Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TP] les projecteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jugement

avatar

Masculin Taureau Messages : 232
Date d'inscription : 07/07/2016

MessageSujet: [TP] les projecteurs    Mer 26 Avr - 1:58

Sous les feu des projecteurs s'enflamment nos émotions
Malgré le tracas et la pression
Oh h ! Comme tu es bonne !
Tu souris puis le stress t'abandonne
Car tu garde la tête bien haute
Et tu perds ta voix rauque
Même le public t'adore !
Ton talent vaut de l'or !
Oh comme tu es douée !
Faudrait pas s'arrêter !
Mais comme tu as peur
Les projecteurs se meurt
Et le public soupir
Rendu nul sans mentir
Désormais les projecteurs sont éteint
Je me demande a quoi ressemblera demain

------------------------------------------------------------------------------------------------
"This world will always judge"
Revenir en haut Aller en bas
Apikalia

avatar

Féminin Bélier Messages : 47
Date d'inscription : 01/07/2016

MessageSujet: Re: [TP] les projecteurs    Dim 7 Mai - 23:48

Salut!
D'abord, je précise que je suis un peu fatiguée alors je repasserai sûrement demain ou dans les jours qui suivent pour compléter mon commentaire.

Amiral Kunkka a écrit:
Sous les feux des projecteurs s'enflamment nos émotions
Malgré le tracas et la pression Je ne m'y connais pas vraiment en rythme mais par instinct, j'aurais plutôt mis une virgule: "Malgré le tracas, la pression". C'est à titre personnel mais je trouve ça plus joli dit de cette manière.
Oh ! Comme tu es bonne !
Tu souris puis le stress t'abandonne Ici, tu dis qu'elle est détendue
Car tu gardes la tête bien haute
Et tu perds ta voix rauque
Même le public t'adore !
Ton talent  vaut de l'or !
Oh comme tu es douée !
Faudrait pas s'arrêter !
Mais comme tu as peur Et puis ici tu dis qu'elle a peur. Soit c'est contradictoire et il manque une transition, soit je n'ai pas compris  
Les projecteurs se meurent
Et le public soupire  
Rendu nul sans mentir Là c'est simplement une question d'interprétation, mais en lisant ton poème j'imagine deux personnes sur scène, peut-être en train de jouer une pièce. Tu t'adresses à l'une de ces personnes et dis que vous êtes tous les deux sous les projecteurs, alors tu es toi aussi sur scène. Dans ce cas le public représente le lecteur, mais tu le qualifie de "nul": ça vient assez violemment et je pense que cela peut offenser le lecteur pw
Désormais les projecteurs sont éteints
Je me demande a quoi ressemblera demain

J'aime particulièrement le premier et les deux derniers vers, qui bordent et ponctuent bien ton poème. Continue!

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Les salauds, les saints, j'en ai jamais vu. Rien n'est ni tout noir, ni tout blanc, c'est le gris qui gagne. Les hommes et leurs âmes, c'est pareil... T'es une âme grise, joliment grise, comme nous tous..."
Philippe Claudel - Les Ames grises
Revenir en haut Aller en bas
NoMoreRoomInHell

avatar

Masculin Poissons Messages : 87
Date d'inscription : 16/02/2017
Localisation : France, Lorraine
Humeur : Dans la Lune, comme d'hab'.

MessageSujet: Re: [TP] les projecteurs    Jeu 11 Mai - 19:54

Court, simple, intrigant, et le lecteur a carte blanche pour s'imaginer toute l'histoire que cache le poème, congratulation ! Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Ceci est une Signature.
Ceci est une Signature.
Ceci est une Signature.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TP] les projecteurs    

Revenir en haut Aller en bas
 
[TP] les projecteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: