Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif

Aller en bas 
AuteurMessage
K
Emmerdeur officiel
K

Masculin Taureau Messages : 395
Date d'inscription : 13/11/2017

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyMer 19 Juin 2019 - 19:44

Bonjour
Les Nocturniens sont fiers de vous présenter leur nouvelle histoire collaborative.

------------------------------------------------------------------------------------------------
2ème de la Chasse aux Œufs 2019
1er du Concours Théâtre 2019
Revenir en haut Aller en bas
toast

toast

Masculin Cancer Messages : 76
Date d'inscription : 23/03/2019

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptySam 22 Juin 2019 - 16:59

Il a la voix traînante. Daireann essaye de se concentrer sur autre chose que ces voyelles maltraitées. Les griffes ? Les écailles ? Les longues dents pointues ? Les deux petits filets de fumée qui lui sortent de ses narines ? Guthannrobdinoruth se redresse sur ses pattes.
-Humaine, je t’ai dit ton histoire. Maintenant tu sais.
En effet, Daireann sait. Née dans une haute famille du Plio Sha, Daireann était vouée à faire de grandes choses. Mais le destin ne marche pas forcément comme on l’entend. La voici sans sous, vêtue de guenilles tellement trouées qu’elles ne couvrent rien de son torse plat, et elle a dû se raser la tête pour éviter une épidémie de poux. Daireann n’a plus rien d’une princesse, les côtes apparentes et le visage amincit, les pieds sales et les ongles encrassés. Elle qui était une si fière archère ne serait même plus capable de tenir un arc.
Et pourtant, c’est de l’espoir qui fleurit en elle. Elle le sent, elle sent sa poitrine se réchauffer, elle sent son cœur accélérer. Car elle sait. Elle sait que quoi qu’elle fasse, tout ira bien. Le destin ne prend pas les chemins attendus. Et puis, dans un nuage de vapeur, Guthannrobdinoruth lui souffle au visage, lui effaçant les bribes de souvenir de son histoire. La laissant reprendre ses esprits, il porte son épaisse patte griffue à sa bouche, la léchant à la manière des chats.
Les chemins de son destin sont redevenus flous dans l’esprit de Daireann. Mais elle sait où elle doit aller : la ville de sa naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Lame37

Lame37

Masculin Vierge Messages : 1051
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : Isolé à la bibliothèque
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyLun 24 Juin 2019 - 19:27


Daireann se lève, résignée. Elle passe une main derrière sa nuque en imaginant son ancienne et courte chevelure brune. Du regard, elle cherche Guthannrobdinoruth. Ses yeux verts ne perçoivent que de la fumée et des bruits de la nature. Daireann a pris sa décision. Sa longue et périlleuse route vers ses origines peut alors commencer.
Un grand vent d'été se lève, libre et silencieux. La nature vit sans craindre les fracas de l'homme, car le gardien de la forêt est là. Daireann quitte le repaire du sage et mystérieux Guthannrobdinoruth. À l’orée de la forêt, se trouve une vielle maison en ruine et plus loin une cité. Là-bas, au vu de l’allure de Daireann, les passants la jugeraient, tandis que les enfants se moqueraient d’elle.
Daireann n'y pense guère, elle soupire et franchi le seuil du pauvre habitacle. Elle y récupère dans un coin sombre, à l'intérieur d'un modeste coffret : un petit talisman en bois sobrement sculpté et une cape poussiéreuse. Tout cela n'a aucune valeur marchande, mais c'est tout ce qui lui reste. Un sifflement perçant se fait entendre, mais elle ne distingue pas la source. Elle respire un grand coup et ressort. Elle s'enfonce désormais dans la sombre et dense forêt. Elle ne se soucie plus l'endroit d'où elle part, seul lui importe où elle va.

Dans les bois, après une marche de plus d'une heure dans un silence sans fin, une ombre passe et la frôle. Le vent souffle plus fort et Daireann pense plus à s'abriter qu'à s'attarder sur un possible observateur. Son chemin la mène vers une grotte visiblement vide. On dirait que quelqu'un la protège et la guide. Elle ramasse un peu de bois mort et des pierres.
Le vent souffle toujours et le feu ne prend pas. Daireann soupire après plusieurs tentatives. Soudain, elle n’entend plus rien et une silhouette imposante apparaît à l’entrée. « Si tu veux, je peux. » Au sein du tas de branchage, une flamme commence à naître et à grandir. Daireann reconnaît alors le sage Guthannrobdinoruth. Elle ne paraît pas étonnée et dit simplement : « Merci Guthanrob. »
L'énorme bête sourit au son du diminutif. Il lèche sa patte tout surveillant la lumière nouvelle. La frêle Daireann peut s'en dormir tranquille, car elle sait qu’on veille sur elle. Elle rêve à sa ville natale et elle se promet de devenir plus forte pendant le voyage...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur, écrivain en herbe et critique amateur. 
Répliques du loup - "Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible. 
Tandis que les cauchemars sont le reflet de nos peurs et échecs guidant vers la souffrance." - M
bounce
Page de Lame37 (Pages Jaunes)
L'antre du Wolfo (Détails Textes)
Intégral G-Drive (Google Drive)
study
Envie de plonger dans le Wolfo Universe ? Prenez la peine et le  temps de découvrir mon univers.
Il y en a pour tout les goûts : des écrits poétiques ; des essais de romans ; des recherches de style...
Revenir en haut Aller en bas
Titi

Titi

Féminin Lion Messages : 973
Date d'inscription : 28/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Pépouze la pelouse

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyMer 26 Juin 2019 - 20:54

- Princesse ! A l'aide !

Daireann se relève et ouvre les yeux. Elle n'est plus dans la grotte. En observant les alentours, elle comprend qu'elle se trouve de nouveau dans la forêt. Il lui est impossible de voir ce qui se passe en bas, car tout son champ de vision est altéré par un épais brouillard nocturne. Elle sent quelque chose sur son pied droit. Elle se penche, et tâtonne, pour enfin trouver un arc. Elle décide de se mettre à quatre pattes, et de chercher s'il y a des flèches. Il ne lui faut pas plus d'une dizaine de secondes pour trouver un carquois. Quelle chance !

- Sauvez-nous ! Je vous en supplie !

La princesse déchue parvient à deviner la provenance de cet appel à l'aide. Elle se dirige vers ces cris, qui deviennent plus fort à mesure qu'elle avance.

- Nous ne tiendrons plus longtemps ! Princesse !

Elle court à travers le sentier brumeux, évitant tant bien que mal des branches sur son passage qu'elle manque de peu de recevoir en pleine figure. Les cris se font de plus en plus fort. Elle sait qu'elle touche au but, mais ne sait pas à quoi s'attendre. Soudain, elle tombe au sol. Un de ses pieds venait de se prendre dans la racine d'une souche d'arbre. Elle se relève et tend l'oreille. Plus le moindre bruit. Elle avance doucement, prudemment.
Elle aperçoit une lueur orangée. Elle continue sa progression prudemment. Le brouillard atteint sa limite. Elle reste figée devant un bien sinistre spectacle : des arbres en feu, des animaux apeurés s'enfuyant, et des carcasses calcinés aussi bien d'animaux que d'êtres humains n'ayant pas eu la chance d'échapper à cet incendie. Daireann ressent une immense peine pour eux. Elle se demande qui a pu faire cela. La réponse ne tarde pas à lui être donnée alors qu’une large ombre vient la recouvrir :

- Princesse ! La vue vous plaît ?
- Guthannrob ! Mais... p... p... pourquoi ? Je croyais que nous étions...
- ...amis ? Quelle idée ridicule !

La surprise lui fait lâcher son arc, mais elle ne parvient pas à bouger.

- Guthannrob ?!
- Mon prénom est Guthannrobdinoruth Princesse ! Enfin... princesse... ça c'était avant. Vous savez que vous n'avez plus votre place ici ! Seule Gareth, votre soeur peut prétendre au titre de princesse, future reine désormais. A moins que...
- A moins que ?
- A moins que vous ne parveniez à prouver qu'elle vous a...

Un flash intense aveugle Daireann. Elle ne perçoit plus les paroles émanant de la gueule du cruel l'animal. Elle se réveille en sursaut dans les pattes du dragon endormi. Tout cela n'était qu'un affreux cauchemar ! Des larmes coulent sur ses joues. Jamais son ami ne la trahirait, lui qui n'hésiterait pas à se sacrifier pour elle. Ils se connaissaient depuis toujours. L'oeuf de Guthannrob avait en effet éclot le même jour que Daireann éait née. Fatiguée par cette agitation, elle se rendort en quelques instants.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Si tu as un souci, n'hésite pas à me MP Wink

Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~ Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:

Les mercredis, 21h30 environ (heure française), je lance le CC. Vous pouvez d'ailleurs m'envoyer vos suggestions par mp (ou discord).

CDF (Poésies, Chansons, Chamarrés) :la: , mon signe distinctif est ♫

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

"Ce n'est pas parce qu'on a les meilleurs intentions au monde, qu'on ne fait pas des dégâts." - https://youtu.be/pR3lqr7_KBY

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus

Je te juge:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Syta
Fondatrice et grande manitou du forum
Fondatrice et grande manitou du forum
Syta

Féminin Capricorne Messages : 1719
Date d'inscription : 17/07/2012
Localisation : En haut d'un arbre
Humeur : Poétique

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptySam 29 Juin 2019 - 14:28

Elle regrette aussitôt d'avoir succombé au sommeil.

Ses pensées sont embrumées, elle ne sait pas si elle rêve ou si son monde s'est simplement mis à se fissurer. Elle voit danser en cascade une saccade de songes qui se tordent devant ses yeux.

- Princesse !

Elle ignore qui lui parle. Qui se meut devant ses paupières ou son esprit. Elle sent son crâne bouillir et ses oreilles fétider.

- Princesse !

Elle sent deux mains sur ses épaules. Celles-ci s'évaporent aussitôt.

Puis sa conscience disparait. Elle ne sait combien de temps. Tout devient noir. Elle ne pense plus. Elle ne rêve point. Tout se fait silencieux et engourdi.

Quelques heures après ? Quelques jours plus tard ? Une voix la tire de son sommeil.

Elle ouvre les yeux, rien. Une mansarde à la peinture écaillée se dévoile devant son regard. Elle ne connait pas la pièce. Il n'y a personne autour d'elle. Quelqu'un l'aurait transporté ici, pendant son sommeil ?

Péniblement, elle soulève sa couette, et le premier mouvement de la main qu'elle ose faire lui assène une douleur insupportable en haut du bras et à la base du coup.

Et elle le remarque. Autour de son biceps, un bracelet violet brillant, enfoncé à moitié dans sa peau, qui semble se gonfler et se dégonfler au rythme des battements de son coeur. Elle retient un petit cri de stupeur. Une seconde après, une voix rauque mais familière se fait entendre en bas de l'escalier.

- Princesse !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.encre-nocturne.com
K
Emmerdeur officiel
K

Masculin Taureau Messages : 395
Date d'inscription : 13/11/2017

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyMer 3 Juil 2019 - 20:23

Pendant un instant, elle resta muette, tétanisée comme si elle avait vu un fantôme. Puis elle se précipitât dans les bras de son mentor Denrik, avec qui elle partait chasser autrefois. L'homme d'âge mûr, accueillit avec surprise l'étreinte de la jeune femme. Il porte le même parfum d'autrefois, et son costume de soie noire est d'une grande douceur par rapport aux écailles d'un dragon. Quant à son nom, il est quand même plus agréable à l'oreille, et bien plus facile à retenir.

"C'est toi qui m'as amené ici ?

- Pas du tout, répondit Denrik un peu surpris. Je cherchais seulement un endroit où dormir au sec. Il y a eu un violent orage cette nuit."

Elle regarda par la fenêtre. Il faisait ce matin grand soleil, dont les éclats étaient renvoyés par les herbes encore humides. C'était un décor de rêve, bien loin de la forêt obscure où se terrait Guthannrob. Vraiment, elle ne s'expliquait pas comment elle était arrivé jusqu'ici. C'était un mystère qu'elle se promit d'éclaircir plus tard. Pour le moment, elle avait des questions plus pressantes.

"As-tu des nouvelles de la cour ?" demanda-t-elle, la voix tordue par l'angoisse. Elle attendit la réponse comme un couperet.

"Hélas oui princesse. Le Seigneur Cthalhas, qui règne sur votre ancien royaume, vous a fait quérir pour l'hommage.

- L'hommage, répéta-t-elle d'une voix blanche. Mais seul l'héritier de la famille est censé le faire."

Il ne répondit pas, ne pouvant qu'accueillir les larmes qui recouvraient le visage de Daireann. À ce moment, on entendit un grondement effroyable. Denrik se retourna pour faire face au visage furieux du dragon.

------------------------------------------------------------------------------------------------
2ème de la Chasse aux Œufs 2019
1er du Concours Théâtre 2019
Revenir en haut Aller en bas
philibert

philibert

Masculin Capricorne Messages : 137
Date d'inscription : 20/01/2019
Localisation : disséminé
Humeur : flou à lier

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptySam 6 Juil 2019 - 21:12

Denrik fit un bond en arrière pour échapper aux crocs acérés de l'énorme mâchoire qui claqua dans le vide.
Après un sursaut de frayeur, Daireann observa rapidement le dragon et s'écria :
- Gwanrethy !?
Elle s'interposa en écartant les bras.
- Gwanrethy, NON ! Épargne cet homme ! S'il te plaît. Gwanrethy, c'est bien toi ?

Coupé dans son élan, le puissant reptile redressa la tête avec noblesse.
- Mon nom est Gwanrethydinroth, Princesse ! Enfin... princesse... Pour vous donner ce titre, il faut beaucoup d'imagination ou une bonne mémoire comme la mienne. En ce moment, vous ressemblez plutôt à une traîne-misère.

Profitant de la diversion, avec une rapidité étonnante pour son âge, Denrik avait saisi une flèche et armé son arc. Il le pointa en direction de Daireann. Celle-ci se retourna, stupéfaite, n'en croyant pas ses yeux écarquillés.
En un éclair, le dragon fit un pas sur le côté et souffla un jet de flammes bouillonnantes au visage de l'archer. L'homme ne put que lâcher son arc et se prendre la tête entre les mains, aveuglé, hurlant de douleur.

La situation redevenait plus calme. Le vieil homme était prostré dans un coin, choqué par la brûlure. Le dragon léchait ses épaisses pattes griffues à la manière des chats.
- Vous voyez Princesse ? Denrik est un homme dangereux, un traître.
- Vraiment ? Je n'arrive plus à distinguer le vrai du faux. Je me demandais comment j'étais arrivée dans cette mansarde et comment Denrik pouvait être au courant de ma présence ici. Mais un traître, lui !? C'était un homme bon auparavant.

- Beaucoup de choses ont changé. Vous êtes restée longtemps éloignée de la cour. Le temps de l'insouciance est définitivement révolu.
La nostalgie envahissait la jeune fille.
- Je me souviens. Nous jouions sans arrêt tous les 4, Gareth et toi, Guthannrob et moi, chacune avec son ami dragon, inséparables. Gwanrethy, que s'est-il passé ? Dis-moi, comment va ma soeur ?
Elle sentait des larmes irrépressibles qui montaient et troublaient sa vision. D'autant que le noble dragon restait silencieux et sombre.

Puis elle remarqua pour la première fois un collier violet brillant sur l'encolure d'écailles, comme soudé et vivant, animé d'un battement régulier.
- Quoi !? Toi aussi !? Regarde, on m'a enfoncé dans la peau cet affreux bracelet violet qui ressemble fort au collier que tu portes. De quoi s'agit-il ?

Le grand reptile baissa tristement la tête.
- Ce collier et ce bracelet sont ensorcelés ! Ils sont dotés d'un pouvoir maléfique pour nous posséder sournoisement.
- Mais comment ?
- Ces ornements diaboliques prennent petit à petit le contrôle de notre esprit. Ils agissent d'abord dans le monde des songes. N'avez-vous pas eu des cauchemars, Princesse ?
- Oh oui plusieurs, c'était horrible !
- On a constaté que ces implants maudits provoquent des rêves troubles où les valeurs sont inversées. Ensuite, la frontière entre les songes et la réalité s'efface peu à peu. Le bien et le mal se confondent. Et finalement nous sommes manipulés pour commettre des actes contre nature.
- Mais qui veut nous contrôler ?

Mêlée à la honte et au sentiment d'impuissance, il y avait aussi une sorte de fierté rebelle, une rage indomptable dans le regard perçant du dragon.
- Le tyran Cthalhas, évidemment ! Il veut imposer son pouvoir par la force et la tromperie. Mais nous devons résister à tout prix ! Il faut absolument lutter contre cet usurpateur !

Il y eut une courte pause. On entendait Denrik qui pleurait doucement, comme s'il regrettait tout le mal qu'il avait commis. Soudain il se redressa d'un bond. Désarticulé et aveugle, il s'élança vers la jeune fille et vint se briser le cou sur les dents du dragon protecteur. Il avait mis fin à sa vie, peut-être dans un sursaut de lucidité, pour enfin libérer le pantin malveillant qu'il était devenu.

Gwanrethydinroth déposa le corps et l'examina. Sur un bras, il releva une manche qui dévoila un bracelet brillant d'un violet presque noir.
- Denrik aussi était sous l'emprise d'un bracelet. Et vous voyez la couleur, Princesse ? Le bracelet devient noir au fur et à mesure qu'il prend le contrôle de son possédé. C'est probablement lui qui vous a transportée ici et greffé votre bracelet.
- Pauvre homme malgré tout...

Le dragon continua son explication :
- Sachez encore que ces bracelets violets fonctionnent aussi comme des mouchards. Les porteurs d'implants peuvent parfois sentir à distance la présence d'autres porteurs, surtout dans le monde des rêves. C'est d'ailleurs grâce à cela que j'ai pu vous retrouver ici.
- Mmh, je comprends mieux.
- Ces dernières années, tout le monde croyait que vous étiez une pauvre paysanne. Vous aussi vous le croyiez. Guthannrobdinoruth vous avait écartée de la cour pour vous protéger. Désormais, munie de ce mouchard, vous êtes trop visible.

D'un coup, Daireann se sentit mal à l'aise avec l'impression d'être secrètement observée.
- Et où est Guthannrob ? Pourquoi n'a-t-il pas empêché tout cela ? N'est-ce pas lui qui devait rester à mes côtés ?
- Il n'a pas pu, certainement. Le destin prend parfois des détours inattendus. Mais soyez-en sûre, Princesse, un humain pourra toujours compter sur son dragon-ami.

Maintenant, Gwanrethydinroth paraissait désolé.
- En tous cas, moi je dois partir. J'ai peur de glisser dans les rêves et de subir l'influence maléfique de mon maudit collier.
- Alors, veille bien sur ma soeur Gareth, s'il te plaît.
- Et vous, Princesse, avant de revenir au Plio Sha et avant de vous présenter à la cérémonie de l'Hommage, je vous en prie, trouvez un moyen de vous débarrasser de votre bracelet. Vous devez absolument vous libérer de son emprise. Nous comptons sur vous !
- Merci Gwanrethy.

En contemplant la jeune fille maigrichonne, il ajouta respectueusement :
-  Et si vous voulez un conseil... de grâce, abandonnez ces haillons. Belle Princesse, prenez un peu soin de votre apparence !
Après avoir lancé un clin d'oeil malicieux, le dragon s'envola majestueusement.

Rassemblant ses affaires, son talisman, sa cape, Daireann sortit en emportant aussi l'arc et les flèches de Denrik. Elle eut une dernière pensée amère pour lui et s'éloigna.
Revenir en haut Aller en bas
http://philibert.byethost7.com/
flocon
L'admin venue du froid et fan de l'hiver
flocon

Féminin Taureau Messages : 289
Date d'inscription : 05/06/2017
Localisation : perdue en Hiver
Humeur : désespérée par le monde qui l'entoure

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyJeu 11 Juil 2019 - 22:24

Guthannrobdinoruth au même moment n'était pas dans une position plus confortable. Il avait réussi à réchapper au piège tendu par le tyran Cthalhas. Il avait eu de la chance de percevoir un mouvement au coeur de la forêt au moment ou il survolait la frontière des terres oubliées, territoire des siens. Son instinct l'avait poussé à bifurquer rapidement à la dernière seconde, esquivant ainsi une volée de flèche, très certainement empoisonnées.
Il avait eu de la chance sur ce coup là. Mais le tyran n'est pas stupide et veut être sur qu'aucune poussière ne vienne se glisser dans les rouages de son plan si bien huilé. Rien ne l'empêchera d'accomplir son destin. Il avait donc prévu une deuxième équipes d'archer ainsi qu'une autre sur chaque lieu où Guthannrobdinoruth aurait pu se poser.
Et c'est justement grâce à cette prévoyance ou plutôt à ce besoin maladif de tout contrôler pour être sur que tout se déroule selon le plan, que le tyran Cthalhas réussi à piéger Guthannrob.

Après avoir échapper aux premiers tir empoisonnés, Guthann avait volé un long moment au dessus de la forêt, afin d'être sur d'avoir échappé à ses poursuivants. Mais ce fut quand finalement il se posa épuisé d'avoir parcouru le ciel pendant de longues heures, repoussant ses limites, qu'il fut capturé.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis un flocon de quoi je ne sais pas. D'avoine ou peut être de glace.
Je préfère le flocon de neige, magnifique mais fragile et avant tout éphémère.

* * * * *
* * * * *

Je suis un flocon de neige solitaire
Délaissé par mes pairs, abandonné
Dans une région où le soleil règne en maître
Sous ce ciel bleu infini qui n'a jamais vu l'hiver
Je vis en espérant voir le jour où virevolteront
dans ce ciel tristement bleu de doux cristaux de glace


*    *    *   *    *
Revenir en haut Aller en bas
Flopostrophe
Créature du Nord à l'humour absurde
Flopostrophe

Féminin Scorpion Messages : 824
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptySam 13 Juil 2019 - 17:16

Pendant ce temps, Daireann quitta à son tour la demeure dans laquelle Denrik l’avait amenée pour lui fixer son bracelet maléfique durant son sommeil. Elle laissa derrière elle le corps inanimé de son ancien mentor. Une fois à l’extérieur, elle se laissa deux minutes pour profiter du soleil qui réchauffait quelque peu son cœur fatigué, et pour réfléchir calmement à la situation dramatique dans laquelle elle se trouvait.
Comment retirer ce bracelet ? Peut-être que Guthannrobdinoruth avait la réponse, lui qui connaissait le secret de nombreuses choses… Il fallait qu’elle le retrouve. Elle s’étonnait qu’il ne soit pas encore à ses côtés pour l’aider. Quelque chose devait sans aucun doute le retenir. Elle croisa les doigts pour que ce ne soit pas le tyran Cthalhas.
Soudain, ses questions s’envolèrent d’un coup car une lourde créature se posa juste derrière elle. Elle se retourna dans un sursaut et aperçut justement son ami Guthannrobdinoruth. Cependant, elle remarqua qu’il avait du sang autour de sa gueule et sur ses dents pointues. Lorsque Daireann, prise par la panique, baissa la tête vers le sol, elle vit sa sœur sans vie, emprisonnée dans les griffes de l’animal.

- Guthannrob, qu’as-tu fait ?! Tu es devenu fou !

Elle ne réfléchit pas un instant au bracelet maléfique et rentra dans une rage sans nom à l’égard de son « ami » dragon. Elle arqua une flèche en sa direction pour en finir avec ce traitre mais au moment de lâcher la corde, elle se retrouva au sol.
Ses paupières étaient lourdes, elle peina à les ouvrir. Elle se releva avec effort et tourna la tête dans toutes les directions… Pas de trace de Guthannrobdinoruth, ni de sa sœur ensanglantée. Elle prit conscience qu’elle avait encore été victime d’un rêve forcé, qui avait été plus qu’un rêve, cette fois-ci… La jeune fille se rendit compte que c’était la deuxième fois qu’on la poussait à penser que son dragon-ami était un être mauvais. Elle se demanda alors si le tyran cherchait à ce qu’elle ne fasse plus confiance à Guthannrobdinoruth. Mais pourquoi ? Pour ne pas qu’ils puissent s’entraider ? Pour qu’ils s’entretuent ? Il fallait qu’elle lutte contre les idées qu’il essayait de lui planter dans la tête. Elle n’allait pas se laisser manipuler et elle allait retrouver son ami avant qu’il ne soit trop tard ! Problème, elle ne savait pas où le chercher. Elle décida d’avancer prudemment vers la forêt, là où il aimait se réfugier.

Soudain, elle sentit qu’un être arrivait à sa proximité. Elle leva la tête dans la direction qui lui semblait la bonne et une dizaine de secondes plus tard, elle aperçut Gwanrethydinoroth qui revenait déjà. Il avait dit juste : elle pouvait deviner la présence d’un autre bracelet à distance.
Il se posa majestueusement à côté d’elle. Au grand étonnement de Daireann, elle découvrit que le dragon portait sur son dos Gareth qui, en descendant, révéla une magnifique robe bleue et des cheveux brillants et soyeux. Daireann fut émerveillée devant la beauté terrible de sa sœur qu’elle n’avait plus vue depuis tant d’années. Elle se sentit soudain mal à l’aise, dans ses vêtements décousus, son crâne rasé et ses pieds sales.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hope if everybody runs, you choose to stay”  
One Republic - I Lived



Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §

Revenir en haut Aller en bas
Lilie

Lilie

Féminin Vierge Messages : 51
Date d'inscription : 14/09/2018

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyLun 15 Juil 2019 - 12:23

Gareth s'avança doucement vers sa soeur, les mains en avant, comme pour lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre d'elle:

-Tout va bien petite soeur, je suis là maintenant, je vais prendre soin de toi.

  Daireann tentant de cacher inutilement ses guenilles, s'approcha de Gareth, le regard baissé. Celle-ci lui ouvrit les bras et Daireann s'y réfugia. Malgré tout elle ne parvenait pas à oublier son rêve où Guthanrob lui disait qu'elle devait prouver quelque chose à propos de sa soeur. Mais ce n'était qu'un rêve, dicté par un tyran, elle ne devait pas le prendre en considération. Une larme de sel coula sur sa joue lorsqu'elle dit à Gareth:

-Tu m'as tant manqué... Que s'est il passé? Comment en sommes nous arrivés là?
-Je sais que tu as un tas de question, mais je ne peux pas y répondre pour l'instant. Pour le moment nous allons te rendre une allure de princesse.

  Intriguée, Daireann suivit sa soeur qui la fit monter derrière elle sur le dos de Gwanrethydinoroth. Ils volèrent un certains temps jusqu'à une petite maison. A l'intérieur, une domestique lui fit prendre un bain, et Gareth lui donna une tenue qui n'était pas en guenilles: Une robe en lin de couleur pourpre sous un corset à laçage marrons, avec des bottes montantes. Elle n'aurait plus à marcher les pieds nus... Sur une chaise étaient posés un brassard d'archer, un arc et un carquois remplis de flèches.
  Quand Daireann retrouva Gareth, elle la remercia et lui dit:

-Cet arc est superbe, mais je serais bien incapable de m'en servir comme avant...
-Tu étais la meilleure archère du Royaume, ça va revenir vite, tu verras. Plus vite tu auras retrouvé tes capacités, plus vite tu pourras aller délivrer Guthanrob.
-Quoi? Guthanrob à été fait prisonnier? Mais comment le sais tu?
-Je le sais, c'est tout.

  Pendant les jours qui suivirent, Gareth fut au cotés de sa soeur pour lui réapprendre ce qu'elle croyait ne plus savoir. Mais quand Daireann finit par mettre sa flêche en plein dans sa cible, elle se rendit compte que celle qu'elle était n'était pas loin.

-Maintenant allons libérer mon ami! Déclara Daireann d'un ai résolu.

------------------------------------------------------------------------------------------------
*Lilie*

''Ecrire, c'est écouter la langue respirer là où elle se tait, entre les mots” Sylvie Germain
Revenir en haut Aller en bas
Lilie

Lilie

Féminin Vierge Messages : 51
Date d'inscription : 14/09/2018

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyDim 21 Juil 2019 - 20:45

-Non Daireann, tu ne peux pas te lancer maintenant dans cette mission là... Protesta Gareth.
-Et pourquoi? Je dois aller au secours de mon ami, tu sais mieux que n'importe qui à quel point il compte pour moi!
-Je ne dis pas que tu ne dois pas aller le délivrer, je dis juste que tu dois avant tout trouver le moyen de nous débarrasser de nos bracelets... Si nous les gardons, nous avons plus de risques d'échouer dans notre mission, car nous allons finir par ne plus distinguer le vrai du faux.... De plus, ils nous sentirons approcher...  

  La jeune fille réfléchi un instant aux arguments de sa sœur, et dû bien reconnaître qu'elle avait raison. Y aller tant qu'ils avaient encore leurs bracelets, c'était mettre Guthannrob plus en danger encore.

-Mais je n'ai aucune idée de comment me débarrasser de ces bracelets...
-Moi je le sais, répondit de sa voix grave Gwanrethydinroth.
-Comment faire?
-Comment faire je ne sais pas exactement, je sais juste que le tyran Cthalhas s'est servi de notre magie, à nous les dragons, pour créer ce sort puissant contenu dans ces bracelets. La source de ce pouvoir se trouve en haut d'une haute tour. De nombreux gardes la protège. Cela sera très périlleux de s'y rendre et une fois là bas je n'ai aucune idée de comment désactiver nos bracelets. Mais c'est le seul moyen...
-D'accord, conduis nous là bas s'il te plait.
-J'espérais que tu dirais ça, dit sa sœur en souriant.

  Les deux sœurs grimpèrent sur le dos du reptile géant, qui s'envola d'un coup d'ailes puissantes. Ils volèrent pendant un long moment, luttant contre le sommeil de peur que le réalité se mélange au monde des songes. Hélas, on ne peut lutter indéfiniment contre le sommeil...

Daireann était toujours sur le dos du dragon, quand sa sœur devant elle se tourna. Elle avait un étrange regard. Elle lui dit:
-Sais tu ce qu'ils vont faire de ton dragon?
-Et toi, tu le sais?
-Oh oui, ils vont lui voler son âme, et l'enfermer dans cet objet qui renferme toutes les âmes que Cthalhas à volées... Puis il découpera ton ami et le donnera à manger à ses serviteurs....
-Gareth! Ne dis pas ça! On ira le libérer avant! Je ferais ce qu'il faudra!
-Oui, si tu es encore en vie!
-Pourquoi dis tu ça?

  Daireann entendit Gwanrethydinroth rire, il riait tellement que tout son corps tremblait, tellement que la jeune fille s'en trouva déséquilibrée, et tomba dans le vide....
  Soudain elle ouvrit les yeux, sortant de son cauchemars, alors qu'elle entendait le puissant cri de Gareth:
-Daireaaaaann!!!!!!!

  Daireann était vraiment en train de chuter, son cauchemar l'avait terrassée. Elle se sentait tomber, cela lui semblait une éternité, quand soudain elle heurta quelque chose de dur: C'était Gwanrethydinroth qui avait volé aussi vite que possible pour la rattraper, Gareth lui saisit alors les bras pour l'aider à se remettre stable sur le dos du dragon. Quand les trois compagnons furent de nouveaux stabilisés, Daireann repris son souffle doucement. Elle n'était pas passée loin de la catastrophe, et une fois de plus à cause de ce maudit bracelet ensorcelé.

  Quelques heures plus tard, et après plusieurs pause en chemin pour permettre à Gwanrethydinroth de se reposer, ils arrivaient à la tour dont avait parlé le dragon. Effectivement, il devait y avoir au moins une centaine de soldats pour la garder. Heureusement, elle avait un dragon dans son camp. Sa sœur dégaina son épée, une lame assez fine, et un pommeau plutôt court, car elle avait de petites mains. Gwanrethydinroth prit son envol et se mit à cracher du feu sur les soldats, alors que Daireann faisait pleuvoir des flèches sur eux. Les soldats ne réagirent pas tout de suite, tant ils étaient surpris par cette attaque. Finalement, les archers encochèrent leurs flèches eux aussi, visant Gwanrethydinroth et les deux princesses. Le dragon devait voler en changeant constamment de trajectoire, ce qui rendait difficile la visée, mais c'était indispensable, vu que même comme ça des flèches les frôlèrent à plusieurs reprises. Le reptile géant essayait de tuer le plus de soldats possible avant d'être obligé de déposer les deux filles, mais il devint impossible de tenir plus longtemps, le dragon était trop à découvert. Ils avaient tout de même éliminé plus de la moitié des soldats quand ils se décidèrent à passer à la seconde partie du plan.

Gwanrethydinroth lâcha un jet de flamme devant la porte pour que les soldats s'y écartent, et les deux filles sautèrent du dos du dragon. Gareth continua alors le combat à l'épée, en criant à Daireann:
-Monte vite! Trouve le moyen de désactiver ton bracelet!
-Tu ne tiendras jamais toute seule!
-Nous n'avons pas le choix! Fais vite!

  Daireann ouvrit la porte, jeta un dernier regard en arrière, observa Gwanrethydinroth qui s'était mis plus en hauteur et lançait de réguliers jet de flamme pour tenter d'éliminer ou au moins de faire reculer le maximum de soldats devant Gareth. Daireann se mit alors à grimper les marches en colimaçon. Au bout de cinq minutes elle avait à peine monté la moitié de la tour, elle avait les cuisses qui la brûlait, son souffle était saccadé, pourtant elle ne pouvait se permettre de ralentir le rythme. Elle entendait les échos du combat, elle craignait tant qu'il arrive quelque chose à sa sœur alors qu'elles s'étaient enfin retrouvées!

  Enfin elle atteignit le haut de la tour, hors d'haleine. Elle arriva alors dans une pièce où trônait au centre une sphère en cristal, à l'intérieur des volutes blanches semblaient vouloir communiquer avec elle, des sortes de murmures résonnaient à ses oreilles. Autour de la sphère, des rayons lumineux semblaient former une protection. Que se passerait-t'il si elle traversait ce champs lumineux? Elle allait vite le savoir....

  Daireann approcha lentement sa main et ses doigts traversèrent un des rayons. Tout à coup, des faisceaux lumineux envahirent la pièce et quand l'un d'eux traversa Daireann tout s'effaça, elle n'était plus dans la tour. Elle se trouvait dans une forêt, elle se sentait bien, bien comme elle ne l'avait plus été depuis si longtemps! Un grand vacarme retentit, elle leva les yeux au ciel et vit un combat entre deux dragons. Mais...! Ces deux dragons étaient Gwanrethydinroth et Guthannrob! Pourquoi se battaient-ils? Un mouvement dans les feuillages retint son attention. elle vit sa sœur Gareth qui s'avançait d'un pas tranquille.

-Gareth! Que se passe t'il? Pourquoi sommes nous ici? Pourquoi Gwanrethydinroth et Guthannrob se battent t'ils?
-La sphère nous a transportées ici. Parce que c'est la fin Daireann.
-La fin? Mais la fin de quoi?
-La votre!

Gareth eut un sourire et ajouta:
-Tu n'aurais pas du me faire une totale confiance, n'as tu rien appris pendant tes années d'errance? Pauvre Daireann, sans Guthannrob tu serais déjà morte depuis longtemps! Mais Cette fois il n'est plus là pour te sauver, il a trop a faire....

  Il y eut un puissant râle de douleur, et Guthannrob chuta et vint s'écraser au sol, vaincu.
-Guthannrob!!!! Hurla Daireann
  Gareth Ricana et dit d'une voix froide en sortant son épée:
-Maintenant c'est ton tour. J'aurais une forte récompense de notre seigneur quand je t'aurais tuée.

  Daireann sorti son arc et encocha une flèche en avertissant sa sœur:

-Si tu t'approche je tire!
-Tu ne le feras pas, tu n'as pas le cran pour ça...
-Je te jure que je le ferais! Ne me provoque pas!

  Daireann commença à bander son arc, prête à tirer. Gareth continuait d'avancer lentement mais elle ne comprenait pas. Pourquoi sa sœur faisait ça? Ce n'était pas logique! Pour une récompense? Elle avait déjà suffisamment d'or et de pouvoir puisqu'elle était l'héritière du trône, alors pourquoi? Elle lui avait permis de retrouver ses capacités d'archère, alors pourquoi l'aurait elle fait, il aurait été tellement plus simple de la tuer avant, alors qu'elle était incapable de se défendre! Soudain un doute s'insinua dans son esprit: Et si ce n'était pas réel? Si ce n'était qu'une illusion? Il fallait qu'elle sache.

-Gareth, tu te souviens de ce talisman en bois que tu m'avais fabriqué?
-Oui je m'en souviens, je te l'avais offert pour qu'il te protège.
-Et bien je l'ai détruit. Je l'ai jeté au feu avant de partir, parce que tu n'avais plus de valeur pour moi.
-Menteuse, tu l'as sur toi, caché sous tes vêtements!
  Alors Daireann baissa son arc.
-Que fais tu? Demanda Gareth, un air furieux sur le visage.
-Ce n'est qu'une illusion, tout est dans ma tête. Tu ne pouvais pas savoir que j'avais le talisman sur moi, je suis la seule à le savoir.

  Gareth leva son épée et se jeta sur elle. Soudain le décor bascula, et elle se retrouva de nouveau en haut de la tour, elle avait son arc et sa flèche dans les mains, et Gareth était bien en face d'elle, le regard perdu.
-Je... Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, une force a prit contrôle de mon corps et m'a forcé à monter, et tu as dirigé ton arc vers moi... J'ai cru que tu allais me tuer! Dit Gareth dans un souffle.
-Je pense que c'est ce que souhaitait Cthalhas.

 Il y eut alors une explosion de faisceaux lumineux, et la barrière magique qui entourait la sphère fut désactivée. Daireann saisit doucement la sphère, où les volutes s'agitèrent, et les murmurent aussi. Un murmure s'insinua dans son esprit et lui dit:

-Détruis là, ainsi toutes nos âmes trouveront le repos, et les bracelets seront désactivée, mais attention, cela provoquera une blessure à tout ceux qui en portaient un.

  Daireann compris que c'était l'âme d'un dragon qui avait communiqué avec elle. Une blessure, même très douloureuse, valait toujours mieux qu'être prisonnier d'un tyran. La jeune princesse leva la sphère dans les airs et la brisa au sol. Elle s’éclata en milliers de morceaux, les volutes blanches s'élevèrent vers le ciel et disparurent. Une douleur comme elle n'avait jamais connue irradia alors son bras, là où était le bracelet. Une douleur si forte qu'elle hurlait, que sa vision se brouillait, et qu'elle cru qu'elle allait mourir. Elle n'entendait pas que sa sœur hurlait elle aussi, ainsi que Gwanrethydinroth dehors.

  La douleur dura un moment qui lui sembla une éternité, puis elle diminua, laissant une abominable brûlure sur son bras...

------------------------------------------------------------------------------------------------
*Lilie*

''Ecrire, c'est écouter la langue respirer là où elle se tait, entre les mots” Sylvie Germain
Revenir en haut Aller en bas
K
Emmerdeur officiel
K

Masculin Taureau Messages : 395
Date d'inscription : 13/11/2017

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyJeu 25 Juil 2019 - 21:11

Le capitaine Joacar était en train de vivre un véritable ascenseur émotionnel. Jeune officier prometteur de l'école Militaire de Braswine, il avait amèrement regretté l'absence d'indications claires sur la stratégie à adopter en cas d'attaque de dragon dans sa formation. Reprenant espoir quand deux jeunes femmes avaient tentés d'entrer dans la tour, il avait repris courage : cinquante contre deux semblait une côte assez sur pour lui assurer la victoire. Il ordonna donc à ses hommes de prendre d'assaut l'édifice, position qu'il eut bien du mal à communiquer à ses subordonnés, du fait de la présence d'un gros reptile au dessus de leurs têtes.

La plupart des archers avaient fuit et les quelques hommes restants n'étaient pas chaud pour traverser l'esplanade qui les séparaient de la porte. C'est alors qu'un nouvel incident changea le cours de la bataille.

Lorsqu'elle avait cinq ans, Daireann adorait écouter les histoires de son peuple que lui racontait sa grande sœur bien aimé. Il y en avait une qui l'avait particulièrement marqué, celle de la Danse du Dragon. C'était des siècles avant sa naissance, au cours d'un épisode de sécheresse sévère.
Le manque d'eau avait mis à genoux humains et animaux : tout le monde mourrait de soir et se retrouvaient autours d'un cours d'eau, où le loup n'avaient plus la force d'atteindre sa proie. La chaleur était telle que les forêts s'enflammaient spontanément et cela provoquait une grande crainte au cœur des instances royales. Bientôt, tout le royaume partirait en fumée, si la situation perdurait.
Désemparé, alors que sa petite fille étaient à l'agonie, un vieillard partie dans la nuit pour trouver un sage, qui dit-on se trouvait dans un temple au loin. Il marcha toute la nuit et arriva presque mort de fatigue au lieu indiqué, apportant en offrande un bol de riz - car c'était la seule nourriture qu'il avait.
Finalement l'ermite, qui était un Dragon, accepta la requête. Il déploya ses grandes ailes et les secoua tellement fort qu'il fit venir la pluie. Ce mouvement d'une vivacité extrême était la Danse du Dragon.

Gwanrethydinroth ne voulait pas changer la météo, mais pourtant il battait des ailes avec fureur pour essayer de combattre la douleur insoutenable qui lui déchirait les écailles. Son souffle devenait court, contrarié par la brûlure qui lui serraient la gorge comme un étau. En dessous, les archers observaient le vol désordonné du reptile, avec un regard circonspect. Quelques volées de flèches échouèrent lamentablement à toucher l'animal, dont le mouvement imprévisible rendait toute visée inutile. C'est alors que, manquant de souffle, la créature fantastique tomba en piqué, provoquant un moment de terreur pur et la perte définitive des chausses du capitaine Joacar.

Le choc violent, qui emporta les ambitions ainsi que la vie de nos braves soldats, fut ressenti par Daiereann et Gareth, mais ces dernières n'y firent pas vraiment attention. Ces dernières regardèrent la brûlure sur leurs bras qui s'élargissaient inexorablement.

Il y eut comme un silence de mort, marqué par le grognement douloureux de Gwanrethy.

------------------------------------------------------------------------------------------------
2ème de la Chasse aux Œufs 2019
1er du Concours Théâtre 2019
Revenir en haut Aller en bas
Titi

Titi

Féminin Lion Messages : 973
Date d'inscription : 28/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte :la:
Humeur : Pépouze la pelouse

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyDim 28 Juil 2019 - 13:44

Le dragon hurlait tant sa brûlure qui s'étendait sur son cou prenait de l'intensité.

- Je vais achever tes souffrances, sale bête. Va en enfer !

Le capitaine Joacar sortit une longue épée de son fourreau, comme s'il avait eu quelque chose à compenser, la tint au-dessus du dragon endolori, prêt à lui enfoncer la pointe dans le coeur, mais il ne put aller au bout de son action. Quelque chose la projeta violemment en arrière contre un arbre. Une formidable langue de feu s'occupa définitivement de son cas.
Gwanrethydinroth eut les larmes aux yeux en apercevant Gullbeckynoruth, la soeur de Guthannrobdinoruth. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que Gullbecky venait de lui sauver la vie. La dragonne avança vers lui, tout en vacillant légèrement. Elle semblait épuisée. Et pour cause, son cou était dans un état quasi semblable à celui de Gwanrethy. Elle scruta les horizons, comme si elle cherchait quelqu'un. Finalement, en levant les yeux, elle fixa deux silhouettes humaines qu'elle interpella :

- Hey les mioches ! C'est vous Daireann et Gareth ?!

Les deux soeurs surprises, tournèrent la tête en direction du sol et tentèrent de reconnaître cette dragonne qui leur était inconnue.

- Je suis la frangine de Guthannrobdinoruth ! Je l'ai trouvé saucissonné à un arbre avec des liens en ferrailles.
- Il est en vie ! Crièrent à l'unisson les deux demoiselles.
- J'allais le délivrer quand une douleur m'a tiraillé autour du cou, reprit la dragonne. Impossible de faire quoi que ce soit dans cet état. C'est sans compter les gardes autour de lui.
- Est-ce qu'il gémissait aussi de douleur, interrogea faiblement Gwanrethy ?
- Non ! Ce gros lard piquait tranquillement un roupillon alors que les soldats bricolaient une machine.
- Quelle machine ? Interrogea Gareth, inquiète.
- Une machine en ferraille sur roues, qui crache de la fumée. J'ai vu certains gardes mettre des cristaux noirs dedans. Et certains même semblaient y mettre quelques gouttes de leur sang.

La dragonne eut un air dégoûté. L'autre dragon et les jeunes soeurs se demandèrent si cela avait un rapport avec les étranges bracelets et collier. La dragonne leur demanda de l'aide pour son frère, mais ne pouvant laisser Gwanrethy seul en cet état-là, ils décidèrent de former deux groupes. Gareth resterait près de son ami, tandis que la dragonne et Daireann irait en direction de là où Guthannrob était retenu prisonnier, sans voler car Gullbecky n'en avait pas la force.

Pendant la marche, Daireann demanda :

- Comment avez-vous retrouvé Guthannrob ?
- Guthannrob ? Ah, c'est le surnom que vous lui avez donné ! Il me l'avait déjà dit pourtant... A vrai dire je ne sais pas, j'avais un collier comme encastré dans mon cou. Et par moment je sentais une sensation que je ne saurais décrire. Je me sentais parfois survoltée ou affaiblie en fonction de la direction que je prenais. En suivant certaines direction de sorte de restée pleine d'énergie, j'ai fini par retrouver mon frère.
- Comment ce collier s'est-il retrouvé sur vous ?
- De ce dont je me souviens, j'étais partie dans la forêt pour cueillir des plantes, je me suis posée, j'étais ravie d'avoir trouvé de la mandragore, puis le trou noir. Je me suis réveillée au même endroit avec ce collier... et c'est tout.
- Vous mangez de la mandragore ? Je pensais que vous préfériez les poissons.
- Vous n'y êtes pas ma petite dame ! Je suis passionnée par la médecine des plantes. Cela permet de soigner bien des maux. Vous saviez que la capucine était parfaite avec du thon ? Rien que d'y penser... Pourquoi est-ce que vous vous arrêtez ? Vous voulez qu'on pose nos popotins quelques minutes ?

Daireann était figée sur place. Non pas par la douleur, mais parce qu'elle venait d'entendre. Il y avait peut-être une solution. Elle regarda la dragonne dans les yeux. Elle sentait sa vision se troubler, mais elle devait tenir bon.

- Est-ce que vous pensez qu'avec des plantes on peut ralentir une brûlure ?
- On peut même la stopper définitivement.
- Est-ce difficile ?
- Non. Mais cela peut prendre un peu de temps. Il faut quelques ingrédients pour ça. Une mandragore, une demi-carpe, dix jonquilles, et de l'eau de pluie.
- Ca semble faisable.
- Pour une personne humaine oui. Pour un dragon, il faut multiplier les quantités par vingt. De plus, nous ignorons combien de personnes sont affectés par ce mal qui brûle.

Le visage de la jeune fille se décomposa. Gullbecky tenta de la réconforter.

-  Et si nous tâchions de réunir de quoi nous soigner ? Je serais en mesure de sauver mon frère. Puis nous irons ensuite nous occuper de Gwanrethy et de votre soeur. Qu'en pensez-vous ?
- J'en pense que vous n'irez nulle part !

Nos deux acolytes se tournèrent, et se trouvèrent nez-à-nez avec le lieutenant Parkota, décidé à venger son capitaine. Il était seul, mais avait dans sa main deux sabres.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Si tu as un souci, n'hésite pas à me MP Wink

Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~ Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:

Les mercredis, 21h30 environ (heure française), je lance le CC. Vous pouvez d'ailleurs m'envoyer vos suggestions par mp (ou discord).

CDF (Poésies, Chansons, Chamarrés) :la: , mon signe distinctif est ♫

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

"Ce n'est pas parce qu'on a les meilleurs intentions au monde, qu'on ne fait pas des dégâts." - https://youtu.be/pR3lqr7_KBY

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus

Je te juge:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Flopostrophe
Créature du Nord à l'humour absurde
Flopostrophe

Féminin Scorpion Messages : 824
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif EmptyMer 31 Juil 2019 - 20:53

Parkota se mit à courir vers les deux aventurières en hurlant, les deux sabres en l’air. Etant un peu affaiblie, la dragonne prit du temps à réagir, mais réussit à lancer un long et brûlant jet de feu sur lui. Satisfaite de voir l’homme s’écrouler à terre, elle se retourna cependant vers Daireann qu’elle entendit soudain gémir. Gullbecky se rendit alors compte que ce foutu bonhomme avait réussi à l’atteindre au ventre, avec son foutu sabre gauche. Daireann essayait d’arrêter tout ce sang de couler mais n’y parvenait pas… La tache sombre qui s’agrandissait sur son corps était impressionnante.

-Nous devons avancer tout de même… Pour Guthannrob… parvint à articuler Daireann malgré la souffrance de la brûlure à son bras et de son ventre blessé.

Elles avancèrent donc avec courage, afin de trouver les ingrédients utiles au mélange guérisseur. Gullbecky alla pêcher tandis que la jeune fille cueillait des jonquilles tant bien que mal.

Alors qu’elles étaient sur le point de trouver une mandragore, Daireann s’écroula, à bout de souffle et d’énergie. Elle vit doucement des taches de toutes les couleurs danser devant ses yeux, le sol tourna autour d’elle et ses paupières se fermèrent sans qu’elle ne puisse le contrôler. La dragonne, inquiète, sentit délicatement son pouls et se rassura, emmenant le plus prudemment possible l’amie de son frère dans un lieu plus sûr. Une fois qu’elle l’eut posée sur de la mousse à l’abri d’un grand arbre, elle lui confectionna rapidement un bandage à base de feuilles et s’en alla chercher la fameuse mandragore au pas de course. Une fois revenue, elle s’assit à côté de la jeune fille endormie dans un sommeil crispé. Il n’y avait plus qu’à croiser les doigts pour que la pluie, dernier ingrédient indispensable, tombe rapidement sur eux.

Ce dont elles n’avaient pas conscience, c’est qu’au même instant, à quelques lieues de là, des hommes s’affairaient autour de cette curieuse machine lorsque l’un d’eux s’écria : « Seigneur Cthalhas, ça y est, elle est prête. » Guthannrobdinoruth se réveilla brusquement à cause du rire sonore et sombre de Chtalhas.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hope if everybody runs, you choose to stay”  
One Republic - I Lived



Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif   Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'Ete (Titre Provisoire) - Collaboratif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Ecriture collaborative-
Sauter vers: