Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronochallenge n°111

Aller en bas 
AuteurMessage
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1849
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Chronochallenge n°111   Sam 3 Mar - 21:29

Bon alors cette fois j'espère que vous allez apprécier les thèmes, hein. :P
Les voici :

- La fin des héros.

- La vie des morts.

- Choix difficiles.

- Rives extraterrestres.

- Un enfant triste.

- L'histoire d'un dragon nain.

- Celui qui murmurait à l'oreille des humains.

- Baston !

Vous avez jusqu'à 22H30, les enfants !
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Piou grincheux accro au café
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1804
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Sur tous les fronts
Humeur : Battante

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°111   Sam 3 Mar - 22:04

Bon. Comme vous allez le lire, j'avais pas d'idée comme j'ai pas mal écrit dans la journée et j'avais une idée au potentiel trollesque dans la tête depuis le début xD. Bonne lecture tout de même et à défaut de grande littérature, j'espère que ça vous amusera 5 minutes ^^.

[-12]Mention de mort
______________________________

Ce sont des hommes et des femmes hors du communs. Ils possèdent des qualités exceptionnelles, des aptitudes phénoménales et des connaissances hors de portée du communs des mortels. Ils sauvent la veuve et l'orphelin, sont d'un bonté sans cœur et d'une grande modestie. Ils sont beau, ils sont grands, ils sont forts. Ce sont des héros, nos héros. Ce sont ceux vers qui nous nous tournons quand tout est perdu et qu'il faut sauver le monde. Ce sont presque des dieux.

C'est beau tout ça. M'enfin faut pas oublier que ce sont des humains comme tout le monde et qu'ils finiront donc morts, enterrés et bouffés par des asticots !

------------------------------------------------------------------------------------------------
феникс

"Il faut persévérer, toujours !" [K`]
"On peut toujours faire plus" M. C.

"
Lire le phoenix--------> Mes textes o/

Beta-lecture [DISPO - TEXTES COURTS UNIQUEMENTS]

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...


Dernière édition par Phoenix le Sam 3 Mar - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://kemnyx.wordpress.com/
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 713
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°111   Sam 3 Mar - 22:18

[Tout public]

-Jouer sa vie-

Jouer l’avenir à pile ou face,
Quand quelque chose le tracasse :
Une question d’habitude.
Une éternelle lassitude.

La vie est un jeu de cartes truqué,
Insurmontable pour un esprit étriqué.
Il a toujours une pièce à lancer,
Dont l’atterrissage va l’influencer.

Et quand il n’a plus un sous en poche,
Qu’il se pétrifie comme une lourde roche,
Son esprit entraîné visualise un gobelet noir,
D’où sortent des cubes taillés dans de l’ivoire.

Une somme paire : il rebroussera à droite ;
Ce sera par la gauche en cas de résultat contraire.
Durant la chute, ses mains deviennent moites.
Au moment du verdict, sa gorge se serre.

A chaque choix difficile, c’est le même refrain :
Des cartes, des pièces, ou un jais de dés,
Car dans sa vie il ne peut être serein,
Que lorsque le hasard vient tout décider.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 425
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°111   Sam 3 Mar - 22:28

Un enfant triste : Peut choquer la sensibilité, violence sexuelle, psychologique, physique.


Pour la deuxième nuit d'affilé Justine pleurait dans son lit.

-Pourquoi tu as jeté son doudou aussi.

-Mais je l'ai pas jeté, répliqua vivement le père.

-Merde, elle a dit que c'était toi.

-Je ne l'ai pas PUTAIN DE JETÉ !!!!!

-PAS LA PEINE DE GUEULER Y A LA PETITE !!!!!!!!

Pendant une heure encore les parents continuèrent de s'engueuler.

Justine et ses parents venaient de déménager, elle avait quitter tous ses amis et avait commencé à fréquenter une nouvelle école où elle ne connaissait personne.

C'était son père qui l'avait emmené la première journée.

Elle était sortie de la voiture et son père lui avait fait un bisou avant de lui dire au revoir. Justine s'était retournée et c'était à ce moment là qu'elle avait commencé à sentir le regard désagréable derrière elle.

Un soir en rentrant, Justine l'avait vu, ce regard qui l'a suivait depuis des jours. Deux yeux mouillés que sa mère ne semblait pas voir et qui la suivait et un sourire aigu.

La petite regarda sa mère, mais elle ne trouva pas d'aide sur son visage.

Plus tard en rentrant son père extrêmement énervé et alcoolisé avait lancé la peluche préféré de la fille par la fenêtre et elle avait atterri sur la route. Encore une fois sa mère n'avait rien vu, elle était ailleurs, et il l'avait regardé, beaucoup plus. Il avait posé sa main froide comme du sang de pierre sur la petite fille et il avait continué à la regarder avec ses yeux d'aigue-marine visqueuse, il avait inspiré et senti son odeur.

Elle n'avait put rien faire, mais elle avait senti, que quelque chose lui était volée.

Puis elle s'était couchée, elle avait pleurée, encore et encore, et encore plus, jusqu'à avoir mal à la tête et s'endormir.

Ce soir, à nouveau, les yeux étaient là, et la regardait s'endormir, alors qu'elle pleurait.

Et que ses parents se disputaient dans la cuisine.

Il l'a regardait.


Revenir en haut Aller en bas
Tifani

avatar

Féminin Poissons Messages : 111
Date d'inscription : 20/05/2015

MessageSujet: Re: Chronochallenge n°111   Sam 3 Mar - 22:31

Un enfant triste

Perchée dans sa tour de verre, l'enfant contemplait le monde de haut, ce monde qui savait tout d'elle et pourtant ne la voyait pas. Elle coiffait nonchalamment ses cheveux devant le miroir, regardant les hommes marcher à grands pas en bas, dans cette course qu'était leur vie quotidienne. Se glissant dans un peignoir de velours après la longue douche chaude qu'elle avait prise, elle profita du chocolat chaud déjà préparé sur la table, laissant la vapeur former des gouttes sur son front alors qu'elle trempait ses lèvres dans le liquide doux et sucré. Encore une longue matinée pour profiter de ces plaisirs simples, avec insouciance. Pas besoin d'écran, de journaux ou de livres pour passer le temps: à travers le sol, les murs, le plafond, elle pouvait voir le monde tout autour d'elle s'affairer, oubliant presque sa présence. Elle qui portait en elle le remède de toutes les maladies, et qu'ils protégeaient pour garantir leur vie... alors qu'ils la passaient à tout sauf vivre. Elle n'aurait pas su dire s'il s'agissait d'ironie ou de tragédie, mais la différence ne l'aurait pas beaucoup affectée, dans sa tour de verre.

De temps en temps, elle pouvait voir passer des enfants, et c'était de loin ceux qui attiraient le plus son regard. Ils lui ressemblaient, et pourtant, ils n'avaient de toute évidence rien à voir. Leurs regards étaient ternes et fatigués, et la joie sur leur visage souvent éphémère. Un parent qui les ignorait, une tragédie qui accrochait leur regard quelques secondes, et le poids du monde semblait peser sur leurs épaules frêles et fragiles. Il y avait quelque chose de profondément touchant à les voir vivre de la sorte, et grandir pour devenir des hommes pressés. Mais surtout quelque chose de terriblement inaccessible. Peu importe le luxe dans lequel elle vivait, il y avait quelque chose auquel elle n'aurait jamais accès. Elle serait toujours la fille de la tour de verre, cette figure paisible et solitaire. Et elle ne serait jamais une enfant triste.

------------------------------------------------------------------------------------------------
J'adore commenter les textes des gens, mais j'ai toujours la flemme de me lancer, alors n'hésitez pas à me demander des commentaires par mp ou sur la cb, je suis toujours dispo pour ça!  fier

Si vous voulez voir ce que j'ai écrit sur ce fo, c'est ici! :)
Mes textes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronochallenge n°111   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronochallenge n°111
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les chronochallenges-
Sauter vers: