Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faces of Evil [TP] feat. ArtVanCastel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auseymo
Soupe en boîte bio
avatar

Masculin Sagittaire Messages : 349
Date d'inscription : 11/06/2014
Localisation : À 12 endroits différents
Humeur : Peu littéraire

MessageSujet: Faces of Evil [TP] feat. ArtVanCastel   Mer 5 Juil - 21:54

BOUH !
J'aimais bien le texte du CC n°59 fait en association illicite avec mon poto sûr ArtVanCastel donc j'ai touché quelques-unes de ses parties (au texte) pour l'améliorer et le pourrir encore plus de références cancérigènes aux vieux Zeldas. Donc voilà le résultat ! Enjoy !




Une alarme retentit. Le palais tout entier était en ébullition. Au milieu de l’agitation générale, des bips et des cris, un petit homme avec un bonnet vert arriva en courant, bousculant tout le monde sur son passage. Le grand homme au milieu de la pièce s’adressa alors à lui.

« -Qu’est-ce qu’on a, Link ?

-C’est mauvais mon roi, très mauvais.

-Alors ça y est, nos théories se confirment ?

-Oui.

-Et merde… Il n’y a vraiment rien à faire ?

-Je crains que non monsieur. Nous essayons toujours de drainer l’eau pour la renvoyer dans la mer mais rien n’y fait. Il semblerait que nous soyons condamnés à… Quitter l’île.

-Êtes-vous fou, Link ?! Nous ne pouvons pas quitter l’île de Koridai comme ça, en laissant nos familles et nos amis en plan !

-Votre altesse, il n’y a de la place que pour deux personnes dans la capsule de secours.

-Putain de volcan à eau… Nous vivons sur une île en forme de cuvette et un désastre comme ça se produit…

-On dirait bien, monsieur, que l’île va se retrouver complètement submergée d’ici quelques minutes, nous devons faire très vite. Le volcan à eau va noyer toute la population de l’île si deux personnes ne s’en vont pas via la capsule de secours. À cause de notre inaptitude complète à nager, nous ne pouvons remonter à la surface sans l’aide matérielle apportée par cette capsule.

-Vous ne pouvez pas me laisser dans cette capsule avec une belle femme, histoire de repeupler l’île après l’éruption…

-Ce n’est pas le moment de plaisanter votre altesse, des milliers de vies sont en danger !

-Je ne plaisantais pas, en plus ma femme me boude ces jours-ci, je n’ai même plus le droit à une petite gâterie…
-C’est dégoûtant, mon roi, je ne voulais pas connaître ce détail.
-Bon, écoutez Link, vous allez devoir choisir qui monte à bord de cette capsule, pour le futur de notre île. »
Link était très pensif. Le roi Harkinian le laissait avec le sort de l’île de Koridai entre ses mains. Après une minute de silence, Link avait fait son choix.

« Je crois que j’ai une idée votre altesse. »

Le roi caressait son épaisse barbe brune soigneusement taillée.

« Hmmm… Que pouvons-nous faire ? demanda-t-il. »

A peine eut-il fini de s’interroger à haute voix qu’un extincteur de métal s’abattit sur son crâne, le laissant K.O. sur le sol. Link contemplait le corps de son supérieur hiérarchique étendu par terre. Même à terre, le roi Harkinian laissait entrevoir son effrayante superbe. Le regard de Link se dirigea du corps vers la capsule deux places vide. Puis, comme prenant conscience de la situation, il jeta à terre son arme et se précipita vers l’extérieur.

Il sortit sans encombre du laboratoire. Les scientifiques et autres ouvriers ayant évacué les lieux, on le laissa tranquille. Une fois sorti, il ne put voir que les gigantesques murailles de la citadelle cerclant Goronu, capitale de l’île de Koridai. Au loin se devinait le château du maître incontestable et (presque) incontesté, le roi Harkinian, dont le règne absolu était fort contraignant pour tous les koridaïens.

Beaucoup seraient impressionnés par ce spectacle, mais, pour Link, cela faisait partie du décor, d’autant plus qu’il avait quelque chose à faire. Le jeune homme en vert pressa le pas, et se dirigea vers une paisible maison de la banlieue de Goronu. Une boule se formait dans sa gorge au fur et à mesure qu’il arrivait à sa destination. Mais il fallait le faire.

Une fois arrivé, il toqua à la porte de cette chaumière de campagne. Ce fut Zelda qui lui ouvrit. Son cœur fit un bon en la voyant. Douze ans qu’ils ne s’étaient pas vus, et elle lui faisait toujours le même effet. Elle écarquilla les yeux de surprise.

« Link ? C’est toi ? Qu’est-ce que tu viens faire ici, sans prévenir ? Ça fait quoi, dix ans ?

-Douze ans et demi en fait, répliqua celui-ci en s’efforçant de ne pas sourire comme un benêt. Gwonam est là ?

-Oui. Mais entre donc, tu nous expliqueras ce qu’il se passe.

-Et bien en fait… »

Sans entrer, il raconta tout ce qu’il savait, et, un quart d’heures plus tard, le bouffon d’Hyrule et son couple d’amis se dirigeaient vers le palais, en silence. Toujours sans dire un mot, ils prirent la direction de la salle où Link se trouvait quelque temps plus tôt. Ce fit à ce moment que Zelda prit enfin la parole.

« Link… pourquoi nous ? »

Il ne savait pas trop quoi répondre, mais avait réfléchi à ce qu’il dirait si on lui posait la question.

« Vous serez capable de reconstruire Koridaï d’une meilleure manière que la tyrannie qu’on nous sert depuis tant d’années et la Triforce de la Sagesse d’Impa a dit qu’un tel couple composé d’un vieux sage et d’une jeune femme de vingt ans aurait une belle descendance…

-Certes, coupa Gwonam, mais pourquoi spécifiquement nous ? Il y a de bien plus parfaits que nous sur l’île… »

A ces mots, Link se tut quelque temps et éclata en sanglot. Il repensa à toute sa vie. Les donjons, les tapis magiques, son aventure d’un soir avec Impa et Ganon, ses pires ennemis les poulets… Ils se prirent tous trois dans les bras. Longuement. Puis leur étreinte fut séparée violemment pendant que l’alarme ultime retentit de nouveau.

C’était Link lui-même qui poussa ses deux amis dans la cabine. Sans leur laisser le temps de réagir, il appuya sur le bouton qui cloisonnât la porte et fit partir la cabine. Link jeta un dernier regard aux deux sauvés, pendant qu’une respiration se fit entendre derrière lui. Le roi était réveillé. Il prit conscience de l’héroïsme de son bouffon.

« Mon petit… soupira-t‘il, cette paix est ce pourquoi luttent tous les vrais guerriers.»

Un bruit émana de la cabine qui s’envolait vers d’autres contrées. Link et Harkinian l’entendirent alors. Gwonam.

« Squalala ! Nous sommes partis ! »

Link se remit à pleurer et hurla aux occupants de la cabine :

« Bombardez les Dodongos pour nous ! Pour tout Haïroule ! »

Puis l’eau engloutit le laboratoire, puis l’île. Link mit quelque temps à mourir car il savait tenir près d’une minute en apnée, mais il était heureux car il savait qu’il avait bien fait.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Invité est le genre de personne détestable, genre vraiment beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCex9HfvBfMXNdvwThyeAj_w
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4815
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Faces of Evil [TP] feat. ArtVanCastel   Mer 5 Juil - 23:01

xD

(t'as demandé l'autorisation à Art ? AHDE )


et sinon :
Citation :
son aventure d’un soir avec Impa et Ganon,

QUOIIIII

JE SUIS TELLEMENT CHOQUEE :')

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock

avatar

Masculin Bélier Messages : 1129
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Faces of Evil [TP] feat. ArtVanCastel   Mer 5 Juil - 23:10

:facepalm:
Je redoutais ce duo AHDE

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Mister O

avatar

Masculin Verseau Messages : 328
Date d'inscription : 30/11/2014
Humeur : Malheureux

MessageSujet: Re: Faces of Evil [TP] feat. ArtVanCastel   Mer 5 Juil - 23:34

AHDE bon, c'est intéressant sur le fond, mais il y a quelques détails troublants. Tout d'abord, je trouve que le texte n'est pas assez dramatisé au vu de la situation de départ. Je pense par exemple au "Squalala ! Nous sommes partis !" Mais bon, sur l'ensemble c'est bien.

Par contre la forme laisse parfois à désirer, notamment en ce qui concerne la ponctuation.

Aus' a écrit:
-C’est dégoûtant, mon roi, je ne voulais pas connaître ce détail.

Là par exemple, il aurait peut-être été plus intéressant d'écrire : "C'est dégoûtant, mon roi. Je ne voulais pas connaître ce détail.", avec (pourquoi pas ?) un point d'exclamation final, voir un point-virgule à la place du point que j'ai mis. Bref : si vous retravailliez la ponctuation, ça pourrait rendre le texte plus fluide et agréable.

Et je tiens à pointer du doigt certains sauts de ligne hasardeux, notamment le gros pâté qui commence à partir de "Je ne plaisante pas, en plus [...]" Et aussi : il aurait été plus agréable, d'un point de vue esthétique, de séparer d'un espace le tiret introductif des dialogues et le début des phrases (par exemple ça donnerait " - C'est dégoûtant, mon roi.")

Cela dit, ne prenez pas mon texte comme une "démolition", hein ! J'ai bien aimé le lire mais toujours est-il que je pense que ces détails corrigés pourraient le rendre encore meilleur fou

------------------------------------------------------------------------------------------------
Petit, petit, petit ! Vient voir Tonton O fou


tonimage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faces of Evil [TP] feat. ArtVanCastel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faces of Evil [TP] feat. ArtVanCastel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: