Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CC - 112

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 713
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: CC - 112   Mer 7 Mar - 21:30

Hellow :la:

Des sujets. Une heure pour écrire. C'est le cc :latourn:

Comme d'habitude, vous avez maximum 1 h pour poster votre écrit en choisissant un thème (ou plusieurs pour les plus fous fou ).
Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ? Ou encore un texte court ? Pas de problème AHDE Faites fonctionner votre imagination.

N'oubliez pas les balises et ses indications (visibles ou en spoiler).
Si vous avez un doute, n'oubliez pas de consulter ce topic : http://www.encre-nocturne.com/t1101-balises
-----

1) Sorcellerie
2) Les regrets
3) Mouton noir
4) Un apât
5)


(image trouvée sur https://www.goeuro.fr)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Phoenix
Piou grincheux accro au café
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1804
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Sur tous les fronts
Humeur : Battante

MessageSujet: Re: CC - 112   Mer 7 Mar - 21:49

Bon... Hum... M'en voulez pas hein ^^ (en vérité j'avais prévu de faire le CC mais j'ai vraiment pas d'inspi :c donc ben j'vous met un petit truc fait avec amour quand même et je file faire de la correction ^^)
PS : j'ai tout de même pris soin de choisir un des thèmes :p

[-12] Pour cause évidente de grossièreté :p

_____________________________

Sur une feuille, deux mots :

Un texte

- Tu te fous de moi là ? Je t'ai demandé un texte ! Pas juste deux mots jetés sur une feuille comme ça ! C'est quoi ce travail ?







- Ta gueule c'est magique !

------------------------------------------------------------------------------------------------
феникс

"Il faut persévérer, toujours !" [K`]
"On peut toujours faire plus" M. C.

"
Lire le phoenix--------> Mes textes o/

Beta-lecture [DISPO - TEXTES COURTS UNIQUEMENTS]

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
https://kemnyx.wordpress.com/
K
Emmerdeur officiel
avatar

Masculin Taureau Messages : 188
Date d'inscription : 13/11/2017

MessageSujet: Re: CC - 112   Mer 7 Mar - 22:26

La Sorcière

1er Tableau : Une méchante sorcière
Une grande casserole est posée sur le gaz. Bien sûr, les instruments ont évolué mais la méthode est toujours la même, et transmise de mère en fille. D’habitude elle s’organise son espace, consulte son tarot et espère entendre des voix venues d’outre-tombe… Elle sait qu’elle ne tient pas son pouvoir d’elle seule, dégageant de fait plus de foi que bon nombre de croyants. Ce soir, elle a délaissé son repère pour sa cuisine, concoctant une mixture étrange les yeux injectés de sang, détérioré par l’irritante fumée et la colère. Ce soir, il s’agit de régler une question de sang.

2ème Tableau : Une jeune princesse
De tout temps, j’ai aimé me perdre en forêt. Je dois avoir un lien particulier avec les esprits des bois, sentant ses si particuliers mouvements dont les arbres, géants immobiles, sont si souvent victimes. Pour retrouver ce charme, j’abandonne souvent ma vie citadine pour m’aventurer dans de longs trekkings, des fois seuls, des fois avec un groupe. Je ne pourrais jamais citer mes compagnons de voyage cette année-là, toute ont été remplacé dans mon esprit par le visage de Kyara, où comme j’ai préféré l’appeler au cours de cette semaine dans les Appalaches, the Amazing Girl.

3ème Tableau : La Reine Mère
Trois mois plus tard, je dîne avec Nathalie, la mère de Kyara, bien désireuse de connaître celui qui compte lui ravir sa fille. La maison – un charmant chalet suisse perdu dans le Valais – me semble doué d’un charme magnifique accompagné par un repas non moins enthousiasmant. Celle qui s’est présenté comme mon « hypothétique future belle-maman » est d’une nature bavarde, racontant avec enthousiaste sa jeunesse devant sa progéniture manifestement blasée.
« Voyez-vous, nous étions dans les années 70, une époque tellement libérée… Donc j’ai mené quelques expériences… Tenez, durant un court laps de temps, j’ai été en couple avec une femme qui se prétendait sorcière. Je dois donc vous annoncer que nous sommes officiellement maudits depuis cette période, » ajoute-elle en souriant.
Kyara grimace.

4ème Tableau : La Malédiction
La journée avait été longue, interrompue plusieurs fois par une pluie brève mais soutenue. Nos corps meurtris, salis par la boue avaient eu un mal de chien à tirer les cordes et planter les piquets si bien que quand l’Amazing Girl a voulu s’aventurer au loin pour trouver du réseau, elle a trouvé peu de volontaires pour l’accompagner, et si j’ai bien accepté de me dévouer, ce n’est qu’après un long soupir.
« Pourquoi dépenser toute cette énergie.
- Ecoute, mon médecin m’a annoncé que je ne pouvais pas atteindre mes 21 ans. Je ne peux regénérer aucun tissu. J’ai en ce moment le cœur de quelqu’un de quatre-vingt ans. Donc autant vivre jusqu’au bout.
- Mais la greffe ?
- Je suis O négatif, les chances sont infimes. C’est pourquoi je ne me suis pas inscrite sur liste d’attendre. J’aime la vie, mais je veux la vivre bien. »
Ce qui m’avait choqué dans ses paroles, c’était son calme. Pour elle, c’était inévitable.

5ème Tableau : Le Prince combattant la Sorcière
« Je vous attendais, murmura la vieille femme.
- Ainsi vous avez le don de prescience, lui répondis-je avec une tentative de sourire qui a dû passer pour un rictus.
- Non, juste un téléphone. Vous avez essayé de trouver mon adresse par tous les moyens possibles ce qui a alerté mon ancien employeur. Mais je ne comprends pas pourquoi vous voulez tant me voir…
- Vous souvenez vous d’une femme que vous avez côtoyés dans les années 70 ? Nathalie ?
- Oh ! C’est vieux comme histoire ! Mais cela n’explique pas…
- Elle a une fille de 21 ans, qui va mourir. »
Il y eut un moment de silence. Je me rapproche d’elle.
« S’il vous plait, si vous avez encore un peu de bonté… Libérez là de la malédiction. »
Elle eut un moment de surprise, puis un rire sans joie.
« Mon garçon, je suis désolé pour votre amie mais vous me prêtez beaucoup trop de pouvoir. Je suis une simple magnétiseuse, je ne peux pas maudire les gens, malgré ce que Nathalie a bien voulu croire à l’époque. »
A ce moment-là, mon téléphone sonna.

6ème Tableau : Le Mariage
J’ai roulé toute la nuit. Les larmes embuaient mes yeux, si bien que je ne comprends encore pas aujourd’hui comment je suis arrivé en vie. J’avais échoué, et maintenant, elle était à l’hôpital. De toute façon, cette démarche était stupide ! Pourquoi étais-je loin quand elle avait besoin de moi ?
La secrétaire médicale, pourtant habitué à la venue de parents anxieux, a sursauté en me voyant arrivé pâle comme un fantôme. Je voulais la voir…
Il y avait déjà beaucoup de monde quand je suis entré dans sa chambre. L’odeur de l’hôpital, que je n’ai jamais sursauté, me prenait à la gorge. Elle était à la limite de l’inconscience et je crois que c’est ma présence qui l’a réveillé.
« J’ai vécu 20 années formidables puisque j’ai pu te rencontrer, et je ne les échangeraient contre rien au monde. »
Elle ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 425
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: CC - 112   Mer 7 Mar - 22:29

Sorcellerie : Scène gore

La lame nuit déchira la chair, le sang éclaboussa la main blanche qui s'essuya contre un tablier.

La femme nue sur la table de bois de chêne, expira. Un dernier palpitement l'envoya enfin aux enfers.

Avec une grande délicatesse il trancha les artères autour du cœur, il avait prit la peine d'écarter son visage le plus possible et il ne fut pas aspergé.

Il tissa un murmure crépitant et doré dans sa main et caressa le siège des passions de la défunte, puis avec son index gauche seulement, il traça un cercle mauve et le cœur s'anima.

-Sort.

Et le sang s'écoula de l'organe doucement pendant quelques secondes.

-Révèle tes secrets.

Rien ne se passa.

-Révèle-toi.

Rien.

Le sorcier soupira et sa mâchoire se décrocha un liquide comme de la suie à l'odeur de romarin et de lavande dégoulina de la bouche béante. Dans un grand déglutissement le liquide noir recouvrit l'organe palpitant et chaud, laissant apparaître un ichthus nacré découpé dans un coquillage.

Le sorcier livide avait lancé un crachât sombre dans un lavabo et sorti de sa poche son téléphone.

-Oui ? C'est Vincent... oui... je t'ai envoyé un SMS avec le nom et la photo. Ok, paye-moi plus tard. Oui, à plus... à lundi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CC - 112   

Revenir en haut Aller en bas
 
CC - 112
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis :: Les chronochallenges-
Sauter vers: