Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la vigne

Aller en bas 
AuteurMessage
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 543
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Dans la vigne   Mer 18 Avr - 21:31

Le vieil homme ne cessait de pleurer dans sa vigne
Des armes aux larmes voilà l’issue du bel enfant
Broyé dans le poème de la mort si maligne
Comme un tsunami qui terrasse tout sur son champ

Adieu aux souvenirs, adieu legs à demain
Adieu nos nuits ensemble, adieu nos rires humains
Adieu à nos si denses silences couds en commun

Hommes, stoppez ces épouvantables conflits
N'attendez pas la fin dans le feu et les cris
Trop de corps ensanglantés décorent notre Terre
Là, ma prière pour que la paix remplace la guerre

Tous ces cadavres jonchant le sol salissent nos âmes
Combien de triste vie tues depuis Abraham ?
J'espère t’étreindre demain, mon bonheur, doux guerrier.

Voix off:
 
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 2181
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Dans la vigne   Jeu 19 Avr - 21:34

Citation :
Le Un plutôt ? vieil homme ne cessait de pleurer dans sa vigne
Des armes aux larmes voilà l’issue du bel enfant
Broyé dans le poème de la mort si maligne
Comme un tsunami qui TU PEUX PAS FAIRE DE CESURE LA è___é terrasse tout sur son champ La subordonnée est moyenne, pas surprenante pour un sou :/

Adieu aux souvenirs, adieu legs à demain
Adieu nos nuits ensemble, adieu nos rires humains
Adieu à nos si denses silences couds en commun
bordel c'est beau

Hommes, stoppez ces épouvantables conflits Pareil, pas surprenant, assez stéréotypé AHDE
N'attendez pas la fin dans le feu et les cris Mais ça c'est caviar
Trop de corps ensanglantés décorent notre Terre Ah oui, j'ai pas compté les syllabes. T'as foiré ton alexandrin AHDE AHDE AHDE (Promis, je t'apprendrai). MAIS EH, maintenant, je commence à lire tes poèmes comme toi u____u
Là, ma prière pour que la paix remplace la guerre Là aussi, tu as fait plus beau, plus envolé.

Tous ces cadavres jonchant le sol salissent nos âmes
Combien de triste vie tues depuis Abraham ?
J'espère t’étreindre demain, mon bonheur, doux guerrier. Ok, la fin est cool

Il est inégal, ce poème. J'ai pas trop besoin de développer, les remarques pour tes poèmes sont souvent les mêmes. Ca doit être un vieux poème, car l'originalité des vers et du lexique manque ici par rapport à d'habitude.
Mais il y a des fulgurances superbes, comme à ton habitude !

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Chanter des chansons chez patrick Sébastien , enfin j'avais trouve mon identité je croyais que j'étais spiderman mais en vrai j'étais un agneau qui nage, j'avais plus peur des loup et de la mort car je savais qu'au bout du compte on finirai tous chez patrick Sébastien"
Pierre, 21/04/2018




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 543
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Dans la vigne   Jeu 19 Avr - 21:41

Merci Sil <3

En fait, le poème date de décembre mais il a une histoire qui fait que j'ai hésité à le poster, il n'est as entièrement de moi.Je donne des cours et dans le cadre d'un de ceux-ci un élève devait me réaliser un poème en aide au devoir. Et le poème que je vais te poster dessous sous spoiler était un étron purullent, j'ai donc essayer de le sauver pour que le gosse ait une bonne note. Ce qui le rend un peu bâclé c'est que j'ai du me débattre avec ces idées en mode "la guerre c'est mal, et la mort c'est triste" ce qui n'offfrait pas une palette que j'ai su m'approprié, j'ai fait au mieux.
Comme tu l'a noté, il y a une belle fulgurance au milieu, mais c'est tout...

le poème original que j'ai eu à réécrire a écrit:

Le vieil homme ne cessait de pleurer dans sa vigne

Un bel enfant, mort de la guerre, catapulté

Voyez jusqu'ou peut en venir celle-ci

Comme un tsunami qui terrasse tout sur son champ

Adieu le plaisir, la joie, et la bonne humeur

Adieu nos nuits sous la belle étoile endormie

Adieu mon bonheur qui illuminait mes journées

Hommes, stoppez cette épouventable et effroyable guerre

N'attendez pas la fin de l'humanité

Trop de corps ensanglantés décorent notre Terre

Dieu, faites que les fleurs remplacent les canons et la paix remplace la guerre

Tous ces cadavres repandus au sol salissent la Terre

Une triste vie accompagnée de combats atroces et de morts horribles

J'espere te revoir au ciel, mon bonheur et mon guerrier.

Revenir en haut Aller en bas
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 711
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Dans la vigne   Ven 29 Juin - 21:29

Adieu à nos si denses silences couds en commun

(oui j'ai du retard sur mes corrections..)
Je voulais savoir qu'est-ce que couds ici ? L'adjectif découlant du verbe coudre semble être "cousus" et non "couds"

Ca me pose problème.
Peux-tu m'éclairer ? ^^



Je suis d'accord avec Silenuse, la fin est vraiment prenante.
C'est un délice de lire "des armes aux larmes" (même si j'ai la sensation qu'en poésie les deux sont souvent proches (le plus souvent à la rime)).

l’issue du bel enfant
J'aimerais ton avis dessus : quand le e est avant la consonne, tu le prononces comment ?
L'is su du be len fant
ou
L'i su e du be len fant

Je demande car dans pas mal de poèmes (dont les miens) il y a ce e à la fin d'un mot, et il précède un autre commençant par une consonne, et je ne sais jamais trop comment il convient de le lire

J'ai apprécié aussi l'allitération dans Comme un tsunami qui terrasse tout sur son champ

Quand tu parles de legs (adieu legs à demain ), et je demande ça pour ma propre compréhension du texte, s'agit-il de "choses" à léguer ?


Je ne pense pas avoir tout saisi ton texte, et j'en suis désolée, mais je sens qu'il dégage quelque chose de sinistre, de prenant, venant du coeur, un soupçon d'espoir au milieu du ravage "humain".

------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand j'ai un doute sur quelle balise utiliser, maintenant, je regarde ~ce post~
Ca aide hein ? AHDE


Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~
Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:


Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC.
Vous pouvez m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger).


CDF :la:
Mon signe distinctif est ♫
Mes catégories assignées sont : Poésies, Chansons, Chamarrés

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la vigne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la vigne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: