Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronochallenge n°75

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1804
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Chronochallenge n°75   Mer 11 Oct 2017 - 21:29

Voici donc les thèmes de ce soir :



-Coeur de pierre.

Ou :

-Les monstres du placard.

Ou :

-Anomalies.

Ou :

Cartographie des nuages.

Ou :

La chaumière.

Ou :

Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 511
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Ça dépend

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°75   Mer 11 Oct 2017 - 22:08

Sujet: les monstres du placard



Les âmes espiègles

Autrefois, mon ventre regorgeait de poupées.
De robes et de jupes sur des cintres de bois.
Des figurines trônaient sur ma tête cirée :
C’était la plus belle couronne pour un roi.

La nuit, je contemplais les étoiles au plafond,
Qui veillaient sur les enfants endormis,
Emmitouflés dans leur moelleux petit lit,
Rêvant de fête, de friandises, et de ballons.

Mais, à chaque Halloween, la peur les appelle,
Remplaçant la douceur par des cauchemars,
Alors la douleur déploie une à une ses ailes,
Impatiente, dans mon estomac : le placard.

Le mal en moi n’est pas commode, il trépigne,
Un bruit féroce s’en échappe, effrayant.
Les portes s’ouvrent dans un grincement :
Des poupées s’échappe la couleur de vigne.

Leurs yeux pleurent pour les âmes damnées.
Tous les ans, au trente-et-un octobre,
Elles cherchent goulûment à se délecter
De peur, et de larmes, avec leur appétit d’ogres.

Terroriser est de loin le plus beau crime
Qu’elles commettent pour tromper l’ennui.
Ces monstres machiavéliques œuvreront la nuit.
Quels enfants seront les prochaines victimes ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Les mercredis, 21h30 environ (heure française), à partir du 1er novembre, j'animerai les CC.
Vous êtes libres de m'envoyer (ou non) vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés


-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 310
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°75   Mer 11 Oct 2017 - 22:32

Depuis 20 ans, marchant et sculptant, le roi sans couronne avait la couleur des ombres qu'il fréquentait.

Son souffle était celui de la pierre, exilé par les siens pour le rouge sur ses mains, il avait cessé de vivre le jour où sa sentence fut décidé.

Tap tap tap

La crasse et la poussière couvraient ses bras, ses mains, ses yeux même, et maintenait ses lambeaux de tissus collés à sa carcasse.

Le jour comme la nuit, son monde rien qu'à lui raisonnait de ses pas et de ses coups.

Ding ding ding

Son marteau, forgé sans feu par la main glacée d'un géant, frappait le burin de Mourn le dieu sculpteur qu'il avait perdu dans un pari.

Ding ding ding

Chacun de ses coups remplis de haine, de vengeance, d'amour, de joie, d'ombre, de peine, d'acier et d'humour donnait une couleur différente à sa pierre qui devenait de l'obsidienne puis du marbre.

Ahahahahaha.

Ahahahahhahahahahaha.

Caressant l'obscurité, sa main se rapprocha vers son œuvre, le cœur de la montagne qu'il avait trouvé il y a des lustres et qu'il sculptait depuis des décennies pour le faire sien.

Bom bom

Le cœur de pierre, brillant comme du verre noir, battait. La main du roi glissa sur la surface, parcourant ses 20 années de travail, ses doutes, ses progrès.

Ahahahahahaha.

Avidement sa poitrine ouverte et vide comme un gouffre avala sa création tiède et belle.

Hhhhhhffffff

L'air entra à nouveau dans ses poumons, la mousse et la poussière accumulé sortirent d'un coup, ses organes se gorgèrent de sang, ses yeux s'ouvrirent, son souffle rauque et rapide était celui d'un mort revenu à la vie.

Plic plic plic ploc

Ses 20 années de larmes coulèrent, la mort de ses enfants et petit-enfants, son exil, la perte de sa femme, un torrent de 20 ans de larmes coulait.

Ahahahahaha.

Ses mains palpèrent, sa poitrine, son visage, ses dents, il avait réussit, il avait 20 ans à nouveau.

Tap tap tap

Sans un mot, sans un regard, il abandonna derrière son marteau et son burin. Plus jamais il ne sculpterait.

L'air frais et le soleil n'avaient pas changés, mais un mur long et noir, fait de brique couleur de charbon courait dans la plaine et des dragons sans ailes le gardait.

Frush frush frush

Un instant le jour abandonna sa place.

Le roi aux mains tâchées du sang empoisonné de dragon souriait.

Ahahahaha.

Et il cria sa liberté retrouvé et ses mains rougirent de souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronochallenge n°75   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronochallenge n°75
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les défis Tic-Tac-
Sauter vers: