Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CC 110 - Sujets

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 670
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Sans commentaire

MessageSujet: CC 110 - Sujets   Mer 28 Fév - 21:30

Hellow :la:

Des sujets. Une heure pour écrire. C'est le cc :latourn:

Comme d'habitude, vous avez maximum 1 h pour poster votre écrit en choisissant un thème (ou plusieurs pour les plus fous fou ).
Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ? Ou encore un texte court ? Pas de problème AHDE Faites fonctionner votre imagination.

N'oubliez pas les balises et ses indications (visibles ou en spoiler).
Si vous avez un doute, n'oubliez pas de consulter ce topic : http://www.encre-nocturne.com/t1101-balises

--

Sujets :

1. Le bal des singes
2. Les biscuits de mon enfance
3. Si les fruits et légumes étaient vivants
4. Sous le blizzard
5.

(http://cfmradio.fr/podcast/chateau-hante/)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Darkmichou

avatar

Masculin Balance Messages : 62
Date d'inscription : 11/11/2017
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: CC 110 - Sujets   Mer 28 Fév - 22:38

Voilà mon texte ! :la:
Bon j'ai pas eu énormément de temps pour le relire alors c'est pas parfait... J'espère qu'il n'y a pas trop d'incohérences !

_ _ _


Les biscuits de mon enfance.


Tous les dimanche, c’est mon rituel : je cuisine avec mes enfants. Après une longue et rude semaine à me battre dans cette jungle urbaine, que se soit pour me frayer un chemin en direction de mon travail, ramener à manger pour la marmaille,   venir à la rescousse des petits vieux qui se démènent tant bien que mal avec leur canne sur le vieux goudron malgré leur âge avancé… La semaine est éreintante. Aussi, le dimanche, je m’offre une journée en famille. Les bras chargés de provisions, je rejoins les enfants dans le vieil abri anti-atomique secret, aménagé au sous-sol de la maison, où ils passent le plus clair de leur semaine en toute sécurité, et ensemble nous nous mettons à l’ouvrage. On cuisine différentes choses, suivant ce que j’ai ramené. Parfois, les mauvaises semaines, c’est très vite fait : on doit se contenter de soupe et de salade de fruits, comme tout le reste de la semaine… Mais le dimanche, je veux leur faire plaisir, qu’ils s’évadent un peu de leur triste vie par un éveil de leurs sens. Aussi j’essaye par tous les moyens de ramener, si j’en trouve, quelques fleurs comestibles et des céréales, pour essayer de faire du pain, un gâteau, ou simplement une décoration dans leur assiette... Quand j’arrive à réunir suffisamment de sucre et de farine, on se lance dans la confection de biscuits. Les biscuits, c’est un peu ma petite madeleine de Proust personnelle. Ma mère, paix à son âme, m’en faisait tous les dimanche quand j’étais petite, et j’adorais cuisiner avec elle. Je connaissais la recette par cœur : trois verres de farine, deux verres de sucre, un verre de beurre fondu et deux œufs. C’était vraiment facile ! Mais aujourd’hui, où trouver des œufs ou du beurre… Et sans ces ingrédients, impossible de retrouver le véritable goût des biscuits de mon enfance… Et pourtant j’en avais essayé des recettes uniquement végétales…

Il y a trois semaines, alors que je n’avais encore pas grand-chose à leur ramener, j’ai réussi à dealer un œuf. C’était encore envisageable à l’époque, je ne sais pas un œuf de quoi il s’agissait et où se trouvait l’animal en question, mais c’était vraiment un œuf ! Pas de quoi confectionner grand-chose avec ça, alors je l’ai préparé au plat, et je l’ai coupé en deux, une moitié pour Jules, une autre pour Sandra. Le sourire sur leur visage en observant avec fascination le jaune couler dans l’assiette, formant des fractales orangées valait bien le reste de mes économies. Depuis, j’ai un peu de mal à joindre les deux bouts : je dois chasser absolument toute la nourriture par moi-même, pas moyen de m’offrir les services des chasseurs pro.

J’ai l’avantage de travailler au service téléphonique d’assistance des personnes en situation végétale périlleuse. Je sais donc exactement où se le gang des carottes se met en planque, où chassent les patates, et où se reposent les pommes. Ainsi, je les évite facilement quand je vais au travail. Et quand je me mets en chasse, je sais où les trouver. Mon mari était chasseur, il m’a appris des techniques, mais je me sens si faible sans lui… Sept semaines déjà qu’il s’est fait surprendre par une attaque éclair de brocolis… Je compte les jours. Je ne sais pas si je survivrai longtemps. Je suis lasse de tout ça. Egorger des carottes, étrangler des asperges, pourfendre des oignons... Mon quotidien n’est que destruction.

Je rêve d’une vie où nous serions tous paisibles comme il y a à peine quelques mois. Malheureusement, toutes les tentatives de regroupements de familles ont échoué. Les armes conventionnelles ne pouvant rien contre ces végétaux mutants, il a fallu développer de nouvelles techniques de chasse, plus… manuelles. Ceux qui ne se sont pas adaptés sont morts. Depuis, c’est l’anarchie. La jungle a envahi la ville, et tout le monde meurt peu à peu. Il n’y a qu’à voir le massacre de la semaine dernière. Trois familles s’étaient hébergées dans le même appartement, évidemment ça a attiré l’attention… C’est une poire qui les a trouvées… Elle n’a eu qu’à détruire la porte pour les cueillir. Combien de temps tiendra l’humanité ? Je ne sais même pas combien nous sommes. Et y a-t-il encore un endroit où des animaux ont survécu aux attaques végétales ? Qu’est-ce qu’on a bien pu faire pour qu’ils mutent aussi rapidement en dangereux prédateurs ? Toutes ces questions sans réponses… Et moi, combien de temps tiendrai-je ? Pourrai-je un jour regoûter aux biscuits de mon enfance ? Je n’ai qu’une crainte : que mes enfants ne voient un jour pas revenir leur mère le soir… Ils ne tiendraient pas une semaine.
 
_ _ _

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lame37

avatar

Masculin Vierge Messages : 647
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : Perdu en rêverie et assez d'être seul
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

MessageSujet: Re: CC 110 - Sujets   Mer 28 Fév - 22:54

Voilà le mien, ça fait longtemps que je n'ai pas écrit quelque chose de court. J'espère que ça vous plaira.

Par une nuit (thème : image nocturne de château)

Dans un vieux manoir, lors d'une nuit particulièrement orageuse, dans un salon, deux étranges personnes jouent depuis bien une demi-heure aux cartes sur une table. La pièce est très peu éclairée, car la lumière violente incommode l'un d'eux. Malgré la quasi-obscurité, ils sont bien visibles et le noir ne les gênent guère. Il s'agit d'une créature à la pilosité très marquée et amateur de chair opposée à un être au teint très pâle et assoiffé de sang.

- Grumf, je relance de deux pièces. À vous Van Dales. Dis l'animal.

- Ça bouillonne, qu'avez-vous donc en jeu mon ami, Fennerir ? Dis le Comte du manoir

- Essayerais-tu de lire dans mes pensées ? Amateur de sang et de vierges !

- Oh, les clichés pour détourner l'attention, bien. Mais je n'ai pas besoin de ça, vieil ennemi carnassier. Je suit, jouons cartes sur table.

- Ça fait longtemps que toi et moi sommes en de bons termes et ce n'est pas une vulgaire partie qui va tout rompre. Ma fois, je paye trois jetons d’argent pour voir.

- Bien dis, mais ça ne me fais guère peur, les guerres de clans ne sont plus de mon goût depuis notre entente. Brelans de Frank (Valets) et paire de Seigneurs (Rois).

- Bien joué, mais que dis-tu de ça dragueur d’opérette. Carré de Demoiselles (Reines) et un Dieu (As).

- Joli coup qui me va droit au cœur, amoureux de la lune !

- Ah ! Ah ! C'est vrai je l'avoue, mais je crois que vous avez l'avantage. C'était un coup de chance et j'en suis fière.

- Allons, allons, une autre manche ? Cher compagnon et frère de sang.

- Non, je crois que ça ira pour ce soir, il se fait tard et je ne voudrais pas rater la première sortie de mon petit-fils.

- C'est vrai, la nuit tombe vite quand on s'amuse et n’oublions pas que c'est aussi le mien quand on sait qui est sa mère.

- Raison de plus pour observer l'astre lunaire en famille. Je les sens qui se pointent.

- Alors ne les faisons pas attendre par cette belle nuit loin des conflits, des querelle stupides et des chasses.

- Entendu, je vous suit. Mais il faudra un jour, réfléchir comment il sera élever. Prononça le Lycan en se levant.

- Ce jeu ne devait-il pas nous départager ? Dis l'autre en tapotant sur l'épaule son confrère.

- Une autre fois peut-être, sinon laissons plutôt les parents et le gosse décider.

Le vampire ne dit rien et esquissa un sourire amical. Et les deux compères sur ces mots franchirent le seuil de la porte pour rejoindre les leurs en laissant de côté les différents qui autrefois faisaient d'eux des adversaires. La nuit étoilée est bien belle ce soir et la pleine lune sublime.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes. Poète, écrivain en herbe, critique amateur et rêveur-créateur de héros.

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à mes textes.

Entrez dans mon univers : Genesis HS & Dungeon of Legend terminés.

Shadows (chapitre 2/40 ?) & Chroniques de héros (chronique 1/20 ?)

Commentaires de textes longs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CC 110 - Sujets   

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 110 - Sujets
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les chronochallenges-
Sauter vers: