Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronochallenge 67

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1804
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Chronochallenge 67   Sam 26 Aoû 2017 - 21:26

Coucou les enfants, voici les thèmes de cette semaine, amusez vous bien ! ^^


- Et l'eau, il n'y en avait plus.

Ou

- Super Héros.

Ou

- La guerre est déclarée.

Ou

- Histoire d'abeilles.

Ou le thème musical :

Revenir en haut Aller en bas
Poulpie

avatar

Féminin Poissons Messages : 61
Date d'inscription : 30/06/2016
Localisation : Je me suis perdue quelque part dans l'océan
Humeur : Comme si j'étais un poulpe!

MessageSujet: Re: Chronochallenge 67   Sam 26 Aoû 2017 - 22:05

Dare ka, Umi wo  :la:  :la:  :la:  (pas de relecture, ça peux faire mal aux yeux AHDE )

Lui, seul sur le toit de cet immeuble. Il inspirait l’air froid, il remplissait ses poumons comme il pouvait. Et il toussait. Sa gorge sèche le faisait souffrir, mais il continuait à respirer. Boum boum boum. Son cœur battait. Lentement, certes, mais il battait. Sa peau grise et fripée frissonnait à la moindre brise, ses doigts frôlaient la barrière qui le séparait du vide. Il fermait les yeux, les rouvrait sans cesse. Et il avait mal… Ses articulations rouillées grinçaient à chaque geste, ses muscles fondus ne le soutenait plus assez. Sur ses épaules pendait une vieille veste en tissu noir, cachant ses bras amincis par le temps.
Et lui, seul sur son toit, il écoutait le vent. Il percevait le moindre murmure, chaque petit son presque inexistant.
« Tu approches de la fin… » C’est ce qu’il entendait. Mais il le savait. La mort approchait à grand pas. Elle était dans son dos. Elle posait ses longs doigts squelettiques sur ses omoplates. Elle le poussait, plus fort que son vieux corps ne pouvait résister. Alors il la laissait faire. Il passait le bord, il tombait. Et il mourait.
Aujourd’hui, il tombe chaque jour de cet immeuble, s’accrochant malgré tout à la vie sous la forme d’un esprit. Et il meurt inlassablement.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Le bia dominera le mondeeeeeuh!


Dernière édition par Poulpie le Dim 27 Aoû 2017 - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 515
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Ça dépend

MessageSujet: Re: Chronochallenge 67   Sam 26 Aoû 2017 - 22:39

Le thème musical.
Du retard, et pas de titre, ma mère m'a appelée pendant je ne sais combien de temps -_- :
Et je ne me suis pas relue non plus.
--

Je suis debout, face à une jeune femme. Elle a presque mon âge. Elle me ressemble énormément. Je constate que ses yeux sont remplis de larmes.

Elle me raconte qu’elle a été blessée. Durement.
La perte d’un être cher, la brûle de l’intérieur. Cela fait déjà huit mois qu’elle pleure plusieurs fois la perte de son père. Sans parvenir à la paix intérieure.
Celui qui aurait dû l’aider, ou tout du moins la soutenir, essayer de l’écouter, lui a balancé qu’elle devait se débrouiller seule. Qu’il n’avait pas à la réconforter, que « ce n’est pas à [lui] de le faire ». En plus de ça, depuis qu’il avait trouvé des personnes prenant de la drogue, il était distant, limite froid, voire absent. Elle attendait parfois des jours avant d’avoir une once de réponse à une simple salutation. Elle avait replongé dans la phobie de l’abandon.

La femme disparaît sous mes yeux interloqués, avant de réapparaître. Pas tout à fait. Elle semble avoir littéralement vieilli. Ses yeux libèrent quelques rivières salées qui brûlent ses joues.

Elle me raconte qu’elle est terrorisée. Elle doit se cacher de l’homme qu’elle avait auparavant aimé. Elle vit dans la peur. Elle ne peut pas parler à ses amis, car si elle ne répond pas ne serait-ce que dans la demi-heure, l’homme s’empressera de lui faire du chantage, des reproches. S’ils se parlent, il va lui demander sans arrêt à qui elle parle, de quoi ils parlent. La nuit elle doit rester scotchée en vocal avec lui par ordinateur, sans quoi, elle recevra à nouveau une pluie de reproches. Et si par malheur elle ne se connectait pas de la journée, ce serait SA faute à ELLE s’il restait seul. Cette situation la rendait malade au point de ne plus manger.

La femme disparait. Un éclat se forme sur le miroir. Puis la femme réapparaît. C’est moi. A présent. Il n’y a pas de larmes cette fois-ci. Juste un sourire radieux.

Mon reflet ne raconte rien. Pas besoin. Je sais que mes peurs disparaissent un peu plus chaque jour. Que ma phobie de l’abandon n’enveloppe plus ma peau. Je respire. Mon passé m’a brisée. Mon présent et mon futur me reconstruisent.

Si cette femme que je regarde et qui m’observe en retour parlait, elle dirait qu’elle a trouvé un équilibre. Qu’elle ne se sent plus ni abandonnée ni étouffée. Qu’elle a trouvé celui en qui avoir confiance. Le Bel Amoureux de la Nuit.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Les mercredis, 21h30 environ (heure française), à partir du 1er novembre, j'animerai les CC.
Vous êtes libres de m'envoyer (ou non) vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés


-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Nain Fougère
Créateur Uchronien
Créateur Uchronien
avatar

Masculin Vierge Messages : 439
Date d'inscription : 03/10/2016
Localisation : Quelque part dans un monde nouveau !
Humeur : Subjectivement Suprême.

MessageSujet: Re: Chronochallenge 67   Sam 26 Aoû 2017 - 22:58

Salutations ! Et désolé pour le retard, j'ai commencé un poil trop, trop, trop tard AHDE (je vous en veux pas si vous me disqualifiez .w.)
Thème : La guerre est déclaré.


- Tu as triché ! s'indigne Ürgass.
- Je crois que tu es mauvais perdant, rétorque malicieusement Rick.
- Comment peux-tu totaliser un nombre de points aussi énorme en seulement deux tours ? s'étonne Ürgass.
- Je sais magner les cartes et toi tu es profondément mauvais, c'est tout, répond Rick avec légèreté.
     Ürgass devient rouge de colère, je lis dans ses yeux une concentration extrême pour trouver une solutions... Dommage qu'il ne soit pas très futé.
- Kynlis, tu as bien vue toi ? demande Ürgass avec espoir.
- Je prend pas part à vos gamineries, répond-je.
- Accepte ta défaite, réclame Rick en ricanant.
- Jamais ! Il y a triche, insiste Ürgass.
- Têtu le vieux roux, hein Kynlis ? taquine Rick.
- C'est qu'un stupide jeu de carte Ürgass, grandit un peu, dis-je exaspéré.
- Ne m'oblige pas, fripon ! s'insurge Ürgass.
- Serait-ce la peur qui s'empare de mon corps ? s'étonne ironiquement Rick.
     Soudain, Ürgass se lève d'un bond, projetant ça chaise en arrière et attirant la moitié de l'attention de la taverne sur lui. Il ne va quand même pas oser ?
- Je demande un duel magique ! cri Ürgass à l'intention de Rick.
     Un silence pesant plane dans toute la taverne. Rick reste impassible tandis qu'une multitude de paires d'yeux restent suspendus à ses lèvres dont va sortir la réponse tant attendu. Puis, il se lève lentement et déclare :
- Allons dehors.
     A ces mots une explosion d’enthousiasme retenti dans toute la taverne. Ils ne sont même pas sortie dehors que tout le monde se met à parier sur l'un ou l'autre. La guerre est déclarée entre deux monstre de la magie.
.
     Une fois dehors je m'improvise commentateur du combat pour le plus grand plaisir de tout le monde.
- A ma droite, barbe rousse, le colosse aux poings de canon, le grand gamin de la famille, j'ai nommé... Ürgass ! m'exclamé-je non sans ridicule provocant à la fois des rires et des cris d'encouragement.
 "A ma gauche, le crâne chauve, la lame gèle éclaire, l'emmerdeur préféré de la guilde, j'ai nommé... Rick ! m'écrié-je provocant des réaction similaire à celle qu'a reçu Ürgass.
 "A mon top départ, que le duel commence.
     La foule forme un cercle très large autour des deux combattant tandis que je recule. Rick à sorti une lame d'exercice pour ne pas risquer de tuer son adversaire, il se met en position défensive. Ürgass se défait des vêtements recouvrant le haut de son corps et commence à décupler sa masse musculaire de façon impressionnante, il a doublé de taille.
     Le silence est revenu, j'ai rejoins le cercle et les deux monstres se regardent avec une froideur palpable... Tout ce cirque pour un jeu de carte, qu'est-ce que je fout là ? La brute face au malicieux, ça va être amusant.
- Top !
     Aussitôt Ürgass charge son adversaire avec une telle vitesse que Rick est pris au dépourvu et manque de se faire éjecter violemment après une esquive maladroite. A peine s'est il remit sur pied que le tas de muscle lui tombe dessus et lui décoche un uppercut en pleins dans la mâchoire. Rick fait une bond de plusieurs mètres dans les airs avant d'atterrir douloureusement parterre avec un bruit mâte désagréable à entendre.
- Pas de quartier pour les tricheurs, lance Ürgass à un Rick ensanglanté qui peine à se relever.
     La colère s'empare maintenant de Rick qui, jusque là, ne faisait que s'amuser avec les nerfs d'Ürgass. Ce dernier s'apprête à charger de nouveau, mais Rick est prêt cette fois, il tient fermement son arme et des gerbe d'électricité jaillissent discrètement autour de lui.
     Ürgass fonce, Rick l'évite avec facilité en glissant sur le sol grâce à sa foudre, sa lame se gèle et il fonce droit dans le dos du géant. Ce dernier se retourne à temps pour asséner un violent coup de poing, mais le maître d'arme part l'attaque avec sa lame et lui fourgue un énorme coup de pieds sur la tempe. L'instant d'après une violente décharge explose au même endroit et Ürgass s'effondre sous le coup.
     Rick s'écarte et tape du pied en direction du colosse souffrant. Une traîné de glace ce forme comme un tapis jusqu'à Ürgass, mais ce dernier se remet sur pieds en un rien de temps et se jette de côté pour ne pas être bloqué sur place par le gèle.
     Rick perd patience, il veut en finir vite, il fonce vers Ürgass avec la rapidité d'un prédateur assoiffé de sang, ce dernier se décale au dernier moment et tente de faire trébucher son assaillant sans y parvenir. Rick se retourne et lance de toutes ses forces sa lame avec la magie de foudre. Au même moment, Ürgass décuple la taille de ses mains pour en faire des énorme poings et fonce vers Rick en décuplant sa vitesse.
     Le géant roux se prend la lame dans l'épaule mais la lame ricoche, Rick tente de l'éviter, mais trop tard, il se prend l'équivalant d'un énorme tronc d'arbre de pleins fouet et vole en dehors de la place, percutant des personnes dans foule et finissant sa course à terre plusieurs mètres plus loin.
.
     Le silence est palpable, tout le monde attend de voir si Rick va se relever. Ürgass, loin d'être à bout est déjà prêt à charger.
- Connard ! hurle Rick d'une voix cassé.
- Le vainqueur est Ürgass ! crié-je avec force en comprenant l'abandon de Rick.
     La foule sort de sont silence et se verse en cris de joie, de déception et d'étonnement. Les fans d'Ürgass s'amasse autour de lui pour le féliciter. Je me dirige vers Rick qui peine à se relever avec l'aide de quelques-un.
- T'as une sale gueule, lui dis-je.
- C'est lui le tricheur avec un tel pouvoir, crache-t-il.
- Allez, viens, je te paie un boire.
- La prochaine fois je tricherai pas contre lui, dit-il dégoûté en s’appuyant sur moi.

------------------------------------------------------------------------------------------------
~L'Étrange Nain Fougère~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/LeRevateur/?ref=aymt_homepage_panel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronochallenge 67   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronochallenge 67
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les défis Tic-Tac-
Sauter vers: