Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'agneau qui osa se faire révolutionnaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Hartsock

avatar

Masculin Bélier Messages : 1631
Date d'inscription : 19/11/2015
Localisation : À table, comme toujours.
Humeur : J'ai la dalle!

MessageSujet: L'agneau qui osa se faire révolutionnaire   Sam 21 Avr - 18:06

Spoiler:
 




Ce fut lors d'un beau jour d'été
Que l'agneau osa apporter un air nouveau.
Sans nulle méfiance de sa notoriété
Il se comporta en mauvais dévot.
Ce fut ainsi qu'il annonça :
« Je veux épouser le lapin »
Le cygne, laissant son déplaisir au-deçà,
Lui répondit nettement, tel un turlupin :
« Étant si ardu d'épouser une femelle,
Comment crois-tu pouvoir chausser un mâle ? »
A ces mots, la loutre battit de la semelle
Devant le sarcasme de l'animal ;
Puis se mit à exposer son avis,
Paraissant très partisane de l'uranisme.
Elle en vit l'agneau franchement ravi
Et fut très gaie de dénoncer les archaïsmes.
L'âne, tel l'innocent qu'il fut,
Ne comprit point du tout ces mots.
Tandis que le papillon se vit très confus,
Souhaitant un changement chez les animaux.
Quant au coq, il tourna durement les talons
Pour ne point avoir l'air circonspect, mais plus grand.
Ce fut identique pour l'étalon.
Tous deux s'éloignèrent en vociférant.

Alors le lion, par esprit de conciliation
Décida de manifester sa volonté :
« Tout individu a droit à ses émotions,
Tant qu'elles n'affectent pas l'altérité ,
Chacun est libre de toute révolution ;
On nomme cela l'amour et la liberté. »


correction par Titi:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hart, le cerf à chaussettes. Pour vous servir

Signe distinctif de chasseur de fautes: µ
------------------------------------------------------------------------
"Dis moi : je t'aime ! Hélas ! Rassure un cœur qui doute,
Dis-le moi ! Car souvent avec ce peu de mots
La bouche d'une femme a guéri bien des maux." VICTOR HUGO

Eh, venez voir ce que j'écris :p
http://www.encre-nocturne.com/t1576p30-pages-jaunes-nocturniennes#60288
Revenir en haut Aller en bas
https://bloghartsock.wordpress.com/
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 5095
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: L'agneau qui osa se faire révolutionnaire   Sam 21 Avr - 19:00

COUCOU :huh:


Ce fut lors d'un beau jour d'été
Que l'agneau osa apporter un air nouveau. → PFIOUH trop long ce vers, il nous plombe ! Il aurait fallu quelque chose de plus court et de plus rythmé je pense, comme le 1e vers. Argh j'étouffe Hurk
Sans nulle méfiance de sa notoriété → j'ai du mal à comprendre le sens. À la deuxième lecture on comprend que tu veux parler de sa réputation après qu'il ait largué la bombe, mais là c'est chelou.
Il se comporta en mauvais dévot.
Ce fut ainsi qu'il annonça :
« Je veux épouser le lapin »
Le cygne, laissant son déplaisir au deçà,
Lui répondit nettement, tel un turlupin : → j'adore ce mot xDDD Turlupin AHDE
« Étant si ardu d'épouser une femelle,
Comment crois-tu pouvoir chausser un mâle ? » → oh j'adore AHDE
A ces mots, la loutre battit de la semelle → très bien !
Devant le sarcasme de l'animal ; → idem, court et incisif et bien tourné !
Puis se mit à exposer son avis,
Paraissant très partisane de l'uranisme. → "paraissant" suivi de "partisane" c'est un peu lourd, y'a des allitérations pas belles en plus. Limite tu enlèves le "paraissant" et ça revient au même en plus clair, non ?
Elle en vit l'agneau franchement ravi
Et fut très gaie de dénoncer les archaïsmes.
L'âne, tel l'innocent qu'il fut, → bizarre ce passé simple. Qu'il était est plus correct. C'était pour la rime non ? AHDE
Ne comprit point du tout ces mots.
Tandis que le papillon se vit très confus,
Souhaitant un changement chez les animaux. → il souhaite un changement mais il est confus ? Pourquoi il est confus au lieu d'être content du progressisme des autres ? AHDE
Quant au coq, il tourna durement les talons → les ergots aurait été mieux :-p mais bon, ça passe malgré la personnification un peu chelou.
Pour ne point avoir l'air circonspect, mais plus grand → Trop long, trop lourd ! (pour moi ça plombe le reste qui est beaucoup plus rythmé). Puis je sais pas, ça me convainc pas le "plus grand". C'était pour la rime non ? AHDE
Ce fut identique pour l'étalon.
Tous deux s'éloignèrent en vociférant. → très bien !

Alors le lion, par esprit de conciliation
Décida de manifester sa volonté :
« Tout individu a droit à ses émotions,
Tant qu'elles n'affectent pas l'altérité ,
Chacun est libre de toute révolution ;
On nomme cela l'amour et la liberté. » → une bonne strophe, je trouve, et la conclusion est sympa ! :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 621
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: L'agneau qui osa se faire révolutionnaire   Sam 21 Avr - 21:50

Ces temps-ci, je n’ai pas envie de décortiquer, disséquer, je veux juste lire et parler, alors parlons.

Et tu veux du sang, il y en aura malheureusement.


Concrètement, ton texte n'est pas bon je trouve.
Je n’arrive pas à comprendre pourquoi outre les difficultés mécaniques et les ellipse temporels un peu aléatoire, formellement, il y a des trucs qui fonctionne. Juste l’ensemble est bancale.

Et je pense avoir compris pourquoi au bout d’une dizaine de lectures. Tu ne maitrises pas le sujet. T
u t’es emprisonné dans un genre qui t’échappe. Autant les vers tu gère ça très bien, mais rythmer une histoire tu as du mal, on va trop vite ou trop lentement.
Ce langage-là ne te va pas, par contre. On a l'impression que tu déambule dans un costume mal ajusté pour toi. Les mots sont un peu à coté c'est dommages

Je suis dur, vraiment dur et j’en suis désolé, mais… juste je ne comprends pas ton texte, je le trouve à côté, et ça m’attriste. Ca m’attriste parce que tu as du talent, mais je crois que tu n’as juste pas compris ici comment l’exploiter suivant ton registre.

Voilà, c'est pas réussi pour moi là :/

J’aimerais le prochain.

Après, la fable est un genre vraiment compliqué et s'y attaquer c'est prendre beaucoup de risque, donc je salue l'audace, mais malheureusement, c'est à retravailler
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'agneau qui osa se faire révolutionnaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'agneau qui osa se faire révolutionnaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: