Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronochallenge n°101

Aller en bas 
AuteurMessage
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1843
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 21:41

Désolé du retard !

Les thèmes :

- Soyez prêts.

- Un bruit dans la nuit.

- Les temps anciens.

- Les conteurs.

- Longue vie au roi.

- Le fléau.

- De l'autre côté des siècles.

- Ah, l'amour...

Vous avez jusqu'à 22H45 !
Revenir en haut Aller en bas
flocon

avatar

Féminin Taureau Messages : 207
Date d'inscription : 06/06/2017
Localisation : perdue en Hiver
Humeur : désespérée par le monde qui l'entoure

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 22:38

Quel plus grande source d'inspiration que la deadline?

Ah l'amour... Un sujet qui a inspiré bien des personnes au fil du temps. Qu'il soit heureux ou triste l'amour est présent dans beaucoup d'histoire.
Il a sa place au théâtre. Où un genre entier lui est dédié.
sur scène les sentiments sont peut être faux mais ils parlent aux plus grand nombre.
Le roman est sa forme la plus récente. Il est l'amour au quotidien, celui que l'on connait, que l'on ressent. Celui que l'on vit ou qu'on idéalise.
Mais l'amour trouve sa force et ses origines dans la poésie. On l'y retrouve dans sa forme la plus pure. Une chose si unique que tant de gens ont essayé de décrire.
Quelque soit la forme ou le temps, l'amour est un sentiment unique.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis un flocon de quoi je ne sais pas. D'avoine ou peut être de glace.
Je préfère le flocon de neige, magnifique mais fragile et avant tout éphémère.

* * * * *
* * * * *

Je suis un flocon de neige solitaire
Délaissé par mes pairs, abandonné
Dans une région où le soleil règne en maître
Sous ce ciel bleu infini qui n'a jamais vu l'hiver
Je vis en espérant voir le jour où virevolteront
dans ce ciel tristement bleu de doux cristaux de glace


*    *    *   *    *
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Piaf cramé russe totalement fou
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1660
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Sur le toit du monde ou peut être six pieds sous terre. A moins que je ne sois dans ton dos
Humeur : S'accroche pour ne pas tomber

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 22:41

Un petit CC "troll ce soir"... J'espère que ça vous amusera Wink c'est court et écrit vite fais hein ^^
___________________________

Le monarque a rendu son dernier soupir, étendu sur son lit à baldaquin, pendant son sommeil. Il ne s'éveillera point en cette matinée de mai.

-Le Roi est mort ! Vive le Roi, proclame le chambellan

Le prince se lève avec le soleil sans se douter des événements qui vont changer sa journée. Il montera sur le trône un soir de mai.

-Le Roi est là ! Vive le Roi, proclame le chambellan

* * *
-Mais c'est quoi ce micro scénario s'énerve le producteur. Vous osez vous présenter avec ce torchon dans mon bureau ? Vous osez vous présenter avec ces phrases enfantines et appeler ça un scénario ?

------------------------------------------------------------------------------------------------

Lire le phoenix--------> Mes textes o/

Demandez les services de CommandoSuperPho :corn5: :
Bidouillages, test et codage[DISPO]
Beta-lecture [DISPO - TEXTES COURTS UNIQUEMENTS]

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
https://kemnyx.wordpress.com/
K
Comptable Officiel du forum


Masculin Taureau Messages : 149
Date d'inscription : 13/11/2017

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 22:45

Bon, ce soir, j'ai la flemme donc comme d'habitude, CC classé -18, raisons dans le premier spoiler. Bonne lecture

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 410
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 22:46

Longue vie au roi

La sueur perla lentement du front sur le nez luisant du bourreau, lentement, si lentement, le soleil fut captivé par cette perle d'instant. La goutte infusée d’appréhension s'arrêta devant les yeux inondés du roi, sa couronne toujours sur sa tête, posée gentiment sur ses cheveux blond et soie.

Diling

Il inspira, la goutte était toujours devant ses yeux.

Il expira.

Il inspira, elle était toujours là.

Il voulut...

Non.

Il ne put pas.

Il était seul, là, à attendre, absolument seul face à la mort et à la foule.

Dans le fragment d'eau qui lui faisait face, il put la voir. Les petites marques d'une jeunesse en fin de vie, les coups de pinceaux et d'épée nombreux déjà, que le temps lui avait offert avec l’expérience.

Il pensait avoir donné toute sa vie à son peuple, sa bonté, sa sagesse, ses amours, son enfance.

Il s'était trompé.

Il leur avait donné le liquide amère des larmes nocturnes, les malédictions proférées dans le privé, il leur avait donné ce qu'il avait de mieux.

Et il le savait depuis qu'on l'avait enfermé, dans un cachot puant et humide, et on l'en avait sortie pour qu'il remonte sur le trône après le coup de folie de la Reine.

Il n'avait été qu'un pantin depuis.

La goutte était encore là.

Un soleil magnifique y était reflété, la place frémissait, ricanant, priant, pleurant.

Il vit des enfants et se sentit coupable.

Des crêpes et des sourires.

Il vit le bourreau, déformé par la rondeur de l'eau, il ne semblait pas heureux, on lui avait pas autorisé le masque.

C'était un prisonnier.

Les larges épaules entravées se détendirent.

La tête couronnée inspira.

L'air de mai embaumé par les clochettes blanches lui fit comprendre la douceur de l'air.

Il pleurait encore, mais il se sentait prêt.

Diling

Une voix blanche lui posa une question, le vent était immobile, les feuilles bougeaient.

Diling

Regret... remord...

Diling

La note de cœur blanche, entêtante, était plus forte encore.

Diling

Il hocha la tête, la couronne tomba de tout en haut, sa cassa.

Diling

Schlack

La foule cria.

La tête entre ses mains, contre sa poitrine, l'homme aux yeux de forêt inondée regardait au-delà de la mort.

Diling





Revenir en haut Aller en bas
Tifani

avatar

Féminin Poissons Messages : 90
Date d'inscription : 20/05/2015

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 22:46

J'ai un peu de retard désolé, je me suis laissée distraire par ma famille. J'ai pris deux thèmes pour ce soir: soyez prêts et un bruit dans la nuit.



Je me réveille en sursaut, trempée de sueur et le souffle court. Le sang bat à mes oreilles, assourdissant et alarmant. Pendant un instant, je reste immobile et silencieuse, consciente de ma vulnérabilité à cet instant, fébrile et incapable de localiser la moindre menace. Mais très vite, je regagne mon calme en voyant la lune voilée par la fenêtre, d'une couleur irréelle. Je me suis préparée à cette nuit toute ma vie. Il est temps. Je sais ce qu'il me reste à faire. Et je suis prête.

Je prends le temps de me changer, remplaçant mon pyjama par la tenue que j'ai préparé à cet effet, une tenue confortable et résistante. Beaucoup partent le plus vite possible, mais je ne commettrai pas cette erreur. La nuit peut être longue. Mais je serai prête.

Mon sac est déjà prêt avec un certain nombre de provisions pour tenir le temps nécessaire. Je l'enfile sur mon dos avec aisance, puis je me dirige d'un pas décidé vers le tiroir de mon bureau, refermant mes doigts sur la crosse de l'arme que j'ai choisie. Un simple pistolet, mais avec lequel j'ai des centaines d'heures de tir. Et ça fait déjà des années que je n'ai plus manqué ma cible. Des années que les murmures d'effroi et d'approbation succèdent mes coups de feu. Elle n'a aucune chance. Je ne lui en laisserai aucune.

En refermant la porte derrière moi, je sens le silence inhabituel peser sur les environs, et mon sang se glacer un peu dans l'air froid de la nuit. Elle peut être n'importe où. Et j'ai beau m'être préparée, je n'ai aucun moyen de savoir quelle sera sa stratégie, ou même à quoi je vais être confrontée. Mes doigts se crispent un peu sur mon pistolet, et je serre les dents sans même m'en rendre compte, alors que je commence à avancer sur le terrain, sur mes gardes. Mais très vite, je me rends à l'évidence. Il n'y a personne aux alentours. Mon regard se pose sur la forêt voisine, et mon regard se durcit. Je vois. Je vais devoir la chasser, donc. Qu'il en soit ainsi.

La semelle de mes chaussures étouffe un peu le bruit des feuilles et des branches sous mes pas, et je guette le moindre bruit qui pourrait trahir sa présence. Je tirerai sans la moindre hésitation dès que je la trouverai. Je n'ai pas le choix de toute manière si je veux quitter cette nuit hors de la réalité elle même. Qu'importe ce qu'elle pourra me dire pour m'en dissuader, ou ce qu'elle pourra avoir prévu pour m'abattre. Cette nuit, l'une de nous deux mourra. Et ce ne sera pas moi.

Puis au détour d'un arbre, je sens mon cœur manquer un battement, et je tends immédiatement mon pistolet vers la silhouette sombre qui vient d'apparaître à quelques mètres de moi. Mes doigts se referment sur la gâchette, et la détonation retentit dans toute la forêt.

Je tremble sensiblement, la respiration à nouveau saccadée, et mes yeux n'arrivant pas à quitter ce corps, mais surtout ce visage et ce regard qui sont toujours tournés vers moi. Elle n'a pas cillé, et elle jette distraitement un oeil vers la balle plantée dans l'écorce de l'arbre contre laquelle elle se tient. J'ai manqué ma cible... comment ai-je pu manquer ma cible...? J'ai le pistolet toujours fermement pointé sur elle, et pourtant elle me dévisage sans la moindre peur, avec une certaine curiosité, peut être même... de la compassion. Je serre les dents, furieuse devant son attitude détachée, presque les larmes aux yeux.

- Bonjour. Ca fait longtemps.

Le pistolet tombe lentement au sol, devant son sourire. Je sens les larmes me venir, et mes jambes prêtes à m'abandonner. Comment ai-je pu penser que je pouvais faire une chose pareille? Elle se tient devant moi, souriant doucement, victorieuse. Elle. Moi. Et lentement, je renonçai, me laissant sombrer dans cette nuit infinie, les paroles de notre professeur résonnant dans ma mémoire comme un lointain écho.

"Souvenez vous bien. Lorsque le temps sera venu pour vous de passer à l'âge adulte, vous devrez faire face à vos pires démons, à vos pires peurs, à votre pire cauchemar. Vous devrez faire face à vous même. Et si vous voulez vous réveiller, vous savez ce qu'il vous reste à faire. Vous devrez vous affronter, et vous tuer. Soyez prêts."

------------------------------------------------------------------------------------------------
J'adore commenter les textes des gens, mais j'ai toujours la flemme de me lancer, alors n'hésitez pas à me demander des commentaires par mp ou sur la cb, je suis toujours dispo pour ça!  fier

Si vous voulez voir ce que j'ai écrit sur ce fo, c'est ici! :)
Mes textes
Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 671
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Sans commentaire

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 22:52

Sujet :
Un bruit dans la nuit

--

L'ocelot

Le crépuscule offre sa multitude de couleurs :
Des nuances fraîches de bleu jusqu’au mauve.
Dans l’air flottent de subtiles et douces senteurs,
Alors qu’à la lisière de la forêt s’éveille le fauve.

Aux trompeuses apparences d’un chat adulte,
Ce félin lèche son pelage orné de noires rayures.
Un rongeur ne pourrait s’en approcher sans tumulte,
Ni même en réchapper par une suffisante allure.

Le jaune de sa robe évoque le sable doux et chaud.
Son odorat est un atout pour cet agile grimpeur,
Qui se délecte de lézards, de poissons et d’oiseaux,
Chaque nuit où se révèle son instinct de chasseur.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 5083
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   Sam 27 Jan 2018 - 22:56

BONCHOIR :huh:



Bon, vous connaissez le topo maintenant... Si je participe au CC c'est surtout pour m'aider moi à avancer dans mon roman en rebondissant sur les thèmes proposés. La deadline, le fait de poster à la fin avec une limite, ça m'aide beaucoup à écrire. Mais comme il s'agit d'un extrait de roman et que vous ne le suivez pas, évidemment, ça veut dire que vous ne pouvez pas me faire d'avis constructifs, du coup je ne vous en demande pas.

Je vais mettre mon texte sous spoiler, vous n'êtes pas obligés de le lire, mais j'aime l'idée de le poster - après tout, j'ai participé comme les autres, puis si vous êtes curieux, lisez :la:

J'ai pris le thème "De l'autre côté des siècles".



(désolée pour l'absence de mise en page, je suis un peu à la bourre et puis les spoilers 'cets pas pratique pour ça :waaat )

Spoiler:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronochallenge n°101   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronochallenge n°101
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les chronochallenges-
Sauter vers: