Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 CC 3.71 - SUJETS

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

Titi

Lion Messages : 1090
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte
Humeur : . . .

CC 3.71 - SUJETS Empty
MessageSujet: CC 3.71 - SUJETS   CC 3.71 - SUJETS EmptySam 18 Avr 2020 - 21:30

Sortez vos plumes aguerries
Car voici le CC du samedi ! :la:

Une heure maximum à écrire ;
Cela va-t-il vous suffire ? AHDE

Vous pourrez choisir une ou plusieurs propositions,
Afin de fournir UN seul texte, fruit votre imagination. Wink

Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ?
Tellement de possibilités ! C'est formidable, c'est charmant !
Un texte long, ou d'une maigre mesure :
Ce n'est pas grave, je vous l'assure !  oui

Pour aiguiller vos lecteurs et lectrices,
N'oubliez pas de préciser les sujets choisis.
Vous me verrez particulièrement ravie
Si vous pensez aux balises salvatrices.  :awkward:

@Flopostrophe a écrit:
Attention, il y a un petit changement discuté et décidé sur le discord d'EN. Je mets en bleu ce qui reste pareil, en rouge ce qui change :
- Lorsqu'on poste son texte en 1h00 ou moins, on reçoit deux points de participation.
- Lorsqu'on dépasse l'heure, même d'une minute, on ne gagne qu'un point.
- Lorsqu'on dépasse de plus de 15 minutes, on reçoit un point aussi
mais personne ne peut voter pour notre texte, il peut seulement être commenté.
Ainsi ça reste un CHRONOchallenge Wink
Je rappelle que voter rapporte un point, commenter en rapporte un autre et recevoir un vote de quelqu'un d'autre ajoute deux points.
:Stop:  :ban:


--- thème 2 proposé par Spangle

1. Amnésie

2. Le plaisir d'un jeu n'est pas forcément de gagner

3.


lien direct de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=EWPiCNL0Ai8

------------------------------------------------------------------------------------------------
Si tu as un souci, n'hésite pas à me MP Wink

Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~ Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:

Les mercredis, 21h30 environ (heure française), je lance le CC. Vous pouvez d'ailleurs m'envoyer vos suggestions par mp (ou discord).

CDF (Poésies, Chansons, Chamarrés) :la: , mon signe distinctif est ♫

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

"Ce n'est pas parce qu'on a les meilleurs intentions au monde, qu'on ne fait pas des dégâts." - https://youtu.be/pR3lqr7_KBY

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus

Je te juge:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
toast

toast

Cancer Messages : 123
Date d'inscription : 23/03/2019

CC 3.71 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.71 - SUJETS   CC 3.71 - SUJETS EmptySam 18 Avr 2020 - 21:56

Ils étaient des Hommes libres, fiers et sans chaînes. Tout le monde les enviait. Chacun les regardait du coin de l'oeil, espérant être remarqué et être emmené loin par eux. Loin de la cité aux murs sales, loin de ces pierres qu'il faut inlassablement casser en petits gravas sans réellement savoir pourquoi.
Montant leurs chevaux de fer et d'acier, ils étaient majestueux, comme des rois dans les plaines sales loin de la carrière. Ou pouvaient-ils emmener les Élus ? Parfois, un père ou une mère semblaient reconnaître le minois d'un de ses enfants mais sans jamais que ce dernier baisse un œil sur eux. On ne mélangeait pas les Hommes libres et les Enchaînés. C'était comme ça depuis des décennies, ainsi allait la vie.
Mais les Hommes libres, en arrivant un jour dans la ville, ne trouvèrent plus personnes. Ni homme, ni femme, ni enfants. Les pioches étaient encore plantées dans les pierres, les fers étaient encore bouclés aux pieds de celles-ci. Certains osèrent entrer dans les habitations de fortune. Personne. Alors, les Hommes libres remontèrent sur leurs cheveux de fer et d'acier et partir loin d'ici. Ils n'avaient pas réussi leur mission. Les Enchaînés ne s'étaient jamais révoltés.

Revenir en haut Aller en bas
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 281
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

CC 3.71 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.71 - SUJETS   CC 3.71 - SUJETS EmptySam 18 Avr 2020 - 22:25

J'ai choisi "amnésie". De nouveau, mon texte pourrait être beaucoup plus long et développé, mais je l'aime bien comme ça.

Lendemain solitaire
[tout public] [nouvelle]

Seule sur cette route de campagne, une femme marche. Elle cherche son chemin. Des panneaux lui apprennent qu’elle se trouve à deux kilomètres d’un village où elle n’est jamais allée, mais dont le nom lui est connu ; il est desservi par un bus qui lui permettra de rentrer en ville. Elle a un gros mal de tête, les tempes bourdonnantes, et très soif. Son t-shirt est déchiré à l’épaule, elle ne sait pas pourquoi. Elle ne sait pas comment elle est arrivée là. C’était le soir, elle dansait, et puis plus rien. Le trou noir. Elle s’est réveillée dans l’herbe d’un talus, a regardé autour d’elle avec étonnement, puis s’est mise en marche. D’abord rentrer chez elle, prendre une douche et un doliprane. Après seulement, elle téléphonera à Baptiste ou à Lou pour savoir ce qui s’est passé, pour tenter de comprendre comment elle est arrivée là. Elle avait bu, c’est vrai, mais elle n’était pas ivre, juste un peu grisée.

Elle est accueillie à l’entrée du village par un massif de géraniums et des aboiements. Elle s’éloigne de la clôture gardée par le chien mais il continue à aboyer, la suivant tout le long du lopin de terre sur lequel il règne. Un autre lui répond. Elle les laisse derrière elle et ils finissent par se taire. Elle regarde avec envie les portes des maisons, et finalement se décide à sonner à l’une d’elles. La femme qui lui ouvre est entre deux âges, les joues un peu tombantes, elle s’essuie les mains dans un tablier.
- Bonjour, est-ce que je peux vous demander un verre d’eau s’il vous plaît ? Je ne suis pas d’ici et j’ai soif.
Sans lui dire si elle peut entrer ou non, la femme répond simplement « oui » et s’éloigne dans la maison. Peu après, elle reparaît avec le verre d’eau. Ce symbole de l’hospitalité est bu en un clin d’œil, elle n’ose pas en demander un second. Elle remercie puis s’en va.

Sans surprise, la route débouche sur la place du village. L’arrêt de bus se trouve là, il est équipé d’un petit abri en bois. La fiche avec les horaires de passage est défraîchie mais encore lisible. Il n’y a que cinq bus par jour, heureusement on approche de midi : elle n’aura que trois quarts d’heure à attendre. Elle s’assied sur le banc de l’abri et laisse le temps s’écouler, avec toute la patience que lui confère son hébétude. Elle ne pense à rien, n’y tient d’ailleurs pas, se laissant aller à une lourde somnolence mentale.

C’est l’après-midi. Elle a pris le bus machinalement, ses pas l’ont reconduite chez elle sans qu’elle ait à y réfléchir. Elle a bu beaucoup d’eau, pris une douche, et le doliprane commence à faire effet. Elle vérifie dans son agenda qu’elle n’a rien raté d’important, que son après-midi est libre de toute contrainte. Elle ne ressent pas de curiosité à propos de sa soirée de la veille, décide de ne pas appeler ses amis avant le soir. Elle fouille du regard sa bibliothèque, choisit un Philémon, n’arrive pas à se concentrer assez pour le lire. Elle se fait un café. Allume son ordinateur sans savoir pour quoi faire. Le délaisse, s’étend sur sa couette, et s’endort presque aussitôt.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
Je chasse les fautes dans les sections romans, théâtre et fanfictions, n'hésitez pas à demander un coup d’œil. Mon signe est &.
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !


Dernière édition par Spangle le Mar 28 Avr 2020 - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
flocon
L'admin venue du froid et fan de l'hiver
flocon

Taureau Messages : 307
Date d'inscription : 06/06/2017
Localisation : perdue dans mon monde blanc hivernal
Humeur : désespérée par le monde qui l'entoure

CC 3.71 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.71 - SUJETS   CC 3.71 - SUJETS EmptySam 18 Avr 2020 - 22:27

Le plaisir d'un jeu n'est pas forcément de gagner

J'avais le choix accepter de jouer avec lui ou continuer à m'amuser tout seul dans mon coin. La solitude à du bon mais au bout d'un moment j'en ai marre de rester seul.Les figurines des posters placardé sur le murs en ont très certainement marre de m'entendre parler dans le vide.
Alors quand il est venu me proposer de jouer avec lui c'était une chance de sortir de cet ennuie. De me concentrer sur quelque chose d'autre et d’arrêter de m'apitoyer sur mon sort. Mais cela demande aussi un peu d'acharnement.
Lui a besoin d'un partenaire de jeu pour s'amuser. Mais moi je dois d'abord apprendre à jouer. Ce n'est pas facile de débuter quand la personne en face connait déjà tous les rouages et les ficelles du jeu. Impossible de le vaincre avant d'avoir fait ses armes.
Et de défaite en défaite, l'envie de jouer diminue. Mais sans même m'en apercevoir à force de jouer et d'essayer, j'ai progressé. La victoire est encore loin mais il n'est plus aussi facile de me battre.
Mon but n'est plus de chercher à vaincre à tout prix mais de déstabiliser suffisent mon adversaire pour que ma défaite soit moins évidente. Je dois reconnaître prendre plaisir à voir mon adversaire paniquer à l'idée de perdre.
Je rendrais peut être les armes mais pas sans me battre avec acharnement.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis un flocon de quoi je ne sais pas. D'avoine ou peut être de glace.
Je préfère le flocon de neige, magnifique mais fragile et avant tout éphémère.

* * * * *
* * * * *

Je suis un flocon de neige solitaire
Délaissé par mes pairs, abandonné
Dans une région où le soleil règne en maître
Sous ce ciel bleu infini qui n'a jamais vu l'hiver
Je vis en espérant voir le jour où virevolteront
dans ce ciel tristement bleu de doux cristaux de glace


*    *    *   *    *
Revenir en haut Aller en bas
Lame37

Lame37

Vierge Messages : 1239
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : Perdu dans les textes
Humeur : Loup Aventurier Méditant sur l'Écriture

CC 3.71 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.71 - SUJETS   CC 3.71 - SUJETS EmptySam 18 Avr 2020 - 22:39

Normalement je ne participais pas, mais j'ai écrit ça pendant que j'écoutait la musique. 


[u]Journal d'un effacé, entrée 33 :
Le monde de Weego / Gold Eagle s'appelle Galidéva. Les oiseaux ayant évolué sont surnommés “les maîtres”, ils sont plus grands et possèdent des aptitudes liés à l’air comme la vitesse ou la création de bourrasque. Les humains ailés pouvaient juste voler, mais Weego fut le premier observé à avoir un don supplémentaire.  Il pouvait générer de la foudre dans ses mains. Il découvre cela en affrontant Raven, un des maîtres ressemblant à un corbeau. Mon nouvel ami s’envola à la vue de la vidéo de la défaite de son congénère. Je peux comprendre son mécontentement. Les grands oiseaux étaient censés être imbattables et les hommes volants à peine plus fort que les autres normaux. 
En voilà une surprise, GE est envoyé sur Extradonnya pour s’améliorer et devenir un membre des Sentinels. Le dédoublement fonctionne toujours, ce qui signifie qu’une version de Weego restera sur Galidéva et ne verra pas sa puissance changé aussi rapidement qu’ici. Je ne sais pas de combien de temps je dispose pour entraîner l’étranger. Et j’ignore ce que ça va provoquer comme renforcement en plus d’un légère prémonition. Je tenterai de faire au mieux. J’ai été un bon professeur pour Hugo / Red, j’ai fait de lui un excellent combattant en seulement trois jours.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur invétéré, écrivain et critique amateur. 
Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible. 
Les cauchemars sont le reflet de nos peurs et échecs guidant vers la souffrance.
Il faut oser affronter ses démons et obstacles si l'on veut survivre dans la réalité.
bounce
Page de Lame (Recoin Encre Nocturne)
Wolfo Univers (Intégral Google Drive)
Mes Publications (Romans publiés)
study
Osez plonger et voyager à travers le mon Monde Fantastico-Syfy, le Wolfo Univers. 
Il y en a pour tout les goûts : écrits poétiques, essais de romans, recherches de style.
Revenir en haut Aller en bas
https://drive.google.com/drive/folders/1yj2lvJSkKukgv5lj2S7BaBxM
Contenu sponsorisé




CC 3.71 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.71 - SUJETS   CC 3.71 - SUJETS Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 3.71 - SUJETS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Evénements :: Les chronochallenges-
Sauter vers: