Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Sam 22 Sep - 16:53

Vu que je n'arrive ni à écrire des textes courts ni à finir mes histoires, je vais mettre ici des textes où j'imagine la fin. Ça oblige à changer de style d'écriture, donc je risque d'avoir du mal...
D'abord un texte écrit au début de l'année dernière, en contrôle (4ème). Le texte déjà écrit en italique (le prologue en gras), et le mien en normal.



""Théophile Gautier
La Cafetière


Le narrateur, invité à une partie de chasse ans un château, s'est retiré pour la nuit dans sa chambre meublée à l'ancienne mode. Et pourtant, des objets (peignes, tabatières, robes) semblent avoir encore servi la veille.
  Je ne remarquai ces choses qu'après que le domestique, déposant son bougeoir sur la table de nuit, m'eut souhaité un bon somme, et, je l'avoue, je commençai à trembler comme la feuille. Je me déshabillai promptement, je me couchai, et, pour en finir avec ses sottes frayeurs, je fermai bientôt les yeux en me tournant du côté de la muraille.
  Mais il me fut impossible de rester dans cette position : le lit s'agitait sous moi comme une vague, mes paupières se retiraient violemment en arrière. Force me fut de me retourner et de voir.
  Le feu qui flambait jetait des reflets rougeâtres dans l'appartement, de sorte qu'on pouvait sans peine distinguer les personnages de la tapisserie et les figures des portraits enfumés pendus à la muraille.
  C'étaient les aïeux de notre hôte, des chevaliers bardés de fer, des conseillers en perruque, et de belles dames au visage fardé et aux cheveux poudrés à blanc, tenant une rose à la main.
  Tout à coup le feu pris un étrange degré d'activité ; une lueur blafarde illumina la chambre, et je vis clairement que ce que j'avais pris pour de vaines peintures était la réalité ; car les prunelles de ces êtres encadrés remuaient, scintillaient de façon singulière ; leurs lèvres s'ouvraient et se fermaient comme des lèvres de gens qui parlent, mais je n'entendais rien que le tic-tac de la pendule et le sifflement de la bise d'automne.
  Une terreur insurmontable s'empara de moi, mes cheveux se hérissèrent sur mon front, mes dents s'entrechoquèrent à se briser, une sueur froide inonda tout mon corps.
  La pendule sonna onze heures. Le vibrement du dernier coup retentit longtemps, et, lorsqu'il fut éteint tout à fait...
  Oh ! non, je n'ose pas dire ce qui arriva, personne ne me croirait, et l'on me prendrait pour un fou.
  Les bougies s'allumèrent toutes seules ; le soufflet, sans qu'aucun être visible ne lui imprima le mouvement, se mit à souffler le feu, en râlant comme un vieillard asthmatique, pendant que les pincettes fourgonnaient dans les tisons et que la pelle relevait les cendres.
  Ensuite une cafetière se jeta en bas d'une table où elle était posée, et se dirigea, clopin-clopant, vers le foyer, où elle se plaça entre les tisons.
  Quelques instants après, les fauteuils commencèrent à s'ébranler, et, agitant leurs pieds tortillés d'une manière surprenante, vinrent se ranger autour de la cheminée. […]
  Toute l'assemblée se leva. Les fauteuils se reculèrent de leur propre mouvement ; alors, chaque cavalier prit la main d'une dame, et la même voix dit :
  « Allons, messieurs de l'orchestre, commencez ! »

  Aussitôt s'éleva de nulle part une musique douce, mélodieuse.
  Les couples se mirent à danser, lorsqu'un sifflement strident retentit. La cafetière sortit du feu, toujours seule, et traversa la pièce en direction de l'armoire. Un bruit derrière moi retint mon attention : des verres sortaient de l'armoire à la queue-leu-leu. La cafetière, toujours devant moi, s'avançait à leur rencontre.
  C'est alors que je compris l'horreur de la situation : la cafetière et les verres étaient à égale distance de mon lit, l'un derrière, l'autre devant moi.
  Ils se rencontreraient donc sur mon lit, et les..., les spectres me verraient !
  Je venais d'arriver à cette conclusion, quand les instruments sautèrent sur mon lit.
  Ne pouvant plus m'échapper, je me recroquevillai, priant que personne ne s'aperçoive de ma présence.
  Mais la cafetière sautilla jusqu'à mes bras, que je n'avais pu rentrer. Le contact du fer chauffé à rouge sur ma peau m'arracha un cri.
  Aussitôt, la musique s'arrêta, et tous les visages se tournèrent vers moi.
  Pétrifié d'horreur, je ne pus bouger, jusqu'à ce que le danseur le plus près de moi s'approche et, d'une voix suave, me propose :
  « Venez donc danser, sire. »
  Ne pouvant refuser cette proposition, de crainte de vexer, je dus bien accepter.
  L'homme m'accompagna jusqu'au centre de la pièce, et, à la lueur du feu, je distinguai son visage : c'était mon hôte !
Je voulus fuir, mais il était trop tard : j'étais encerclé par tous ces fantômes, ces êtres venus du passé. L'une des dames m'invita à danser, tandis que la musique reprenait.
  Dès qu'elle m'eut touché, je sentis une sensation bizarre, mais pas désagréable. Au fur et à mesure de la danse, elle s'accentua, et je sentis que c'était de la légèreté.
  À la fin de la chanson, j'étais joyeux, je me sentais léger, débarrassé de mes soucis quotidiens.
  Je repris la danse, le cœur léger, si certain d'une chose évidente que je ne pris même pas la peine d'y penser : j'étais, moi aussi, devenu un fantôme.
  J'étais devenu l'un des leurs !"




Voilà, bon je me suis permise quelques retouches de fautes flagrantes en le recopiant sur ordinateur, mais je n'ai pas tout amélioré exprès...

Correction de Rimi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Sam 22 Sep - 17:41

En 4ieme j'ai lu le meme texte ^^
j'aime bien.la fin :p
Revenir en haut Aller en bas
Stercker

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 728
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : dans l'ombre , près de toi ...
Humeur : ça dépend de qui j'ai en face de moi

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Sam 22 Sep - 18:24

ouaip moi aussi

------------------------------------------------------------------------------------------------

Ante owlo seria trewe niewe

"Nous n'avons jamais à rougir de nos larmes"
Charles Dickens
" Tout fini afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive"
Jean-Henri Fabre

Mes "Romans" : Blade's Memories, L'héritier de la Meute ainsi que A.I.L.E
Revenir en haut Aller en bas
Maylis W.

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 953
Date d'inscription : 19/09/2012
Localisation : avec ma biere et mon bouquin !! :)
Humeur : soit ivre de joie, soit ivre... enfin, vous voyez, quoi !!!

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Dim 23 Sep - 18:35

Je préfère ta fin à toi, comparée à la vraie ! Elle est beaucoup sympa et plus attirante ! :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
La tentation existe pour qu'on y cède.
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Dim 30 Sep - 15:10

merci :) et c'est quoi la vraie fin ? :D
Revenir en haut Aller en bas
Maylis W.

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 953
Date d'inscription : 19/09/2012
Localisation : avec ma biere et mon bouquin !! :)
Humeur : soit ivre de joie, soit ivre... enfin, vous voyez, quoi !!!

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Dim 30 Sep - 20:48

Des fantômes apparaissent et une jeune femme l'invite à danser. Une voix les prévient que ça va mal finir mais ils dansent quand même, et le gars tombe sous le charme de la fille. À la fin de la danse, elle tombe raide morte à cause d'une fluxion de poitrine, je crois.
Le lendemain, il fait un dessin qui représente une cafetière. Lorsque le propriétaire de la maison le voit, il lui explique que le dessin ressemble à sa sœur (ou à une proche) morte d'une fluxion de poitrine lors d'un bal...
(ce qui n'est pas franchement flatteur pour la fille... Elle a un profil de cafetière... Wink )

------------------------------------------------------------------------------------------------
La tentation existe pour qu'on y cède.
Revenir en haut Aller en bas
Stercker

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 728
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : dans l'ombre , près de toi ...
Humeur : ça dépend de qui j'ai en face de moi

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Lun 1 Oct - 16:18

ouaip c'est ça la vraie histoire

------------------------------------------------------------------------------------------------

Ante owlo seria trewe niewe

"Nous n'avons jamais à rougir de nos larmes"
Charles Dickens
" Tout fini afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive"
Jean-Henri Fabre

Mes "Romans" : Blade's Memories, L'héritier de la Meute ainsi que A.I.L.E
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Mar 2 Oct - 2:50

*tente d'imaginer une fille ressemblant à une cafetière...* trop dur, bonne nuit ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Maylis W.

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 953
Date d'inscription : 19/09/2012
Localisation : avec ma biere et mon bouquin !! :)
Humeur : soit ivre de joie, soit ivre... enfin, vous voyez, quoi !!!

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Jeu 4 Oct - 23:12

J'ai essayé avec le profil de la fille mais oui, c'est galère !!!! Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
La tentation existe pour qu'on y cède.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Epiolari

avatar

Féminin Balance Messages : 559
Date d'inscription : 14/01/2014
Localisation : Un peu plus loin sur la droite
Humeur : Malade de trucs inavouables

MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   Jeu 10 Juil - 17:53

Je relève le défi de dessiner une fille qui ressemble à une cafetière ! :la: 

J'ai bien aimé, sans plus. C'était un bel effort de style mais on voit que tu as bien progressé depuis la 4ème Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de nouvelle [Attention : pas de Balise!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: