Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 CC 2.76 (sujets)

Aller en bas 
AuteurMessage
Flopostrophe
Créature du Nord à la force tranquille et à l'humour un peu absurde
Flopostrophe

Féminin Scorpion Messages : 682
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

CC 2.76 (sujets) Empty
MessageSujet: CC 2.76 (sujets)   CC 2.76 (sujets) EmptySam 9 Mar 2019 - 21:42

Hey, vlà le CC ! :D

Vous avez une heure top chrono pour écrire un texte de la forme de votre choix. Inspirez-vous de l’un ou de plusieurs des thèmes proposés ci-dessous. Bonne chance !

1) Sèche tes larmes

2) Le chat qui aboyait

3) La plume d’un ange

4) La bêtise humaine

5) 33 Tours - California Dreamin

6) Contrainte : inventer une histoire de quiproquo

------------------------------------------------------------------------------------------------
“Chaque cerveau a son secret. Moi, c'est mon lit. Toi, c'est ton assiette. Mange avant de penser, ou tu penseras mal.”  - Timothée de Fombelle




Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §


Revenir en haut Aller en bas
Tifani
Commentatrice détaillée et pro du CC
Tifani

Féminin Poissons Messages : 245
Date d'inscription : 20/05/2015

CC 2.76 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.76 (sujets)   CC 2.76 (sujets) EmptySam 9 Mar 2019 - 22:27

Bonjour, je passe en courant d'air participer à ce CC, et miraculeusement finir dans les temps: thèmes 1, 3 et 4


J'avais beau déglutir encore et encore, le goût du fer restait omniprésent dans ma bouche. C'était tout ce à quoi je parvenais à penser, alors que j'avançais péniblement sur le sol brûlé du champ de bataille. Je tâchais de ne pas penser aux cendres que je faisais voler à chacune de mes foulées, mais sans avoir vraiment besoin de m'y forcer. Ce goût qui avait envahi jusqu'à ma gorge était devenue ma seule obsession. Je savais ce qu'il signifiait.

Un gémissement finit par me tirer de ma torpeur et du lent mouvement qui m'animait, et aussitôt mon regard s'alluma de nouveau. Un miracle. Dans cette étendue de feu et de mort, une personne luttait encore elle aussi. Je m'élançai alors à sa recherche, et très vite, je pus distinguer une silhouette, abritée sous un pan de roche, près de là où la terre avait été éventrée. J'ignorai les brûlures qui maculaient son flanc, et m'empressai de me laisser tomber à ses côtés. Ses yeux ne me voyaient qu'à peine, mais sa main serra la mienne avec un désespoir qui fit battre mon coeur un peu plus fort. Il était encore en vie, et avec les soins appropriés, il aurait toutes les chances de s'en sortir. Et pendant ces quelques secondes suspendues, notre espoir mutuel, celui de ne pas être le seul rescapé, et celui d'avoir été secouru, vint éclairer notre situation, comme un rayon de lumière perçant les nuages pour dissiper l'atmosphère pesante qui régnait sur la plaine. Puis la réalité nous rattrapa tous les deux.

Alors que j'avais oublié le goût du fer, penché sur mon compagnon d'infortune, la terre trembla de nouveau, si près que nos cœurs s'arrêtèrent d'un même mouvement. Le monstre se tenait à quelques centaines de mètres seulement, ses ailes déployées, et avant que j'aie le temps d'esquisser le moindre geste, il les abattit en avant. La poussière et les cendres vinrent nous balayer tous les deux, nous ensevelir presque, et il me fallut toutes mes forces pour nous maintenir sous ce misérable pan de roche. Ce fut le cri de l'homme qui me fit rouvrir les yeux. La brume et la poussière s'étaient totalement dissipés. Face à nous se tenait le dragon, de toute sa hauteur, de toute son impitoyable puissance. Il avait écrasé tous les autres, et avant finalement trouvé les quelques rescapés de son souffle mortel. Il était venu terminer ce qu'il avait commencé.

Alors que l'homme commençait à pleurer à mes côtés, la haine vint altérer mon regard, et sans la moindre hésitation, je m'avançai de quelques pas. Je dégainai mon arme et brandit mon bouclier, ignorant le pic de roche qui traversait mon armure au niveau de mon ventre. J'aurais voulu pouvoir réconforter l'homme, lui dire de sécher ses larmes, et que tout espoir n'était pas perdu. Mais moi-même, je savais qu'en me tenant face à ce monstre, je n'avais aucune chance. Au final, c'était peut-être cela, la plus grande bêtise humaine. Celle de croire au salut, quand les anges eux-mêmes nous avaient abandonnés. Celle de se tenir droit et fier, face à un combat perdu d'avance, et une puissance qui nous dépassait. Mais rien de tout cela n'avait d'importance pour moi. Quand le dragon ouvrit sa gueule, je raffermis mes appuis et déglutit une nouvelle fois. Toujours ce maudit goût de sang.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis plus ou moins absente en ce moment, comme je l'explique ici! M'en voulez pas trop si je suis lente à répondre ou que j'oublie des choses, et n'hésitez pas à me rappeler à l'ordre si jamais, je ne mords pas Wink

Si vous voulez voir ce que j'ai écrit sur le forum, c'est ici! :)
Mes textes
Revenir en haut Aller en bas
Horadere
Maître du Temps
Maître du Temps
Horadere

Masculin Balance Messages : 58
Date d'inscription : 02/10/2016

CC 2.76 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.76 (sujets)   CC 2.76 (sujets) EmptySam 9 Mar 2019 - 22:29

Théme 1 et 3

En attendant Alice




Partie dans le ciel , sous la nuit
Mon cœur s'est brisé
Et mes larmes ont coulé
Seul souvenir de son passage
Dans ce superbe paysage
Une plume , tombée lorsqu'elle a fuit

Errant en ville sans énergie
Je n'arrive plus à travailler
Je n'arrive plus à manger
Et tout les personnes de mon âge
Et tout les personnes de mon entourage
Me regardent avec un air plein de mépris

Ils pensent que j'ai sombré dans la folie
Que tout ce que j'ai raconté,
Je l'ai imaginé
Ils me disent de tourner la page
De mettre fin à ces mirages
Veulent tuer mon oasis , qui a changé ma vie

Je dois quitter ce pays
Pour continuer à espérer
Qu'elle ne m'a pas quitté
Qu'elle sera de passage
Je sèche ainsi mes larmes , et pars loin de ce village
Pour commencer un voyage , le coeur remplit de rage
Revenir en haut Aller en bas
Ouppo
Fou du roi
Fou du roi
Ouppo

Masculin Lion Messages : 476
Date d'inscription : 04/01/2016

CC 2.76 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.76 (sujets)   CC 2.76 (sujets) EmptySam 9 Mar 2019 - 22:39

Sèche tes larmes :

Tu t'es perdu dans tes draps, tu as voyagé quelque part de magique mais pas celle qui réalise tes rêves. Ton cauchemar t'as mâché et dévoré et te voilà réveillé. Tu pleures, mais sèche tes larmes car tu viens de perdre quelque chose d'incroyablement difficile à retrouver.

Au pays des songes on t'as dérobé une fraction de ton âme, une grande, tu vas devoir la retrouver.

Part à la recherche d'un homme qui ne dort plus et réside au fin fond de la forêt.

Laquelle ? Tu ne sais pas. Néanmoins il y réside.

Alors tu cherches les bois près de chez toi, tu cherches mais tu ne trouves rien.

De toute façon il ne se passe rien non plus pour toi, tu dois étudier et aller au lycée. Tu ne te sens pas différent d'avant, mais tu ne ris plus, tu ne pleures plus et tu ne rêves plus. On t'as pris quelque chose d'important mais tu ne veux plus chercher.
Tu vois maintenant le monde en gris et en fade, la douleur et la joie sont pour toi comme de l'huile pour de l'eau.

Tu as grandis, tu es marié et employé, tu as renoncé mais toujours pas oublié tes rêves.

Tes enfants sont grands tu as décidé de recommencer ta quête, tu ressort tes livres et étudies les cartes, tu t'aventures dans des forêts de plus en plus loin.

Tu as passé 10 ans à faire ça, tes enfants ont des enfants, ils s'inquiètent pour toi, tu continues ta traque mais tu es fatigué de ne rien trouvé. Un jour tu tombes sur un groupe de personnes habillées en noir et murmurant. Ils sont suspect, ils allument un feu violet et en sort un immense serpent qui les dévorent un par un, certains parviennent à s'enfuir mais il les poursuivra jusqu'à la fin.

Tu rentres chez toi et dort. Tu te réveilles en criant, tu as fais un cauchemar. Tu te rapproches.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CC 2.76 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.76 (sujets)   CC 2.76 (sujets) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 2.76 (sujets)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Défis et Concours :: Les chronochallenges-
Sauter vers: