Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdu...[TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klem

avatar

Masculin Poissons Messages : 500
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : Dans une dimention musicale
Humeur : Prêt à écrire

MessageSujet: Perdu...[TP]   Mer 5 Déc - 0:30

une rédac' de français
le sujet était plutôt simple : "Votre premier chagrin" (même si j'ai tout inventé)

Je m'en allais, seul, désespéré. Rien ne me retenais plus, j'avais tout perdu. Je m'en allais, lentement, je ne voyais plus rien, rien que la douce lumière qui m'entourait. Où étais-je ? Aucune indication de lieu, et je ne savais pas non plus comment. Comment étais-je arrivé ici, seul, perdu ? Personne. Personne aux alentours, même pas une bête, comme si j'avais quitté le monde vivant pour m'insérer dans la solitude d'un monde désert. Rien à perte de vue. Pas une pierre, pas un arbre, et encore moins de routes, ou de villes. Le sol austère sur lequel je marchais semblait toujours identique, amplifiant ainsi mon sentiment de solitude. Il apporta en moi le plus insupportable des malheurs humains, le désespoir. J'avais perdu le dernier souffle d'espoir, comment m'en remettre ? Rien de nouveau, rien d'heureux, toujours cette même image. Pourquoi marcher encore ? Mais je continuais cependant, presque involontairement. Allais-je trouver quelque chose, enfin, après tant de temps passé dans cette prison sans murs, mais de laquelle on ne peut s'évader ? Allais-je trouver enfin la sortie ? Cette évasion aurait-elle lieu, ou suis-je condamné à errer sans but, sans fin, sans faim ?
Je n'ai plus d'espoir, et je ne m'arrête pourtant pas. Qu'est-ce qui m'empêche d'arrêter d'avancer ? Je veux m'arrêter. Stop ! Je tombe. Je ne peux plus me relever. Quelle est cette nouvelle absurdité ? Tiens, « nouvelle ». Ainsi la nouveauté existe bel et bien dans ce lieu. Mais que penser quand la seule nouveauté que l'on rencontre est notre mal ? Pourquoi cet absurde désir que celui qui fut le mien ? Je restais par terre, allongé dans la plus inconfortable des positions, je ne pouvais bouger. Ici je me rendais compte à quel point le mouvement est simple, évident, mais cher, et même, vital. Enfin, avais-je bien besoin de vivre ici ? Aurais-je préféré la vie à la mort. Je ne pouvais tomber plus bas.
Je ressentis alors une lourde pression sur tout mon corps, qu'était-ce ? La peur s'échappait, tel l'assassin qui fuit sans avoir commis le crime. Je me sentis calme et apaisé, soulagé. Enfin, je le vis en face de moi. Mon père, lui aussi affolé. Des larmes chaudes coulaient lentement de mes yeux brillants, et me brûlaient les joues transies de froid. Mais cela n'était rien, j'étais enfin de retour dans le monde. Après la chute, je remontais le gouffre à mains nues. J'avais été perdu, seul, et j'avais retrouvé la réalité.





Correction du Cerf divin :huh:

Le sol austère sur lequel je marchais semblais : semblait
sans avoir commit le crime : commis
Je ressens alors... : paragraphe basculé au passé.
       

------------------------------------------------------------------------------------------------
La vie est un gouffre sans fond aboutissant à la lumière de la mort.
Je souhaite mourir à la fin de ma vie.

Celle-ci (moi) te considère autrement que du bois,
Oui tu est bien son âme, mon âme étant ton bois
Revenir en haut Aller en bas
Fantaisie

avatar

Féminin Bélier Messages : 633
Date d'inscription : 10/10/2012
Localisation : ???
Humeur : … !!!

MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   Jeu 6 Déc - 18:38

Je marcherai, les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   Jeu 6 Déc - 19:18

Tu as eu une bonne note, non ? :)
Je la trouve bien écrite, mais je ne colmprends pas ce qui se passe au final (en réalité)

Fantaisie> (y)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Maw' :D:
 



Aide à l'orthographe ici Wink
Quand vous êtes connecté, n'oubliez pas la chat-box !! (n'est-ce pas, Invité :p )


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Klem

avatar

Masculin Poissons Messages : 500
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : Dans une dimention musicale
Humeur : Prêt à écrire

MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   Jeu 6 Déc - 19:45

euh... si tu veux kawet, je te dirais ma note, mais je n'ai rendu cette rédaction qu'aujourd'hui... (et oui, vous avez un temps d'avance sur ma prof!!)
donc, en fait, à la fin, j'explique un peu ce qu'il s'est passé (que je m'étais perdu, quoi, que je retrouvais plus mes parents...) et en même temps la sensation que j'éprouvais au même moment... (même s'il est vrai que je ne l'ai jamais éprouvée (et c'est peut-être pour cela que c'est un peu flou...))

fantaisie > j'adore!!

------------------------------------------------------------------------------------------------
La vie est un gouffre sans fond aboutissant à la lumière de la mort.
Je souhaite mourir à la fin de ma vie.

Celle-ci (moi) te considère autrement que du bois,
Oui tu est bien son âme, mon âme étant ton bois
Revenir en haut Aller en bas
Fantaisie

avatar

Féminin Bélier Messages : 633
Date d'inscription : 10/10/2012
Localisation : ???
Humeur : … !!!

MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   Ven 7 Déc - 8:43

Ah, ouais, j'avais pas trop pigé non plus moi … J'avais pensé à un deuil … D'où les vers de Victor Hugo …
Revenir en haut Aller en bas
Gable



Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2012

MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   Mer 19 Déc - 8:57

La chute est assez floue.

Pour le reste, tu nous ponds 12 lignes répétitives qui pourraient se résumer en une : il est perdu. Bon après tu meubles, tu ornementes, tu tentes de donner un tort pathétique à la situation, mais ça me semble répétitif et pas vraiment pathétique. Je pense qu'il faut retravailler la longueur du texte, et éviter de rester trop longtemps sur la solitude. Ce qu'il manque en fait, c'est une action, aussi minime soit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Maylis W.

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 953
Date d'inscription : 19/09/2012
Localisation : avec ma biere et mon bouquin !! :)
Humeur : soit ivre de joie, soit ivre... enfin, vous voyez, quoi !!!

MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   Mer 19 Déc - 23:46

Je suis d'accord avec le prof de lettres, la chute est un peu floue... Et je trouve que tu mets un peu trop l'accent sur la solitude pour moi... Mais d'un autre côté, c'est le sujet qui te l'impose en quelque sorte ^^

Peut-être aurais-tu dû accentuer "la tristesses" du récit: c'est le chagrin le sujet (genre larme, cris assourdissant et tout...) mais il faut dire que je suis toujours dans l'exageration alors je saurais pas bien te conseiller ^^

Mais j'ai bien le principe du petit enfant perdu ^^ (tellement mieux que les clichés des premiers chagrins ^^ attention, j'ai rien contre les clichés ! (j'en fais moi même tout le temps !! :D) mais ça change et c'est plus agréable !!)

J'espère que tu auras une bonne note!!!

------------------------------------------------------------------------------------------------
La tentation existe pour qu'on y cède.
Revenir en haut Aller en bas
Klem

avatar

Masculin Poissons Messages : 500
Date d'inscription : 08/10/2012
Localisation : Dans une dimention musicale
Humeur : Prêt à écrire

MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   Jeu 20 Déc - 18:04

maylis, sais tu que quand on est vraiment triste, on ne pleure pas?

je comprends ce que vous voulez dire... (d'ailleur si vous lisez mon tx dans longues histoires, vous trouverez peut-être la même chose)
en effet, je joue beaucoup sur les répétitions... mais j'utilise peu les mêmes, utilisant plutôt des formulations différentes (pour accentuer). aussi, je pense en me relisant qu'il y a cependant une certaine progression. une gradation en quelque sorte...
là, au moment même ou je l'écris, je pense à un morceau de musique et aux conseils que me donne mon prof d'écriture... c'est très similaire
il y a une progression. ça démarre, et petit à petit, on va vers la tension, jusqu'au moment final, ou ce la se résout sur quelque chose de plus détendu. je trouve que mon tx suit exactement ce schéma, et qu'en cela, ce n'est pas une répétition. toujours par rapport à la musique, c'est un peu comme un thème et ses variations... il y a le thème principal, simple... et ensuite, on le réutilise, mais on n'en fait qqchose de différent. c'est ce que je fais, je le réutilise en en rajoutant petit à petit, jusqu'à ce que cela soit au max...

bref...
je comprends bien ce que vous voulez dire...
mais au final, la conclusion ne serait-elle pas que mon style est plus musical que littéraire ? (bien que je pense que ces deux domaines soit exactement la même chose, à peu de chose près)

------------------------------------------------------------------------------------------------
La vie est un gouffre sans fond aboutissant à la lumière de la mort.
Je souhaite mourir à la fin de ma vie.

Celle-ci (moi) te considère autrement que du bois,
Oui tu est bien son âme, mon âme étant ton bois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdu...[TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu...[TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: