Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
PS5 sur Cdiscount : l’astuce pour mettre la ...
Voir le deal

 

 Le Comte de RokhdeLune (-18)

Aller en bas 
AuteurMessage
K
Emmerdeur officiel
K

Taureau Messages : 440
Date d'inscription : 13/11/2017

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptyJeu 30 Avr 2020 - 17:28

Le Comte de RokhdeLune [-18]

« Pendant toute la journée d’automne, journée fuligineuse, sombre et muette, où les nuages pesaient lourd et bas dans le ciel, j’avais traversé seul et à cheval une étendue de pays singulièrement lugubre et, enfin, comme les ombres du soir approchaient, je me trouvai en vue de la mélancolique Maison Usher »
Edgar Allan Poe

1

C’était la fin de l’été, et la campagne avait pris des couleurs rougeoyantes. Le jour durant, le dur labeur des paysans en cette période de récolte me distrayait durant l’interminable trajet qui devait me mener jusqu’au Port du Bout du Monde. Si les douleurs causées par ce périple de quinze jours sur une selle beaucoup trop rigide pour ce genre d’exercice n’étaient pas aussi vives, j’aurai presque pu me croire en voyage d’agrément. Pourtant au fond de moi, je n’en menais pas large. La météo s’était soudainement dégradée, compromettant dangereusement mon projet d’arriver avant la mousson.

Il me fallait traverser le Rempart, cette série de monts qui protégeait les hauts plateaux continentaux des caprices d’un océan tropical. Vers cet endroit, les cols grimpaient jusqu’à 2 000 mètres, transformant la pluie chaude en une brume persistante, vous donnant l’impression de nager dans un bain froid le jour durant. De plus, la boue recouvrant les voies peu fréquentées pouvait rendre le voyage plus périlleux. J’appris trois jours plus tard qu’une dizaine de personnes déjà étaient portées disparues, perdues dans la tempête ou attaquées par les bêtes sauvages. Et pas un aubergiste ne m’a accueillie dans son établissement sans un regard incrédule, quand il comprit ma destination.

Par chance, ce n’était pas ma première expérience dans ces contrées, et j’avais précédemment tissé de nombreux liens d’amitié qui me garantissaient au pire de dormir au sec, et quelquefois d’être reçue avec plus d’égards qu’une princesse. Évidemment, mes connaissances ne reconnaissaient pas souvent la jeune demoiselle d’honneur dans ma tenue de voyageur, mais se travestir en garçon était la décision la plus sage en ces contrées, du moins quand on voyageait en solitaire. A cette époque où le droit recule au profil de la loi du plus fort, un homme n’était souvent que volé, au pire tué.

C’est vous dire si j’attendais avec impatience d’atteindre le RokhdeLune. Cette forteresse, construite dans un granit noir, était ancrée en haut de son rocher, dominant la vallée en contre-bas. On aurait dit un oiseau de proie gigantesque, renforçant encore la petitesse du voyageur face à la masse rocheuse qui l’encadrait à droite et à gauche. De mon premier voyage, je n’avais gardé aucun souvenir, si ce n’est l’arrivée dans cette demeure fantastique, le lent mouvement de la carriole à travers les jardins en terrasse jusqu’au manoir victorien où logeaient les invités, puis la traversée vertigineuse du pont menant à la demeure principale, comme isolée du monde.

Pendant des années, j’ai cru avoir rêvé. Il me semblait impossible qu’un édifice aussi important ait été construit dans une région aussi désolée, où un seigneur ne pouvait souvent prétendre qu’à l’édification d’une simple tour de bois, pour se protéger des attaques des bandits de grand chemin. J’appris bien plus tard que par un antique usage, le château était associé à un siège à l’Assemblée Impériale. C’est à ce moment aussi que je compris que la famille Nethforth, possesseur de cette forteresse et qui m’écrivait depuis mon jeune âge était bien plus puissante que je ne le pensais.

Ce qui m’étonnait le plus, c’était qu’ils me parlaient constamment de leur jeune fils comme si ils avaient espoir que je puisse être un parti pour lui, malgré mon absence de titre de noblesse et mes 25 ans, transformant de fait cette union en mésalliance. Ils ont cependant failli convaincre mon père, et seule la mort brutale de mes parents empêcha ce projet. Mon oncle, qui me recueillit alors, prit soin de me trouver un mari le plus rapidement possible, si bien que deux semaines plus tard, j’épousai un homme de soixante-douze ans, possesseur d’une fabrique de draps d’une taille similaire à celle de mes parents.

Si la différence d’âge m’horrifia tout d’abord, et que c’est en pleurs que mon époux essaya de consommer ce qu’il pensait avoir dûment acheté, elle m’avantagea finalement. Déjà parce que la vision légèrement rétrograde que le vieillard avait de la gente féminine ne lui permettait pas de soupçonner l’affection que je portais envers ma camériste, la belle Sefora, dont sa condition de servitude n’avait réussi à éteindre l’orgueil et la sagacité d’une femme venant d’une des plus grandes familles anbiyenne. Ensuite, son état de santé était si déclinant, que l’on ne s’étonna pas de me voir porter le noir moins de six mois après notre union. Personne ne pouvait soupçonner que quelques champignons vénéneux avaient été ajoutés par ma complice dans le repas du soir, qui fut affranchie dans la foulée.

Elle gère depuis la fabrique de mon défunt cornu, pendant que je partis m’occuper une importante affaire d’héritage. Mon frère aîné était mort, me rendant maître de tous les biens de mes parents, si ce n’est une boutique près du Port du Bout du Monde, l’administration locale n’osant confié cette échoppe où quatre personnes n’auraient pu s’y tenir en même temps à une femme célibataire. Me voilà donc partie, plus par orgueil que par intérêt sur le bien à gagner, et pour éviter de laisser un précédent qui pourrait m’être désavantageux plus tard.

C’est ainsi que je me trouvais à demander le gîte aux RokhdeLune. Je n’avais plus reçu de nouvelles des Nethforth depuis un an déjà, et pourtant je trouvais la vallée comme dans mes souvenirs, avec ses bergers aux cheveux noirs, ramenant à l’étable leurs brebis, qui il y a encore quelques semaines se prélassaient dans les alpages, son petit village où les maisons se lovaient autours de la grange communale, et par cinquante mètres d’à-pic, la masse menaçante du vieux fort.


Corrections:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Une question ? Envoyez un MP ^^
Venez nous rejoindre sur le Marché Aux Commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 281
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptyJeu 30 Avr 2020 - 18:42

Belle ambiance, personnage très sympathique. Le contexte est posé pour une suite que j'attends avec impatience...

Si il me fallait relever un petit détail, ce serait le mot "déjà" dans "Déjà parce que la vision légèrement rétrograde que le vieillard avait de la gente féminine ne lui permettait pas de soupçonner l’affection que je portais envers ma camériste" En effet le sens de "une première raison" est beaucoup plus moderne que le style que tu as adopté. Peut-être pourrais-tu mettre "pour commencer" ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
Je chasse les fautes dans les sections romans, théâtre et fanfictions, n'hésitez pas à demander un coup d’œil. Mon signe est &.
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
Flopostrophe
Créature du Nord à l'humour absurde
Flopostrophe

Scorpion Messages : 990
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptyVen 1 Mai 2020 - 22:38

Salut K, c'est sympa comme début de nouvelle !
J'ai surtout lu en me concentrant sur la forme plutôt que le contenu, en espérant que le MAC t'ait apporté plus de commentaires à ce propos.

Deux petites choses qui m'ont questionnée :

"c’est en pleurs que mon époux essaya de consommer ce qu’il pensait avoir dûment acheté", attention, quand tu dis ça, tu dis que c'est l'époux qui est en pleurs pendant qu'il essaie de consommer... Il faudrait modifier légèrement la phrase pour préciser que c'est la fille qui pleure, ou alors c'est vraiment le vieux qui pleure mais ce serait bizarre ^^

"Elle gère depuis la fabrique de mon défunt cornu, pendant que je partis m’occuper une importante affaire d’héritage." Il y a une incohérence dans les temps, je pense. Tu emploies en majorité le passé simple et l'imparfait, mais ici tu mets un verbe au présent "elle gère", et le passé simple qui suit "je partis" est bizarre dans la phrase. Tu peux mettre les deux verbes au passé simple, ou par exemple mettre : " Elle reprit alors la fabrique de mon défunt cornu tandis que je partis m'occuper d'une importante affaire d'héritage". D'ailleurs, ne manque-t-il pas un "d'" à m'occuper une importante ?

A part ça rien à dire, j'attends la suite =)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hope if everybody runs, you choose to stay”  
One Republic - I Lived



Revenir en haut Aller en bas
https://bulledesilence.blogspot.com/
MarieRaphaello

MarieRaphaello

Lion Messages : 75
Date d'inscription : 15/10/2017
Humeur : Show, don't tell

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptySam 2 Mai 2020 - 11:17

Très belle ambiance, profonde et mystique qui fait rapidement plonger le lecteur dans le texte. C'est agréable et ça donne envie d'en savoir plus sur l'univers de ton récit.

J'ai trois petites remarques, j'espère que je ne vais pas trop répéter ce qui a été dit au MAC (que je regrette de ne pas avoir fait finalement) :
Certaines tournures de phrase m'ont semblé maladroites, voire alambiquées, ce qui m'a fait sortir un peu du récit. Je pense tu les utilises pour donner de l'emphase, mais il me semble qu'elles alourdissent le texte.
Comme Flopstrophe, je ne suis pas toujours convaincue par certaines conjugaisons.
Enfin, je trouve que tu donnes beaucoup d'indications sur ton narrateur en début de récit (paragraphes 6, 7 et Cool, peut-être que tu aurais gagné à les distiller au fur et à mesure du texte ?

En tous cas j'attends la suite, le début m'a donné envie de continuer !


Revenir en haut Aller en bas
K
Emmerdeur officiel
K

Taureau Messages : 440
Date d'inscription : 13/11/2017

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptyMar 5 Mai 2020 - 22:58

Hey !
Tout d'abord, merci beaucoup @MarieRaphaello, @Spangle et @Flopostrophe pour vos retours. Je compte vous répondre de manière plus détaillés dans les jours qui viennent, mais je pense qu'il serait plus intéressant que je poste le compte rendu du MAC avant. Un peu de patience, donc ^^
En attendant, je vous propose la suite du chapitre 1, que je n'avais pu peaufiner avant de le présenter aux autres.


1 (suite)

Il me restait près de deux lieues, en une montée que j’imaginais raide, et mon cheval se trouvait déjà fatigué. De plus, j’espérais que ma présence au village permettrait à mes hôtes de connaître mon arrivée imminente. Je me désolais en effet, de ne pas avoir pu les prévenir. Mais ce voyage dont la décision fût précipitée et la position plutôt isolée du château, m’avait empêché de trouver un cavalier plus rapide que moi pour lui confier une missive.

Il y avait une petite place au centre du village, avec une fontaine et un abreuvoir. Je laissai ma jument Maharané se désaltérer et, avisant un temple qui se trouvait là, décidai d’y entrer un instant. C’était un autel pour une divinité locale à tête de chien, qui devait veiller sur les troupeaux. Le prêtre, un homme d’une maigreur frappante, me jaugea d’un œil soupçonneux. Dans ces régions, la religion était une affaire beaucoup trop importante pour être laissée aux mains des croyants. Ce que faisait le prêtre n’était souvent connu que de lui seul. Ainsi quelqu’un pénétrant dans l’enceinte sacrée pour simplement s’arrêter devait lui sembler comme un danger potentiel, bien loin des coutumes du Nord où les pèlerinages battaient leurs pleins. Face à cet accueil bien moins chaleureux qu’espéré, je reculai prudemment.

Le jour s’avançait, et il m’a fallu reprendre ma route, quoique mon enthousiasme ait fortement diminué. Étonnement, je ne m’étais mis à sentir mon dos endolori qu’à partir du moment où j’étais descendu de cheval. Que ne donnerais-je pas pour que ma Sefora puisse me masser ce soir ! J’étais perdu dans mes rêveries quand je remarquai un enfant, les yeux étonnements clairs qui m’observaient depuis le pas d’une porte alors que je détachais Maharané. Ce qui me choquait, c’était la tristesse que je lisais sur sa figure. Rapidement, les bras d’un adulte renvoyèrent cette enfant dans l’ombre.

La fin de voyage fût beaucoup plus facile qu’espéré. Les fondateurs du château avaient aménagé un chemin en pente douce allant du village au promontoire. C’était une promenade particulièrement douce, qui passait par un des plus beaux jardins qui m’ait été donné de connaître. C’était un amoncellement de roses qui donnait cette odeur délicate, quoiqu’un peu enivrante. Sur la gauche, un belvédère donnant sur la vallée, où nous avions dansé quand j’étais enfant. Un jeu de pompes alimentait fontaines et ruisseaux, et le chant des oiseaux s’ébrouant dans les vasques formait une mélodie cristalline. Cependant, un détail m’étonnait. Les herbes semblaient proliférer, comme si le jardin était devenu trop important pour être contenu par la main de l’homme. Les Nethforth étaient-ils devenus trop âgés ?

J’étais un peu circonspect quand j’arrivai devant l’orangerai. Cette dépendance, qui portait mal son nom, avait été transformé en résidence pour les hôtes des années auparavant. Avec ses grandes verrières, il jurait avec le logis principal, dont les ouvertures pratiquées échouaient à masquer l’intention martiale de sa construction. Je n’ai pas une excellente vue, et me sers souvent d’une opale pour pouvoir lire, mais j’imagine que c’est un certain déni qui m’a empêché de constater que le lieu avait été ravagé par le feu.



Corrections:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Une question ? Envoyez un MP ^^
Venez nous rejoindre sur le Marché Aux Commentaires.


Dernière édition par K le Mer 6 Mai 2020 - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 281
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptyMar 5 Mai 2020 - 23:13

C'est malin, maintenant j'ai encore plus envie de lire la suite ! En effet cette partie du texte égrène les indices d'événements dont on ne sait encore rien. Le passage dans le village est un peu succint comparé au reste, cela vaudrait le coup d'enrober un peu plus les détails significatifs pour la suite de l'histoire, par des descriptions et/ou des dialogues plus anodins. Rien de particulier à relever sinon les nombreuses fautes d'orthographe et de temps qui piquent bien les yeux.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
Je chasse les fautes dans les sections romans, théâtre et fanfictions, n'hésitez pas à demander un coup d’œil. Mon signe est &.
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
K
Emmerdeur officiel
K

Taureau Messages : 440
Date d'inscription : 13/11/2017

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptyMer 6 Mai 2020 - 10:20

@Spangle a écrit:
Rien de particulier à relever sinon les nombreuses fautes d'orthographe et de temps qui piquent bien les yeux.

Ouch. Je viens de relire ça ce matin, et c'est effectivement franchement moche. Désolé pour tes yeux.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Une question ? Envoyez un MP ^^
Venez nous rejoindre sur le Marché Aux Commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Bims
Maître du Temps
Maître du Temps
Bims

Balance Messages : 203
Date d'inscription : 27/04/2020

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptySam 9 Mai 2020 - 19:57

Coucou,
Je viens de lire, ça donne envie de lire la suite😊

------------------------------------------------------------------------------------------------
If you have a dream go chase it, ( si tu as un rêve, poursuis-le)
If you feel hope, Don't waste it,  (si tu ressens d l'espoir, ne le gâche pas)
If you find love, embrace it    (si tu trouves l'amour, garde le bien)
And never take a single breath for granted  ( et ne considère pas une seule respiration comme garantie)
The story's yours, go write it   ( c'est ton histoire, vas-y, écris-la!)

Extrait "Granted" Josh Groban


aller vers mes créations
aller vers mes messages
Revenir en haut Aller en bas
Flopostrophe
Créature du Nord à l'humour absurde
Flopostrophe

Scorpion Messages : 990
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) EmptyDim 24 Mai 2020 - 18:01

Salut K, je suis venue lire la seconde partie. Je n'ai pas grand chose à en dire, je me suis surtout concentrée sur la forme. Je me permets de relever quelques remarques...

"Rapidement, les bras d’un adulte renvoyèrent cette enfant dans l’ombre." C'est un petit garçon ou une fille ? Plus haut tu écris "un enfant" au masculin, et ici tu mets "cette enfant" au féminin.

"La fin de voyage fût beaucoup plus facile qu’espéré." Tu as employé l'expression "plus/moins... qu'espéré" juste un peu plus haut. Peut-être que ce serait plus joli de changer.

"Sur la gauche, un belvédère donnant sur la vallée, où nous avions dansé quand j’étais enfant." Il manque à ta phrase un verbe principal. Est-ce un style que tu veux donner ? Ou bien je te conseille de mettre "donnait" à la place de "donnant".

"J’étais un peu circonspect quand j’arrivai devant l’orangerai" c'est l'orangerai que tu voulais écrire ? C'est quoi ? Ou plutôt l'oranger ou l'orangerie ? Si c'est le nom d'un bâtiment, tu peux mettre une majuscule.

Bonne journée K :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Hope if everybody runs, you choose to stay”  
One Republic - I Lived



Revenir en haut Aller en bas
https://bulledesilence.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty
MessageSujet: Re: Le Comte de RokhdeLune (-18)   Le Comte de RokhdeLune (-18) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Comte de RokhdeLune (-18)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: