Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sans titre

Aller en bas 
AuteurMessage
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 2070
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Sans titre   Lun 9 Avr 2018 - 14:14





Le souffle coupé
le rêve occulté de l'esprit
le regard perçant entre les nuées
écrasant du pied un monceau du passé
je me lève
la ville se réveille sous un ciel de sépulcre
le silence lâche traîne comme un baiser
l'heure tourne
la vie s'est arrêtée

un soupir
et
lentement
je détourne les yeux de mon reflet
Ceci est une phrase longue qui n'a d'autre but que d'élargir le fond blanc afin que vos mirettes amaigris par l'écran sans échancrure puissent mieux voir

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Chanter des chansons chez patrick Sébastien , enfin j'avais trouve mon identité je croyais que j'étais spiderman mais en vrai j'étais un agneau qui nage, j'avais plus peur des loup et de la mort car je savais qu'au bout du compte on finirai tous chez patrick Sébastien"
Pierre, 21/04/2018




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 354
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Sans titre   Lun 9 Avr 2018 - 14:21

Bon, je ne vais pas faire un long commentaire, il y a peu à dire comme souvent sur tes écrits.

J'ai une question d'abord, pourquoi le "Je me lève" n'est pas en strophe à part? Engoncé au cœur de la strophe, il perds sa force, il est juste un mot inutile...

J'aime bien le "monceau du passé" l'article devant casse un peu la force, je ne sais pas trop pourquoi.

Le silence lâche c'est beau, tu as réussi à laissé supposé une torpeur insidieuse et délicate.

En titre, narcisse?

Comme d'ordinaire, c'est très bien écrit, délicat et élégant.

GG Bro
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock

avatar

Masculin Bélier Messages : 1459
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Sans titre   Lun 9 Avr 2018 - 14:23

C'est beau Wiii
Tu as écrit ça quand?
"Le silence lâche" c'est joli, et "le rêve occulté de l'esprit" aussi. De beaux mots qui vont très bien ensemble.
Pour le titre je propose "Remise en question", qu'en dis-tu? Peut-être un peu bateau.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
http://hartsock.eklablog.com/
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 384
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Sans titre   Lun 9 Avr 2018 - 14:31

Je commente beaucoup de poésie en ce moment, alors que j'y connais pas grand chose, donc ce sera un avis personnel sur mon ressenti personnel.

Bah, j'ai bien aimé, à part le troisième vers que j'ai trouvé trop long. On dirait un bourdonnement qui grésille devant tes yeux quelque chose de mélancolique et qui lance dans ton corps.

Revenir en haut Aller en bas
Ippa
Reine des Ateliers à thèmes
avatar

Féminin Poissons Messages : 477
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Qui a voler mon lit !?

MessageSujet: Re: Sans titre   Lun 9 Avr 2018 - 14:53

Un joli poeme, avec beaucoup d'image, que je suis sur j'ai pas compris correctement comme d'habitude :/


Je plusois Hart ! j'adore "le rêve occulté de l'esprit" qui sonne tres bien :)

par contre j'ai eu beaucoup de mal a trouver sur quel rythme le lire. Est ce qu'il y a des phrases plus accentuer que d'autre?

bref comme d'hab c'est tres agréable a lire :)

:ippa:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom

Retrouvez mes écrits ici :)
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 2070
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Sans titre   Lun 9 Avr 2018 - 15:05

BONSOIR

@Ragne a écrit:
J'ai une question d'abord, pourquoi le "Je me lève" n'est pas en strophe à part? Engoncé au cœur de la strophe, il perds sa force, il est juste un mot inutile...

J'ai hésité à faire un saut de ligne après. Mais l'idée était de faire une continuité, une sorte de cheminement. Je vais y réfléchir !

Je pense qu'il n'y aura pas de titre

Hart a écrit:
Tu as écrit ça quand?

Avant-hier soir, je crois Question

@Ouppo a écrit:
Bah, j'ai bien aimé, à part le troisième vers que j'ai trouvé trop long. On dirait un bourdonnement qui grésille devant tes yeux quelque chose de mélancolique et qui lance dans ton corps.

Ah oui, le troisième ? Je pensais davantage au quatrième, que je trouve un peu trop long. Je pense que le rythme global est à revoir ! Je prends note !

@Ippa a écrit:
par contre j'ai eu beaucoup de mal a trouver sur quel rythme le lire. Est ce qu'il y a des phrases plus accentuer que d'autre?

Je pense que c'est le plus silencieux possible. Après, comme dit avec Ouppo, je dois revoir le rythme global ! (C'est écrit peau de zob en 10 minutes je crois)

Des gros mercis et de gros bisous à vous quatre <3

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Chanter des chansons chez patrick Sébastien , enfin j'avais trouve mon identité je croyais que j'étais spiderman mais en vrai j'étais un agneau qui nage, j'avais plus peur des loup et de la mort car je savais qu'au bout du compte on finirai tous chez patrick Sébastien"
Pierre, 21/04/2018




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans titre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans titre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: