Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 CC 3.83 - SUJETS

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

Titi

Lion Messages : 1084
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte
Humeur : . . .

CC 3.83 - SUJETS Empty
MessageSujet: CC 3.83 - SUJETS   CC 3.83 - SUJETS EmptyMer 3 Juin 2020 - 21:30

Sortez vos plumes aguerries
Car voici le CC du mercredi ! :la:

Une heure maximum à écrire ;
Cela va-t-il vous suffire ? AHDE

Vous pourrez choisir une ou plusieurs propositions,
Afin de fournir UN seul texte, fruit votre imagination. Wink

Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ?
Tellement de possibilités ! C'est formidable, c'est charmant !
Un texte long, ou d'une maigre mesure :
Ce n'est pas grave, je vous l'assure ! oui

Pour aiguiller vos lecteurs et lectrices,
N'oubliez pas de préciser les sujets choisis.
Vous me verrez particulièrement ravie
Si vous pensez aux balises salvatrices. :awkward:

@Flopostrophe a écrit:
Attention, il y a un petit changement discuté et décidé sur le discord d'EN. Je mets en bleu ce qui reste pareil, en rouge ce qui change :
- Lorsqu'on poste son texte en 1h00 ou moins, on reçoit deux points de participation.
- Lorsqu'on dépasse l'heure, même d'une minute, on ne gagne qu'un point.
- Lorsqu'on dépasse de plus de 15 minutes, on reçoit un point aussi
mais personne ne peut voter pour notre texte, il peut seulement être commenté.
Ainsi ça reste un CHRONOchallenge Wink
Je rappelle que voter rapporte un point, commenter en rapporte un autre et recevoir un vote de quelqu'un d'autre ajoute deux points.
:Stop: :ban:


---


1. L'armée de crabes

2. Une nouvelle station de radio

3.

lien direct de la musique : https://www.youtube.com/watch?v=xuZA6qiJVfU

------------------------------------------------------------------------------------------------
Si tu as un souci, n'hésite pas à me MP Wink

Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~ Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:

Les mercredis, 21h30 environ (heure française), je lance le CC. Vous pouvez d'ailleurs m'envoyer vos suggestions par mp (ou discord).

CDF (Poésies, Chansons, Chamarrés) :la: , mon signe distinctif est ♫

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

"Ce n'est pas parce qu'on a les meilleurs intentions au monde, qu'on ne fait pas des dégâts." - https://youtu.be/pR3lqr7_KBY

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus

Je te juge:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
Lukiaamagi

Lukiaamagi

Sagittaire Messages : 70
Date d'inscription : 03/04/2020
Humeur : Liberté errante

CC 3.83 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.83 - SUJETS   CC 3.83 - SUJETS EmptyMer 3 Juin 2020 - 22:28

Cric cric, clac clac, coupe coupe,
Crabe qui roule, crabe qui roule.
Cric cric, clac clac, coupe coupe,
Crabe d’une foule sous la houle.

Nous on est les crabes,
Les crabes de la patrie,
Patrie de folie,
On rêve de nos nababs.
On marche sous l’eau,
Coulant vos grands bateaux,
Armés de ciseaux,
Fier pirate des flots,
On vous feraaaa... la peau.

Cric cric, clac clac, coupe coupe,
Crabe qui roule, crabe qui roule.
Cric cric, clac clac, coupe coupe,
Crabe d’une foule sous la houle.


D’une marche rapide,
On progresse bien avides,
Sous coquille solide,
On fait nos gros caïds,
Affamés d’poiscaille,
Arborant leurs écailles,
On s’fait pas prier,
On s’fait pas strier,
Grands maux meurtriers.

Cric cric, clac clac, coupe coupe,
Crabe qui roule, crabe qui roule.
Cric cric, clac clac, coupe coupe,
Crabe d’une foule sous la houle.

Mais qui on est vraiment ?
Nous large armée des Cents.
Bastion du Trident.
Hurlant d’un cri strident.
Voguant les Sept Océans,
Volant les Sept Mécréants.
Bravant le Néant,
Bravant les Géants.
Nous sommmmmmes …
L’armée des crabes !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Just a wandering soul, lost in an open world.
Peindre les esquisses de mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 271
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

CC 3.83 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.83 - SUJETS   CC 3.83 - SUJETS EmptyMer 3 Juin 2020 - 22:32

[tout public mais mention de mort]

La grande vague de crabe

C’était il n’y a pas si longtemps, en 2025, juste après l’explosion du réacteur de Fessenheim. Beaucoup ont dit que les deux étaient liés, mais à mon avis la cause était plus générale. Notre environnement avait tant changé déjà… Le mot « naturel » ne servait plus que pour nous vendre des produits de douche.
Avant que les médias ne commencent vraiment à en parler, il y a eu ma cousine. Elle a à peine eu le temps de prendre ses dispositions, c’est allé très vite. Puis David qui était notre voisin d’à côté, mon frère, et aussi la postière. Je me souviens très bien du premier flash d’information là-dessus : j’étendais mon linge et j’ai entendu David crier dans sa maison. Il était moribond mais ça ne l’a pas empêché de vociférer à pleins poumons : « Je le savais ! J’en étais sûr ! Ce sont des menteurs ! ». Je suis rentrée et ils en parlaient à la radio.
Dans les jours qui ont suivi il y en a eu de plus en plus, au point que deux semaines plus tard, tout le monde avait une liste sur son frigo et barrait les noms au fur et à mesure. On ne pouvait pas se rappeler de toutes les victimes, qui était encore vivant, qui était mort. On mettait la date de l’enterrement devant le nom, et on l’entourait si on voulait y aller. On devait choisir, il y en avait trop. Moi j’avais décidé de ne pas en faire plus de deux par semaine ; j’ai fait une seule exception, pour la marraine de ma fille, que  je connaissais depuis le collège. J’ai su qu’on l’enterrait au dernier moment, personne n’avait trouvé le temps de me prévenir.
Il faut dire que c’était une sacrée pagaille. Le crabe, le crabe, le crabe partout. Tu allais au magasin, ils n’avaient pas été livrés parce que deux livreurs étaient morts. La boulangerie d’à côté était fermée pour cause de décès, elle rouvrait et deux semaines après le nouveau boulanger mourrait à son tour. Puis la boutique devenait une entreprise de pompes funèbres : il en ouvrait plein et c’était tout juste s’il n’y avait pas la queue devant. En attendant je devais descendre jusqu’à la rue Dutrèfle pour trouver du pain.
Au début c’était dur : les proches qui meurent, tout le monde en deuil et puis la peur. À qui le tour ? Peut-être moi… Et puis au fil des semaines on a commencé à s’y faire d’une certaine façon. Certains arrivaient même à plaisanter là-dessus, mais c’était mal vu, quand même. Moi je n’avais pas le cœur à ça mais je comprenais, plaisanter ça peut aider à apprivoiser la mort. Par décence, les poissonniers avaient arrêté de vendre du crabe.
Et puis un jour ils ont trouvé le remède. Personne n’y croyait, depuis le début ils nous bassinaient avec leurs recherches mais nous on pensait qu’on y passerait tous, bien avant qu’ils le trouvent. Quand ils l’ont annoncé on n’a pas réagi, on était trop pris dans ce quotidien infernal, trop absorbés à essayer de vivre encore un jour sans avoir le crabe, juste un jour de plus, ça nous paraissait déjà une chance.
Le lendemain de cette nouvelle, ils ont annoncé le plan d’administration du remède : ils allaient passer directement chez les gens, quartier par quartier. Il fallait les attendre chez soi tel jour, ils venaient, ils te piquaient et c’était  fini, tu n’allais pas mourir. Là on a commencé à réaliser. Les quartiers qui passaient en dernier se sont mis à gueuler, à crier au favoritisme et à essayer d’avoir le remède d’une autre manière. Mais cinq jours plus tard tout le monde l’avait eu, il n’y avait plus de crabe nulle part.
La vie a repris, c’était un moment étrange. Tout nous paraissait à la fois dérisoire et infiniment précieux. On se prenait à rire tout seul au milieu de la rue. Quand ça m’est arrivé, une inconnue m’a donné une tape dans le dos, comme si on avait été de vieilles copines en train de rire à la même blague. Et puis trois semaines plus tard mon Eugène est mort de son cœur, sans prévenir.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
Je chasse les fautes dans les sections romans, théâtre et fanfictions, n'hésitez pas à demander un coup d’œil. Mon signe est &.
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !


Dernière édition par Spangle le Sam 13 Juin 2020 - 1:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
Bims
Maître du Temps
Maître du Temps
Bims

Balance Messages : 176
Date d'inscription : 27/04/2020

CC 3.83 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.83 - SUJETS   CC 3.83 - SUJETS EmptyMer 3 Juin 2020 - 22:37

Hello, j'ai choisi l'armée de crabes


         Sur la plage, un petit garçon jouait avec un bâton trouvé là. Il se promenait avec son grand-père. Il utilisait son bout de bois pour soulever les tas d'algues amoncelées par la marée. Soudain, il trouva une carcasse de crabe géant. Il appela son aïeul:

" Papi! Papi! Regarde ce que j'ai trouvé! C'est quoi?
- Ah, ça! c'est un crabe, mon petit.
- Un crabe? Mais il est énorme!
-Oui, c'est une espèce qui vit dans les grandes profondeurs normalement. C'est assez rare d'en voir sur la plage.
- Dans les grandes profondeurs? Pourquoi?
- Viens t'asseoir, je vais te raconter une histoire."

     Le petit garçon s'assit à côté de son grand-père et celui-ci commença:

" Il y a très longtemps, sur cette terre, vivaient tout un tas d'animaux géants. Toutes les bêtes communes que tu connais, avaient toutes des tailles démesurées.
- Mêmes les lapins?
- Oui.
- Et les araignées?
- Oui.
- Brrrr.
- Les animaux vivaient assez paisiblement, jusqu'au jour où la température de la terre augmenta. Les terres devenaient de plus en plus arides, les rivières, les lacs s'asséchaient. La nourriture se faisait plus rare. La fonte des neiges sur les montagnes ont fait monter le niveau des océans. Très peu d'animaux terrestres survécurent. Dans la mer, les océans, les poissons, les mammifères marins vécurent un peu plus longtemps, mais sur le rivage la température était telle que les poissons côtiers périrent. Il ne restaient plus que les habitants des profondeurs. Parmi eux, se trouvait cette colonie de crabes géants. Cette espèce était très résistante.
  Un jour, ces crabes ont commencé à remonter des profondeurs, attirés par toutes les cadavres de mammifères morts de chaud ou de faim. Au fur et à mesure des naissances, l'espèce muta pour résister en peu plus à la chaleur. Ils ont fini par sortir de l'eau et commencé à coloniser les terres. Mais sur le continent, il restait une autre espèce qui ne craignait pas la chaleur, les crabes terrestres. Et ceux-ci ne voyaient pas d'un bon œil l'émergence de ces congénères venus de l'océan.  Au début, il ne faisaient que s'observer de loin. Mais l'eau montait encore et le territoire des crabes terrestres se réduisait comme peau de chagrin. La guerre entre les deux espèces n'allait pas tarder à éclater.
         Ce furent les crabes marins qui attaquèrent les premiers. La possibilité de régner en maître sur terre et dans la mer poussa cette armée de crabes au combat. Mais les terrestres ne comptaient pas se laisser faire. La guerre dura longtemps, longtemps. Une trêve fut introduite à chaque saison des amours, le temps de refaire le cheptel de combattants.
- Mais papi, qui a gagné? Les crabes terrestres? Puisque les autres sont retourné dans les profondeurs..
- Ni l'un , ni l'autre mon petit. C'est la nature qui a gagné.
- La nature? Comment ça?
- La guerre a duré tellement longtemps que les armées de crabes ne savaient plus pourquoi elles s'affrontaient. Et la terre a fini par se refroidir, tellement, qu'à la place des terres arides, il y eut des terres gelées. Eteignant d'un même coup la guerre et exterminant les individus restés sur terre des deux espèces. Les glaces ont prit aussi le pouvoir sur la mer. Il ne reste aujourd'hui que les descendants des crabes géants marins. Ceux qui étaient restés dans les profondeurs. Quelques-uns qui étaient en surface ont réussi à les rejoindre et ont juré que plus jamais leur espèce ne remonterait à la surface.
- Et les crabes terrestres? Il en reste?
- Quelques-uns ont survécu, se cachant dans les profondeurs de la terre. Ils ne vivent aujourd'hui qu'à proximité des volcans."

Le petit garçon resta silencieux un bon moment.
Le grand-père se leva:
" Viens, c'est l'heure, il faut rentrer sinon mamie va nous gronder."
Le petit garçon se leva et prit son grand-père par la main:
" Dis papi, ils ne reviendront pas les crabes, hein?
- Mais non, il sont trop peur de nous.
- De nous? Pourquoi? "
Le vieil homme se mit à rire:
" Ils ont peur qu'on les mange! C'est très bon le crabe, tu sais."

------------------------------------------------------------------------------------------------
If you have a dream go chase it, ( si tu as un rêve, poursuis-le)
If you feel hope, Don't waste it,  (si tu ressens d l'espoir, ne le gâche pas)
If you find love, embrace it    (si tu trouves l'amour, garde le bien)
And never take a single breath for granted  ( et ne considère pas une seule respiration comme garantie)
The story's yours, go write it   ( c'est ton histoire, vas-y, écris-la!)

Extrait "Granted" Josh Groban


aller vers mes créations
aller vers mes messages
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CC 3.83 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.83 - SUJETS   CC 3.83 - SUJETS Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 3.83 - SUJETS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Evénements :: Les chronochallenges-
Sauter vers: