Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 CC 3.28 - Sujet

Aller en bas 
AuteurMessage
Lame37

Lame37

Masculin Vierge Messages : 1066
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : Isolé à la bibliothèque
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

CC 3.28 - Sujet Empty
MessageSujet: CC 3.28 - Sujet   CC 3.28 - Sujet EmptySam 28 Sep 2019 - 21:48

Bonsoir, aujourd'hui c'est votre cher loup qui lance le CC. Comme d'habitude trois sujets au choix (possibilité d'en prendre plusieurs), une heure, un écrit (poèsie, extrait, nouvelle...).



"Que nous réserve demain ?"

Évidence



:lachoir:
Amusez-vous bien ! GO !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur, écrivain en herbe et critique amateur. 
Répliques du loup - "Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible. 
Tandis que les cauchemars sont le reflet de nos peurs et échecs guidant vers la souffrance." - M
bounce
Page de Läme37 (Pages Jaunes)
L'antre du Wolfo (Détails Textes)
Intégral G Drive (Google Drive)
study
Envie de plonger dans le Wolfo Univers ? Prenez la peine et le  temps de découvrir mon univers.
Il y en a pour tout les goûts : des écrits poétiques ; des essais de romans ; des recherches de style...
Revenir en haut Aller en bas
Siska



Féminin Bélier Messages : 1
Date d'inscription : 28/09/2019

CC 3.28 - Sujet Empty
MessageSujet: Participation siska cc (déplacement en cours)   CC 3.28 - Sujet EmptySam 28 Sep 2019 - 22:13

Sujet : Que nous réserve demain ?

Ah ! L’avenir ! Quel beau et triste sujet à la fois. Je suis paradoxale non ? J’ai vécu une vie pas si simple que ça. Depuis mon plus jeune âge je suis remplie d’émotions plus ou moins étranges. Ayant été abandonnée et adoptée à l’âge de cinq ans, j’ai tant manqué d’amour et d’éducation à l’âge où l’humain en a le plus besoin. Lorsque je suis arrivé en France accompagnée de ma formidable et merveilleuse maman (adoptive pour précision), je me voyais déjà vivre une nouvelle vie dont tout enfant rêverait. Les années sont passées, j’ai été la victime de nombreux jugements et regards pour cause de mon adoption et de mon homosexualité. Malgré tout je suis encore là aujourd’hui, à mon plus immense regret. Oui je vous le dis, je combats chaque jour depuis quatre années cette fichue maladie qui m’empêche d’être heureuse et de vivre la vie dont je rêvais tant. La dépression, quelle peste cette maladie. Elle arrive du jour au lendemain sans prévenir et s’attaque aux personnes les plus formidables et les plus généreuses. Je garde sur moi des séquelles psychologiques et physiques de cette maladie, qui n’a toujours pas pris son envol et qui a décidé de me mutiler l’esprit contre ma volonté et de me ronger chaque jour un peu plus. Que nous réserve demain ? Je n’en sais rien. Je sais simplement que demain vous réserve à tous de belles ou de mauvaises surprises et beaucoup d’obstacles que vous serez tous capables de surmonter, parce que je le sais sans vous connaitre, mais vous êtes toutes des personnes extraordinaires qui méritent le bonheur, la joie, l’épanouissement, l’amour, et la vie. Je sais que demain vous réserve à chaque personne de vivre des moments inoubliables, entourés de vos proches que vous aimez et qui vous aimes réciproquement, que demain vous réserve le meilleur des avenirs, que demain vous réserve des rencontres inattendues dont vous serez fiers avec le temps. Cet écrit est sans doute trop optimiste pour une fille pessimiste, mais car je sais que si je pars un jour prochain, je veillerais depuis les étoiles sur vous tous et je prendrais soin de chaque personne et de leurs proches. Je vous le promets. Prenez également soin de vous et éloignez vous des ondes négatives qui peuvent avoir un impact toxique sur votre santé et votre mental. Je vous aimes du plus profond de mon coeur, et même si on dit que l’humain est stupide parfois, je sais qu’en chaque être humain se cache un coeur sensible et capable d’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
toast

toast

Masculin Cancer Messages : 90
Date d'inscription : 23/03/2019

CC 3.28 - Sujet Empty
MessageSujet: Re: CC 3.28 - Sujet   CC 3.28 - Sujet EmptySam 28 Sep 2019 - 22:15

J'ai pris le deuxième thème. On va voir un peu le quotidien du futur de Noah & Antoine.


- Et demain, Noah, et si je disparais soudainement ?
La voix d'Antoine est tremblante, affaibli par la douleur qui irradie son corps entier. Noah, lui, aimerait le tirer contre lui afin de le serrer, le serrer fort. Mais il sait bien que le toucher est comme une brûlure lorsque son Antoine est en crise. Alors il se retient, maltraitant le drap entre ses doigts.
- J'écrirai une chanson, répond-il, la voix un peu tremblante. Elle ressemblerait à ça.
Il tend son bras pour attraper sa guitare, la calant entre ses cuisses. Il y plaque quelques accords, cherchant une mélodie, cherchant l'inspiration. Et puis, doucement, il fredonne :
Quand le soleil se cache derrière la Seine
Quand tes jambes font des siennes
Je serais là tout contre toi
Je serais là dans tes bras

Quand les rides parcourront ton visage
Quand ta voix sera tremblante
Je serais là, un peu plus sage
Je serais là, le tout un peu plus branlante

Lorsque demain arrivera,
Adieu les salles de concert
De l'Histoire nous seront plus que des reliquats
D'un monde qui sans nous avancera

Lorsque demain arrivera,
Adieu les douleurs
Adieu les couleurs
Tout ce que nous avons construit disparaitra

Lorsque demain arrivera,
Lorsqu'on sera idiots et béas
Les prochains rebâtiront les mots que j'ai construit
Les prochains construiront sur les dessins que tu as bâtis

Quand le soleil apparait de derrière la Seine
Quand tes jambes cessent de faire des siennes
Je serais toujours contre toi
Je serais toujours dans tes bras
Les mots sont bancales, sortant de la bouche de Noah sans qu'il y réfléchisse réellement. Tout ce qu'il veut, c'est qu'Antoine pense à autre chose, qu'il réussisse à fermer les yeux sans que ce soit à cause de la douleur. Noah se sent impuissant, vaincu par la maladie de son copain. Il ne peut rien n'y faire, il ne peut rien n'y faire. Juste lui chanter des chansons idiotes pour essayer de faire écouler le temps plus vite. A bout de mots, il continue de faire bouger ses doigts sur les cordes, comme pour se donner contenance. Sur le visage de son amoureux, un sourire tordu de douleur, essayant de faire semblant d'aller mieux. Il murmure :
- Tu devrais l'écrire. C'est doux.
Noah comprend qu'Antoine souhaite être seul. Il redépose la guitare sur son trépied avant de l'interroger du regard. Après une approbation silencieuse, Noah dépose un doux baiser sur son front avant de quitter la pièce à pas de loup, rejoignant le canapé pour essayer de composer quelque chose de pas trop bancal.
Revenir en haut Aller en bas
Stella

Stella

Féminin Poissons Messages : 95
Date d'inscription : 30/06/2016
Localisation : Je me suis perdue quelque part dans l'océan

CC 3.28 - Sujet Empty
MessageSujet: Re: CC 3.28 - Sujet   CC 3.28 - Sujet EmptySam 28 Sep 2019 - 22:35

UNE REVENANTE !!!
Oui je sais, ça fait longtemps…
J'ai choisi :

"Que nous réserve demain ?"

Rouge.
Ecarlate.
Brûlant.

Le feu s'étend, beau et fort, crépitant si fort que le sol semble en trembler. De la forêt éclairée par les flammes, un groupe d'oiseaux s'éloigne dans un fracas assourdissant produit par le battement de leurs ailes. Le bois crépite, les feuilles s'envolent par centaines.

Plus beau que jamais, le ciel dénué de nuages reflète les lumières orangées de l'incendie. C'est la fête au village, les enfants crient, les autres courent. Les maisons s'effondrent, les champs brûlent.

Et au milieu de cette panique, je reste seul, n'ayant peur ni de la douleur ni de la mort. Immobile, je remarque les regards terrifiés de ceux qui s'échappent, trébuchants sur chaque pierre que rencontrent leurs pieds.

Ceux qui voient le feu comme une tragédie ne comprendront jamais qu'il n'est en réalité qu'un majestueux miracle. Et seuls ceux qui le savent peuvent l'attendre, la joie dans l'âme et la confiance plein les yeux.

Ceux qui se laissent engloutir par les flammes en les laissant pénétrer leur coeur ne se demandent pas ce que leur réserve demain, ni même combien de temps encore ils vivront.

Pas un cri, pas une larme quand ma peau se consume. Les muscles détendus, les paupières closes, j'accepte la mort venue me chercher.

Et je le sais, quand tout sera fini, ils ne restera rien de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Lame37

Lame37

Masculin Vierge Messages : 1066
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : Isolé à la bibliothèque
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

CC 3.28 - Sujet Empty
MessageSujet: Re: CC 3.28 - Sujet   CC 3.28 - Sujet EmptySam 28 Sep 2019 - 22:40

La musique dans la peau plus le mot "évidence" ! Bonne lecture les noctu(e)s !

Liberté :

PROOO !
Une porte en fer explose, un grand vent frais pénètre la sombre pièce et une lumière intense se répand à l'intérieur. Un cri intense, un étrange et grand oiseau bleu aux ailes rouges balaye l'entrée d'un seul coup.
FLLLU !
Il est dans une immense volière ou la nuit régnait en maître. Des volatiles de toutes sortes et de toutes les couleurs s'envolent à tir d'ailes. Des vitres opaque sont brisés, des carreaux tombent et c'est un véritable déluge de vers cassés qui s'abat. Le grand vent évite aux anciens prisonniers de ne pas pouvoir sortir d'ici.
BRRRISE !
L'oiseau libérateur protège les siens et les regardent partir vers le ciel et le lointain. Il s'élèvent à son tour et de ses ailes, il envoi valser ce qu'il reste du toit. Tout le monde s'en va vers l'horizon, vers le soleil brûlant qui les appellent. Enfin, ils vont retourner chez eux, leur sauveur peut être fière.
CROIII !
Un dernier cri et il les rejoint pour mener l'ensemble et les guider vers leurs terre natales et ancestrales. Que les humains retiennent ce message. Jamais on ne retient éternellement un oiseau en cage. Il faut se rendre à l'évidence, un jour, il doit s'en aller. Réjouissez-vous s'il n'a pas envie de se venger. L'élément se fait moins présent et porte les oiseaux loin de la cruauté des hommes.
FLAAAP !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur, écrivain en herbe et critique amateur. 
Répliques du loup - "Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible. 
Tandis que les cauchemars sont le reflet de nos peurs et échecs guidant vers la souffrance." - M
bounce
Page de Läme37 (Pages Jaunes)
L'antre du Wolfo (Détails Textes)
Intégral G Drive (Google Drive)
study
Envie de plonger dans le Wolfo Univers ? Prenez la peine et le  temps de découvrir mon univers.
Il y en a pour tout les goûts : des écrits poétiques ; des essais de romans ; des recherches de style...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CC 3.28 - Sujet Empty
MessageSujet: Re: CC 3.28 - Sujet   CC 3.28 - Sujet Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 3.28 - Sujet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Evénements :: Les chronochallenges-
Sauter vers: