Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Délaissement

Aller en bas 
AuteurMessage
NoMoreRoomInHell

avatar

Masculin Poissons Messages : 107
Date d'inscription : 16/02/2017
Localisation : France, Lorraine
Humeur : Poète incompréhensible.

MessageSujet: Délaissement    Sam 7 Avr 2018 - 19:42

Une charmante petite poésie que je sors de mon recueil "Insomnies des Jours", alors il y a une histoire assez rigolote derrière cette poésie, quand je l'ai écrite, je pensais simplement à un homme qui ne trouvais pas l'amour idéal, et qui peinais à y croire encore malgré les lettres écrites pour les filles qu'il croisais, je suis dans ce même état d'esprit, mais l'histoire est qu'il m'est arrivé la même chose des mois après avec une fille, je lui ai écrite une lettre un jour de Snt-Valentin, mais je me suis un petit peu trompé à son sujet, j'ai toutefois été heureux qu'elle me réponde !

Ma propre poésie m'est retombé dessus, quelle tragédie... !





Délaissement

Ah ce que c’est que d’avoir en soi
L’une des plus magnifiques choses pour soi
Que Nature donne toujours par hasard
Aux histoires d’amours si effrénées !

C’est la beauté, sordide chose qui a priori
Se colle à la conscience des beaux gens sans esprit
Mais il n’y a pas de si grand outrage au règne de la chose
Quand élus d’amour comme pluie et soleil créent l’arc-en-ciel !

Moi je rêve de la fille au doux parfum d’éveil révélé
Comme fleurie la Fleur qui fanera au temps écroulé
Bientôt sur la colline tant personne ne la cueillit
Moi je la cherche toujours, je n’ai pas encore fini !

Mais d’autres pousseront peut-être aux basses landes
Sans qu’Orphée n’ait l'infernal besoin
D'aller cueillir l’amour au creux des cendres
Où l’Eurydice fleur attend avec soin…

S’éparpillent au loin lettres de mes amours,
Inconnues, soit, restez-le. Pour toujours.



texte avant correction:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." -Socrate
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock

avatar

Masculin Bélier Messages : 1459
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Délaissement    Dim 8 Avr 2018 - 16:53

@NoMoreRoomInHell a écrit:
Une charmante petite poésie que je sors de mon recueil "Insomnies des Jours", alors il y a une histoire assez rigolote derrière cette poésie, quand je l'ai écrite, je pensais simplement à un homme qui ne trouvais pas l'amour idéal, et qui peinais à y croire encore malgré les lettres écrites pour les filles qu'il croisais, je suis dans ce même état d'esprit, mais l'histoire est qu'il m'est arrivé la même chose des mois après avec une fille, je lui ai écrite une lettre un jour de Snt-Valentin, mais je me suis un petit peu trompé à son sujet, j'ai toutefois été heureux qu'elle me réponde !

Ma propre poésie m'est retombé dessus, quelle tragédie... !





Délaissement

Ah ce que c’est que d’avoir en soi
L’une des plus magnifiques choses pour soi Alors là ça démarre mal, on ne rime jamais avec le même mot, ou juste les mauvais rappeurs. Mais là c'est de la Poésie alors un petit effort tout de même. En plus là on sent qu'elle est forcée, le "pour soi" est à virer ou à changer. Mieux vaut faire un poème sans rimes qu'avec des rimes forcées. Vraiment :(
Que Nature donne toujours par hasard
Aux histoires d’amours si effrénées !

C’est la beauté, sordide chose qui à priori
Se colle à la conscience des beaux gens sans esprit
Mais il n’y a pas de si grand outrage au règne de la chose gépakompri scratch
Quand élus d’amour comme pluie et soleil créent l’arc-en-ciel !

Moi je rêve de la fille au doux parfum d’éveil révélé
Comme fleurie la Fleur qui fanera au temps écroulé "comme fleurie la Fleur" sérieux?
Bientôt sur la colline tant personne ne la cueillit
Moi je la cherche toujours, je n’ai pas encore fini ! idem ici ça manque de Poésie, d'images fortes. Là on dirait quelqu'un qui parle à ses potes et c'est dommage parce que le début du quatrain était mieux :/

Mais d’autres pousseront peut-être aux basses landes
Sans qu’Orphée n’ait l'infernal besoin
D'aller cueillir l’amour au creux des cendres
Où l’Eurydice fleur attend avec soin…pourquoi fleur? scratch

S’éparpillent au loin lettres de mes amours,
Inconnues soient, restent-y. Pour toujours. là non plus j'ai pas compris

Bon alors, que dire? Tu l'avais écrit à la va-vite? Non parce que j'en ai vraiment l'impression. C'est dommage, on sent qu'il y a une recherche stylistique derrière mais c'est bâclé et gâché par des expressions inutiles. Tu mélanges les registres, les mots qui sonnent faux ensemble. Puis il y a des répétitions à éviter, je me doute que tu t'es dit en écrivant que ça ferait bien mais je t'assure que "fleurie la fleur" ça met fin à toute lecture correcte. Bref, je pense qu'il y a de quoi le retravailler Patpat dans ta chetr
Tu en as écrit de mieux, ça c'est sûr.

PS: j'espère ne pas paraître méchant, j'ai simplement écrit ce qui me venait à la lecture de ce poème, que j'ai trouvé raté. Désolé si je n'y mets pas toute la pédagogie qu'il faudrait pour améliorer ton poème, mais je suis sûr que d'autres y trouveront de possibles améliorations ou que toi-même tu vas l'améliorer.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 384
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Délaissement    Dim 8 Avr 2018 - 20:16

Je ne sais pas si c'est le meilleur poème que j'ai lu, mais j'ai bien aimé.

Il y a du rythme, lu comme ça dans ta tête c'est pas grand chose, mais déclamé ça prend son sens, les mots roulent, on fait moins attention au sens et ça sonne bien.

Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 654
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Joker...

MessageSujet: Re: Délaissement    Lun 9 Avr 2018 - 18:20

Coucou
Problème pour corriger

"S’éparpillent au loin lettres de mes amours,
Inconnues soient, restent-y. Pour toujours."

J'ai tenté quelque chose de plus français
"Inconnues, soit, restez-le. Pour toujours."

Mais je ne sais pas si tu voulais dire soit (se prononçant soite) ou soient.
Quant à "restent-y" je ne comprends pas ce que tu voulais mettre =/

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
NoMoreRoomInHell

avatar

Masculin Poissons Messages : 107
Date d'inscription : 16/02/2017
Localisation : France, Lorraine
Humeur : Poète incompréhensible.

MessageSujet: Re: Délaissement    Lun 9 Avr 2018 - 23:20

@Hartsock a écrit:
@NoMoreRoomInHell a écrit:
Une charmante petite poésie que je sors de mon recueil "Insomnies des Jours", alors il y a une histoire assez rigolote derrière cette poésie, quand je l'ai écrite, je pensais simplement à un homme qui ne trouvais pas l'amour idéal, et qui peinais à y croire encore malgré les lettres écrites pour les filles qu'il croisais, je suis dans ce même état d'esprit, mais l'histoire est qu'il m'est arrivé la même chose des mois après avec une fille, je lui ai écrite une lettre un jour de Snt-Valentin, mais je me suis un petit peu trompé à son sujet, j'ai toutefois été heureux qu'elle me réponde !

Ma propre poésie m'est retombé dessus, quelle tragédie... !





Délaissement

Ah ce que c’est que d’avoir en soi
L’une des plus magnifiques choses pour soi Alors là ça démarre mal, on ne rime jamais avec le même mot, ou juste les mauvais rappeurs. Mais là c'est de la Poésie alors un petit effort tout de même. En plus là on sent qu'elle est forcée, le "pour soi" est à virer ou à changer. Mieux vaut faire un poème sans rimes qu'avec des rimes forcées. Vraiment :(
Que Nature donne toujours par hasard
Aux histoires d’amours si effrénées !

C’est la beauté, sordide chose qui à priori
Se colle à la conscience des beaux gens sans esprit
Mais il n’y a pas de si grand outrage au règne de la chose gépakompri scratch
Quand élus d’amour comme pluie et soleil créent l’arc-en-ciel !

Moi je rêve de la fille au doux parfum d’éveil révélé
Comme fleurie la Fleur qui fanera au temps écroulé "comme fleurie la Fleur" sérieux?
Bientôt sur la colline tant personne ne la cueillit
Moi je la cherche toujours, je n’ai pas encore fini ! idem ici ça manque de Poésie, d'images fortes. Là on dirait quelqu'un qui parle à ses potes et c'est dommage parce que le début du quatrain était mieux :/

Mais d’autres pousseront peut-être aux basses landes
Sans qu’Orphée n’ait l'infernal besoin
D'aller cueillir l’amour au creux des cendres
Où l’Eurydice fleur attend avec soin…pourquoi fleur? scratch

S’éparpillent au loin lettres de mes amours,
Inconnues soient, restent-y. Pour toujours. là non plus j'ai pas compris

Bon alors, que dire? Tu l'avais écrit à la va-vite? Non parce que j'en ai vraiment l'impression. C'est dommage, on sent qu'il y a une recherche stylistique derrière mais c'est bâclé et gâché par des expressions inutiles. Tu mélanges les registres, les mots qui sonnent faux ensemble. Puis il y a des répétitions à éviter, je me doute que tu t'es dit en écrivant que ça ferait bien mais je t'assure que "fleurie la fleur" ça met fin à toute lecture correcte. Bref, je pense qu'il y a de quoi le retravailler Patpat dans ta chetr
Tu en as écrit de mieux, ça c'est sûr.

PS: j'espère ne pas paraître méchant, j'ai simplement écrit ce qui me venait à la lecture de ce poème, que j'ai trouvé raté. Désolé si je n'y mets pas toute la pédagogie qu'il faudrait pour améliorer ton poème, mais je suis sûr que d'autres y trouveront de possibles améliorations ou que toi-même tu vas l'améliorer.


Ah, tout d'abord bonjour pour ton commentaire très constructif !

Eh bien dirais-je que j'ai travaillé le sens de la poésie dans sa globalité, si tu n'a pas compris certaines choses c'est tout à fait normal, le problème de celle-ci c'est qu'elle n'est vraiment pas finie du tout, et rassure-toi que j'en suis conscient ! Elle est encore en pointe d'écriture,  en se qui concerne la finesse des vers, des syllabes, des rimes et de la consonance qu'elle prend. En fait j'ai toujours cette habitude d'écrire mes poésies quand je me sens inspiré, je les peaufines par la suite quand l'envie me prend, j'ai souhaité publier celle-là tout simplement pour voir ce qu'en pensent les différentes personnes, je m'attendais bien à ce que les gens réagissent différemment !

Pour le début, j'avoue que j'ai eu du mal à garder ça, mais n'ayant rien trouvé d'autre, j'ai pris le risque de garder ça temporairement. Je ressent tout comme toi une très mauvaise sensation à sa lecture, et il m'arrive parfois de m'écrier "non, ça ne va pas, c'est scandaleux !" :')

Le deuxième quatrain manque encore beaucoup de lucidité je l'avoue, en gros l’intention c'est de défendre la valeur de la beauté et de sa véritable définition... Je veux dire : la beauté est intérieure ou extérieure ? Dans tout les cas, le dernier vers conclu : Tant que l'amour né, l'amour est beau ! Tout comme l'arc-en-ciel reste magnifique sous un soleil et une pluie, traduisons ça par un : la beauté, ça peut être les gens qui sont tout simplement beaux ! Mais ça peut être aussi des gens "orageux" si tu vois le sens de la chose haha.

La Fleur ici n'est pas exactement une fleur, la majuscule étant là pour le faire comprendre, en fait elle désigne Eurydice qui arrive à la strophe suivante, mais je note maintenant que "fleurie la Fleur" n'était peut-être pas la meilleure des idées, en terme de consonance, à revoir. (comme tu l'a dit, j'ai beaucoup hésité à laisser "fleurie la Fleur", comme pour les "soi" du début, puis j'ai fini par me dire "bah, ça passe !", ah quel mauvais poète que je suis par tant de relâchement xD)

"Moi je la cherche toujours, je n’ai pas encore fini !"
Là, j'avoue que c'était justement ce que je voulais donner comme impression, quelque chose qui face plus direct avec le lecteur, comme une plainte du narrateur, mais peut-être pourrais-je en effet faire en sorte que ça soit moins choquant.

Pour l'Eurydice fleur, en fait, dans le contexte j'essaye de faire comprendre qu'elle est véritablement devenue une fleur solitaire dans les landes de l'enfer, attendant d'être fraîchement cueillie par son funeste Orphée (quand j'ai écris ça, ça m'a rappelé Narcisse quand il se transforme en fleur à la fin dans les Métamorphoses xD) donc voilà pourquoi on y retrouve le mot "cueillir", qui y fait écho.

La fin revient à la réalité du narrateur, qui est assez dur à comprendre je le concède (peut-être devrais-je rajouter quelques vers au début pour mieux faire comprendre les deux phases), il écrit ses amours, des amours à priori perdus ou/et impossibles, il veux alors que ses lettres jamais ne trouvent leur destinatrices.

Merci encore pour ton commentaire, ça permet de faire marcher ma réflexion là où je ne penserais pas en concéder ! Wink


--------------------------------------------------------------------------------------------------------


@Ouppo a écrit:
Je ne sais pas si c'est le meilleur poème que j'ai lu, mais j'ai bien aimé.

Il y a du rythme, lu comme ça dans ta tête c'est pas grand chose, mais déclamé ça prend son sens, les mots roulent, on fait moins attention au sens et ça sonne bien.


Merci bien,
le fait est qu'elle n'est pas du tout finie et qu'elle est sujet à amélioration, si elle peut déjà paraître correcte à tes yeux alors c'est que c'est déjà un bon début !

Thank you very much.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------


@Titi a écrit:
Coucou
Problème pour corriger

"S’éparpillent au loin lettres de mes amours,
Inconnues soient, restent-y. Pour toujours."

J'ai tenté quelque chose de plus français
"Inconnues, soit, restez-le. Pour toujours."

Mais je ne sais pas si tu voulais dire soit (se prononçant soite) ou soient.
Quant à "restent-y" je ne comprends pas ce que tu voulais mettre =/

Eh bien merci pour ta proposition ! Ces deux vers sont volontairement écrits comme tels :

Inconnues soient, (Inconnues qu'elles soient,)
restent-y. (qu'elles y restent.)
Pour toujours.

C'est un peu ma façon d'accourcir la chose pour bien faire rentrer les syllabes haha, mais ta version est tout aussi bien ! Lors de ma réécriture peut-être l'utiliserais-je.

Merci ♥️

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." -Socrate


Dernière édition par NoMoreRoomInHell le Lun 9 Avr 2018 - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock

avatar

Masculin Bélier Messages : 1459
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Délaissement    Lun 9 Avr 2018 - 23:59

MESSAGE D'ADMIN

J'ai modifié ta réponse dans ton poème pour faire rentrer toutes les réponses. Utilise le bouton "multi" si tu veux citer plusieurs membres dans ton message, ça évite les double posts et le flood inutile. Bonne soirée :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
NoMoreRoomInHell

avatar

Masculin Poissons Messages : 107
Date d'inscription : 16/02/2017
Localisation : France, Lorraine
Humeur : Poète incompréhensible.

MessageSujet: Re: Délaissement    Mar 10 Avr 2018 - 20:52

@Hartsock a écrit:
MESSAGE D'ADMIN

J'ai modifié ta réponse dans ton poème pour faire rentrer toutes les réponses. Utilise le bouton "multi" si tu veux citer plusieurs membres dans ton message, ça évite les double posts et le flood inutile. Bonne soirée :)

Merci bien, j'en ai pris conscience par la suite, mais je ne savais pas comment gérer la crise xD

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." -Socrate
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Délaissement    

Revenir en haut Aller en bas
 
Délaissement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: