Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CC 2.41 (sujets)

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

avatar

Féminin Lion Messages : 781
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : J'ai la forme : rond est une forme

MessageSujet: CC 2.41 (sujets)   Mer 17 Oct - 21:34:04

Des sujets. Une heure pour écrire. C'est le cc 2.41 AHDE

Comme d'habitude, vous avez maximum 1 h pour poster votre écrit en choisissant un thème (ou plusieurs pour les plus fous fou).
Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ? Ou encore un texte court ? Pas de problème. Faites fonctionner votre imagination. :la:

N'oubliez pas les balises et ses indications (visibles, ou en spoiler pour garder le suspens).
Si vous avez un doute, n'hésitez pas à consulter ce topic : http://www.encre-nocturne.com/t1101-balises

Et n'oubliez pas de préciser le(s) thème(s) choisi(s) .
---

1. L'ingrédient mystérieux
2. Le même drapeau
3. Le passage secret
4. Un chien géant
5.

Sculpture de sable de l'artiste américain Carl Jara

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~ Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn: (ce n'est pas à jour hélas)

Les mercredis, 21h30 environ (heure française), j'anime le CC. Vous pouvez d'ailleurs m'envoyer vos suggestions par mp (ou sms, ou messenger, ou discord).
Inscrivez-vous pour le CC en duo qui aura lieu le samedi 17 novembre : http://www.encre-nocturne.com/t6178-inscriptions-cc-duo-17-novembre

CDF (Poésies, Chansons, Chamarrés) :la: , mon signe distinctif est ♫

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
YoMa
Caillasseur professionnel de Piaf cramé assassin de langue française
Caillasseur professionnel de Piaf cramé assassin de langue française
avatar

Féminin Capricorne Messages : 126
Date d'inscription : 11/08/2018
Localisation : Pays de Candy
Humeur : Toujours mauvaise

MessageSujet: Re: CC 2.41 (sujets)   Mer 17 Oct - 22:33:15

Thème : Le passage secret

-16
Spoiler : Tw:
 

Jour 18 :
La morsure du métal sur ma peau fine est toujours aussi insupportable. La température a chuté. Si j'ai bien compté, on doit être quelque chose comme le 19 Novembre, le tissu humide de sueur de mon sweat ne me protège plus vraiment du froid. J'ai été malade pendant quatre jours, ou peut-être cinq. Je ne sais plus vraiment, le temps ne passe pas de la même façon sans soleil. Je compte grâce aux assiettes tachées de graisse qu'Il dépose une fois par jour. Il aime me voir me tortiller par terre pour atteindre les mixtures inidentifiables qu'il me sert. Si j'arrive à m'en sortir, je crois que je ne pourrais jamais effacer ce sourire carnassier de ma mémoire.

Jour 23 :
Il... Je... Je crois que je perds la tête. J'ai faim. Mon corps est de plus en plus frêle et il est bien plus difficile de lutter contre le froid. J'ai mal au ventre, ce matin j'ai vomi, ma gorge brûle. Il m'a déposé des vêtements propres aujourd'hui, hier Il... Il a déchiré mon jean dans la précipitation.

Jour 3618 :
C'est aujourd'hui, maman m'a tout expliqué : elle doit sortir juste après moi, elle doit d'abord le convaincre de me laisser partir. Je connais le passage par coeur : la trappe du chien à la droite de la sortie de notre pièce. Compter jusqu'à dix, courir, ne pas se retourner.


"La jeune Stéphanie Lebrun, disparue depuis 2008 retrouvée.

C'est son garçon de dix ans, recueilli par des voisins qui a permis de retrouver la disparue d'Orléans. Le ravisseur serait le père de l'enfant. Interpellé par la police, nous attendons de plus amples informations. Stéphanie Lebrun est quand à elle hospitalisée pour de multiples blessures, sans doute causées par monsieur Duval lors de la fuite du jeune Isaac."

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Chacun rate sa vie. La réussir est une faute de goût" Nicolas Rey - L'amour est déclaré coeur



Mon signe distinctif de chasseuse de fautes ? Le %
Ma passion ? Caillasser les piafs assassins de grammaire. Faute !
Revenir en haut Aller en bas
Darkmichou

avatar

Masculin Balance Messages : 67
Date d'inscription : 11/11/2017
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: CC 2.41 (sujets)   Mer 17 Oct - 22:34:37

Thèmes : L'ingrédient secret (+ l'image un peu de loin)
___

La plupart des gens ne perçoivent le monde qu'avec une approche très simple. Un individu lambda arpentant mon village sous cette pluie d'automne ne verrait ainsi probablement que des véhicules bruyants et puants s'aventurant par intermittence sur les routes cabossées du bourg entre les rangées désordonnées de bâtiments aussi variés les uns que les autres, mais pour la plupart terriblement vétustes, sans doute à l'image de ses habitants... Devant l'un d'entre-eux, un néon rose attirerait son œil maussade vers le seul lieu de vie du coin : L'Oasis. Eh oui, c'est bien du bar que je parle. Et dans cette oasis, il pourrait commander une pinte de bière, abandonner ses tracas sur le paillasson et regarder les résultats du Loto et du PMU tout en critiquant gaiement la météo et les politiques, tous plus pourris les uns que les autres.

Moi aussi j'étais comme ça avant. Je voyais le monde simplement, et les jours se suivaient et se ressemblaient. Mais ça, c'était avant.
Il y a une semaine environ, en entrant dans le bar après ma journée à l'usine, je fus stupéfait de constater que Roger avec troqué sa Jacqueline contre une ravissante jeune femme au comptoir.

_ Eh Bernard ! Regarde ! C'est ma petite Marie qui vient m'aider au bar pendant les vacances scolaires.
_ Bonjour, m'adressa-t-elle avec un large sourire.
_ Bonjour, bredouillai-je. C'est déjà les vacances ?
_ Eh oui, je suis entrée en fac de lettres cette année, les vacances commencent plus tôt qu'au lycée !
_ Tant mieux, ça fait plaisir de voir un peu de jeunesse par ici !
_ Eh Bernard ! m'interpella à nouveau Roger, pas peu fier de sa fille. Tu vas être content, Marie a une spécialité : les cocktails ! Je sens que l'Oasis va devenir un endroit sacrément huppé cet été !
_ Super, tu m'en fais un s'il-te-plaît ? ça me changera de la blonde fadasse habituelle.
_ Eh ! Tu parles pas comme ça de ma Jacqueline ! s'énerva Roger.
_ Je ne parle pas de ta femme mais de ta bière abruti !
_ Eh ! Tu parles pas comme ça de ma bière !
Marie laissa échapper un petit rire cristallin et s'affaira à la confection d'un Mojito. Quand elle me le tendit, elle me regarda droit dans les yeux et me murmura :
_ Tu me diras ce que tu en penses. J'ai mis un ingrédient secret dedans.

Noyé dans son regard un trop court instant, je ne pus reporter mon attention sur le breuvage qu'une fois qu'elle s'éloigna pour servir d'autres clients à mesure que le bar se remplissait.
C'était délicieux. Vraiment. Et, je le sentais, ma vie venait de prendre un tournant. Je ne savais pas ce que j'avais bu, mais le changement que ça opérait en moi me faisait déjà me sentir plus jeune, et mon regard s'était éclairci. Je la félicitai chaleureusement quand elle repassa devant moi et lui demandai quel était l'ingrédient secret. Elle refusa cependant de me le dire, me mettant au défi de trouver par moi-même.

A partir de ce jour, je demandai chaque jour un nouveau cocktail, mais toujours avec l'ingrédient secret.  Et peu à peu, le monde continua à changer autour de moi. Je ne voyais plus la route cabossée mais les dizaines de milliers de véhicules ayant franchi mon village. Je ne voyais plus les bâtiments décrépis mais l'histoire de leur construction, du travail des gens. Même le travail me paraissait moins pénible. Le clou de la journée restait tout de même de retrouver tous les soirs la fabuleuse Marie, toujours aussi pétillante, et de déguster un nouveau de ses cocktails, avec toujours son petit ingrédient secret. Je le sentais, mon coeur s'emballait pour la petite. En y réfléchissant hier au boulot, la solution me parut alors évidente. J'avais deviné l'ingrédient secret. Aussitôt, un sourire éblouit mon visage et ne me quitta plus de l'après-midi. Dès mon travail fini, je me précipitai au bar. Excité comme un adolescent, et m'assurant que son père ne pouvait pas nous entendre, je lui demandai enfin :
_  Marie chérie, ton ingrédient secret, c'est l'amour ?!
Marie me dévisagea avec un mélange d'incrédulité, de perplexité et de dégoût.
_ Ben non, c'est du jus d'ananas...
Je m'enfuis du bar.

Aujourd'hui, je ne suis pas allé au travail. Je ne sais plus que faire. Marie m'oscède, mais quand on est un vieil alcoolique de 55 ans, amoureux d'une adolescente, que peut-on faire ?
Depuis hier, je ne perçois plus la vie en rose. Je ne la perçois plus non plus comme une personne lambda. Mais au lieu de la route cabossée, je vois mon coeur troué. Au lieu des bâtiment décrépis, je vois mon âme en lambeaux. Et au lieu de l'Oasis, ma mort sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CC 2.41 (sujets)   

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 2.41 (sujets)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Défis et Concours :: Les chronochallenges-
Sauter vers: