Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 étalons le cerveau ( -12 à -16 selon les textes )

Aller en bas 
AuteurMessage
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 662
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort
Humeur : Furieux

MessageSujet: étalons le cerveau ( -12 à -16 selon les textes )   Sam 21 Oct - 22:42

[-12][un peu de langage grossier]

Respire, ce n'est que le début
Mettons le feu au monde
Croyons qu'il peut tomber
S'il te plaît, relève-toi
Je l'ai vue être une pourriture
Offrant ses jambes pour de l'argent
Comme si être sale était vivre

BRÛLE !!!

S'il te plaît, brûle
S'il te plaît, brûle

Ne crois pas que tu puisses en réchapper
Tout ce que tu connaissais a disparu
Continuons de tout détruire dans ce p*tain de monde
Qui ne mérite pas notre présence
Et nous ne le méritons pas
Je crois que tout peut partir en fumée
Je crois que tu ne réalises pas ce que nous sommes

Nous avons de la chance, nous ne sommes que des p*tes
Prêtes à l'emploi

Respire, ce n'est que le début
Dis-moi. Est-ce différent ?
As-tu pensé à tout cela ?
Qu'as-tu fais qui ait changé quoi que ce soit ?

Encore une nouvelle merde qui comprend
Relève-toi

Et s'il te plaît, brûle
S'il te plaît, brûle

Ce ne sont que des mots
Mais qui doivent atteindre le cerveau
Et tu auras beau te retenir, le pire
Est que quand tu le crieras, personne ne t'entendra

-------------------------------------------------------------------------------------------------
[-15][mention de drogue + un peu de langage grossier]

Maintenant l’écoute au plus haut
Déchaînant chaque passion
Je crois que vous aimez voir ce que je vois
C'est inapproprié
Et ça ressemble à de l'extasy
En grande masse
C'est dur et ça cogne
Et ça brûle à l’intérieure de moi

Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur

J'ai un cerveau complètement cramé
Je vois un état de m*rde continuer à tomber
Cette longue descente aux enfers je dois assumer
Et j'em**rde mon travail au passage
Je crois que vous le voyez bien
Vous étudiez pour plus grand-chose
Et l'on voit notre monde devenir si atroce

Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur

En claire je voudrais vous avouer
Que vous étudiez pour passer un coup de balai
J'en prends chaque soir
Car j'aime me détruire
Et si jamais j'avais raison ?

Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur
Brûlé de l'intérieur

-------------------------------------------------------------------------------------------------
[-12][un peu de langage grossier]

Tout le monde sait
Que croire que tout peut s'améliorer
N'est que de la c**nerie à ingurgiter

A chaque fois que j'ai cru que tout était possible
je suis arrivé à la même conclusion
Que j'avais a chaque fois tort
Quelle connerie d’espérer
Ca ressemble à vomir ce que l'on vient de manger
C'est brûlant, crade, et personne ne veut vous regarder
Alors je vomis, et je me dis dans mes démons les plus sombres

Soyons tous d'accord
Soyons tous d'accord

Ne jamais croire
Ne jamais croire
Ne jamais croire
Ne jamais croire

Si je ne t'ai pas alors n’espère rien de moi
Et tu peux m'avouer que j'ai tort, ça ressemble à la fois
Où je t'ai pourtant embrassée
Ca ressemblait à un viol
Qui n'était pas existant dans l’excitation

Ne jamais croire
Ne jamais croire

Tape encore un peu, ça va forcement rentrer

Ne jamais croire
Ne jamais croire
Ne jamais croire
Ne jamais croire

-------------------------------------------------------------------------------------------------
[-16][texte dur psychologiquement et métaphore finale pouvant choquer]

C'est si dur, de descendre plus bas que tout
Ca ne ressemble plus à grand-chose et l'on voit un flingue contre soi
C'est si dur, tout, tout vouloir, mais surtout rien
Que lorsque je pense à vous à nous
Je ne vois que la fin

J'ai voulu m'accrocher
C'était si simple que je n'ai jamais réussi
Croire que je peux y arriver
C'est comme croire que Jésus est revenu des morts
Et que moi aussi

Vous êtes si adorables et faux comme une sourire
Comme se faire voler mais en trente fois pire
Que c'est répugnant
Je m’endors sous des faux sourire et de la méchanceté

C’était pourtant si simple de croire
D'espérer que vous soyer comme moi était si simple
Mais qui suis-je pour vous juger ?

Mangeurs de chair
Mangeurs de chair
Mangeurs de chair

Et si Dieu n'existe pas, il ne me blâmera pas
Car il n’existe pas
Et s'il existait, il aurait de quoi flipper
Car de mes propres mains je le tuerais
Et moi, jamais je ne le pleurerais
Vive le monde qu'il nous a donné

Ah, c'est un texte très posé
Je ne pose plus aucune question
Car j’étale tout mon cerveau sur un mur
Repeint de mes traces

-------------------------------------------------------------------------------------------------
[-12][un peu de langage grossier]

Respire
Respire
Respire
RESPIRE

Tout ne s’arrête pas là
Enfin, tu as cru que c’était la fin
Ca ne l'est pas encore
On a tant de choses à se dire
Je ne trouve pas normal que la moitié du monde crève la faim
Et que d'autres crèvent d'une autre main que la leur
C'est comme si je plaçais tout dans la mauvaise balance
Et que le contre était devenu le pour  

Alors respire
Respire
Respire
RESPIRE

Ce n'est pas comme si je décrivais l’être humain comme une acteur porno
Sans sentiment, et simulant
Comme si tout n'était qu'un film
Et que l'on était à l'essai

Respire
Respire
Respire
RESPIRE

L'air n'est pas encore payant
Et tu peux t'en gaver
Mais dans quel but ?

Respire
Respire
Respire
RESPIRE
Respire p*tain

-------------------------------------------------------------------------------------------------

textes avant correction par Titi:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 711
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: étalons le cerveau ( -12 à -16 selon les textes )   Mer 25 Oct - 0:54

Tes textes sont durs, profonds, remplis d'émotions, même si parfois j'ai l'impression que tu te perds dans ton propre écrit
Ca manque un peu de ponctuation

/!\ Tu avais mis "tout public"
Pour les textes avec un ou deux mot.s grossier.s c'est discutable
Ca l'est moins pour le texte où tu parles d'un flingue et d'étaler tes "traces" sur le mur
Je ne te critique pas, rassure-toi, mais je t'invite à regarder ce topic explicatif sur les balises : http://www.encre-nocturne.com/t1101-balises#12153

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 662
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort
Humeur : Furieux

MessageSujet: Re: étalons le cerveau ( -12 à -16 selon les textes )   Mer 25 Oct - 9:08

le tout publique etait la pour gener , car j'ai toujours trouver étrange de devoir mettre un - quelque choses sur un topic d'art, enfin les statue nu par exemple sont de l'art et elle sont parfois exposer dans des parcs tout publics :)

merci d'avoir pris le temps de lire se long moment que j'ai du transpiré en tout en 10 minute :) si tu veux en parler plus longuement notamment de ces moment ou tu pense que je me perd , décrit les moi en message Wink

merci Titi :) c'etait gentil

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: étalons le cerveau ( -12 à -16 selon les textes )   

Revenir en haut Aller en bas
 
étalons le cerveau ( -12 à -16 selon les textes )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: