Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronochallenge n°99 - Les votes

Aller en bas 
AuteurMessage
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1849
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Chronochallenge n°99 - Les votes    Sam 20 Jan 2018 - 22:40

On a eu plein de participants cette fois, allez voter pour votre préféré ! :la:

http://www.encre-nocturne.com/t5639-chronochallenge-n99
Revenir en haut Aller en bas
Flopostrophe

avatar

Féminin Scorpion Messages : 388
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Dim 21 Jan 2018 - 10:40

Bon, c'est parti, on s'accroche et on lit tout!

Yorf : La fin est inattendue, bien joué ! C’est simple et minouchet ^^ j’aime bien.

K : Eh ben ton début de roman, il promet ! Ca a l’air bien -18 en effet, mais c’est accrocheur et ça donne envie de lire la suite.

Titi : franchement bien réussi ce petit poème. Il fait penser à ton texte défouloir…. En tout cas, les émotions sont là, les vers ont l’air recherchés et la métaphore de la bête est intéressante. Bravo.

Stella : C’est pas si mal pour un texte bâclé. Tu as un peu trop marqué le fait que tout va bien puis tout va mal… Mais le concept est cool, ça nous rappelle que le malheur peut tomber sur n’importe qui.

Tifani : J’adore, bien que je ne visualise pas assez bien la forme de l’aile gauche… Mais l’idée y est, et c’est top.

Corn’ : J’avoue que j’ai pas tout compris, comme tu l’avais annoncé… Mais c’est marrant comme ça colle justement parfaitement au thème :) En tout cas, ça a l’air spécial et cool ton roman !

Pho : C’est. Trop. Stylé. Les événements de cette mission sont vite racontés mais le décor et l’ambiance sont tout de même bien plantés. La fin tragique que tu amènes arrive un peu tard dans l’histoire. J’aurais bien imaginé qu’il ne finisse pas de rentrer à la base à cause de la mauvaise nouvelle… Et qu’il se dise : à quoi bon continuer… Enfin c’est un avis très personnel ^^ Sinon j’adore !

flo : Décidemment, y a beaucoup de morts dans ce CC ^^’ J’ai eu du mal à accrocher, peut-être à cause de quelques soucis de ponctuation, je sais pas…

9 participants, c’est énorme :0 Le choix en est que plus difficile ^^’ Je pense que je vais voter pour Titi parce que je ne vote pas souvent pour des poèmes et celui-ci me plait beaucoup.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Les hommes qui en déclassent d'autres hors de l'humanité se déclassent eux-mêmes puisque le geste qu'ils font n'est pas humain" - Levi-Strauss



Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §


Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 713
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Dim 21 Jan 2018 - 18:39

Hellow
Pour des raisons évidentes
Spoiler:
 
, je ne lirai pas tous les textes, donc je ne les commenterai pas tous.
Je ne voterai bien évidemment pas... (vu que je ne "peux" lire que 4 textes sur les 8 autres textes)

Désolée pour ceux qui n'auront pas de commentaire de ma part
Si les personnes concernées veulent des explications, ça ne sera pas ici mais en mp
---

Yorffeez
C'est léger, fantastique.
C'est très agréable à lire.
Je ne m'attendais pas à la fin.
Au début j'ai lu "garou" à la place de "voyou".... mon esprit m'a joué un tour :p

Flopostrophe
Jusqu'au dernier moment, je me suis demandé le but de ce message vocal.
C'était assez inattendu pour moi.
Sa longue tirade (ça se dit tirade autre que dans le théâtre ?) m'a fait sourire, et en plus, c'est une scène drôle qui aurait très bien pu se passer en vraie ^^

Stella
Je n'ai pas compris si tu voulais raconter au présent ou au passé ;_;
Dommage que tu n'aies pas eu le temps pour étoffer un peu (si je dis ça, c'est surtout la fin qui me laisse perplexe ; les gens la regardent, mais ne l'aident pas, et je ne saisis pas pourquoi ><)

La Lapine Cornue
Je ne sais pas si j'ai bien compris l'histoire ;_;
J'ai cru comprendre qu'une créature est maudite, et que tous ceux qu'elles aiment finissent par mourir. Mais qu'une seule personne peut y survivre, car, pour une raison inconnue, elle est immortelle ?
Hormis ça, la narration est fluide.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 425
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Dim 21 Jan 2018 - 19:53

Je vote pour Tifani.

Un texte limpide pour un cerveau embrumé, des descriptions que j'ai apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
K
Emmerdeur officiel
avatar

Masculin Taureau Messages : 188
Date d'inscription : 13/11/2017

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Dim 21 Jan 2018 - 20:30

Regarde le nombre de textes pour le CC. Panique un peu…
Bon, on va les faire un pas un et je vais éditer mon message au fur et à mesure de la soirée.

Yorfeez : Je n’aime pas la poésie… Enfin, rectifions. J’aime lire de la poésie à dose homéopathique mais ce n’est pas vraiment mon truc et je ne suis pas objectif. C’est pour ça que j’ai un peu de mal avec ton texte d’autant plus que même si la forme a des défauts (rimes presque toujours pauvres, un échec de rime (surpris/bruit), versification absente…), je ne serai sans doute même pas capable de sortir un texte pareil en 40 minutes.
Le point qui me gêne un peu par contre, c’est que les images sont très convenues. Oui, l’hiver est austère, les fées graciles et le saule nu… C’est finalement assez descriptif, l’image ne va jamais plus loin que l’illustration. Il aurait fallu creuser un peu plus, peindre un paysage presque plus sentimental et émotionnel que réaliste, qui fige cette fantasy dans quelque chose d’un peu daté. Montrer que pour ton narrateur, l’hiver est un peu plus vivant que pour un personnage normal.
Reste le twist, qui est le point le plus moderne du texte. Hélas le changement ne « construit » pas vraiment le récit, il est presque comme rajouté. Je veux dire par là que si ton poème se passait avec un humain, il n’y aurait pas de vrai changement. J’identifie un point de bascule à partir de l’identification du protagoniste avec le terme voyou. Il aurait fallu décrire un peu plus le côté joueur du chat et décrire d’avantage la relation qu’il entretien avec les fées. Il manque en fait une ou deux strophes.
Enfin malgré tout, c’est un bel essai et il faudrait vraiment retravailler le poème. Tu en es pas loin mais le texte est juste pas achevé.

K : Objectivement la perfection incarnée. Je devrai voter pour toi. (Comment ça, je ne peux pas ?)

Flopostrophe : Ma chère Flop. J’aime beaucoup lire tes textes, mais il y a un léger problème sur celui-ci : il manque de paragraphes, ce qui fait que la lecture pourtant agréable d’habitude s’est révélé un peu plus fastidieuse. C’est un simple détail mais les lecteurs pourraient vraiment ton remercier.
Concernant le dialogue en lui-même, tu es bloquée par ce que l’on appelle le « problème du naturel. » Je m’explique : ton personnage s’exprime comme dans la vraie vie, on sent une réalité dans le dialogue, mais ce que tu gagnes en réalisme, tu le perds en artistique. Je ne vais pas refaire toute l’histoire de la littérature parce que c’est chiant, mais sur le plan formel, j’ai dû mal à saisir la valeur artistique de ton texte. Sans pour autant en faire un écrit très élaboré, il manque vraiment de construction, de stylisation. Il n’y a aucune phrase où j’ai eu envie de m’arrêter. C’est dommage car finalement, j’ai eu une petite baisse d’intérêt avant la fin.
C’est d’autant plus dommage que la chute marche bien, et j’ai adoré la logique sur la confusion des sentiments. C’est vraiment un texte qui, une fois terminé, te laisse avec un léger sourire. Dommage cependant que certains détours pour y arriver sont parfois difficiles à suivre. On sait que ta protagoniste est perdue mais cela ressemble plus à un jeté d’idée. On en revient au problème réalisme/stylisation. Je crois que c’est un tout en fait. S’il y avait un peu plus de paragraphe, un peu plus de style ou simplement une construction plus simple, tu n’aurais pas perdu le lecteur. C’est donc un bon texte, mais qui par son côté un peu fouillé pourrait perdre beaucoup de lecteurs.

Titi : A force de poster sur le forum uniquement dans la session poème, on arrive à avoir un certain talent technique. C’est très propre, avec des rimes plutôt élaborées et si j’avoue n’avoir pas pris la peine de compter (méchant K), je n’ai pas relevé d’erreur de versification. Même si je t’ai déjà vu à l’œuvre et qu’on a la tentation de te préciser que tu restes dans ta zone de confort, cela force toujours le respect.
Après il y a deux choses qui me gênent dans le texte et qui sont plus personnel. La première est c’est sans doute un choix de ta part, c’est le côté « multiforme » de la menace. Cela finalement rend moins de force aux images, certes très fortes pour le décrire, mais qui semblent parfois « poper » de manières aléatoires. Alors même que le début similaire de chaque strophe aurait laissé supposer que la suite allait développer cette idée initiale. C’est en partie le cas, mais vu que plusieurs idées comme le sommeil, reviennent plusieurs fois, on a presque une impression de boucle.
L’autre problème est la question du thème. Il est très dur de parler de thème aussi sombre sans tomber dans le cliché du poème raconté par un adolescent emo-gothique de 13 ans. Un adolescent qui aurait du talent, mais dont la maturité affective ne semble pas forcément achevée. Le seul moyen de contrer çà est de le transformer en exercice de style, et certaines images semblent finalement trop faible pour que ce soit le cas même si je pense que c’est jouable dans un CC en jouant sur des gimmicks comme l’allitération ou la cassure rythmique (« la migraine, la fatigue, la nausée », l’augmentation du nombre de virgules provoque une sorte de coupure de respiration qu’il aurait été intéressante de développer par la suite) ou une ironie, un regard plus extérieur.


Dernière édition par K le Lun 22 Jan 2018 - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 5094
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Lun 22 Jan 2018 - 0:17

Titi : merci d'avoir essayé de comprendre même si t'avais aucun autre élément de l'histoire Patpat dans ta chetr En gros oui, c'est ça, sauf que Diogon (le maudit) en réalité fait mourir tous ceux qui l'approchent (d'où le fait qu'il ne peut s'attacher à personne). Mais les autres persos confondent ça avec une malédiction qui l'empêcherait d'aimer en tant que telle, d'où son "Tu ne comprends pas, ce n'est pas grave".
Et concernant Peau d'Âne, ce n'est pas une personne mais bien une sculpture de métal, qui peut prendre vie lorsqu'aucun humain ne la regarde. Ce qui explique qu'elle soit immortelle, et la compagne d'infortune de Diodio. :D

(je me rends compte que mon scénario et mes personnes sont vraiment barrés, c'est dur d'en faire une synthèse qui ne paraisse pas éclaboussée de drogue :'D et encore j'ai pas précisé que Peau d'Âne était recouverte de peaux d'animaux magiques, ni que Diogon et elle traversaient les âges de la Terre en traversant des toiles... d'araignées... géantes... AHDE AHDE AHDE )



Perso, désolée, j'ai pas trop le temps de faire des commentaires pour tout le monde :'(

J'ai adoré le texte de Flopi (de toute manière j'adore toujours ce qu'elle fait) et j'ai bien aimé (entre autres) celui de York qui m'a faite sourire et m'a surprise grâce à sa chute qu'on n'attend pas du tout ! Dommage que le poème soit un peu... (désolée pour ce terme, le prend pas mal HEIN !) "malfoutu" au niveau de certaines rimes et des rythmes des vers. Ce qui peut dérange la lecture à certains moments. Mais sinon il est très cool :la:

Du coup euuuuuuuuh

J'hésite entre vous deux ;_;

Bon allez je vote pour Flopi. :huh:



PS. Phé, ton texte est bien, mais il va falloir te calmer sur les points de suspension. AHDE A chaque fois on dirait que tu te shootes avec, mais calme-toi bon sang, calme-toi, c'est mauvais pour la santé et aussi pour le rythme de ta narratioooon :( :(

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Piou grincheux accro au café
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1803
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Sur tous les fronts
Humeur : Battante

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Lun 22 Jan 2018 - 0:34

Euh... Me shooter avec ? lol Je sais que j'en met pas mal mais... (oui c'est un tic ^^) J'y travaille hein ^^ je sais que c'est pas encore ça mais j'y travail ! Après y en aura toujours un peu hein, ça fait parti de mon style. Mais je sais que j'en met un peu trop parfois ^^

En fait si... Je met des points de suspensions dans mon cafééé :huh: fou fou fou
__________________________________________

Let's go :la: Je ne vais pas faire aussi détaillé que K ^^ je mets des remarques si j'en ai... Sinon ^^ bah j'dirait juste si ça m'a plut ou pas ^^

Yorffeez : Un petit poème sympa :) et j'ai adoré la chute ^^

K : C'est assez spécial, comme d'habitude. J'ai bien aimé le petit soupçon de folie dans tout ça. Y'a une ou deux petites phrases un peu longues qui m'ont faites tiquer... Mais sinon j'ai apprécié ce texte.(même je suis pas sur d’avoir tout saisi ^^)

Flopo : la forme d'un message sur un répondeur est assez originale ma foi :D j'ai bien aimé :) j'avais un peu vue arriver la fin mais ça reste cool. Et les petites "péripéties" au milieu son sympas aussi ^^

Titi : Un poème long et travaillé, comme tu sais bien le faire. C'est jsute et on sent bien la progression, j'aime bien :)

Stella : très court mais on comprend le principe et c'est pas trop mal :) j'ai apprécié aussi

Tifani : c'est un beau texte :) j'ai bien aimé l’enchaînement et j'aime ton style Wink

Lapine : Effectivement j'ai pas tout compris non plus ^^ mais c'est sympa quand même Wink (faudrait que je me mette à tes romans un des ces quatres :p )

Pho : ***fuite***

flo : un petit texte assez évocateur. c'est pas mal :)

Bon bah voilà... Désolé de pas être plus explicite dans les com' mais ^^

Bref... Faut que j'arrive à me décider maintenant :/ euh... bah... Je sais pas... Hum...
(Oui Lapine j'me prends un shoot là :huh:

Je donne mon vote à Tifani mais bravo à tout le monde ! et j'était contente de voir autant de monde participer :la:

______________________________________________________________________
PS (réponse au message d'en dessous :p ) : Je vois ce que tu veux dire Corne. Je vais essayer d'y faire un peu plus attention Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
феникс

"Il faut persévérer, toujours !" [K`]
"On peut toujours faire plus" M. C.

"
Lire le phoenix--------> Mes textes o/

Beta-lecture [DISPO - TEXTES COURTS UNIQUEMENTS]

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...


Dernière édition par феникс le Lun 22 Jan 2018 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://kemnyx.wordpress.com/
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 5094
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Lun 22 Jan 2018 - 1:09

Oui je sais, ça fait partie de ton style et c'est bien aussi :la:
Mais pas trop à la fois non plus :waaat Sinon on fait un peu une overdose, et du coup toutes tes phrases semblent en suspens, tu vois ? ça laisse une impression d'inachevé à la lecture (pour moi en tout cas, c'est personnel), et du coup certaines phrases en deviennent bien moins percutantes qu'elles pourraient l'être avec un simple point (je pense notamment à la chute / conclusion /ou point final d'un texte)

XDD Je le savais ! Sale droguée !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
K
Emmerdeur officiel
avatar

Masculin Taureau Messages : 188
Date d'inscription : 13/11/2017

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Lun 22 Jan 2018 - 10:30

Suite de mes avis sur le CC

Stella : Ça va être difficile… Tu l’as dit toi-même dans l’intro, tu as manqué de temps et je ne peux pas t’en vouloir : ça peut arriver à n’importe qui que le monde extérieur nous fasse foirer notre CC. Néanmoins, cela rend cet exercice d’analyse un peu vain. Faut juste voir ce qui va suivre comme des pistes que tu aurais pu développer si tu avais eu un peu plus de temps.
Le premier point qui est intéressant dans cette ébauche, c’est le jeu sur la gravité… « Virevolté, tournoyante… » Tu as touché quelque chose avec le mot ballerine, et son joli double sens. J’ai bien compris qu’il s’agit en premier lieu de remplacer le pied par la chaussure, mais il s’agit aussi d’une danseuse. Effectivement, ton personnage par sa manière de se mouvoir, fait penser à un ballet et tu aurais pût encore accentuer cette idée en décrivant une scène quasi-surréaliste… J’aurai ajouté une analogie avec les astronautes, mais c’est plus la collision avec mon univers qu’un choix évident.
Et dans le même temps, il y a cette notion pesante de destin, et les images violentes qu’il entraîne. Lorsque l’on faisait trop suer notre maître de Jeux de Rôle, il nous menaçait de nous envoyer « des catacombes sur la tête » du joueur trop récalcitrant. Il y a un côté inique, arbitraire et cette idée, décrite de but en blanc ici, aurait pu être amené plus subtilement en évoquant tous ces moments où ton personnage n’a pas eu le choix. De fait, avec la légèreté du début, le contraste n’est pas assez saisissant avec les images horribles de la deuxième partie qui semblent presque pâlies, atténuées.

Tifani : C’est un bon texte, je vote pour toi.



Nan, bien sûr que je vais développer ! Mais avant ça, je vais (encore pousser un coup de gueule contre le staff car l’avertissement fausse la vision d’un texte onirique, en lui imposant un sens trivial. C’est pourquoi je milite au moins pour mettre ces indications en spoiler.
Un autre point très général, je m’étonne que le thème de la mort arrive sur autant de texte (oui, le mien aussi) avec une sélection de sujet assez mignonne. Cela doit montrer une envie de contrebalancer, ou c’est simplement l’hiver…
Enfin concentrons-nous sur ce texte, la construction est bonne, que ce soit dans l’enchaînement des idées avec un jolie climax émotionnelle avant le dernier paragraphe et cette reprise de la première phrase (« je me tiens au bord… ») ou dans la construction des phrases. Même les deux trois erreurs (comme cette proposition commençant par mer transformée en phrase unique) n’empêche pas la fluidité de la lecture. Pourtant je dois t’avouer que le texte est parfois à la limite de la confusion.
Cela vient de deux problèmes selon moi : le premier est la définition du narrateur. Je me suis posé beaucoup de question sur lui/aile. Seul le terme « la tête dans mes genoux », quasiment à la fin du texte, m’a permis de trancher vers une nature humaine, cette position étant difficile pour un oiseau. Tu aurais pu me dire qu’il y avait des indices disséminés avant, comme le terme « campement », mais je l’aurais très bien utilisé pour parler d’une nichée d’oiseau dans les rochers et le texte par directement dans l’onirique donc le remplacement d’un terme par un autre, ou l’anthropomorphisme aurait pu être accepté par le lecteur…
Le deuxième problème est plus d’ordre thématique. Le vol est un thème récurrent en littérature et très connoté. De l’Albatros de Baudelaire au Goéland de Bach, le volatile représente un idéal de liberté, parfois comparé à un élan artistique, que ton narrateur n’embrasse jamais. Le suicide est presque trop frontal, avec son idée d’anéantissement. Il est intéressant, d’autant plus que ton narrateur est pourvu d’ailes (dont une de glace, donc par définition trop rigide pour la souplesse d’un vol) mais tu imposes de fait une réalité si bien que cet appendice, ainsi que l’idée d’oiseau, deviennent obsolètes. Il aurait peut-être fallu faire cohabiter les deux réalités pour contrer le problème (celle du vol et celle de la chute).


Dernière édition par K le Mar 23 Jan 2018 - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock

avatar

Masculin Bélier Messages : 1589
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Lun 22 Jan 2018 - 21:35

Bon vous m'excuserez, j'ai pas 30 ans à passer sur tous les textes. Je les ai lus, ils sont tous bien écrits mais j'ai un petit faible pour celui de Yorf: il est tout mignooooon AHDE
Bon je donne -45 à Corne parce qu'encore une fois on comprend rien xD
Bref, après hésitation entre Titi et Yorf, je vote pour Yorf :)
Bravo à tous, espérons qu'il y ait autant de participants pour le 100ème CC :la:
Bon, sur ce commentaire bref et plein de jugement, je m'en vais comme un prince Vent

PS: Pho, j'avoue que les points de suspensions sont partout. Ils nous envahissent. Ils sont dans nos campagnes :aha:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Tifani

avatar

Féminin Poissons Messages : 109
Date d'inscription : 20/05/2015

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Lun 22 Jan 2018 - 23:17

Time to vote!

Yorf:
Joli poème! Seul bémol, j'ai un peu buté sur la répétition de "se posent sur moi", même si c'est un effet de style. J'ai été bien surprise par la chute, et y a des jolies répétitions de sonorités qui font que j'aime beaucoup ("sur moi/surpris" par exemple)... bref bravo! :)

K:
Wow, ton texte est très bien écrit, mais j'ai l'impression que le sens m'a totalement échappé, peu importe combien de fois je le lis. Peut être que c'est la description des pensées d'un fou (ou du moins que je présume fou), qui me perd comme ça. Le fait que le narrateur affirme toute une série de scénarios contradictoires, les uns à la suite des autres. C'est dommage, j'ai vraiment le sentiment que je rate quelque chose!  Neutral

Flopostrophe:
Oh, j'avais peur de me perdre avec le format bloc de texte, mais finalement c'est passé sans problème! Tout s'enchaîne très bien, on entend presque la personne parler tellement c'est bien réaliste, et en même temps drôle et touchant... j'ai adoré, et le format du message de répondeur de 3km de long est top, bravo! :)

Titi:
Chouette poème, je n'aime pas les poèmes qui traitent de ce genre de sujets en temps normal mais la description est originale et assez variée pour m'accrocher! J'aime bien l'idée de la bête qui vient la nuit pour "hanter" la personne... et encore plus l'idée que le rapport de force s'inverse et que la personne puisse devenir le chasseur à son tour! :)

Stella:
Le fait qu'être "inutile" soit une chance et un bonheur pour la jeune fille m'a curieusement touchée, j'avais jamais vu les choses comme ça. Anecdote à part, j'aime le fait que ce soit court et efficace à la fois, on sent et voit bien le bonheur de la fille, qui laisse place à une sorte de détachement dans la catastrophe. Et puis le "c'est tombé sur moi, ah ben non en fait c'est moi qui suis tombée dedans"... je ne peux qu'approuver o/ Jolie tragédie "bâclée", donc! :)

Tifani:
Meh

Corne:
Je te lis pas parce que j'ai compris en lisant le 1er chapitre de beta que je m'étais déjà spoilée durant le cc précédent... xD Mais je suis sûre que c'est chouette comme le reste de ton roman et je te fais ton commentaire bientôt promis pardonne moiiiiii :(

Pho:
Je trouvais que ça se terminait trop facilement aussi... que des blessés, aucun mort, et tout le monde s'en tire à peu près? Puis j'ai lu la fin et j'ai compris :) C'est un texte intéressant, mais le côté "forcément c'est tombé sur elles deux" m'a un peu détachée je crois? Peut être que j'aurais bien aimé voir le narrateur se faire la réflexion aussi, se révolter un peu, ou se sentir coupable, ça allait un peu vite pour moi... Mais sinon joli texte! :)

flocon:
Ton texte est vraiment beau. Il m'a touchée, et je visualise très bien ce vieux bureau, avec les rayons de lumière, la poussière, et la pièce figée dans le temps. Ca a quelque chose de profondément beau, et la manière que tu as de raconter cette mort, je sais pas, ça m'a touchée :) Bravo, tu as réussi à me faire perdre mes mots :p


Alors, j'ai beaucoup hésité entre Flopostrophe, Stella et flocon ce soir! J'ai beaucoup aimé le côté message de répondeur maladroit de Flopo, et en même temps les textes de Stella et flocon m'ont touchée chacun à leur manière, Stella avec le bonheur simple de son personnage, flocon avec une belle description de la mort...
Je vote pour les trois, vouala! ... ah on peut pas?
Bon ben puisque c'est comme ça, je vote pour flocon, vouala! Le côté bureau poussiéreux + pièce laissée telle quelle après la mort aura eu raison de moi...

------------------------------------------------------------------------------------------------
J'adore commenter les textes des gens, mais j'ai toujours la flemme de me lancer, alors n'hésitez pas à me demander des commentaires par mp ou sur la cb, je suis toujours dispo pour ça!  fier

Si vous voulez voir ce que j'ai écrit sur ce fo, c'est ici! :)
Mes textes
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 5094
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Mar 23 Jan 2018 - 1:26

Hart : évidemment qu'on comprend rien quand on n'a pas lu mon roman, tu imagines que je vais faire un résumé à chaque fois qui reprend les 3000 péripéties vécues auparavant ? :ffmental:

Tifani : t'inquiète, prends ton temps pour la bêta-lecture, je suis pas à ça près :-p

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
K
Emmerdeur officiel
avatar

Masculin Taureau Messages : 188
Date d'inscription : 13/11/2017

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    Jeu 25 Jan 2018 - 10:57

Les deux derniers avis :

Kemenyx : Je crois que je lirai toujours tes textes avec plaisir car tu cultive jusqu’à l’obsession un univers similaire, notamment très marqué post-apo et c’est intéressant… Même lorsqu’il n’y a pas d’éléments futuristes, comme dans ce texte, tu pars finalement sur une piste similaire… On remarque aussi le gimmick de la photo, déjà vu ailleurs… Donc ce premier jet rentre dans ta ligne narrative, toujours passionnante à suivre… Il faudra cependant attention à ne pas atteindre l’auto-caricature mais pour le moment, ça va.
Après, je suis navré mais ton texte ne fonctionne pas à 100% à cause d’erreurs de narrations… La première erreur consiste en un texte trop démonstratif… Tu as une narration interne, mais en même temps très extérieure… On connait tous ta passion pour Fallout 4 (le 2 est mieux), et j’ai parfois l’impression de lire plus un compte rendu de partie qu’une histoire… Alors cela peut-être un choix artistique de raconter des actions presque mécaniques, mais cela ne semble pas être l’intention du texte…
Et tu vas en partir sur le climax, ce dernier paragraphe qui aurait dû être le point fort manque d’ampleur, du fait d’une progression mal amené et c’est là que tu vas te trouver bloqué par le format du CC… Il aurait fallu monter la tension au fur et à mesure du texte, et cela aurait rallongé le récit d’au moins 300 mots, ce qui est difficilement faisable en une heure… L’autre méthode aurait été de jouer sur la balance, entre cette trop longue première partie qu’on aurait pu résumer par ils rentrent, sans étapes intermédiaire et ce dernier paragraphe résolument trop court.

Flocon : C’est bien, on termine ce CC avec le texte le plus impressionniste de la fournée. Cela marche par le visuel, c’est assez fort, un peu dans la même veine descriptive que le texte de Stella… Et pourtant, il y a quelque chose de bancal dans ton texte et je pense que cela vient de ton narrateur.
Tu as un texte cinématographique dans le sens que ton œil se déplace dans la pièce, allant du bureau à la fenêtre en finissant sur le revolver avant de revenir à un plan d’ensemble, comme un plan séquence à la steady-cam. Cela apporte un côté doux à la scène, comme pour ne pas déranger…
Le problème est que pour cela, tu utilises un point de vue extérieur, presque philosophique lorsque tu évoques directement l’idée du tombeau ou prend la pièce elle-même – lieu inanimé – comme sujet et cette distanciation restreint l’empathie que l’on pourrait avoir. Cela va même plus loin lorsque le narrateur juge la victime avec l’expression « fuir les problèmes. » Il nous demande donc d’avoir un regard supérieur, quasi divin. D’abord car cette phrase, ainsi que l’expression enterré dans le cimetière voisin apportent un sentiment d’omniscience, étonnement opposée à l’idée d’impuissance lié à cet acte, que ce soit celle de la victime ou des proches.
Pour résumé la beauté de ton texte (gâché par une grammaire et une conjugaison hasardeuse) cache finalement quelque chose d’un peu trop « vide. » On n’est pas forcément obligée de faire un machin larmoyant aussi lourd qu’un film à oscars, mais peindre une mélancolie douce, peut-être en se focalisant sur des objets important pour le défunt, et laisser le lecteur libre de décider la place qu’il veut prendre dans la scène. L’auteur a son point de vue sur chaque personnage, mais il n’est pas toujours utile de l’affirmer si c’est inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronochallenge n°99 - Les votes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronochallenge n°99 - Les votes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les chronochallenges-
Sauter vers: