Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 CC 2.73 (sujets)

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

Titi

Féminin Lion Messages : 936
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Pépouze la pelouse

CC 2.73 (sujets) Empty
MessageSujet: CC 2.73 (sujets)   CC 2.73 (sujets) EmptyMer 27 Fév 2019 - 21:30

Sortez vos plumes aguerries
Car voici le CC du mercredi !

Une heure maximum à écrire ;
Cela va-t-il vous suffire ?

Vous pourrez choisir une ou plusieurs propositions,
Afin de fournir UN seul texte, fruit votre imagination.

Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ?
Tellement de possibilités ! C'est formidable, c'est charmant !
Un texte long, ou d'une maigre mesure :
Ce n'est pas grave, je vous l'assure !

Pour aiguiller vos lecteurs et lectrices,
N'oubliez pas de préciser les sujets choisis.
Vous me verrez particulièrement ravie
Si vous pensez aux balises salvatrices.

Flopostrophe a écrit:
Attention, il y a un petit changement discuté et décidé sur le discord d'EN. Je mets en bleu ce qui reste pareil, en rouge ce qui change :
- Lorsqu'on poste son texte en 1h00 ou moins, on reçoit deux points de participation.
- Lorsqu'on dépasse l'heure, même d'une minute, on ne gagne qu'un point.
- Lorsqu'on dépasse de plus de 15 minutes, on reçoit un point aussi
mais personne ne peut voter pour notre texte, il peut seulement être commenté.
Ainsi ça reste un CHRONOchallenge Wink
Je rappelle que voter rapporte un point, commenter en rapporte un autre et recevoir un vote de quelqu'un d'autre ajoute deux points.


---

Au menu de ce soir :
*  3 thèmes
*  1 consigne
*  2 musiques
*  1 image

1. La potion de vérité
2. Un animal amusant
3. L'oeuf ou la poule
4. Un personnage (à la 1ère ou 3ième personne du singulier...) se réveille dans une chambre inconnue, avant de se diriger vers le miroir.
5.

Lien direct de la musique : https://www.youtube.com/watch?v=_Tz7KROhuAw

6.

Lien direct de la musique : https://www.youtube.com/watch?v=vaAVByGaON0

7.
CC 2.73 (sujets) Valerio-carrubba-peinture-anatomique-morbide-07
Lien direct de la peinture de Valério Carrubba : http://1.bp.blogspot.com/_8Fn7fBFOlSM/TJCGlDzCljI/AAAAAAAAGi8/-xRQCgzZMY4/s1600/valerio-carrubba-peinture-anatomique-morbide-07.jpg

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~ Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn: (ce n'est pas à jour hélas)

Les mercredis, 21h30 environ (heure française), je lance le CC. Vous pouvez d'ailleurs m'envoyer vos suggestions par mp (ou discord).

CDF (Poésies, Chansons, Chamarrés) :la: , mon signe distinctif est ♫

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

"Ce n'est pas parce qu'on a les meilleurs intentions au monde, qu'on ne fait pas des dégâts." - https://youtu.be/pR3lqr7_KBY

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus

Je te juge:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Tifani
Commentatrice détaillée et pro du CC
Tifani

Féminin Poissons Messages : 249
Date d'inscription : 20/05/2015

CC 2.73 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.73 (sujets)   CC 2.73 (sujets) EmptyMer 27 Fév 2019 - 22:42

Bonjour bonsoir, en retard comme d'habitude! Thème 1 et 6, autant vous dire que ce n'est pas très joyeux! J'hésite à mettre une balise, mais je ne pense pas que ça soit justifié... je déconseille juste si vous n'êtes pas en forme, c'est triste.


Quand ce fut son tour, Mel sentit ses genoux trembler sur l'estrade, face à la foule. Elle avait espéré que le sort ou l'univers lui ferait une fleur, mais de toute évidence, il était comme toujours sourd à ses prières. L'assemblée avait encore le sourire aux lèvres, et l'atmosphère semblait légère. Ils avaient tous encore en tête les révélations un peu honteuses mais hilarantes des précédents appelés. Qui n'aurait pas ri à pleine poitrine devant ce jeune homme penaud qui avait révélé malgré lui être celui qui avait volé le paquet de biscuits de son ancien professeur, alors que ce dernier se tenait au premier rang ? Même cette jeune femme qui avait dévoilé avoir été abusée par son ancien compagnon semblait désormais sereine dans la foule, entourée de ses proches et de la bienveillance qui régnait dans la salle immense.

Pourtant, Mel sentait la sueur couler dans son cou, et restait immobile, paralysée par la peur. Il fallut qu'un proche vienne la pousser un peu des escaliers de l'estrade pour qu'enfin, elle ose s'aventurer vers la table qui s'y tenait. Sur cette dernière se trouvait l'origine de toute cette cérémonie. Un sérum de vérité, qui avait fait le tour du globe et fait l'objet de toutes les attentions ces dernières années. On disait qu'il était si puissant que personne ne pouvait y résister, et les quelques uns qui s'y étaient risqués avaient frôlé la mort jusqu'à finalement laisser ses effets leur faire révéler leurs secrets. La mort, ou la vérité. Ce n'était qu'un jeu, et même si elle avait essayé de s'y dérober, elle se trouvait contrainte d'y participer. La mort, ou la vérité. Et alors que la foule s'était mis à applaudir pour l'encourager, elle prit le verre, et le vida d'un trait.

La tête lui tourna très rapidement, mais passé quelques secondes, tout sembla retourner à la normale. Elle esquissa un sourire hésitant, et sentit l'espoir l'envahir. Peut-être que ce jour serait différent ? Oui, ce jour serait différent. Elle pouvait le faire. Et doucement, elle prit la parole. Se présenter, exposer brièvement qui elle était, qui de ses proches l'avaient appelée à faire partie de cette cérémonie. Parler de ses passions, de son travail, de sa famille et des endroits où elle avait vécu. Puis elle buta sur une anecdote, et sentit un soubresaut agiter tout son corps. Un mensonge pour décorer la vérité plus triste, qu'elle corrigea assez vite. Non, c'était vrai, elle n'avait pas aimé vivre là-bas, les gens y étaient cruels avec elle. Puis alors que les regards devenaient plus conciliants, elle sentit la situation déraper, et une lueur de peur s'alluma dans son regard.

Elle tentait tant bien que mal de revenir sur des sujets plus légers, mais ses pensées se tournaient inévitablement vers la noirceur et la douleur qui enserraient son cœur dans un étau. La vérité lui devenait plus douloureuse à chaque soubresaut, tandis qu'elle luttait inconsciemment pour maintenir les quelques mensonges qu'elle énonçait à voix haute. Finalement, elle marqua une pause, la douleur visible sur son visage malgré les paroles joyeuses qu'elle venait de prononcer. Son expression se détendit instantanément lorsqu'elle éleva de nouveau la voix, et elle paraissait plus calme, plus sûre d'elle malgré l'hésitation, la prudence dont elle semblait faire preuve.

- Non... c'est faux. Tout ne va pas bien. Je voudrais que ce soit le cas mais...

Ses lèvres s'entrouvrirent, mais seul un souffle atteignit le petit micro qu'elle tenait devant elle. Son poing se serra, et tout son corps se tendit alors qu'elle luttait une nouvelle fois. Les mots qu'elle souhaitait prononcer restaient désespérément hors de portée. Au bout d'un moment, elle sembla se calmer, mais lorsqu'elle releva les yeux vers la foule, son regard était terne, et empli d'amertume. Elle le savait, pourtant. La vérité qu'on lui avait imposée ne pouvait exister. Pas celle-là. Jamais. Elle esquissa un sourire sans joie, mais pourtant, son ton était encourageant et étonnamment rassurant, alors qu'elle prenait la parole pour la dernière fois.

- Ca va aller. Je suis juste fatiguée.

Seuls quelques personnes au premier rang remarquèrent le filet de sang qui s'était écoulé de ses lèvres à ces mots. Sans attendre que d'autres ne puissent le remarquer, elle s'était dirigée vers les escaliers pour regagner la foule. Elle s'était écroulée avant même de les atteindre. La mort, ou la vérité. Mais on ne lui avait jamais laissé le choix. Jamais.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis plus ou moins absente en ce moment, comme je l'explique ici! M'en voulez pas trop si je suis lente à répondre ou que j'oublie des choses, et n'hésitez pas à me rappeler à l'ordre si jamais, je ne mords pas Wink

Si vous voulez voir ce que j'ai écrit sur le forum, c'est ici! :)
Mes textes
Revenir en haut Aller en bas
 
CC 2.73 (sujets)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Défis et Concours :: Les chronochallenges-
Sauter vers: