Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CC 98 - SUJETS

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 671
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Sans commentaire

MessageSujet: CC 98 - SUJETS   Mer 17 Jan 2018 - 21:48

Hellow :la:

Des sujets. Une heure pour écrire. C'est le cc :latourn:

Comme d'habitude, vous avez maximum 1 h pour poster votre écrit en choisissant un thème (ou plusieurs pour les plus fous fou ).
Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ? Ou encore un texte court ? Pas de problème AHDE Faites fonctionner votre imagination.

1) Les bonbons ensorcelés
2) L'ange devenu démoniaque
3) La promesse
4) Le tableau secret
5)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Ippa
Reine des Ateliers à thèmes
avatar

Féminin Poissons Messages : 493
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Qui a voler mon lit !?

MessageSujet: Re: CC 98 - SUJETS   Mer 17 Jan 2018 - 22:41

aller je vous balance ca comme ca sachant qu'il s'agit de l'entré d'un texte plus long du coup ^^

La promesse

L’allée était belle. Tout en gravier blanc, elle reflétait doucement les rayons du soleil qui l’atteignait à travers l’épaisse tonnelle que former la ramure des platanes centenaire. Un glorieux manoir trôné, majestueux au bout du chemin. Dans la voiture, la petite fille avait les yeux qui brillait. Aujourd’hui elle allait enfin rejoindre devenir un petit rat. Arrivé devant le bâtiment, elle regarda ses parents. Elle ne les reverrai plus avant 4ans, avant ses 12 ans. Ou alors elle aura échoué à devenir ballerine. Mais elle aller réussir ! C’est dans cette état d’esprit qu’elle sorti de la voiture, attrapa son sac dans le coffre et monta les marches. En haut l’attendait un homme. Pantalon noir et t-shirts noir moulant, un bâton de direction planté devant lui.

-Aller jeune fille, tout le monde est déjà dans le réfectoire. Tonna sa grosse voix quand elle l’eu atteint.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom

Retrouvez mes écrits ici :)
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Piaf cramé russe totalement fou
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1660
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Sur le toit du monde ou peut être six pieds sous terre. A moins que je ne sois dans ton dos
Humeur : S'accroche pour ne pas tomber

MessageSujet: Re: CC 98 - SUJETS   Mer 17 Jan 2018 - 22:44

Parfois quand ça ne veut pas venir ça ne vient pas... Au prix d'un ultime effort je suis parvenu à sortir ce... hum... Truc ? Bon courage pour la lecture... :/

Bon, vers irréguliers mais j'ai fait des rimes Wink hum à mon sens il manque certaines choses dans le déroulement de ce poème mais je manque de temps pour le peaufiner... Si j'ai le courage je le reprendrais !

______________________________________________

Au sommet de cette montagne
Loin de ta natale Bretagne
Tu t'en vas dans ta dernière demeure
Parti avec tout les honneurs

On se souviendra de ton sourire
Que tu te plaisait à offrir
A chacun qui en avait besoin
Tu n'étais jamais loin

Droit dans tes rangers
Et respectant tes valeurs
Durant toute ton existence
Et ces multiples expériences

Ton bel uniforme sur le dos
Nous te reverrons la-haut
Toi qui nous a quittés
En ce soir de janvier

Nous t'en faisons la promesse
Quoi qu'il puisse advenir
Nous t'en faisons la promesse
Tu restera dans nos souvenirs

Adieu Camarade

------------------------------------------------------------------------------------------------

Lire le phoenix--------> Mes textes o/

Demandez les services de CommandoSuperPho :corn5: :
Bidouillages, test et codage[DISPO]
Beta-lecture [DISPO - TEXTES COURTS UNIQUEMENTS]

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
https://kemnyx.wordpress.com/
flocon

avatar

Féminin Taureau Messages : 207
Date d'inscription : 06/06/2017
Localisation : perdue en Hiver
Humeur : désespérée par le monde qui l'entoure

MessageSujet: Re: CC 98 - SUJETS   Mer 17 Jan 2018 - 22:45

L'ange devenu démoniaque

Être toujours sage. Ne jamais désobéir.
J'ai grandi en croyant que c'était les seuls choses que ces gens qui se disent mes parents, savent dire.
Ne pas pleurer. Ne pas hurler. Ne pas faire de caprice.
Montrer ses sentiments ne mène à rien. Pleurer et crier ne sert à rien, tu n'auras que ce que tu mérite.
Tu dois réfléchir et travailler pour obtenir ce que tu désire.
Être sage et intelligent.
Tu dois être le meilleur, en classe comme au sport. Ne jamais relâcher tes efforts.
Les règles pour être un enfant parfait. Un ange.

Mais attention ne convient pas à tous. Risque d'effet secondaire assez élevé.
Rébellion
Rejets de toutes les règles quel qu'elles soit.  
Désobéissance, crie et mensonge. Les nouveaux maître mots.
L'enfant parfait a disparu et l'ange est devenu un démon.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis un flocon de quoi je ne sais pas. D'avoine ou peut être de glace.
Je préfère le flocon de neige, magnifique mais fragile et avant tout éphémère.

* * * * *
* * * * *

Je suis un flocon de neige solitaire
Délaissé par mes pairs, abandonné
Dans une région où le soleil règne en maître
Sous ce ciel bleu infini qui n'a jamais vu l'hiver
Je vis en espérant voir le jour où virevolteront
dans ce ciel tristement bleu de doux cristaux de glace


*    *    *   *    *
Revenir en haut Aller en bas
Tifani

avatar

Féminin Poissons Messages : 90
Date d'inscription : 20/05/2015

MessageSujet: Re: CC 98 - SUJETS   Mer 17 Jan 2018 - 22:58

[-18] exagéré mais évocation de massacre et de sang
Sujet: La promesse

L'enfant avança prudemment dans l'herbe tachée de sang, détournant le regard du massacre qui avait eu lieu avant son arrivée. Visiblement, elle n'était pas la première dont le groupe s'était fait exterminer par des monstres. Mais curieusement, pour une fois leurs corps sans vie ne lui inspiraient aucun sentiment de révolte ou de colère. Vu les filets et cages qui traînaient autour de leur campement, ces hommes étaient des braconniers. Ils avaient fait le choix de venir dans ces terres sauvages pour de l'argent, et étaient morts en conséquence. Rien à voir avec les exilés.

Traversant le campement sans vie, elle s'apprêtait à continuer sa route quand une trainée rouge attira son regard. La piste d'une créature, homme ou monstre, qui s'était probablement échappée de ce combat sans merci. Peut-être bien le vainqueur. Elle commença à remonter prudemment les traces, ses doigts resserrés sur son poignard, à la recherche de la créature blessée. Humain ou monstre, elle faisait de son devoir d'écourter son passage sur ces terres.

Alors qu'elle pensait avoir perdu la trace de sa proie, étant donné que les empreintes rouges s'étaient clairsemées jusqu'à disparaître, elle perçut le regard de la créature tapie dans l'ombre, posé sur elle. Ses yeux aussi rouges que les siens la fixaient avec une intensité qu'elle n'avait jamais éprouvée auparavant, et la créature avait beau être couchée dans son propre sang, elle avait un air fatigué mais serein. La jeune fille se figea quelques instants. Un dragon d'os. Ces créatures si étranges et si rares qu'on ne les évoquait que dans les livres. Autrefois, ils régnaient sur ces terres, mais les propriétés magiques de leurs os et le braconnage y avaient mis fin depuis des siècles. Ces créatures avaient beau sembler sortir tout droit des enfers, avec leur crâne à découvert, leurs fentes rouges lumineuses en guise d'yeux, et leur squelette qui ne semblait contenir que du vide. Et pourtant. A cet instant, la jeune fille n'avait qu'une pensée en tête. Elle était tout simplement magnifique.

Mais en la voyant respirer bruyamment, le sang continuant de se répandre sous son corps d'os, la jeune fille se rendit à l'évidence. Ce dragon ne passerait pas la nuit. Et il le savait aussi bien qu'elle. Il avait repéré son arme, mais ne cherchait même pas à se défendre, attendant simplement qu'elle s'approche pour l'achever. Mais alors qu'elle se tenait à quelques mètres de la créature, ses yeux rouges plongés dans les siens, un piaillement détourna son attention, et elle remarqua une petite boule d'os qui la surveillait prudemment, cachée sous l'aile du dragon. La jeune fille recula immédiatement, se mettant en garde devant le regard vif de ce qu'elle savait désormais être la mère du petit. Mais à son grand désarroi, la créature plongea son cou sous son aile, saisissant le dragonnet dans sa mâchoire... pour le déposer aux pieds de la jeune fille.

Le poignard tomba dans l'herbe, alors que le dragonnet relevait timidement la tête vers l'enfant. La mère la fixait alors qu'elle se penchait lentement vers le petit, pour se retrouver presque nez à nez avec lui. Elle voyait son reflet dans ses yeux rouges brillants, et elle resta ainsi un instant, alors que ni l'un ni l'autre n'arrivaient à détacher les yeux. La jeune fille finit par le prendre dans ses mains, et le dragonnet s'y blottit immédiatement pour ne pas risquer de tomber, posant son museau contre la paume de l'enfant d'un air curieusement apaisé. Elle pouvait voir la flamme dans sa cage thoracique vaciller doucement, comme un cœur qui bat.

Le regard de l'enfant se posa sur la mère qui avait posé sa tête dans l'herbe, et les regardait avec une certaine envie. Elle pouvait lire la tristesse dans ses yeux à l'idée de ne pas pouvoir grandir son petit, et pourtant. Elle aurait juré la sentir sourire à son égard, avec un sourire de soulagement et d'espoir. Les larmes se mirent lentement à couler sur les joues de la jeune fille, alors qu'elle souriait à son tour.

- Merci.

Laissant le poignard derrière elle, l'enfant finit par tourner les talons, et reprendre son chemin, le dragonnet d'os endormi dans ses bras, essuyant ses larmes tant bien que mal. C'était le début d'une promesse qu'elle ne briserait jamais. Celle d'un massacre, et d'une légende qui prenait fin. Elle ne tuerait plus jamais la moindre créature. Et elle s'assurerait que personne ne s'en charge à sa place.

------------------------------------------------------------------------------------------------
J'adore commenter les textes des gens, mais j'ai toujours la flemme de me lancer, alors n'hésitez pas à me demander des commentaires par mp ou sur la cb, je suis toujours dispo pour ça!  fier

Si vous voulez voir ce que j'ai écrit sur ce fo, c'est ici! :)
Mes textes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CC 98 - SUJETS   

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 98 - SUJETS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les chronochallenges-
Sauter vers: