermeil d'une pièce jacente

Les regards s'assombrirent, les cœurs se turent dans une étreinte sinistre
Ce qui était le berceau d'un peuple devint au final son cimetière
Reflété par les flammes assaillantes, le spectre de Némésis se calamistre

Assis dans les ruines du Palatin
Je vous demande maintenant d'une plume sanglante
Pourquoi l'architecte d'un rêve, aussi fou soit-il, en serait l'assassin ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Everyone wants to eats but few are willing to hunt."


La définition même de la puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronochallenge n°51   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronochallenge n°51
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les défis Tic-Tac-
Sauter vers: