Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 CC 2.96 (sujets)

Aller en bas 
AuteurMessage
Flopostrophe
Créature du Nord à l'humour absurde
Flopostrophe

Féminin Scorpion Messages : 840
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

CC 2.96 (sujets) Empty
MessageSujet: CC 2.96 (sujets)   CC 2.96 (sujets) EmptySam 25 Mai 2019 - 21:30

Coucou les Nocturniens,

Ce soir, Ouppo a préparé le CC et me l'a passé pour que je le lance à sa place. Vous avez une heure pour écrire sur le thème proposé, c'est parti ! :D


CC 2.96 (sujets) Thzome10

Source de l'image : https://www.flickr.com/photos/opassande/26019698812/in/photostream/

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hope if everybody runs, you choose to stay”  
One Republic - I Lived



Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §

Revenir en haut Aller en bas
Horadere

Horadere

Masculin Balance Messages : 104
Date d'inscription : 02/10/2016

CC 2.96 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.96 (sujets)   CC 2.96 (sujets) EmptySam 25 Mai 2019 - 21:57

Pas trop d'idée aujourd'hui donc un tout petit texte

Perte d'intérêt


Les dieux du grand loin
Sont dans un endroit tellement lointain
Que notre monde n'est plus à la portée de leurs mains
Revenir en haut Aller en bas
Flopostrophe
Créature du Nord à l'humour absurde
Flopostrophe

Féminin Scorpion Messages : 840
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

CC 2.96 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.96 (sujets)   CC 2.96 (sujets) EmptySam 25 Mai 2019 - 22:30

Les Dieux du Grand-Loin


Mon mari entre dans la chambre et son regard bienveillant se pose alors sur moi, en boule dans notre grand lit. Il découvre mes cheveux en bataille, mes yeux gonflés, mon visage trempé par les larmes, mes tremblements. Il s’approche et caresse mes cheveux.

- Que se passe-t-il ma belle ?

Je me remets à sangloter en attrapant un énième mouchoir sur la table de nuit. Je lui explique que je n’en peux plus de cette vie stressante, de mon travail qui ne m’intéresse pas, qui me stresse, qui m’angoisse. Je n’en peux plus de ces factures à payer, de ces documents à remplir à temps. Je n’en peux plus de cette circulation sur les routes, ce bruit constant, cet air chargé, ces gens pressés qui me bousculent, cette nourriture remplie de mauvaises substances chimiques… Je voudrais partir, loin, très loin. Je voudrais changer de vie.

- Tu sais… On pourrait partir. Tu te rappelles la fois où on avait regardé distraitement les annonces pour les maisons ? On en avait trouvé une à la campagne, jusqu’à nous rendre compte que c’était plutôt une ferme, qu’elle avait besoin de nombreuses rénovations et surtout qu’elle se trouvait à sept heures de route de la ville la plus proche…

- Oui, je me rappelle…

- Lulu, on pourrait partir là-bas.

- Tu es fou !

- Oui, soyons fou. Tu imagines ? On vivrait quasi en autarcie, on prendrait une vache, un cochon, une poule, un mouton. On ferait un grand potager, on planterait des arbres fruitiers…

- Ce serait impossible…

- On pourrait de temps en temps aller se réapprovisionner quand même, un long trajet et hop, c’est reparti pour six mois… Allez, Lulu, imagine…

- On irait faire de longues balades dans les bois…

- Oui, on serait au calme le soir, devant notre feu de bois. On cuisinerait à deux, ça sentirait bon dans la maison, on se ferait coulé de grands bains, on lirait assis dehors au soleil…

- Tu me ferais la lecture ?

- Oui, et on ferait la lecture aux animaux aussi. Le monde serait à nous, on ferait ce qu’on veut, quand on veut. On serait comme les rois du monde, les rois de notre monde à tous les deux.

- Mon amour… Ce serait mille fois trop cher, comment veux-tu qu’on se lance dans tout ça avec nos fonds actuels ?

-Je ne sais pas, on peut se renseigner, calculer, mettre de côté…

- Tu crois que ce serait possible un jour ?

- Oui, je crois. Et en attendant, on peut continuer à en rêver. Tu sais ma belle, rêver aussi, ça peut amener loin de ce monde compliqué, loin des problèmes… Même si c’est plus éphémère.

- Oui…

- Ne pleure plus, viens m’expliquer ce que tu mettras dans ta valise, le jour où on partira très loin de tout.

- Le jour où on deviendra les rois de notre monde. J’aime bien cette idée. Ou même des dieux.

- Les Dieux du Grand-Loin.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hope if everybody runs, you choose to stay”  
One Republic - I Lived



Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CC 2.96 (sujets) Empty
MessageSujet: Re: CC 2.96 (sujets)   CC 2.96 (sujets) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 2.96 (sujets)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Evénements :: Les chronochallenges-
Sauter vers: