Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Beauté intérieure

Aller en bas 
AuteurMessage
Hartsock
Vieux cerf dalleux invincible face à Timmy
avatar

Masculin Bélier Messages : 1669
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle !

MessageSujet: Beauté intérieure   Ven 30 Mar 2018 - 20:36

Spoiler:
 

De gros boutons rouges sur le visage,
Ton long nez qui pointe vers les étoiles,
Et ton corps malmené par les étages.
Le dédain te ronge jusqu'à la moelle.

Tu caches encor ta laideur dans la nuit.
Tandis que le soleil te fait de l'ombre
Et que la bouche des autres te nuit,
A leur égard, tu as des pensées sombres.

Ta vie est aussi morne que ton cœur.
Les injures fusent dans tes oreilles
Mais tu les approuves dans ton malheur ;
Ainsi, ta honte n'a pas son pareil.

Que fair d'un corps dépourvu de beauté ?
Se cacher pour ne pas blesser autrui ?
Il vaut mieux accepter la vérité.
Ton cœur si pur ne sera pas détruit.

Par-delà toutes les choses visibles,
Ta beauté se cache au fond de ton âme.
Si celle-ci n'est point intelligible
C'est qu'on la méprise autant que l'Islam.

Alors ne perds pas cette flamme ardente,
Qui peut éclairer tout ton entourage.
Beauté comme bonté sont sur-puissantes,
L'esthétique n'est qu'un simple barrage.

correction par Titi:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO
Revenir en haut Aller en bas
https://bloghartsock.wordpress.com/
Arwen
Commentateur sérieux
Commentateur sérieux
avatar

Masculin Bélier Messages : 162
Date d'inscription : 05/03/2018

MessageSujet: Re: Beauté intérieure   Ven 30 Mar 2018 - 22:05

Hey !

Le message passe bien ! Je vais avoir du mal à commenter les rimes ou la forme du poème, mais le fond est très sympa. C'est un sujet tabou finalement qu'on ne retrouve pas souvent. Merci du partage ! Je mettrais juste un bémol sur la répétition de "nuit".
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock
Vieux cerf dalleux invincible face à Timmy
avatar

Masculin Bélier Messages : 1669
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle !

MessageSujet: Re: Beauté intérieure   Ven 30 Mar 2018 - 22:19

Merci pour ce commentaire Arwen :)
Ah zut, je pensais que ça rendait bien vu que c'était une rime parfaite. Mais c'est vrai que ça tombe comme un cheveux sur la soupe Timide

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO
Revenir en haut Aller en bas
https://bloghartsock.wordpress.com/
Arwen
Commentateur sérieux
Commentateur sérieux
avatar

Masculin Bélier Messages : 162
Date d'inscription : 05/03/2018

MessageSujet: Re: Beauté intérieure   Ven 30 Mar 2018 - 22:22

Disons que c'est la répétition qui est gênante, après il est vrai que comme ce sont deux mots à la signification différente, j'imagine qu'on peut accepter :p Faudrait l'avis d'un pro de poésie là ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 444
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Beauté intérieure   Ven 30 Mar 2018 - 23:20

De gros boutons rouges sur le visage, Je n'aime pas.
Ton long nez qui pointe vers les étoiles, Pareil, je trouve que ces deux premiers vers sont trop longs et pas très beaux.

Et ton corps malmené par les étages. Qu'est-ce que ça veut dire ?
Le dédain te ronge jusqu'à la moelle. C'est ambiguë, cette façon de le dire signifie d'habitude le dédain que tu dispenses, dans le contexte on comprends que c'est le dédain infligé, mais je trouve pas ça beau.

Strophe 1 : Niveau sonorité je n'aime pas et niveau du sens c'est pas super clair.


Tu caches encor ta laideur dans la nuit. Je comptes 11 syllabes, je suis pas sûr.
Tandis que le soleil te fait de l'ombre Soleil est pas très adapté au reste de ton vers.
Et que la bouche des autres te nuit, Même remarque pour bouche.
A leur égard, tu as des pensées sombres. Là c'est toute la sonorité du vers qui passe pas et même en prose ça fait bizarre.

Strophe 2 : Pourquoi le encor ? C'est que la personne l'a fait, puis a arrêté, puis a recommencé ?

Ta vie est aussi morne que ton cœur.
Les injures fusent dans tes oreilles J'aime pas le "fusent".
Mais tu les approuves dans ton malheur ;
Ainsi, ta honte n'a pas son pareil. Alors là, complètement déconnecté de la sonorité des 3 vers précédents. Le "Ainsi" qui fait coupe la musicalité net et le "pareil" qui rime, mais qui passe pas.

Strophe 3 : Niveau sens je trouve que honte n'est pas très heureux quand tu veux signifier un malheur constant et une blessure intérieur.

Que fair d'un corps dépourvu de beauté ?
Se cacher pour ne pas blesser autrui ? Le blesser gâche le truc.
Il vaut mieux accepter la vérité.
Ton cœur si pur ne sera pas détruit.

Strophe 4 : Niveau sonorité ça passe bien, sauf le "blesser", ça fait une rime dans la rime qui est coupé net par la vraie rime, ça fait : é...é.trui
Il aurait peut-être fallu enlever un é ou le déplacer plus loin du trui.

Par-delà toutes les choses visibles,
Ta beauté se cache au fond de ton âme.
Si celle-ci n'est point intelligible
C'est qu'on la méprise autant que l'Islam.

Strophe 5 : Alors là, la musicalité est bien, rien à dire. C'est jolie. Mais le sens est étrange. Ta beauté est intérieur, OK. Mais elle est incompréhensible parce que, comme la religion, on la méprise. Je vois pas comment tu arrives à faire ce lien beauté intérieur/religion surtout niveau du dédain qu'on peut avoir à son propos, ça me semble deux choses bien différentes.
On méprise l'Islam parce que : religion étrangère = différente, amalgame terroriste, certains politiques et médias s'acharnent contre.
On mépriserait la beauté intérieur de cette fille en particulier parce que... sa beauté est différente de la beauté intérieur française courante ? Parce qu'on ne tente pas de lui donner sa chance et qu'on ne veut pas passer les apparences, OK. Mais la comparaison s'arrête là.


Alors ne perds pas cette flamme ardente, Désolé, mais là encore tout le vers est pas beau.
Qui peut éclairer tout ton entourage. Pareil.
Beauté comme bonté sont sur-puissantes, En fait, beauté et bonté on dirait que c'est une valeur sûr pour faire une rime riche, sauf que non. Le "on" de bonté gâche absolument tout.
L'esthétique n'est qu'un simple barrage. Pas beau.

Strophe 6 : Niveau sens : Grâce à ta beauté intérieur méprisé, soit ta bonté, qui est aussi ta beauté (intérieur ?), et qui est surpuissante, tu vas aider/ inspirer (?) ton entourage et la beauté extérieur c'est pas important. Ne perds pas cette flamme ardente... bah, d'après tout le reste du poème ça semble parti pour. Beauté comme bonté sont surpuissantes... Comment ? Pourquoi ? Tu peux développer ? L'esthétique n'est qu'un simple barrage... Ok, donc encore une fois tu dis ce que tu disais avant, la beauté extérieur on devrait pas se focaliser dessus, sauf que barrage, n'est pas un petit mot.

Un barrage c'est ça : http://www.bort-les-orgues.com/wp-content/uploads/barrage_1.jpg

Ou bien ça : https://i.servimg.com/u/f64/14/24/74/26/510.jpg

Donc n'est qu'un "simple" barrage, ça ne passe pas. C'est comme dire "Le fascisme n'est qu'une muraille infranchissable, osef poto, osef fréro".

Tu pourrais dire : "L'esthétique n'est qu'une simple image", "L'esthétique au final ça part au lavage" ou "L'esthétique, à l'âge, partira au large". Mais je te recommande pas d'utiliser le mot "esthétique".


Bref, je n'ai pas aimé, je pense que c'est parce que tu n'as pas beaucoup travaillé dessus ou que tu ne t'es pas relu ou c'est ton premier jet ?



Revenir en haut Aller en bas
Ippa
Reine des Ateliers à thèmes
avatar

Féminin Poissons Messages : 580
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Cours plus vite que le Lapin Blanc

MessageSujet: Re: Beauté intérieure   Sam 31 Mar 2018 - 13:26




Bon tu le sais, la poesie c'est pas mon style de prédilection, surtout sous cette forme. Donc je ne pourrait te donner que des impressions. Une impression de vitesse dans ton style d'écriture, on le sens tu as écrit ca tres vite. Tes phrases ont moins de rythmique et de "chanson" meme si elle reste pas mal. J'ai pas vraiment était gener par la répétition de nuit mais surement plus parce que j'était concentré sur le sens plutot que le son.
Une autre de mes remarques on ne peut pas écouter et comprendre ce poeme ce qui le rend moins beau vu qu'il faut faire 2 type de lecture.

Sinon j'ai bien aimé le sujet, qui mériterai plusieur texte la dessus. Un bonne reprise :)

:ippa:




------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom

Retrouvez mes écrits ici :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beauté intérieure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beauté intérieure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: