Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au terme du monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 618
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Au terme du monde   Mar 10 Avr - 12:46:35

Au terme du monde






La voilà
Elle arrive
Elle sonne
Elle rôde
Frôlant le sol
Rongeant le saule

La Mort

Je tiens
Comme un esquif échoué
Où se blottit la lave

Je tiens
Sans silence
Ni pouvoir
Seul
Je tombe

Et je vois dans le flot des jours
La valse des voyages

Je vois
Le poète, muet moderne
L’âme terrassé,
oublié

Alors

EnfinJe sais.






Ceci est une phrase longue qui n'a d'autre but que d'élargir le fond blanc afin que vos mirettes amaigris par l'écran sans échancrure puissent mieux voir


Dernière édition par Ragne le Mar 10 Avr - 22:57:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 2227
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Au terme du monde   Mar 10 Avr - 17:04:09

C'est moi. Je pense que je vais mettre énormément d'illustrations dans ce commentaire. Je vais essayer de reformuler/faire des propositions, mais comme c'est de la poésie assez spatialisée, on a besoin d'illustrer avec des images.

@Ragne a écrit:
Au terme du monde








La mort arrive
Elle frappe, elle rôde Ce début est honnêtement assez moyen et manque de force, c'est un peu plat. Tu n'as pas forcément de nommer la mort. Ca pourrait donner un truc comme ça :

Ca va un peu loin (tain, j'en suis qu'au début u_u). L'idée, c'est de créer une suspension, parce que tu poses juste "la mort arrive". Fais-la arriver, elle ne rôde pas assez dans ton poème ! Je te donne un poème comme exemple. Un de mes poèmes préférés :

Je trouve ce poème absolument brillant. Les soldats, les feuilles tombent parce que le poème tombe lui-même, les vers sont un peu plus petits à chaque fois. La chute est "légère", subtile, mais inévitable et incroyablement forte.
Frôlant le sol
Rongeant le saule

Je tiens
Comme un esquif échoué C'est vraiment magnifique. Ici ça fonctionne très bien, le rythme est lent. Mais l'image "esquisse échouée", à mes yeux, me ravi encore plus. Les sons sont très similaires (et c'est ce qui rend ce vers brillant je trouve), mais l'image rajoute quelque chose (DE TRES JOYEUX)
Où se blottit la lave

Je tiens La répétition et le placement des "je tiens" "je tombe" etc est logique, intuitif, rythmé, ça marche bien.
Sans silence
Ni pouvoir On perd un peu en force. peut-être est-ce trop, qu'il manque une continuité à cette suite de trois éléments. Peut-être une suite de la phrase "Je tiens". J'essaie, purement pour exemple :

Avec cet exemple, je me rends compte que ça devient un peu monotone. Donc pas un bon exemple. Mais je pense qu'à la base c'est un peu court

Je tombe
Et je vois dans le flot des jours
La valse des voyages Et bien là, à l'inverse, c'est superbe. Il manque une petite syllabe au deuxième vers à mon goût, histoire que le rythme soit plus fluide encore ("Et je voit dans le reflet des jours OU Et je vois dans le flot de mes jours"). Peut-être est-ce parce que je prononce le "e" de "valse"


Je vois
Le poète, muet moderne
L’âme terrassé, sans résistance L'ensemble est très très bon sauf... "sans résistance". Tu progresses, tu fais monter la moutarde, et la fin est faiblichonne. Soit tu changes "sans résistance" pour un truc plus fort (résilience AHDE), soit tu rajoutes après un truc plus fort.


Alors Approuvé par les dentistes ! (et par moi)

Je sais. La fin, c'est un peu pareil.D'un point de vue rythmique et sonore, avec une pause avant, coupée du rythme bien introduit dans le poème, ça marche très bien. En revanche, ça manque de fooorce. C'est comme si au moment de l'orgasme, L te proposait "TIENS, on fait un Scrabble ?". Ton poème est un scrabble où tu as bien mis les lettres, mais pas sur les cases mot-compte-triple.

Allo ?








Ce commentaire n'a aucun sens, putain.
J'ai adoré lire. Il y a des faiblesses, évidemment, le début et la fin surtout, parce que ça manque de force dans les sentiments. Le travail du vers est amené par la force émotionnelle que tu apportes au poème. Mais certains vers sont de véritables bijoux.
Comme quoi, tu progresses aussi !

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Chanter des chansons chez patrick Sébastien , enfin j'avais trouve mon identité je croyais que j'étais spiderman mais en vrai j'étais un agneau qui nage, j'avais plus peur des loup et de la mort car je savais qu'au bout du compte on finirai tous chez patrick Sébastien"
Pierre, 21/04/2018




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 618
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Au terme du monde   Mar 10 Avr - 22:41:56

Ca c'est de la réponse fascinante, mais tu as du tellement te faire chier avec la mise en page ne serais-ce que pour la création des images.

Je suis assez d'accord pour le début hum
"La voilà
(espace) elle arrive
             Elle sonne
             Elle rôde
               frôlant le sol
               rongeant le sol
                     la mort"

C'est mieux?

Pour ta deuxième proposition, je sais pas, j'ai peur de ne pas être prêt pour ça

(je connaissais pas et j'aime bien sinon les soldats)

Je vais laissé esquif échoué, mais j'ai longtemps échoué, j'aime ien cette sonorité induite et ce jeu avec esquisse, en vrai, j'aurai aimé une présentation en croix comme ça
....... sse............e
esqui       échoué
........f

Mais avec des diagonal, ce qui force la présentation par des logiciel d'image et je ne sais pas encore faire
est-ce que un mot syllabique après ni pouvoir aiderais?
perdu de l'autre côté de la feuille genre
seul

Hm, je note je sais pas comment modifier, mais je vais essayer

le problème n'est pas de force mais de rythme, ça fait 4 sons, et il en faut trop. genre "oublié" je vais réfléchir

Je voulais rajouter un "enfin" en plus, mais je sais pas si ça désamorce ce côté soufflé nul

Merci infiniement pour ton commentaire, je vais réessayer.

<3
Revenir en haut Aller en bas
Hartsock

avatar

Masculin Bélier Messages : 1631
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: Re: Au terme du monde   Mar 10 Avr - 23:49:00

Putain c'est magnifique Wiii
Parfait ! Sil ton commentaire c'est du génie. Tu as donné une puissance inouïe à son poème, bravo à vous pour ce moment de lecture. J'ai joui coeur

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
https://bloghartsock.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au terme du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au terme du monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: