Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Je suis zéro

Aller en bas 
AuteurMessage
ZÉR0

ZÉR0

Masculin Bélier Messages : 55
Date d'inscription : 21/09/2018

Je suis zéro Empty
MessageSujet: Je suis zéro   Je suis zéro EmptyMar 25 Sep - 10:55

...


Dernière édition par ZÉR0 le Lun 7 Jan - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tifani
Commentatrice détaillée et pro du CC
Tifani

Féminin Poissons Messages : 264
Date d'inscription : 20/05/2015
Localisation : En cours
Humeur : A la recherche de réponses

Je suis zéro Empty
MessageSujet: Re: Je suis zéro   Je suis zéro EmptyVen 5 Oct - 23:25

Bonsoir Zéro, comme promis je passe faire un petit commentaire, et j'ai été surprise de voir que ce poème n'avait pas eu de réponse donc... deux en un! :)

Hé bien, que dire sinon que ça me semble presque parfait? Je n'ai rien à redire, pas de répétition, pas de maladresse, beaucoup de rimes riches et de belles images variées... la seule chose qu'on pourrait reprocher à ce poème est qu'après certaines strophes particulièrement belles, les autres le paraissent un peu moins, mais en toute relativité... c'est difficile d'en dire du mal, tu me poses une colle!

En dehors de ça, je ne suis pas habituée à commenter la poésie, donc je n'ai pas vraiment les outils de le faire en détail, mais je ne te ferai pas l'affront de décortiquer ton texte de toute manière! On voit bien qu'il y a de nombreuses références au zéro, et ça en retirerait du charme que je les commente unes par unes! Mais s'il y a une chose que je peux noter, c'est que j'aime le rythme qui s'installe, avec chaque strophe qui se termine par "zéro". A vrai dire, je pense même que je le lis presque comme une chanson, tellement le rythme s'y prête à mes yeux!

Je t'ai déjà fait la remarque, mais tu as une belle plume! Donc voilà, en bref, j'ai aimé, c'est un beau texte bien travaillé! Pas de zéro pour toi ce soir, à part peut être celui accolé à la note maximale Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis plus ou moins absente en ce moment, comme je l'explique ici! M'en voulez pas trop si je suis lente à répondre ou que j'oublie des choses, et n'hésitez pas à me rappeler à l'ordre si jamais, je ne mords pas Wink

Si vous voulez voir ce que j'ai écrit sur le forum, c'est ici! :)
Mes textes
Revenir en haut Aller en bas
Ragne



Masculin Sagittaire Messages : 663
Date d'inscription : 02/04/2017

Je suis zéro Empty
MessageSujet: Re: Je suis zéro   Je suis zéro EmptyDim 7 Oct - 20:13


Hm.

Par où commencer?

Je ne sais même pas trop quoi dire, j'ai les neurones qui grèlent dans ma tête de savoir que demain il faudra aller mourir encore un peu aux mains du travail et de son enfer.

Mais entre temps, je t'ai lu... Qu'est-ce que j'en retiens... au final pas grand chose. J'ai la poésie qui me tiens souvent àà coeur, et ta ritournelle a eu un effet de guinguette un peu avorté. Elle ne m'est pas resté en tête, elle ne m'a pas collé au palais. Mon coeur n'a pas vrillé.

Mais bon, même si je n'ai pas adhéré, il n'y a pas grand chose à jeter. Ou rien de bien fou. C'est maitrisé, tu connais les effets de l'emphase, tu sais parsemer ici et là de la mythologie pour happer l'esprit et amener, rien que par leur invocation, un cortège de mythe qui s'entrelacent dans l'esprit, et d'un mot d'un seul ! Ta poésie est grandit, et Zér0 est associé à Babylone, Nabbuchodonnosor, on le voit un instant immense sur les rempart de Jéricho à l'origine du monde.

Pourtant, moi qui suis un féru d'épiqu et de grandiloquent wagnerie, qui aime l'abondance de cuivre frénétique à flinguer les oreilles, j'ai pas trouvé chaussure à mon pieds. Ca avait un aspect gainsbourg, un épique de cigarette, bouffé aux vieux mégots et au cynisme crasse. Le verbe ne s'envolait pas, il disait pouvoir le faire, mais méprisait l'acte.

Je crois que c'est ça, du Wagner sous Gainsbourg, c'est un mariage étrange, pas forcément malheureux. Mais je n'y suis pas rentré.

Au plaisir de te relire
Revenir en haut Aller en bas
Lame37

Lame37

Masculin Vierge Messages : 1051
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : Isolé à la bibliothèque
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

Je suis zéro Empty
MessageSujet: Re: Je suis zéro   Je suis zéro EmptyMer 10 Oct - 10:41

Très très beau poème, il ressort bien quand je le chante. Vraiment très presque impeccable. J'adore, c'est fluide, c'est cool. Continus, tu es loin d'être un zéro en poésie.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur, écrivain en herbe et critique amateur. 
Répliques du loup - "Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible. 
Tandis que les cauchemars sont le reflet de nos peurs et échecs guidant vers la souffrance." - M
bounce
Page de Lame37 (Pages Jaunes)
L'antre du Wolfo (Détails Textes)
Intégral G-Drive (Google Drive)
study
Envie de plonger dans le Wolfo Universe ? Prenez la peine et le  temps de découvrir mon univers.
Il y en a pour tout les goûts : des écrits poétiques ; des essais de romans ; des recherches de style...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Je suis zéro Empty
MessageSujet: Re: Je suis zéro   Je suis zéro Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis zéro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: